Alerte sanitaire, la marque « Charcuterie Bordelaise » rappelle 8 produits ….

Pour joindre la Charcuterie Bordelaise au 05 56 85 87 11.

L’entreprise « Charcuterie Bordelaise » a annoncé mercredi dans un communiqué le retrait de huit produits dont des rillettes, des pâtés et des grattons, après la découverte de la bactérie Listeria monocytogenes sur une rillette de porc et un pâté landais au piment d’Espelette.Cette procédure « porte sur la gamme de produits mise en vente jusqu’au 26 janvier 2017 » et concerne les « rillettes pur porc », « rillettes d’oie », « rillettes de canard », « pâtés recette landaise », « pâtés landais au piment d’Espelette », « grattons bordelais » et « grattons au foie de canard ».

Ces denrées ont été mises en vente sur l’ensemble du territoire national en grandes et moyennes surfaces, toutes enseignes confondues, selon le communiqué du groupe.La société, qui a indiqué avoir pris ces mesures « par principe de précaution et sous la pression des services vétérinaires » de la Gironde, a « contesté » cette mesure de retrait/rappel, dans un communiqué distinct.

Faisant part de son « incompréhension totale », l’entreprise a affirmé que l’ensemble de ses analyses étaient « indemnes de listéria », à l’exception d’une rillette de porc non commercialisée en France et d’un pâté au piment d’Espelette faisant l’objet d’une procédure proposée et validée par les services vétérinaires.

Le groupe emploie une cinquantaine de personnes, selon son PDG Arnaud Chedhomme, joint par l’AFP, qui s’est déclaré « très inquiet pour l’avenir » de ses salariés et de son entreprise.Les personnes qui auraient consommé ces produits et qui présenteraient de la fièvre, isolée ou accompagnée de maux de tête, sont invitées à consulter leur médecin traitant en lui signalant cette consommation.

Les femmes enceintes doivent être particulièrement attentives à ces symptômes, ainsi que les personnes immuno-déprimées et les personnes âgées.Ces symptômes peuvent évoquer une listériose, maladie qui peut être grave et dont le délai d’incubation peut aller jusqu’à huit semaines.Les consommateurs qui souhaiteraient se renseigner peuvent joindre la Charcuterie Bordelaise au 05 56 85 87 11. Il y a un an, presque jour pour jour, la marque avait déjà rappelé des produits pour les mêmes raisons.

Source Le-Figaro

2 commentaires

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    Il est intéressant de voir où se situent les priorités de cette entreprise suite à l’interpellation des services vétérinaires sur la contamination de leurs produits :

    « Le groupe emploie une cinquantaine de personnes, selon son PDG Arnaud Chedhomme, joint par l’AFP, qui s’est déclaré « très inquiet pour l’avenir » de ses salariés et de son entreprise »

    Quant à l’avenir des personnes qui pourraient contracter une listériose en consommant leurs pâtés ?
    Mangez, tombez malade, mais ne nous empêchez pas de nous engraisser sur votre dos …

    M.G.

  • samedi soir

    J’ai une pensée pour tous ces animaux, victime de cette monstruosité qu’est la machine agroalimentaire.
    J’invite les personnes à arrêter de manger de la viande.
    Ce que l’on fait subir à ces animaux est atroce.
    Rien qu’a la connaissance de ces faits les gens sain de corps et d’esprit devraient instantanément proscrire toute alimentation carné, sans aucune restriction pour celles sortant de ces centres d’extermination.