Comment on manipule par la propagande avec l’aide des médias…

Nous le savons tous, mais un petit rappel est toujours utile. Multiplier les sources, pour une même information par les temps qui courent, est plus que nécessaire…

« La manipulation consciente, intelligente, des opinions et des habitudes organisées des masses joue un rôle important dans une société démocratique. Ceux qui manipulent ce mécanisme social imperceptible forment un gouvernement invisible qui dirige véritablement le pays. » Edward Bernays, pionnier américain de la propagande.

Source Kla.TV

15 commentaires

  • mirzabad

    « Enfin pris ? » Pierre Carles 2002 – YouTube

    https://www.youtube.com/watch?v=PAR53jbbKIA

    est un bon complément de cet article….

  • JBL1960 JBL1960

    Tu lis dans mes pensées, je viens de publier ce billet de l’aube du jour ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/01/13/ces-petits-gars-qui-faisaient-du-bon-boulot/
    En traitant l’info vue par Sott sur la preuve audio : John Kerry confirme en privé soutenir et armer Daesh et le Réseau Voltaire.
    De nombreuses infos presse sur les dernières déclarations de François le Pieu sur le sujet Assad doit partir, enfin presque.
    En complément l’article de Jonas Alexis source VT : Colonialisme en Palestine : la politique du flinguer pour tuer de l’état sioniste Tuez-les tous ! via R71. Rappel de mes anciens billets ad hoc et connexes et l’illustration signé George Carlin FAUSSES INFORMATIONS : « Les gouvernements ne veulent pas des citoyens bien informés et bien instruits capables de pensée critique ». Non, ils veulent que surtout rien ne change pour que tout continue. Et c’est là qu’on pourrait commencer par tous ensemble dire NON, non ? JBL

  • Rainette

    Merci Volti et JBL pour ces infos extrêmement importantes à connaître. Même si nous savions ou nous en doutions, un rappel est toujours utile.
    JBL félicitations pour le travail de recherche que tu fais.
    Mirzabad je regarderai ta vidéo ce soir parce que un peu longue, mais certainement intéressante.

    • mirzabad

      C’est un film de Pierre Carles, qui n’est autre que le frere de Karl Zero (pour la petite histoire).
      Il fait suite à « Pas vu, pas pris » qui dénonçait déjà les connivences entre la presse télévisuelle et le pouvoir en place.

      On n’y apprend peu que l’on ne sache ou dont on se doutait déjà en fin de compte, mais la façon de filmer et racconter de Pierre Carles vaut toujours son bon pesant de cacahuètes, alors si vous avez un moment venez donc vous bidonner un epu, ça sera toujours « ça de pris »….

      • C’est au restaurant de l’Automobile Club de France, place de la concorde. 4 eme étage, de mémoire.

      • mirzabad

        Oui, j’ai fait un rectificatif, (à propos du diner du siècle) car je ne suis plus sur que ce soit « enfin pris » qui par le de ça…
        Comme j’ai vu pas mal de films de Pierre Carles, j’ai tendance à mélanger un peu mes souvenirs…. (hé oui, AZH me guette…)

      • verisheep

        Le frère de karl zéro???
        Merci de sourcer ton info, car je suis le travail de Pierre Carles depuis des années et c’est la première fois que je croise cette affirmation.

        D’autant que karl zéro, né en 1961, est soit-disant le cadet de sa fratrie; or Pierre Carles est né l’année suivante.

  • Intéressant ! Plus d’information sur la propagande et Bernays, car de nos jours, elle est large et omniprésente.

    http://karugido.fr/index.php/2016/06/12/reflexion-sur-les-chocs-a-venir-initiation-a-la-propagande-moderne-partie-2/

  • lilo

    Grippe : sur YouTube, une interne en médecine dénonce un « plan com » de Marisol Touraine

    youtu.be/WZwbeQccZdQ

  • samedi soir

    Les médias sont des entreprises. Elles ont, à ce titre, les mêmes préoccupations: faire du chiffre.
    Pour cela elles ne vendent pas des mémoires de doctorat, mais des articles plus ou moins sensationnels, plus ou moins frelatés, plus ou moins orientés.
    Chacune avec leurs terrains et spécialités.
    Chacune avec leur ligne directoriale
    Chacune avec leur sensibilité en fonction de leur appartenance à un groupe.
    Le tout sous l’œil bienveillant de l’Etat.
    C’est vraiment pas nouveau…
    Encore une fois, si il y a des clients/lecteurs, ces entreprises survivent..
    Ceci dit une information reste une information et non un protocole de conduite à tenir en fonction d’une situation donné.
    On peut aussi ne pas s’informer…
    Vous remarquerez le coté séditieux ce cette phrase. Ca en dit long sur le pouvoir de l’information et la posture presque obligatoire que l’on doit avoir avec l’information.

  • Balou

    Fin des média du système : « You are fake news ! »

    Le scandale est arrivé par un ancien agent du M16, copain de l’ancien espion russe anti-Poutine mort dans un cocktail de polonium, via le site BuzzFeed et relayé par CNN. CNN n’a pas vérifié les accusations et pédale en arrière pour s’excuser auprès de Trump. L’apostrophe « you are fake news » de Trump à destination d’un reporter chevronné de CNN et correspondant à la Maison Blanche sonne, en tout cas, le glas de la « Lügenpresse ».

    http://numidia-liberum.blogspot.fr/2017/01/fin-des-media-du-systeme-you-are-fake.html#more

  • Balou

    Nous intervenons dans les élections d’autres pays depuis plus d’un siècle (Boston Globe)
    […]
    Tout Washington est scandalisé, tandis que les membres du Congrès rivalisent entre eux pour diaboliser la Russie à cause de sa supposée ingérence dans les récentes élections présidentielles américaines. « Toute intervention étrangère dans nos élections est absolument inacceptable », a déclaré Paul Ryan, le Président de la Chambre des représentants. Le comportement des russes, selon d’autres députés, représente une « attaque contre nos principes fondamentaux démocratiques » qui « devrait alarmer tous les Américains », parce qu’ils « frappent au cœur de notre société libre. » Cet éclat de vertueuse indignation serait plus facile à gober si les Etats-Unis n’avaient pas eux-mêmes pris l’habitude chronique d’intervenir dans les élections à l’étranger.

    Sur une période d’un peu plus d’un siècle, les leaders américains ont utilisé toute une variété d’outils pour influencer les électeurs dans des pays étrangers. Nous avons choisi des candidats, les avons conseillés, financé leurs partis, conçu leurs campagnes, corrompu les médias pour les soutenir et menacé ou calomnié leurs rivaux.
    […]
    https://www.legrandsoir.info/nous-intervenons-dans-les-elections-d-autres-pays-depuis-plus-d-un-siecle-boston-globe.html