Maladie de Lyme: Le dépistage mis en cause par une femme qui porte plainte pour «tromperie aggravée»…

La maladie de Lyme, dont le diagnostic est difficile sans examens approfondis, fait parler d’elle. Les tiques, vecteurs de la maladie, sont implantées un peu partout en France, soyez vigilants au retour de ballade en forêt ou campagne, inspectez vos animaux de compagnie.

Les tiques, insectes qui transmettent la maladie de Lyme, peuvent mesurer d’un à six millimètres. – California Department of Public Health / Flickr

Elle dénonce « le manque de fiabilité » du dépistage. Une femme atteinte de la maladie de Lyme, infection transmise par les tiques, a déposé plainte à Paris pour « tromperie aggravée » en mettant en cause notamment la fiabilité des tests de diagnostic pratiqués en France, a indiqué vendredi son avocat, confirmant une information du Parisien.

Dans cette plainte, cette mère de famille, résidant dans le Cantal, dénonce la fiabilité de certaines marques de tests de diagnostic, ce qui a eu pour effet de « retarder la prise en charge de sa maladie », a expliqué son avocat, Me Philippe Meilhac.

Les deux tests sur la sellette

La plaignante, qui met en cause « le défaut d’information » des laboratoires pharmaceutiques et des autorités sanitaires, s’interroge sur le maintien de tests en dépit de réserves sur leurs performances émises notamment par un avis du Haut Conseil de la santé publique (HCSP) en 2014. En France, deux méthodes de détection, par sérologies, sont appliquées selon des recommandations officielles de 2006 : un premier test baptisé Elisa et un test de confirmation, Western Blot.

La plaignante, qui « souffrait d’un mal inconnu depuis des mois », avait subi ces tests qui s’étaient révélés négatifs, selon l’avocat, qui a déposé plainte au pôle santé publique du parquet de Paris. « Après une quantité d’autres d’examens », elle avait finalement découvert à l’automne dernier sa maladie en faisant passer son dossier médical pour celui d’un chien auprès d’un laboratoire vétérinaire. Son cas avait alors pu être détecté par le PCR, une méthode alternative par extraction de l’ADN de la bactérie de la maladie de Lyme, la Borrelia.

130 personnes ont déjà assigné cinq laboratoires en réparation des préjudices

Cette démarche vient s’ajouter à une action en responsabilité civile initiée en octobre par deux avocats, Catherine Faivre et Julien Fouray, devant les tribunaux de grande instance de Paris et Nanterre. Cent trente personnes ont déjà assigné cinq laboratoires en réparation des préjudices « liés au retard de diagnostic et à l’aggravation des symptômes », selon Me Julien Fouray. Soixante autres personnes devraient prochainement se joindre à la procédure, selon lui.

En France, 27.000 nouveaux cas de Lyme, une maladie transmise par les tiques, sont déclarés chaque année. Mais selon l’association « Lyme sans frontières », ce chiffre serait sous-estimé à cause d’un défaut de détection.

Source 20Minutes

Sur le sujet:

Strasbourg: Des chercheurs avancent sur un vaccin contre la maladie de Lyme

Le gouvernement s’engage à améliorer la lutte contre la maladie de Lyme

4 commentaires

  • suzanna

    Deux choses à faire pour être tranquille, alluminum en dessous des chaussettes, un jean’s par dessus des bottes ou bottines, et en rentrant, ce que je fais toujours, les vêtements que j’ai porté je les passe à la vapeur d’eau 90°/100°c (du genre vaporéto), ça tue absolument tous les insectes et leurs oeufs.

    • dereco

      Même pas suffisant les vêtements qui protègent, car j’ai eu des tiques se glissant vite dans les vêtements.
      L’essentiel est de rechercher avec grand soin les inévitables minuscules tiques sur soi, partout dans les recoins, après toute action dehors, jardin, tondeuse, promenade sur herbe ou forêt de mars à octobre et de ne pas les laisser grossir avec votre sang.
      Elles ont moins du mm au début, tout petit point noir, à enlever avec grand soin avec loupe, ciseaux, et en recherchant si la tête est restée en charcutant et désinfectant avec différents antiseptiques sur des heures ( Dakin, camphre, pas que alcool trop vite évaporé ) !!
      Aussi votre biotope dans votre corps pour ces bactéries, est essentiel, ce qui fait que des plantes, ail, etc.., huiles essentielles peuvent vous diminuer le risque de la maladie au début.
      Ainsi j’ai évité cette maladie qui a une armada de bactéries différentes depuis 20 ans, en dépit de plus de 5 tiques enlevées par an, toutes microscopiques .
      Si vous avez une rougeur en anneau ( ou pas ), alors il faut un traitement préventif chez le docteur, qui, à tort, va vous accuser de vous être trop gratté, vu son ignorance,ou un vétérinaire meilleur spécialiste !!.

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    Précision : seulement 20% à 30% de tiques sont porteuses du « spirochète Borrelia Burgdorferi » (maladie de lyme), cela nous laisse une chance de passer au travers …

    M.G.

Laisser un commentaire