Un building de 4.8km de haut pour lutter contre la pollution (?)…

C’est le projet fou de la société ARCONIC, qui compte sur l’impression 3D pour réaliser les structures de cet immeuble « gratte ciel ». Certains des autres designs futuristes d’Arconic incluent des voitures volantes, des carrosseries ultra-légères et des ailes d’avion aérodynamiques.

Img/Business.Insider

Les ingénieurs de la société américaine Arconic ont dévoilé leurs plans pour une tour haute de 4,8 kilomètres capable de « manger le smog » pour purifier l’air environnant.

Chez Arconic on voit grand et on voit loin. L’entreprise américaine présentait cette semaine un projet fou de gratte-ciel haut de 4,8 kilomètres de haut fait de pièces et de matériaux capables de purifier l’air environnant en le débarrassant de toutes les matières polluantes.

En plus de s’appuyer sur des matériaux de construction innovants capables de résister à des vents violents et des climats uniques, les ingénieurs comptent bien user également d’une couche de revêtement autonettoyante. Baptisée EcoClean, celle-ci fonctionne grâce à un système de vapeur d’eau qui se mélange avec les produits chimiques en suspension présents dans l’air environnant afin de finalement les extraire en les déposant sur la façade de l’immeuble. Comme la mue d’un serpent ou de la « peau morte », la couche de pollution se dépose alors sur le revêtement avant d’être absorbée.

Crédit ARCONIC

Conceptualisée pour la première fois en 2011, cette avancée est aujourd’hui prête à l’emploi comme le confie Sherri McCleary, directrice du département scientifique de l’entreprise au site Business Insider : « En plus de fournir le côté esthétique et le bon maintien de la paroi, ce matériau permet de réduire la quantité de polluants et ainsi de lutter contre le brouillard de pollution souvent visible dans les grandes agglomérations »

Un bâtiment « écolo » donc, mais pas seulement. En effet, les ingénieurs de la société parlent également de balcons rétractables. Le concept baptisé « Bloomframe » propose cette fois-ci des fenêtres motorisées qui se transforment en balcons de verre en moins d’une minute. Arconic annonce également son intention d’investir dans des composants flexibles en affirmant que « dans un avenir proche, toutes les pièces nécessaires à la construction de ces immeubles pourront être réalisées à partir d’imprimantes 3 D. » Sherri McCleary poursuit : « Nous cherchons à optimiser les matériaux qui peuvent être imprimés en 3D pour donner de plus en plus d’options pour les concepteurs et les architectes ».

Arconic, la société tout juste scindée d’Alcoa et spécialisée dans les produits à haute valeur ajoutée, n’a donc pas fini de nous surprendre. Celle dont l’industrie aéronautique est l’un des principaux marchés annonçait en novembre un contrat pluriannuel avec Airbus d’une valeur d’environ un milliard de dollars (900 millions d’euros).

Source BusinessInsider publié par SciencePost

Note**: Comment va t-il tenir debout ce monument?

30 commentaires

  • vision2d

    bonjour Voltigeur, et les ME, toujours plus haut mais parfois la chute peut être terrible…?La technique c’est trés bien mais est-ce ça le reve de l’humain, vouloir tutoyer les dieux(si dieux il y a)attirer les foudres de ceux-ci seraient un fort mauvais plan ,non.Bonne journée à vous

    • Voltigeur Voltigeur

      J’ai un énorme doute sur la stabilité de cet immeuble, comment va t-il tenir debout, résister au vent ? Je ne suis pas ingénieur mais c’est la logique qui me fait raisonner ainsi. Pourtant, ils y croient… ;)

      • Deepnofin

        Pareil. Cette news ferait presque penser à du Gorafi…
        Suffit de voir quels ont étés les défis à relever pour ériger le Burj Khalifa à 828m de haut pour comprendre que c’est pas demain la veille qu’on aura du 4,3km… A moins qu’ils disposent d’une technologie ultra avancée, mais même… Ce serait comme passer directement de la Caravelle à l’A380…

      • engel

        Stabilité faisabilité.

        Il suffirait d’haubaner sur trois points triangulés au sol; et de pyramider (en escalier) plus ou moins l’édifice, pour assurer une reprise des charges raisonnables.

        Ceci dit, on joue là :
        – « A qui à la plus grosse et la plus longue ». http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

        Jeu sans intérêt, sauf à glaner de la renommée et faire montée artificiellement le cours des actions de la dite start-up.
        …Procédé maintes fois éprouvés par nos amis, Oups!…….par nos ennemis amerlocains.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

        • Voltigeur Voltigeur

          Haubaner ? va en falloir des kilomètres de câbles… Je n’y crois toujours pas ;)
          Avec quelle grue, à partir de quelle hauteur ça va devenir critique, les échafaudages, toussa-toussa et
          le poids de l’édifice, les fondations, etc..C’est plus un chantier c’est un exploit si… ;)

          • engel

            Cela fait belle lurette que les grues sont mobiles et montent au fur et à mesure avec l’immeuble attelées à lui.
            …De même, pour les échafaudages.

            Moi aussi, je n’y crois pas.
            Mais surtout pour une question de coût rentabilité/retour sur investissement tout à fait prohibitif.

            …Sans compter qu’il n’y a aucun intérêt à un tel monstre.
            Tu imagines le coût électrique et le temps nécessaire pour l’ascension (en ascenseur) …Multiplié par le nombre de résidents!
            Sans compter du nombre astronomique de dits ascenseurs nécessaire pour éviter les engorgements.

            Et il en sera de-même pour tous les collectifs.

    • sombre

      Tu sais l’humanité à déjà envoyé des sondes aux confins du système solaire, dépassant même la ceinture de Kuiper. Force est de constater que si il y à des dieux, ce n’est apparemment pas une question de distance pour les côtoyer !
      On peut se rapprocher des cieux terrestre sans ce soucier du courroux des dieux je pense :p

      Personnellement, je trouve les buildings moche. Alors un de 5 km ? Définitivement sans moi.
      Ça doit être énergivore au possible une tour exposé au 4 vents et si mal isolé d’ailleurs…et j’ai pas l’impression de voir des panneaux solaires !

  • mirzabad

    Hmmm…. Mouais…

    Encore une solution « allopathique » ….

    Au lieu de s’attaquer aux causes de la pollution, on imagine un remède pour en masquer les symptômes…Se faire du blé avec… Et continuer à polluer…

  • Graine de piaf

    Délirant ! cela me fait penser à la tour de Babel qui devait monter jusqu’aux cieux !

  • lumpenproletariat

    Les migrateurs apprécieront…

  • Kiline Kiline

    C’est un truc de fou ce projet!!

    J’ai toujours la tête dans les nuages, mais je préfère garder mes pieds sur terre! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • Niko Las

    L’ascenseur de Mitsubishi, pourra emmener les visiteurs de la Tour Shanghai (830 mètres de haut et de 119 étages) en l’espace de 55 secondes,le dispositif affiche une vitesse maximale de 1080 mètres par minute, soit 64,8 km/h, sans quasiment aucune vibration.

    L’ascenseur est également équipé d’un système de contrôle de pression de l’air pour éviter les douleurs aux oreilles. Dans un même souci de confort, la vitesse de pointe sera limitée à 600 mètres par minute à la descente.

    Donc en gros pour ce genre de building pour atteindre le sommet il faudra environ 6 minutes, et 8 minutes pour descendre, et ceci sans compter sur le nombre de personnes qui s’arrêteront aux étages intermédiaires, il faudra prévoir des sandwiches et de l’eau et surtout ne pas avoir la gastro.

  • totoche

    Oui, construire une tour de plusieurs kilomètres de haut est probablement techniquement possible. La question est de savoir à quel prix ? Il va falloir une base gigantesque et des fondations colossales, c’est simplement dément.

  • Graine de piaf

    ces gens là sont complètement cinglés, tout simplement !

  • Niko Las

    S’élever en altitude diminue l’épaisseur des couches d’air protectrices.
    Les Indiens des Andes et les Tibétains de l’Himalaya qui vivent à longueur d’années à 3 ou 4 kilomètres d’altitude subissent un supplément de radiations, de même que les alpinistes, les skieurs et les passagers de vols aériens.

    Les expositions restent modestes, 7 heures d’exposition à cette hauteur là correspondent à une dose d’environ de 0,032 mSv (millisievert), l’équivalent d’une radiographie dentaire panoramique, et peu être portée à trois fois plus aux latitudes polaires et à l’équateur.

    Les femmes enceintes ne devraient normalement pas être exposées longtemps à ce genre de hauteur.

    Les astronautes ont des risques similaires mais ils sont mal connus, car autour de la Terre, les astronautes sont protégés par le champ magnétique protecteur qui repousse dans l’espace les particules du rayonnement cosmique et par le blindage de leur vaisseau spatial quand ils ne se promènent pas dans l’espace. Ce blindage suffit pour arrêter une bonne partie des particules issues des éruptions solaires, mais pour stopper les particules cosmiques énergiques, il faudrait des boucliers épais de plusieurs mètres.

    Dans le cas des missions Apollo, 30 astronautes ont voyagé de 1963 à 1972 au-delà du champ protecteur de la Terre. Des études sur leur santé ont montré que certains symptômes du vieillissement, comme la cataracte, surviennent environ 7 ans plus tôt que les autres astronautes cantonnés à l’orbite basse.

    Bon courage aux futurs locataires et employés des bureaux.

    • Des doses minimum, peut-être, mais on ne passe pas un panoramique tous les jours. Le problème est souvent plus le temps d’exposition que la dose reçue en une fois.

      C’est vraiment un projet de folie et je suis d’accord sur le fait qu’on ne s’attaque pas au fond du problème.

  • engel

    Tient une tour d’entraînement pour AlQaïda-Cia !!!http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • Enki13

    continuons a être de plus en plus nombreux et élevons des cités pour que les plus riches vivent au-dessus des nuages a l’abri des pluies d’acide…

    https://www.youtube.com/watch?v=ccJJ0uxigVA

  • Graine de piaf

    Même si j’étais milliardaire je ne voudrais pas habiter un truc pareil !

  • Les Savants Fous sont de retour ! Pas de doute, c’est la faute de Trump. ( Et de Poutine, bine sûr ! )

  • Arnaud M

    Juste des annonces qui sortent régulièrement pour voir où en est le réveil des populations.
    Il est évident que aucun système ne peut nettoyer la pollution générée, mais ils essayent de nous le faire croire pour que nous ayons la conscience tranquille : « Je pollue mais ce n’est pas grave, ils vont construire un système 10 fois plus polluant pour essayer de capturer ma pollution… »

    Pour la hauteur, c’est juste pour nous faire croire que notre technique et notre sciences avancent, que demain sera toujours mieux.

    Bref, toujours les vieilles ficelles qui marchent de moins en moins bien.

  • blackout

    Toujours plus haut, toujours plus fort:

    Le projet « Chuppachups » (vu de l’espace)

Laisser un commentaire