Les vicelards narcissiques …

Si vous ne connaissez pas RodleDiazec, je vous propose, un petit aperçu de son grand talent.

Ciel, j’ai réussi ! J’y ai mis du mien pour échapper à tous les débats de toutes les primaires ! Au total cela fait 8 purges d’épargnées, rien que pour les ténors… Et vu comme c’est parti, je prends le pari – les temps sont aux paris – que je ne mangerai pas davantage le plat de résistance 100% OGM que les toqués de la cuisine électorale vont proposer d’ici la date fatidique dans les gargotes à une clientèle pas trop regardante.
Je sais que des vaisseaux anciens aux pavillons sombres veulent contrarier le destin. Qu’au-delà des miroirs des esprits corrompus s’amusent à nous faire courir de bureau de vote en bureau de vote comme si nous étions concernés par la qualité du bouillon démago qu’on louche dans les bols.


Tous ces faiseurs de miracles, sorciers de l’arnaque, fourguant des remèdes à des prix imbattables, fréquentent les mêmes cercles, ont foulé les mêmes cours de récréation, suivi, à peu de choses près, le même enseignement dans les mêmes laboratoires, pour ensuite, selon les opportunités, choisir dans quelle partie des allées du pouvoir le siège est le plus douillet au fessier, au nom de la république, cette putain protéiforme avec laquelle tout est conforme, cornaquée par des proxénètes notoires, parfois jugés mais rarement condamnés.
Tous ont eu droit à l’enseignement magistral de diverses techniques théâtrales sur la profession d’acteur, un peu comme on le fait au Cours Simon.

Ce n’est pas parce que l’on joue avec talent les rôles de Clemenceau ou de Spartacus que l’on est l’un ou l’autre. Ce qui est important pour les acteurs, outre l’illusion qu’ils donnent, c’est d’empocher le cachet et jouir de la célébrité que le pouvoir procure.
Des années que cela dure cette course effrénée de vicelards narcissiques déterminés à devenir le prochain Grand Président du pays, sans que cela améliore de quelque manière la condition des ruinés de l’âme que nous sommes.

Sous l’casque d’Erby

Source Rodlediazec crédit photo Erby

6 commentaires

Laisser un commentaire