Emploi : des offres aux enchères…

Merci à Chris.G pour la trouvaille. Qu’est que ce pays, où l’individu accepte d’être avili à ce point? Ce ne sont pas ses compétences qui ont la priorité mais, le prix qu’il acceptera de se vendre. Regardez la même info donnée par deux sources différentes, FTI et Radin. On a encore pas tout vu. Ignoble ? C’est mon avis, mais le votre est peut être différent…

Image créée et offerte par © Max Gutierrez pour
lesmoutonsenrages.fr

Un site propose aux entreprises de poster des offres d’emploi sur lesquelles les chômeurs proposent leur salaire. Celui qui fait l’offre la plus basse l’emporte.

Imaginez un monde où chacun se mettrait aux enchères pour décrocher un emploi. Proposer un salaire le plus bas possible pour attirer l’attention des employeurs. C’est ce que propose un site internet : ici, c’est le demandeur d’emploi qui évalue son salaire. Hubert Rebillot utilise ce site. Licencié depuis peu, il vient de postuler à une offre de commercial. Après s’être rapidement présenté sur le site, le candidat doit proposer un salaire.

Trouver le juste prix

Pour cette offre d’emploi, Hubert Rebillot fait une proposition à 48 000 euros bruts annuels, soit 4 000 euros bruts par mois, son précédent salaire. Mais surprise, quelques heures plus tard sur la même annonce, une autre personne fait une offre moins chère, à 32 400 euros. Hubert a la possibilité de baisser sa proposition pour surenchérir. Hors de question pour lui. Pour le fondateur du site, les enchères permettent aux demandeurs d’emploi de trouver le juste prix.

vidéos sur le site source

Source France-Tv-Info

voir aussi un peu plus détaillé sur Radin.comCe site propose des offres d’emploi aux enchères

…/…

Les entreprises, quant à elles, peuvent suivre l’évolution des candidatures en direct. Elles peuvent se présenter au travers d’une courte vidéo, tout comme les candidats. Ladiv est une plateforme totalement transparente, qui permet de filtrer les offres d’emploi en fonction de plusieurs critères précis : lieu de travail, présence d’un parking ou d’une crèche par exemple.

La stratégie des candidats privilégiée
La volonté des fondateurs de Ladiv est d’abord de prendre en compte les attentes des candidats avant celles des employeurs. Les candidats peuvent adopter des stratégies différentes : proposer une rémunération plus basse que celle des autres candidats ou postuler aux offres ayant peu de candidatures. « Ce n’est pas forcément celui qui propose le salaire le plus bas qui gagne », précise Jérémy Roffe Vidal au journal Le Figaro.

 

9 commentaires