Dix économistes plaident en faveur du revenu universel proposé par Hamon…

Est ce que ce revenu pour tous, ne va pas assister un peu plus la population? est il crédible, que risque t-il d’engendrer? Le travail disparaît, les salaires sont inégaux, n’est pas une chaîne de plus, pour avoir la paix sociale? Les adversaires de gauche ne sont pas d’accord et vous? Pourquoi ça peut fonctionner, ou pourquoi ça ne peut pas fonctionner? Vos avis sont les bienvenus.

Le revenu universel, proposition phare du finaliste à la primaire socialiste Benoît Hamon, « peut être économiquement crédible et socialement audacieux », estiment dans une tribune publiée dans Le Monde une dizaine d’économistes, dont Thomas Piketty.

« Economiquement et socialement, le revenu universel d’existence peut être pertinent et innovant », écrivent les signataires de cette tribune, parmi lesquels figurent, outre Thomas Piketty, Emmanuel Saez (université de Californie à Berkeley), Antoine Bozio (Ecole d’Economie de Paris) ou encore la sociologue Dominique Méda.

« Correctement conçu et précisé »

Les auteurs de la tribune estiment que le revenu universel d’existence, « correctement conçu et précisé », peut « constituer un élément structurant de la refondation de notre modèle social ».

« Benoît Hamon n’a jamais dit qu’il allait verser 600 euros par mois à 50 millions d’adultes », soulignent-ils. « Au contraire : il a explicitement évoqué le fait que le nouveau système pourrait être sous conditions de ressources et concernerait uniquement les salaires inférieurs à 2.000 euros, avec des montants qui ne seraient évidemment pas les mêmes pour tous. »

> A lire aussi : «Le but du revenu universel est d’accompagner le partage du temps de travail»

De fait, le chiffrage souvent avancé de 300 à 400 milliards d’euros pour cette mesure est « fantaisiste », selon eux.

Revenu universel pour tous

Pour les universitaires, « son instauration dès le début du prochain quinquennat pour les 18-25 ans est susceptible de redonner de l’autonomie à notre jeunesse et de constituer une réponse à ce que sont aujourd’hui les conditions d’obtention d’une qualification supérieure et d’entrée dans la vie professionnelle ».

Pour les travailleurs à bas salaires, ils jugent qu’il serait plus pertinent de ne pas verser de prime d’activité, perçue seulement plusieurs mois plus tard et uniquement s’ils en font la demande. A l’inverse, il vaudrait mieux, selon eux, augmenter d’autant le salaire net des travailleurs.

> A lire aussi : Que pensent les candidats de Benoît Hamon?

« Pour toutes les personnes disposant d’un emploi stable, le complément de revenu doit être versé de la façon la plus automatique et universelle qui soit, c’est-à-dire directement sur le bulletin de salaire », ajoutent les économistes.

Contrairement à ce qu’affirment les auteurs de cette tribune, le candidat propose bien pourtant l’instauration d’un revenu universel pour tous, d’un montant de 750 euros « à terme ».

Trois étapes pour la mise en œuvre

Il imagine trois étapes pour sa mise en oeuvre. « Pour la première étape, dès 2018, le RSA sera augmenté de 10 % à hauteur de 600 euros et versé automatiquement à tous les ayant-droits. La même année, un revenu d’existence sera versé à tous les jeunes de 18 à 25 ans quel que soit leur niveau de ressources », peut-on lire sur son site Internet.

> A lire aussi : Education, revenu universel, migrants… Les idées de Benoît Hamon

« Une grande conférence citoyenne sera ensuite lancée. Elle permettra de fixer le périmètre du revenu universel » […] qui « sera ensuite étendu à l’ensemble de la population. A terme, il atteindra la somme de 750 euros », poursuit-il.

Devant les journalistes de L’Ajis (Association des journalistes d’information sociales), le 13 janvier, Benoît Hamon avait évoqué pour la deuxième étape une « généralisation partielle du revenu universel sous condition de ressources », « d’ici la fin du quinquennat » ; et pour la troisième, « sur un second quinquennat », une généralisation hors conditions de ressources.

Source 20Minutes

 

71 commentaires

  • gnafron

    le souci avec Hamon, c’est que ce revenu universel serait disponible pour tous les « migrants » qui viendraient
    en France. ça fait beaucoup de monde, le monde…

  • bonjour

    à vos claviers

    « les veaux…tards et les « toquards » (fiers d’être un toquard).

  • il y a les « moutons » qui ne veulent plus cautionner le système…et les « moutons » qui veulent continuer dans le système …..

    • cogitologue

      Et les moutons qui bossent comme des chameaux, qui veulent être en dehors du système, et qui veulent pas partager leur ha…laine avec ceux à mauvaise ha…leine ?
      Ils auront le droit puisque ce sera en dehors du système ?
      Ou faut plus être dans le système, mais partager avec ceux qui en ont besoin ?
      Et puis c’est quoi …le système…pour toi ?

    • criminalita

      En parlant de moutons on y trouve toujours des loups accompagnateurs.

      Le premier loup représente la sérénité, l’amour et la gentillesse.

      Le second loup représente la peur, l’avidité et la haine.

      « Lequel des deux loups gagne ? » demande l’enfant.

      « Celui que l’on nourrit » répond le grand-père.

      Sagesse amérindienne

  • Rainette

    Qu’on le veuille ou pas il faudra bien se mettre dans la tête, qu’à l’avenir, il n’y aura plus assez de travail pour tout le monde. Le « progrès » fait que les hommes sont remplacés par des robots qui, eux, ne manifestent pas, ne tombent pas malades et ne demandent pas d’augmentation de salaire. Et qui a décidé, un beau jour, qu’il fallait travailler 7 ou 8h par jour pour pouvoir vivre correctement ? Sûrement des gens qui n’ont jamais bossé eux-mêmes. Tout est à revoir. Faire travailler les gens de plus en plus longtemps, c’est ça qui donne du travail aux jeunes ?
    Un revenu universel, pourquoi pas ? Mais pas à n’importe quelle condition. Je crains qu’il ne s’agisse que d’un transfert. Donner plus à certains en enlevant à d’autres. Pas facile à mettre au point. Si cela permet aux jeunes de se consacrer à leurs études en lâchant les petits boulots qu’ils sont obligés de faire pour vivre, c’est bien. Et ces boulots lâchés seront à la disposition d’autres qui en ont besoin. Parce, faut pas rêver, c’est pas avec 500 ou 600 euros qu’on est capables de vivre.
    On est pas sortis de l’auberge ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

    • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

      Ton propos m’inspire deux réflexions :

      « Qu’on le veuille ou pas il faudra bien se mettre dans la tête, qu’à l’avenir, il n’y aura plus assez de travail pour tout le monde » > L’avenir ? c’est aujourd’hui ! 11 000 000 de personnes privées d’emploi, quand même !

      « Parce, faut pas rêver, c’est pas avec 500 ou 600 euros qu’on est capables de vivre. » > Tout dépend de la façon dont on envisage sa vie et surtout sa manière de consommer. Bien sûr, il faudrait également que certains coûts prohibitifs (loyers, nourriture …) soient revu à la baisse.

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif M.G.

      • Exact moutongrain (bisougros)

        et les Konnards qui proposent ce machin universel ils accepteraient
        d’être payés à 700 e ????

        quand on songe que déjà leur Coif Tiff C de l’ordre de 9000e !

        non à 700
        OUI à 1200 avec augtion coût de la vie….et même à 1500e car avec du fric la famille dépense donc relance l’économie.

  • en clair, plus d’aides sociales, et cela permettra de faire baisser encore plus les bas salaires.

    • samedi soir

      @T65, c’est possible des salaires plus bas?
      Tout ceci n’est pas une affaire de gros sous.
      Les salaires pourraient descendre à 1 euros de l’heure, à un moment donné ce serait encore trop cher pour ces messieurs les payeurs.
      Le problème se situe autre part, dans le domaine de la psychiatrie je pense.
      En effet, faire crever la poule aux œufs d’or, est très en vogue actuellement.

  • sombre

    « Au contraire : il a explicitement évoqué le fait que le nouveau système pourrait être sous conditions de ressources et concernerait uniquement les salaires inférieurs à 2.000 euros, avec des montants qui ne seraient évidemment pas les mêmes pour tous. »

    Donc si on travail, on pourrait être éligible au revenue de base.
    Donc possiblement, à l’inverse, pas de travail, pas de revenue de base. Je comprend mal le concept de revenu universel d’existence! Si on ne travail pas … on n’existe pas?
    Donc en faite, ceux dans les situations les plus précaires ne serait pas mieux lotis qu’actuellement ?
    Et que se passe t-il quand on perd son emploi ? On perd le revenue universelle qui va avec ?
    Toujours intéressant de voir comment ces mecs pensent… bon c’est sur que lorsqu’on plonge dans des esprits pareil faut pas rester longtemps et prévoir un scaphandrier …

     » « Une grande conférence citoyenne sera ensuite lancée. Elle permettra de fixer le périmètre du revenu universel » […] qui « sera ensuite étendu à l’ensemble de la population. A terme, il atteindra la somme de 750 euros », poursuit-il. »

    Donc on demande l’avis des gens sur le périmètre mais pas la somme. Sympa le concept de  » décidons qui aura le droit à avoir des miettes » quand on ne peut pas définir la grosseur de ces dernières.

     » Devant les journalistes de L’Ajis (Association des journalistes d’information sociales), le 13 janvier, Benoît Hamon avait évoqué pour la deuxième étape une « généralisation partielle du revenu universel sous condition de ressources », « d’ici la fin du quinquennat » ; et pour la troisième, « sur un second quinquennat », une généralisation hors conditions de ressources. »

    Drôle de faire des plans sur deux quinquennats. Des plans sur la comètes ? :)

    « Il imagine trois étapes pour sa mise en oeuvre. « Pour la première étape, dès 2018, le RSA sera augmenté de 10 % à hauteur de 600 euros et versé automatiquement à tous les ayant-droits. La même année, un revenu d’existence sera versé à tous les jeunes de 18 à 25 ans quel que soit leur niveau de ressources », peut-on lire sur son site Internet. »

    C’est peut être ça, finalement, qui justifie qu’il propose un revenu universelle : Tapé dans l’oeil des 18-25 et des mecs en situation précaire en leurs promettant  » un petit billet  » sous conditions de votes !
    Bref, les élections c’est 2017, c’est ça ? Au plus grand menteur l’honneur.

  • A partir du moment où une idée est médiatisée à ce point, je m’en méfie…

    Qui paiera? Impots des sociétés ou sur les royalties ou du peuple?
    Comment est prévu la limitation de l’inflation que cela risque de générer?

    Je préfererai entendre un projet de restriction à l’automatisation par exemple…

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

    • Voltigeur Voltigeur

      La charge fiscale globale continue d’augmenter et sa
      composition n’est pas propice à la croissance économique, dans la mesure où elle
      pèse lourdement sur les facteurs de production mais relativement peu sur la
      consommation.

      Hormis la suppression progressive de la contribution sociale de
      solidarité des sociétés, actuellement en cours, aucune mesure concrète n’a encore été
      prise pour atteindre l’objectif annoncé d’une réduction à
      28 % du taux nominal de l’impôt sur les sociétés d’ici à 2020.
      C’est MoiJe qui a dit J’AI mis en place la simplification, J’AI mis en place le pacte de compétitivité???
      RECOMMANDE que la France s’attache, au cours de la période 2016-2017, à
      veiller à ce que les réductions du coût du travail soient pérennisées et que les
      évolutions du salaire minimum soient compatibles avec la création d’emplois et la compétitivité; réformer le droit du travail pour inciter davantage les employeurs à embaucher en contrats à durée indéterminée

      prendre des mesures visant à réduire les impôts sur la production et le taux nominal
      de l’impôt sur les sociétés, tout en élargissant la base d’imposition sur la
      consommation, notamment en ce qui concerne la TVA; supprimer les dépenses
      fiscales inefficaces, notamment celles dont le rendement est nul ou faible, et adopter
      la réforme concernant la retenue à la source de l’impôt sur le revenu des personnes
      physiques d’ici à la fin de l’année 2016.
      VOIR http://www.senat.fr/europe/textes_europeens/e11188.pdf#page=11

    • Daniel PIGNARD

      Mais enfin, je me tue à vous dire qu’il y a une seule manière de mettre des impôts et la voici :
      l’article 13 de la Déclaration des droits de 1789.
      « Pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable; elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés. »

  • Le veilleur

    Le revenu de base serait le bienvenu car il est évident que le travail tel que nous l’avons connu dans le passé est en train de disparaitre; en cause les machines qui remplacent la main d’œuvre depuis quelques décennies, puis les délocalisations d’entreprises qui préfèrent embaucher de la main d’œuvre dans les pays où les charges et les impôts sont quasiment inexistant, ensuite les dépôts de bilans des PME et PMI qui ne peuvent plus joindre les deux bouts et préfèrent fermer boutique, sans compter ceux qui sont dégouter d’être racketter par le système et qui préfèrent baisser les bras.

    Cependant le revenu de base ne doit pas être attribuer à ceux qui ont déjà un bon salaire ou une bonne retraite, ni à des migrants qui n’ont pas la nationalité Française ou qui n’ont pas cotisé en France un temps, se serait trop facile et d’autres étrangers se rueraient en France pour le recevoir.

    Mais le revenu de base est une bonne solution s’il permet de redonner de la dignité aux gens pauvres, s’il permet d’enrailler la misère qui augmente de mois en mois en France et s’il permet de faire vivre les petites entreprises locales.

    Le revenu de base : un nouveau droit humain tout à fait réalisable, voyez comment.

    http://www.youtube.com/watch?v=pZOUv5QQMz0

    Le revenu de base, pour arrêter de perdre sa vie à la gagner par Hugo STEPHAN.

    http://www.youtube.com/watch?v=mV-RTH8SRx0

  • gloc

    Dans la littérature, le revenu universel est un mécanisme de distribution équitable de la monnaie, sans condition de ressources ni obligation de travail. Tel que pensé par ceux qui l’ont imaginé, le revenu universel s’inscrit dans le processus de création monétaire. Car en effet si cet argent devait être emprunté aux banques privées, il devrait aussi être remboursé avec intérêt. Ce n’est donc plus là un revenu universel, mais un crédit universel, nuance ! Or, me semble-t-il, Hamon ne parle pas de récupérer le pouvoir monétaire, qui restera aux main de la finance internationale, il devra donc emprunter les sommes nécessaires. La conséquence risque donc d’être catastrophique pour la France en terme d’endettement, Hamon cherchant simplement à masquer la pauvreté par de la dette, comme on fait en vain depuis quanrante 40.

    De plus le vrai revenu universel est octroyé à tout le monde quel que soit sa situation sociale, justement parce qu’il est universel. Si les critères sociaux entrent en jeu pour la sélection des bénéficiaires, cela devient une formule d’assistanat de plus.

    Bref, si le revenu universel n’est pas pensé dans le cadre d’une reprise de la souveraineté monétaire, ce sera une catastrophe pour l’endettement du pays, sauf s’il est compensé par une fiscalité assassine que l’on fera peser sur les non bénéficiaires, c’est à dire les classes moyennes, puisque je n’imagine même pas que sans se désengager de l’europe du fric, Hamon puisse mettre en place des mesures de taxation conséquente des riches. Dans une économie malade comme celle de la France, la fiscalité ne pourra pas supporter à la fois la charge de la dette et celle d’un « revenu universel ». Si ce que veut Hamon est un mécanisme confiscatoire de redistribution, cela existe déjà et ça ne fonctionne pas. Vouloir repeindre l’existant inefficace en revenu universel n’est qu’une tromperie de plus. Conceptuellement, le revenu universel ne doit pas être « confiscatoire et redistributif » (ça c’est l’assistanat), mais « distributif à la base », dans le sens où on distribue équitablement les fruits de la croissance économique. Evidemment c’est inconcevable dans une économie monétariste et spéculative, ou les fruits de la croissance économique sont captés à la base pour rémunérer essentiellement le capital. C’est parce qu’il ne dit pas cela, que Hamon est un imposteur ou un abruti.

    • JBL1960 JBL1960

      @ gloc = Je dirais les 2 moi… Tenez, pour reprendre l’expression chère à Martine Aubry quand c’est flou c’est qu’il y a un loup, et dans la bergerie ça devrait pas trop le faire hein ? http://www.marianne.net/programme-benoit-hamon-les-deux-gros-flous-du-revenu-universel-100249432.html
      La proposition phare de son programme, le revenu universel, a sans doute largement contribué au succès de Benoît Hamon au premier tour de la primaire à gauche, dimanche dernier. Mais derrière le concept innovant, subsistent toujours deux inconnues savamment entretenues par le candidat : le financement du dispositif et le calendrier de son éventuelle mise en place…

      Beêêêhhh ! C’est pas grave, Piketti arrive ! Hamonbeauchâteau ou Valls c’est kif-kif ! Les mêmes et ça se dit de gauche ! Si vous voulez pas vous fader Valls ou Hamon pendant 5 ans, c’est pas en votant que vous l’éviterez !

  • Je me disais:

    Attaquer la Sécurité Sociale est impossible, le revenu universel ne serait il pas un mot de novlangue, et par conséquent, les gens seraient plus enclin à le remettre en cause au moment venu, alors que la Sécurité Sociale est intouchable?

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

    • Daniel PIGNARD

      Sécurité sociale intouchable ?
      Rigolam : Voilà les textes fondamentaux sur la sécu :
      « Tout être humain qui, en raison de son âge, de son état physique ou mental, de la situation économique, se trouve dans l’incapacité de travailler a le droit d’obtenir de la collectivité des moyens convenables d’existence. » (préambule de la Constitution de 1946 alinéa 11 encore en vigueur).

      Considérant qu’aux termes de l’article L 111-1 du code de la sécurité sociale “L’organisation de la sécurité sociale est fondée sur le principe de solidarité nationale ; elle garantit les travailleurs et leur famille contre les risques de toute nature susceptibles de réduire ou de supprimer leur capacité de gain ; elle couvre également les charges de maternité et les charges de famille ; elle assure, pour tout autre personne et pour les membres de sa famille résidant sur le territoire français, la couverture des charges de maladie et de maternité ainsi que des charges de famille ; cette garantie s’exerce par l’affiliation des intéressés et leurs ayants droits à un régime obligatoire, ou, à défaut, par leur rattachement au régime de l’assurance personnelle”.

      En conséquence, nous sommes devant une escroquerie manifeste des assurances chômage et des remboursements de sécu qui nous mettent des tickets modérateurs et autres non remboursements.

      Virez les étrangers bénéficiaires de celle-ci.

      • …………..
        Symboliquement intouchable, alors que si on l’appelle Revenu machintruc le clivage sera plus facile à entretenir, et rapide sera la disparition de la SS.

        Tickets modo et autres sont la faute des FRANCHOUILLARDS INERTES non des étrangers…

        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • Daniel PIGNARD

        « L’organisation de la sécurité sociale est fondée sur le principe de solidarité nationale »
        « NATIONALE », vous savez ce que ça veut dire. Ce n’est pas pour les étrangers. J’ai du bon tabac mais tu n’en auras pas, ce n’est pas pour ton vilain nez. Capito ?

      • JBL1960 JBL1960

        Enfin, y a des questionnements un peu moins simplistes à se poser ► http://www.bvoltaire.fr/kaderhamiche/bouteflika-crache-sur-la-france-mais-se-fait-soigner-a-paris,20982 Et c’est un exemple parmi tant d’autres…

      • Quelle humilité pour un croyant!

        Surtout que je suis d’accord avec la « préférence nationale »…

        Pour le reste, c’est bel et bien la faute de nous autres français…

      • Daniel PIGNARD

        Non, ce n’est pas la faute des Français, la plupart des lois que je mets à disposition, je les ai utilisées dans les tribunaux administratifs et au lieu d’examiner mes arguments, ils m’ont mis des amendes cinglantes genre 3000 francs puis 10 000 francs pour requête abusive.
        Ils méritent donc ce qui est écrit dans le psaume 58 :
        https://www.biblegateway.com/passage/?search=Ps+58&version=LSG
        J’espère que vous m’avez reconnu dans le verset 10.

      • Vous piquez ma curiosité!

        C’était à quel sujet vos déboires?
        En tant que civil ou en robe?

        Au fait, meaculpa, vous aviez raison pour la DDl’Homme.

      • Daniel PIGNARD

        «Quelle humilité pour un croyant! »

        Un grand homme a pourtant dit :
        « Laisse d’abord les enfants se rassasier ; car il n’est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens. » (Marc 7-26)
        https://www.biblegateway.com/passage/?search=Marc+7%3A24-30&version=LSG

      • Je parlais de votre ton à ce moment, mais j’ai dépassé cela, convenez en.

        Je réitère mes questions étant admiratif de ceux qui vont aux tribunaux quoiqu’il leur en coute!

      • Daniel PIGNARD

        Mes déboires ont portés sur les impôts sur le revenu et les impôts locaux, sur les déclarations de parents devenus impotents, sur les PV automobiles au pénal.

        C’était en tant que civil puisque les gens de robes ne se servent pas des droits de l’homme ni de la constitution. Ils apprennent à l’école que la fameuse République nous a retiré le droit d’ester en justice en arguant des Droits de l’homme et du préambule de la Constitution de 1946. Les écoles de droit disent :
        « Pour autant toutes les dispositions et principes n’ont pas une valeur exécutive, ce sont de jolies pétitions de principe qui n’ont aucune application concrète. Des voeux pieux si vous préférez. »
        alors qu’ils devraient être défendus par la justice comme les textes que je cite nous le rappellent.

        « L’autorité judiciaire doit demeurer indépendante pour être à même d’assurer le respect des libertés essentielles telles qu’elles sont définies par le préambule de la Constitution de 1946 et par la Déclaration des droits de l’homme à laquelle il se réfère. » (loi constitutionnelle du 3 juin 1958 – 4°)

        « Le peuple français réaffirme solennellement les droits et libertés de l’homme et du citoyen consacrés par la Déclaration des Droits de 1789 et les principes fondamentaux reconnus par les lois de la République. » (préambule de la Constitution de 1946 )

        « Afin que cette déclaration constamment présente à tous les membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs; afin que les actes du pouvoir législatif et ceux du pouvoir exécutif… » (préamb Déclaration 1789)

        La République ne nous défendant plus sera remplacée par une monarchie.

  • samedi soir

    Bien vu ADD. Le rsa+l’allocation logement est quasiment au même niveau que le revenu universel.
    Economiquement ça change de nom mais ça change pas grand chose au final.
    Symboliquement le mot « revenu » change de sens en se dissociant de la notion de travail.
    Ca pourrait aussi bien s’appeler « rente ».
    Mais curieusement le terme de rentier universel, n’a pas été retenu.
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

    • soubiemyriam

      ah ok, ils appellent ça « le revenu universel » rsa et apl. je pensais qu’ils verseraient un petit 5000 euros par mois. le problème c’est que donner ce revenue à tout les français reviendrait à ne rien donner. Tout les prix risqueraient de flamber et au final leur revenu universel ne servirait plus à rien. Donc on se retrouverait avec des pauvres encore plus pauvre qu’avec le rsa et l’apl. et là, effectivement on pourrait remettre en cause l’existence même de cette aide.
      bien vu.

  • soubiemyriam

    Que la paix vous accompagne.
    le problème d’un revenue universel, c’est qu’il nous enchaînerait d’avantage à ce système de surconsommation . Et en réalité il ne garantirait pas d’être non pauvre, je penses que les prix flamberaient à cause de la masse d’argent à dépenser, y comprit les loyers etc… Mais je suis pas économiste hein, alors me frappé pas si je me trompe.

    Par contre, ce que je trouverais utile et honnête, c’est que chaque français reçoivent une sommes d’argent suffisante pour se payer une maison et un terrain assez grand pour y vivre, voir même un bout de forêt. A chaque enfants née, une sommes d’argent suffisante pour agrandir les lieux si besoin et un bout de terrain en plus.

    Je ne penses pas que l’idée du revenu universel soit honnête, ce n’est pas pour rendre les gens moins pauvre mais pour maintenir le train de vie des enculés d’en haut, consommer consommer consommer brave gens. et le revenu universel, c’est qui qui le paie? Un petit crédit à la banque, qu’il faudra rembourser avec intérêt?

    Bref leur système s’effondre et sous couvert de « générosité », ils mettent en place la perfusion qui permettra de garder le monde malade mais en vie, en vie mais malade.

    • samedi soir

      Une maison, un bout de forêt… Des actions chez euro tunnel aussi? ( :))
      Plus sérieusement, donner 650 euros par mois à quelqu’un sans revenu, c’est déjà en place.
      Le rsa et l’allocation logement c’est à peu près cette fourchette.
      Maintenant que vous appeliez cela « allocation, salaire, revenu, gain…etc » ça ne change pas grand chose économiquement parlant.
      Ce qui change, c’est l’appellation, le nom que portent ces 650 euros si vous préférez.
      Moi j’aime bien Gérard, mais eux (les payeurs) préfèrent l’appeler « REVENU UNIVERSEL » ces 650 euros,
      (C’est vrai que dire qu’on à touché Gérard, ça peut prêter à confusion)
      Donc voilà, ça casse pas trois pattes à un canard cette idée. C’est déjà en place.
      Ce que je crains c’est qu’on se débarrasse un peu vite fait des obligations d’Etat: assistance publique au sens large du terme.
      En effet, le revenu universel (quel nom pompeux…) risque de remplacer le peu de solidarité qu’il reste dans ce pays.

      • Voltigeur Voltigeur

        ALERTE!! De quoi ils se mêle encore le socialo bien payé et engraissé avec les impôts…

        30 % des bénéficiaires des APL touchent plus que leur loyer
        Le socialiste François Pupponi, auteur du dernier rapport parlementaire sur les aides au logement, alerte le gouvernement sur le fait que 30 % des bénéficiaires des APL touchent plus que leur loyer !
        Les APL c’est chaque année 20 milliards d’euros versés…
        Une belle source d’économie et un système qui, vous l’avez sans doute deviné, va être attaqué.
        N’imaginez pas que la remise en cause des APL ne concerne que les « pauvres » ! Elle concerne aussi directement ceux qui peuvent percevoir ces APL directement, à savoir les bailleurs, qu’il s’agisse de bailleurs sociaux comme les organismes HLM ou de bailleurs privés…
        De vous à moi, si les APL sont réduites, cela va faire aussi couiner les… propriétaires qui louent et profitent de ce système pour sécuriser leurs loyers !
        Charles SANNAT
        http://www.insolentiae.com/30-des-beneficiaires-des-apl-touchent-plus-que-leur-loyer/

      • samedi soir

        @ Voltigeur, Bonjour.
        Alerte etc… Vous parlez de qui?

      • Voltigeur Voltigeur

        Tu n’as pas vu le sujet? les allocations logements, beaucoup sont concernés…

      • samedi soir

        Si…un début de grippe, je suis un peu à la masse.

      • Voltigeur Voltigeur

        Soigne toi, elle est mauvaise cette année la grippe :)

      • sombre

        Pourtant ce n’est pas si bête,
        Construire une maison implique une dizaine de corps de métier différent.
        C’est le plein emploi assuré pendant des années dans le bâtiment, et les retombés serait sur de nombreux autres secteur !!

        Bien sur ça coute du pognon. Où le récupérer alors ? Mettre à profit les espaces disponibles par exemple !

        Transition écologique en posant des panneaux solaire sur les toit, pérennisé les jardins avec de la permaculture et permettre à de nombreuses personnes de manger tout simplement !

        Ça comblera jamais économiquement, mais personne n’a quelque chose à redire concernant les fonctions des pompiers, policiers, militaire par exemple car ils sont d’utilité publique. Pourquoi avoir un droit au logement ne le serais pas ?

        De plus, niveau solidarité c’est magnifique ! Et c’est durable, pas comme 650€~ qui n’ont de valeur qu’à un moment donné et ça évite l’accumulation de richesses qui finis par se traduire par l’accaparement du sol et des biens immobiliers par les ultra riches.

        Enfin, différence notable entre RSA et RU : RSA est soumis à la condition de chercher un emploi.
        Revenu universelle (je te l’accorde, universelle c’est drôle) pas forcément.

      • samedi soir

        Les solutions solidaires sont toujours bonnes, le but recherché est que les gens vivent heureux et épanouis. Que l’outil soit une aide financière ou un projet immobilier, ou même les deux.
        C’est l’Etat providence. Et je n’ai rien contre.
        Simplement faut rester lucide, le RU ne permettra jamais d’avoir un niveau de vie minimal.
        (maison+potager donné par l’Etat)
        je le regrette.
        La masse de sans emploi est le « père fouettard » des temps modernes.
        Le contrat est simple: pas de boulot=crève la faim.
        Ton boulot te fais chier? tu as une revendication? Tu as envie de rejoindre les crève la faim?
        Ce volant de zombies permet de faire avaler bien des couleuvres aux autres.

      • Je rejoins, c’est déjà en place.
        Je pense que si les politiques et les médias en parlent, c’est que cela ne les effraient pas.
        Donc c’est un débat de sémantique, le revenu universel montera les travailleurs contre les inactifs, et à termes ils demanderont la suppression.
        Ce qui serait plus long et difficile si on garde le nom de Sécurité Sociale…

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Ok, sauf s’il est conditionné en contrepartie à un truc comme un enregistrement du genre prise d’empreintes digitale, d’iris, faciale, ADN et tout le toutim, ou pire encore la pause d’une puce ! …ce qui à mon avis sera assurément le cas un jour ou l’autre ; …auquel cas ils pourront se le fourrer ou je pense et je préférerai rester sans le sous, et quitte à partir vivre dans la forêt puisque que je n’aurai donc plus accès à rien dans leur monde de misère inhumaine !

  • sombre

    Dette publique : 2183 milliards d’euro
    http://www.dettepublique.fr/
    http://www.leguevaques.com/59-de-la-dette-publique-proviennent-des-cadeaux-fiscaux-et-des-taux-d-interet-excessifs_a146.html
    (Au total, 59 % de l’actuelle dette publique proviennent des cadeaux fiscaux et des taux
    d’intérêt excessifs.)

    Intérêt de la dette : 46 milliards d’euro (en 2014) / an
    http://www.planetoscope.com/comptes-publics/1184-interets-de-la-dette-publique-francaise.html

    Évasion fiscale : 60 milliards d’euro par an
    http://osonscauser.com/levasion-fiscale-coute-a-chacun-136-24-e-mois-chronique-mediapart-3/

    Appartenance à l’Europe : Environ 10 milliards d’euro
    https://blogs.mediapart.fr/sycophante/blog/130316/la-grande-arnaque-de-lue-1-les-pigeons-francais-au-service-des-luxembourgeois
    (note : PAC : politique d’agriculture commune qui voie l’argent reverser majoritairement à des grands groupes céréaliers et betteraviers qui n’ont nul besoin de subventions pour vivre)

    Rien qu’avec ça, y’à de quoi redistribuer pas mal d’argent non?
    Et quitte à économiser 110 milliards d’euro en envoyant valsé tout ses enculés, pourquoi ne pas dévelloper ensuite des entreprises d’états porteuse de vrai valeurs ? Social, éthique, écologique, durable etc ..
    Et concurrencer par la taxe ou soutenir par des prix attractifs ses entreprises pour arrêter de dilapider le pognon à l’étranger?

  • il était une fois…..un macreau…un le pennis…..un merluchon…..avec tout plein de promesses…comme le (fromage fut un temps)……bin……. je viens d’avoir une vision….. président un merluchon…compagnon la truelle……..(encore un)

    la science infuse va être contente……

  • .article35.

    Bonsoir à tous.
    Sans chercher à savoir d’où vont venir les fonds pour payer cette manne céleste ( France : 93,5% d’endettement) , ni même qui va y avoir droit et surtout qui va payer pour les autres.
    Je voulais juste relever un détail : c’est une promesse de politicard en période de campagne électorale.
    Ça vous suffit pas ?

  • engel

    Vive le pognon qui tombe du ciel !

  • .article35.

    @ Volti
    Vu que j’ai un peu de temps devant moi je vais répondre à la question .
    « Pourquoi ça peut fonctionner, ou pourquoi ça ne peut pas fonctionner? Vos avis sont les bienvenus. »
    Mon simple avis n’a pas valeur d’analyse mais je vais le baser sur le bon sens populaire . Celui que l’on retrouve dans les proverbes et maximes . J’ai toujours entendu dire que  » tout travail mérite salaire » . Si on reçoit de l’argent c’est en contre partie de qlq chose, un travail, un effort, de la sueur….La monnaie d’un salaire est donc adossée à une valeur concrète : celle de l’effort fourni. Cet effort mutualisé forme la masse des travailleurs d’une société et ces travailleurs en produisant créent la richesse de ce pays . Dans une SOCIETE SAINE, l’argent et un peu comme l’huile d’une boite de vitesse, bien réparti il permet à la mécanique de fonctionner de façon fluide et efficace . Mais dans une boite de vitesse l’huile circule en circuit fermé , elle monte pour redescendre et continuer son travail de lubrification . Dans notre système économique ; tout ce qui monte ne redescend plus , l’argent aspiré vers le haut de retombe plus dans le circuit comme le voudrait la logique . De fait vu que des sommes colossales finissent dans les poches des multinationales, banques ou dans les comptes secrets de nos pourritures , on assiste à un manque chronique de niveau d’huile . La seule solution restant le QE afin de maintenir la masse monétaire à niveau . Soit dit en passant , problème résolu par la disparition du cash : l’impression des billets étant remplacée par qlq coup de doigt discrets sur la touche 0. Du coup cet argent créé ex nihilo en aura la valeur , celle du néant . Si les prix ont explosé depuis le passage à l’euro; c’est dû d’un côté à la spéculation , mais également au gonflement de la masse monétaire suite aux multiples QE de la BCE entre autres . Plus on imprime de billets, moins ils ont de valeur . Quand le revenu universel mensuel sera juste suffisant pour se payer une simple baguette il risque de paraitre beaucoup moins intéressant .
    Ceci étant dit, perso je n’y crois pas une seule seconde .

    • Voltigeur Voltigeur

      Excellente démonstration de bon sens ;) ceci! en bon avocat du Diable moi aussi, je n’y crois pas non plus, pour toutes les raisons que tu viens d’évoquer fort justement (à mon avis) Encore un moyen de nous mettre des chaînes qui rendront accros les moutons déjà sous perfusion :)

    • Zeitgeist Zeitgeist

      Ceci dit quand on aura trouvé 7,5 milliards de jobs, on pourra se dire ok !

      Mais là, avec les machines qui remplacent les mains de l’homme depuis 60 ans, et que nous avons doublé, il faudra se dire : Comment vivre demain ?

  • Je me suis fadé la soirée primaire avec Hamon et Valse. Je ne connaissais rien de Hamon, alors j’ai voulu écouter un peu.
    La question majeure « où allez vous trouver l’argent pour un RU ? » bla bla bla. Moi je n’arrête pas de penser aux salaires exorbitants que ces blablateurs se versent, les nôtres en France, ceux de l’Europe, etc.. Et je me demande à chaque fois : quelle somme serait libérée pour le peuple si tous ces politicards étaient payés une somme raisonnable, si on retirait un petit zéro à leurs salaires ? Mais çà, PERSONNE n’en parle jamais…
    C’est sûr, le Hamon, il va attirer bien des gens qui comme moi, survivent avec moins de 700 euros par mois.
    Verser le RSA automatiquement à tous ceux qui peuvent en bénéficier, (les1/3 qui n’en font pas la demande…), çà ne devrait pas être très compliqué… encore une mesure alléchante…

  • Nak1neuron

    La raison profonde de cette proposition de revenu universel, est de trouver une entourloupe de plus pour faire fonctionner le système capitaliste.
    Au lieu de donner des € pour payer la facture d’eau à Veolia … on pourrait aussi nationaliser les sociétés de distribution d’eau et y imposer une politique sociale : les 30 premiers m3 de chacun sont gratuits puis le tarif monte vite. Et voilà un « truc » universel, qui n’est pas un revenu mais qui règle la question de l’accès à un service.
    On peut faire de même pour beaucoup de choses essentielles.
    Mais évidemment cela ne fait pas fonctionner le système actuel et remettre le système actuel en question ne fait pas partie du programme des candidats à la fonction politique.
    CQFD

    • engel

      Erreur de définition.

      Le RU étant une système forcé de redistribution des richesses, c’est donc obligatoirement « une entourloupe de plus pour faire fonctionner le système SOCIALISTE. »http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      Par contre, j’aime beaucoup votre proposition emprunt d’un bon-sens matérialiste devenu bien rare.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

  • ycn

    Ne vous leurrez pas! Cette proposition n’est que de la démagogie.
    Cela n’est que pour redorer le blason des cols blancs que beaucoup de gens comment à voir en « noirs »!
    Cela ne peut pas tenir longtemps, car toute rémunération doit être lié à un travail.
    Rien ne vous est dit sur l’avenir d’une telle ‘mesure’. Il est fort possible que ceci soit proposé en prévision d’une inflation galopante.

    La bonne proposition est le partage du travail et rien d’autre