« Pour l’ambassadeur américain à l’Union Européenne, «l’euro pourrait s’effondrer d’ici 18 mois» !! »…

C’est Anne ma soeur Anne ne vois tu rien venir, cet effondrement annoncé depuis des années. Il n’a pas eu lieu car les peuples ont sauvé les banques et la BCE, a injecté des milliards de monnaie de singe pour soutenir les économies en bernes de tous les états membres endettés. Personne ne pourra jamais rembourser, ces dettes faramineuses, qui vont peser sur les générations futures, si un bon désordre ne vient pas mettre de l’ordre dans cette gabegie. (ndt** ce n’est que mon avis)

L’édito de CH. Sannat

Vous savez tout le bien que je pense de l’euro. Il faut bien distinguer deux choses : la vision politique que chacun de nous peut avoir de notre monnaie commune ou unique, et la vision technique de la chose.

Vous pouvez être pour ou contre l’euro, pour ou contre cette forme d’Europe (c’est mon cas), cela ne doit avoir aucune influence sur notre objectivité lorsque nous analysons les éléments techniques qui sous-tendent la monnaie unique européenne.

Quels sont ces problèmes techniques ?

Pour faire court, très court, nous pouvons résumer la situation de la manière suivante. L’euro c’est une monnaie unique pour 18 économies radicalement différentes. Vous pouvez tourner le problème dans tous les sens, la réalité est très simple à comprendre.

Soit nous faisons une Europe fédérale (que ça plaise ou non) avec une fiscalité unique et commune, des impôts communs, des dépenses mises dans un pot unique, et évidemment une union de transfert, ce qui signifie que les riches payent pour compenser les déséquilibres et donc payent pour les pauvres. En clair, il faudra que les gentils allemands vertueux acceptent de payer pour l’éternité pour les vilains dépensiers grecs. C’est ce qui se passe en France entre les « régions » riches où les gens payent pour les « pauvres ». Si ce saut fédéral est fait rapidement (très rapidement), alors techniquement l’euro peut éventuellement devenir viable.

S’il n’y a pas le grand saut fédéral, alors les forces qui tiraillent l’euro deviendront tellement fortes que chaque pays finira, contraint ou forcé, tôt ou tard, par retourner à sa monnaie nationale.

Maintenant que de l’autre côté de l’Atlantique nous avons un président américain qui ne regarde que les intérêts de sa propre maison et qui a totalement rompu avec le politiquement correct et lénifiant auquel nous avons tous été habitués depuis des années, les choses commencent à devenir vraiment « intéressantes ».

Pour l’entourage de Trump, d’ici 18 mois, l’euro s’effondrera !

Le candidat au poste d’ambassadeur des États-Unis à l’Union européenne, Ted Malloch, prédit l’effondrement imminent de la monnaie unique européenne.

Dans une interview accordée à la BBC, le diplomate Ted Malloch, que le président Donald Trump pourrait désigner au poste d’ambassadeur américain à l’UE, prédit que la monnaie unique « pourrait s’effondrer » dans les 18 prochains mois.

« Je pense que c’est une monnaie qui non seulement est en difficulté, mais qui a aussi un vrai problème et qui pourrait s’effondrer d’ici un an, un an et demie », estime-t-il.

Ted Malloch, PDG du Roosevelt Group et ancien secrétaire exécutif adjoint des Nations unies à Genève, aurait été auditionné pour le poste d’ambassadeur de l’UE par l’équipe du nouveau président à la Trump Tower plus tôt en janvier.

Il pourrait être nommé après la confirmation de Rex Tillerson au poste de secrétaire d’État américain, note la BBC.

Dans un récent entretien au Guardian, Donald Trump a salué le Royaume-Uni comme un pays « intelligent » pour avoir décidé de quitter l’UE qui, selon lui, est dominée par l’Allemagne et est actuellement au bord de l’effondrement…

Oui nous nous rapprochons du moment de l’heure des comptes, qui a été reculé depuis maintenant presque 10 ans, et l’élection de Trump représente véritablement le moment de « césure », la « cassure » qui pourrait provoquer des événements que jusqu’à présent un système et un establishment relativement soudés par des intérêts communs avaient su reculer de manière artificielle.

C’est parce que les changements que nous vivons risquent de devenir des bouleversements brutaux, violents et soudains que je m’étais lancé depuis quelques semaines dans la rédaction d’un dossier spécial consacré à l’explosion de l’euro et que je comptais offrir à tous mes abonnés dans ma lettre Stratégie du mois de janvier qui sera disponible d’ici le 30 dans votre espace lecteur.

Je suis en train d’affiner ce rapport spécial consacré aux différents scénarios possibles d’un tel effondrement, à l’analyse des conséquences, et bien évidemment aux solutions pour vous protéger et protéger votre patrimoine. Évidemment, il y a l’or et l’argent, mais ce ne sont pas les seules solutions envisageables puisqu’il faut aussi se pencher sur les futurs différentiels de taux de change entre les futures monnaies européennes. Bref, si vous souhaitez découvrir ce dossier spécial « explosion de l’euro », c’est ici.

Il est déjà trop tard. Préparez-vous !

Charles SANNAT pour Insolentiae

Voir aussi:

Taxe d’habitation : + 60 % à Paris, ah ah ah ah ah ah !

30 % des bénéficiaires des APL touchent plus que leur loyer

 

13 commentaires

  • vision2d

    Si seulement cette prophétie s’abattait tel un bras « VENGEUR »,ah,ha! bien sur certains crieront à la catastrophe, d’autres applaudiront .En réalité, je crois que c’est un démon que tous le monde cache + ou – .Oui, non? ,depuis tout ce temps, cet euro qui nous a bien estourbis, et surtout ces milliards de tonnes de bla et re bla bla, tous les ténors spécialistes de la finance et j’en passe,le point de chute si il y a viendra…Pour ma gouverne pas de surprise je ne suis pas dans l’expectative non plus , pas dans l’ égoïsme .Faudra bien que ça pète, et, ça en prend le chemin. Perso j’aime la définition du mot « CHAOS « ,la sélection se ferait terrible et je crois que certains et certaines dans les hautes sphères se frotteraient les mains .

  • Piquouse de rappel, (je troll pour la bonne cause)

    Les candidats aux présidentielle sont définis par l’oligarchie medias-politico-financière :

    Étienne Chouard – Chouard brise l’omerta sur le système politique français (2014)
    https://www.crashdebug.fr/actualites-france/10266-etienne-chouard-chouard-brise-l-omerta-sur-le-systeme-politique-francais-2014

    Et qui dirige vraiment ? c’est l’europe

    Hors à part Asselineau et Chouard personne ne prône une sortie de l’UE (même pas Marine Le Pen),

    L’Union Européenne, une Dictature démasquée…
    https://www.crashdebug.fr/actualites-france/12525-l-union-europeenne-une-dictature-demasquee

    Et qui dirige derrière l’Europe ?????

    L’Union européenne était une idée AMÉRICAINE…
    https://www.crashdebug.fr/international/11398-l-union-europeenne-etait-une-idee-americaine

    C’est tout ce qu’il faut savoir pour comprendre l’importance du débat,

    Il s’agit de souvraineté….

    Bon week end,

    Amicalement,

    f.

  • rhubarbe

    L’euro c’est d’abord l’Allemagne ( tout comme le franc serait adossé au DMark en cas de disparition de l’euro…le franc est incapable de survivre seul,trop faiblard !);les Américains le disent depuis presque quinze ans que l’euro va s’effondrer alors que leur monnaie a connu de pires tracas qu’ils améliorent en pillant le monde,en taxant à milliards et milliards les banques et entreprises européennes,en spéculant et magouillant partout;ils ont bonne mine les Guerriers ! l’euro ce n’est pas la panacée,d’accord, mais il ne faut pas croire que la monnaie d’un continent peut s’écrouler si facilement,d’ou l’interêt des Guerriers de vouloir détruire ou affaiblir l’ Europe par tout les moyens pour en faire un meilleur basset

  • Le veilleur

    Une Europe fédérale ne pourra pas se faire. Penser que les Polonais salariés qui ont des revenus de misères par rapport à la France puissent toucher un smic Français relève de l’illusion car qui voudra payer pour les pays les plus pauvres de L’UE pour compenser les déséquilibres économiques ?

    Et nous ne pouvons pas baisser les salaires des Français pour se mettre au même niveau économique que les pays pauvres, sans baisser le prix de nos matières premières et de nos factures.

    Non pour mois L’UE comme l’Euro est voué à disparaitre. Les instigateurs de L’UE se sont un peu emballer sans réfléchir aux conséquences d’un tel projet. Ils ont voulu faire un pays unique comme les Etats-Unis, sauf que les citoyens des États-Unis venaient tous à l’origine du même pays et les clans ce sont unis pour former une nation avec un seul président à leurs têtes.

    L’Europe est composée de diverses nations toutes différentes, avec des histoires, coutures et traditions propres à chacune d’elle, donc nous ne pouvons pas faire qu’un car chaque nation est unique et ne peut exceller que dans sa souveraineté.

    Cependant il faudrait que le train de vie des Français baisse pour prétendre vendre nos produits à l’étranger ce qui est loin de faire l’unanimité car j’imagine mal un polonais ou un indien ou un Ukrainien ou tout autre pays plus pauvre que la France acheter chez nous alors que leurs salaires ne le leur permet pas.

    • Ils y avaient pensé les pères fondateurs de l’Europe, c’est pour cette raison qu’ils comptaient sur l’immigration sur plusieurs générations pour fondre les différentes identités et cultures pour arriver à quelques chose de plus « homogènes ». Pour ensuite supprimer toutes notion de déterminisme pour abolir les états nations. Il est clairement stipuler que l’idée est de mélanger les races européennes avec les asiatiques, les arabes et les noirs pour créer un troupeau multi ethnique facile dominer.

      Cela devait (doit ?) se faire en deux mouvements:
      – Tout d’abord supprimer toute idée de démocratie,
      – Ensuite le métissage par l’immigration de masse.

      Cela devrait (devait?) s’appeler PANEUROPE. Une chose est certaine il y a une fondation subventionnée par l’UE qui porte se nom, tout comme un prix Kalergi, qui est décerné tout les deux ans ! Exemple à Merkel ou Van Rompuy !

      Orné

Laisser un commentaire