Pour Christophe Barbier, l’égalité salariale hommes-femmes serait un problème pour l’économie… [vidéo]

Est ce que ce monsieur a conscience de ses propos ? Si les femmes étaient payées à égalité avec les hommes ça poserait problème aux entreprises.. Et si au lieu de regarder par le petit bout de la lorgnette, on posait le problème différemment, en baissant le salaires des hommes pour l’équilibrer avec celui des femmes ? Les patrons ne seraient pas perdants non?

POLEMIQUE Les propos de l’éditorialiste ont provoqué un tollé sur les réseaux sociaux…

Payer les femmes autant que les hommes ? Pas réaliste car «  les entreprises vont avoir du mal à encaisser ce surcoût de main-d’œuvre », estime Christophe Barbier. Les propos de l’éditorialiste de l’Express, prononcés ce lundi sur le plateau de l’émission C dans l’air sur France 5, sont d’abord passés presque inaperçus. Repris ce mardi sur les réseaux sociaux, ils ont suscité un véritable tollé.

Réagissant à l’une des mesures proposées par Jean-Luc Mélenchon sur l’égalité salariale, le journaliste a donc estimé que le programme du candidat d’extrême gauche était une « utopie ». Ça ne « tient pas la route », y compris sur le plan des retraites, a-t-il expliqué ce lundi sur le plateau de France 5, déroulant son argumentation économique.

Vidéo

« Le surcoût » obligera « les entreprises à licencier »

Devant l’ampleur des réactions sur Twitter, le journaliste a tenu à préciser ce mardi sa pensée, démonstration à l’appui. Sur le réseau social, Christophe Barbier explique donc que « 1) il faut l’égalité hommes-femmes » mais que « 2) si on l’établit brutalement, le surcoût oblige les entreprises à licencier »…

…/…

L’association Osez le féminisme, via l’une de ses porte-parole, n’a pas hésité à rappeler qu’une loi existait sur l’égalité salariale. « « A travail de valeur égale, salaire égal » c’est pas pour faire joli. C’est la loi ».

…/…

Lire l’article complet de H.B sur 20Minutes

Même sujet traité par Marianne Merci JBL1960

36 commentaires

  • JBL1960 JBL1960

    Ah bah, je vois que ça t’as gratouillée toi aussi ! Bon en même temps le Barbier, y parait qu’il travaille encore avec un Minitel… Ceci expliquerait cela peut-être non ?
    https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/01/24/a-propos-du-vlog37/ Et le Zemmour lui travaille encore au pigeon voyageur… C’est sans doute pour cela qu’il s’est mis aussi à la Trumpette… Oui bon on s’amuse comme on peut avec cet actu très très beurk quand même… https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/01/03/les-nouveaux-pigeons/
    Barbier ? Il est toujours copain avec la Carla Bruni ? La femme aux Ex…

  • mirzabad

    Hé bien, voilà de quoi détourner l’attention de ce qui coûte réellement une blinde au contribuable….
    Pardon, mais une fois de plus, c’est sur stopmensonges que j’aitrouvé l’info, faut dire aussi que je n’ai pas cherché plus loin, mais dans un article daté du 20/01/15:
    Ce que nous coûtent nos « Zélus »…

    Président
    (pour François Hollande) :
    Salaire : 14 910,31 € bruts par mois (dont une indemnité de fonction non imposable de 2 982,06 €).
    + Avantages : logement de fonction à l’Elysée, accès gratuit au réseau SNCF, voitures de fonction et chauffeurs, mise à disposition d’une flotte d’avions, jouissance de plusieurs résidences secondaires.
    Cumul impossible.

    Premier ministre :
    Salaire : 14 910 € bruts par mois (dont une indemnité de fonction non imposable de 2 982,06 €)
    + Avantages : logement de fonction à Matignon, accès gratuit au réseau SNCF, voitures de fonction et chauffeurs, mise à disposition d’une flotte d’avions, jouissance de plusieurs résidences secondaires.
    Cumul : possible. Les membres du gouvernement ne peuvent percevoir, au titre de leurs mandats locaux, plus de la moitié du montant de l’indemnité parlementaire, soit 2 757,34 €. Le Premier ministre peut donc toucher jusqu’à 17 667,34 € par mois de la part de l’Etat.
    Salaire garanti pendant six mois
    Sous Sarko le salaire d’un 1er ministre était de 21 300 €.

    Retraite :
    Une fois parti de Matignon, il reçoit à vie des indemnités de cessation de fonction équivalentes à son salaire (alors que pour les ministres d’Etat c’est 6 mois)
    Vous comprenez bien ? : il touche A VIE son salaire ! appelé « indemnités de cessation de fonction » nous, ça s’appelle le chômdu !
    L’économiste Charles Gave a calculé le coût réel de la retraite du Premier ministre Jean-Marc Ayrault : 180 000 euros par an (cumuls)
    + Avantages : Il bénéficie à vie d’une voiture avec chauffeur, d’un bureau, d’un secrétaire et d’un garde du corps (ne protection rapprochée chiffrée par la Cour des comptes à 71 879 euros par an), il conserve la gratuité des transports ferroviaires.

    La suite du carnage ici:

    http://stopmensonges.com/cest-nous-qui-les-employons-combien-touchent-ils-salairesavantages-et-retraites-des-acteurs-institutionnels/

  • Grand marabout Grand marabout

    le barbier est au meme titre que la st cricq
    un pseudo expert specialiste de la provocation sociale liberale
    un de ces chiens de garde qui bouffent dans toutes les gamelles
    il en bouffe tellement qui ne peut plus s’empecher de gerber
    sur la classe ouvriere
    et si ,il est l’invité basique dans  » cdans l’air »,c’est aussi le temoin
    de mariage du calvi,mis à l’ombre dans un studio de radio,pour continuer
    lui aussi son boulot de formatage
    tous ces cumulards,n’ont pas de probleme,pour boucler leurs fins de mois
    Paul Nizan,avait bien raison..

  • gnafron

    je dirai même plus !

    si les femmes avaient le bon goût de rester à la maison, pôle emploi mettrait la clé sous la porte…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

    • Graine de piaf

      @ gnafron, je sens que je vais me faire taper sur les doigts mais tant pis.
      Je suis, partiellement, de ton avis, car il y a beaucoup de femmes qui ont vraiment besoin de travailler financièrement parlant. Pour les autres j’ai déjà donné mon avis sur les ME, je n’y reviendrai donc pas, c’est là que je te rejoins.
      je suis une femme, j’ai connu le « rester » à la maison, et aussi plus tard le monde du travail étant devenue seule, aussi je peux juger en connaissance de cause… non seulement par ma propre expérience, mais aussi par tout ce que j’ai côtoyé.

    • Tyr

      Sauf que…
      Sauf qu’avant, avec un seul salaire un ménage avec enfants pouvait vivre assez confortablement.
      Aujourd’hui, même avec deux salaires beaucoup ont du mal à boucler les fins de mois, en plus d’avoir des gamins mal élevés qui se sentent plus ou moins abandonnés…

      Tout ça avec plus de 30 ans de socialisme (à niveaux divers) au pouvoir.

    • ROSSEL

      Que devient une femme qui n’avait pas d’activité professionnelle après une séparation ? Avec le nombre de divorces qui monte en flèche cet aspect-là n’est pas à négliger.

    • La femme prisonnière de son mari a cru s’en libérer en se jetant dans les bras du capital.
      En bref, les femmes sont toujours aussi asservies même si elles ont l’air plus libres. Leur prison est simplement plus dorée et plus sournoise. Une femme(à moins d’avoir un mari nanti) n’a plus le droit de faire une des choses les plus naturelles qui soit, élever ses enfants! Elle doit gagner sa vie. Donc si les femmes qui en ont le désir pouvaient rester à la maison, pôle emploi mettrait certainement la clé sous la porte…
      @gnafron
      Très juste ta réflexion humoristique. Mon com remet juste les pendules à l’heure car c’est un sujet sensible pour moi. Je déteste les féministes avec leur soi-disant libération de la femme!!

      @rossel
      Une esclave du capital.

      • ROSSEL

        @ Laurence

        Je suis assez de votre avis. En dehors de grandes bourgeoises qui d’ailleurs ne pratiquent guère de travaux pénibles, beaucoup de femmes préféreraient s’occuper de leurs enfants et de leur foyer à plein temps. Malheureusement dans les mentalités la situation de femme au foyer n’est guère prestigieuse. Pourtant s’il est bien un métier noble,c’est celui-là. Trop d’hommes se prennent encore pour les seigneurs et maitres tandis que beaucoup de féministes qui se voudraient des hommes comme les autres ( en continuant de cumuler les quelques avantages que notre culture concède à leur sexe ) ont tout fait pour dénigrer les « femmes à la maison » en les faisant passer pour des cruches.
        Il est néanmoins un autre aspect du problème. Aujourd’hui la solidité des couples s’effondre. Que devient en cas de séparation une femme qui n’avait pas d’activité professionnelle ?

        • Je vois que nous sommes sur la même longueur d’onde. J’ai répondu à ta question, cette femme devient une esclave du capital. Elle est obligée de gagner de l’argent afin de pouvoir nourrir sa famille et du coup, forcée de confier l’éducation de ses enfants à la République. Les enfants sont beaucoup plus livrés à eux-mêmes lorsque les deux parents travaillent et deviennent donc des proies plus vulnérables pour le capital. Tout cela est un cercle vicieux. Francis Cousin l’explique très bien.

  • ROSSEL

    Les uns et les autres sont des ignorants coupés des réalités. Il existe une grille des salaires et les patrons sont tenus de l’appliquer. A poste de travail, ancienneté, qualifications et diplômes équivalents, un employeur paye ses salariés de manière égale. Il ne prendra certainement pas le risque ( pourquoi faire ? ) d’enfreindre la loi surtout si ça ne lui rapporte rien. Là où il peut exister une différence, c’est dans la montée en grade ou bien les qualifications. Cette histoire d’inégalité salariale hommes-femmes est donc en grande partie une légende entretenue par des associations de pleureuses subventionnées à qui il faut bien des raisons pour exister.

  • Rossel, ce que tu dis m’interpelle. C’est à la fois logique, et c’est à l’encontre de problème posé.
    Je pense que cette différence de salaire doit venir d’un calcul global. Les femmes, en général, s’arrêtent pour faire les enfants, puis s’en occuper quand ils sont malades… Les arrêts doivent être pris en compte dans le salaire. Un mois normal = un salaire normal. Mais quand il faut s’arrêter, ça fait baisser le salaire du mois (ou de l’année…).
    Est-ce que la différence viendrait de là ?

  • @ROSSEL Là où il peut exister une différence, c’est dans la montée en grade ou bien les qualifications.
    Oui, il est bien là le problème : les femmes accèdent rarement à de hautes fonctions, conseils d’administration etc

    http://www.hbrfrance.fr/chroniques-experts/2016/08/11899-feminisation-des-conseils-dadministration-beaucoup-reste-a-faire/

    • ROSSEL

      En même temps, quand une injustice bénéficie aux femmes ( la parité ) elles ne sont pas nombreuses à s’indigner.

      • La parité ? Une injustice ? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

        C’est vrai, il y aussi la montée en grade. Parfois, elle nécessite de partir de chez soi, pendant plusieurs années, en attendant de pouvoir rentrer « au pays ». J’en sais quelque chose. C’est un gros sacrifice.

        • ROSSEL

          A partir du moment où quelqu’un bénéficie de quotas institués il y a injustice. En dehors de la compétence, rien ne doit entrer en ligne de compte pour décrocher un emploi. La logique qui a primé pour instaurer cette loi discriminatoire envers les hommes implique parfois qu’un certain nombre d’entre eux soient d’office écartés au profit de femmes ayant de moindres compétences afin de respecter le quota. De plus cela a un effet pervers comme toute discrimination positive : une femme qui a gagné sa place par son travail sera soupçonnée de n’être que la bénéficiaire de cette loi et son mérite sera sujet à caution. Les individus issus des minorités visibles qui sont sujettes aux mêmes sollicitudes démagogiques sont concernés de manière identique. Si j’étais une femme, je trouverais cette loi humiliante.

  • Lilith Lilith

    On pourrais payer les hommes autant que les femmes http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

  • samedi soir

    C’est un vieux serpent de mer. C’est une vision qui sert à déprécier un genre, une catégorie, un antagonisme primaire ou chacun peut réagir. (ca fait pas mal au cerveau)
    Il y a autant de disparité dans les salaires hommes/femmes que dans les salaires hommes/hommes et femmes/femmes.

    • ROSSEL

      Absolument. Le Système a tout intérêt à diviser en se servant de pseudos problèmes sociétaux pour éviter un front commun des couillonnés et une réactivation de la lutte des classes.

      • ROSSEL

        D’ailleurs le sujet posté hier (« Billet aux vieux cons… ») pourrait susciter la même réflexion. En parcourant les réactions à ce texte on peut constater que la manipulation fonctionne à merveille. Que des intervenants sur un blog comme celui-ci puissent être aussi naïfs et tomber dans des pièges aussi grossiers est désespérant.

        • engel

          Ah non!http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
          ….Confondre cause et conséquence.

          C’est la révolution de mai 68 qui porta (haut et fort) le « combat pour la libération de la femme »….avec ses hystériques chiennes de garde.

          Au final, une bien belle réussite pour le patronat! Qui aura réussi à diviser ses coûts salariales par deux…tout en atomisant la cellule familiale au passage.
          Mais ça, c’est une autre histoire…

          • ROSSEL

            @ engel

            Je ne défends pas mai 68. Je regrette simplement qu’on se serve des événements du passé pour stigmatiser les anciennes générations. Immergé dans un contexte historique donné, qui pourrait affirmer de nos jours qu’il aurait choisi tel ou tel camp ? Il est aisé de jouer au justicier rétroactif avec le recul. Ce qu’il faut, c’est en tirer les leçons et arrêter de mordre à tous les hameçons destinés à détourner l’attention sur les causes et les responsables.

  • Rik22

    Quand Barbier faisait la promotion de la guerre en 2008, dès l’arrivée de sarkozy :
    http://www.dailymotion.com/video/x6112z_la-guerre-c-est-cool-c-est-tendance_news
    il avait été longtemps tricard suite à cela, il resurgit de temps en temps pour un mauvais buzz

  • Fitz

    Barbier, en termes très techniques, est ce que l’on appelle un suceur du cac40…

    • Grand marabout Grand marabout

      Of course, it all ends with a nice cumshot on the chest of our chap in dress who seems thoroughly satisfied with the dick he’s just taken.

      Tout ceci finira bien entendu par une belle éjaculation sur les tétons de notre mec en robe qui semble bien content de la douille qu’il vient de se prendre.

      (désolé ,a ces dames qui pourraient me lire)

  • engel

    Femme/homme,
    Mais,mais, comment il fait le patron pour voir la différence?
    Il demande un petit cours en accéléré à Najat Vallaud-Belkacem pour déterminer la paye…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

Laisser un commentaire