Initiative positive: #1dechetparjour : le ramassage des déchets devient contagieux

Voilà une bonne idée mais, pourquoi faut il que ce soit une initiative avec hashtag pour l’immortaliser, et non un geste responsable de tous les jours ?

Jamais les ordures n’avaient suscité un tel engouement ! Né sur internet, le phénomène prend une ampleur considérable et pourrait bien nettoyer nos villes.

Nos villes sont sales et, jusqu’ici, rien ne semblait pouvoir y changer quoi que ce soit. Ni les politiques de prévention, ni la multiplication des effectifs de nettoyage, ni les risques de sanction (jusqu’à 450€ d’amende pour un abandon de déchet). Mais cette fois, ça devrait enfin bouger. Grâce aux réseaux sociaux, la lutte contre la saleté urbaine est enfin devenue une guerre citoyenne… et elle est en train de se généraliser ! Explications.

Le phénomène est parti de Marseille où une bande de trois potes a lancé le hashtag #1dechetparjour. L’idée ? Inviter tout le monde à ramasser chaque jour un déchet dans la rue, à le prendre en photo, à le jeter à la poubelle et à publier son geste sur Facebook, Twitter ou instagram. Objectif : que le ramassage des déchets devienne contagieux…

…/…

Lire la suite sur POSITIVFR Merci à Axel Leclercq

32 commentaires

  • mirzabad

    « Jamais les ordures n’avaient suscité un tel engouement !  »

    Ben si, justement…. à chaque fois que les élections approchent les ordures, il n’y en a que pour eux….

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    C’est triste de devoir en passer par de tels stratagèmes pour responsabiliser les gens, mais si ça marche tant mieux. La suite #0dechetjeté par exemple …

    M.G.

  • Et bêêê

    Suppression de postes chez les cantonniers du coup!

    Perso en ville si pas de poubelle pour cause de vigipirate… Je fais un geste pour le maintient de l’emploi.

    De toutes façon je me ris du concept ville propre: une belle dalle en béton, sur activité humaine, sur pollution de l’air, sonore, visuelle…

    Et un mouchoir par terre enlaidirait une ville………

    Dès que je sors de ville en revanche interdiction formelle de jeter ses ordures.
    Et bien souvent faut ramasser celles des autres pour se caler aux endroits sympas, telles les sources d eau chaude près de chez nous..(vu qu’on a choisi d etre pauvre, on a decidé d’habiter au soleil, dans la pampa, et là où on rêve de passer des vacances…)

    • Planete bleu Planete bleu

      Quand je balade mon chien dans le parc, je ramasse ce que je trouve (bouteille, emballage alimentaire, sac plastique, papier de bonbon…)et c’est fou ce que je trouve, même en hiver. Je suis ulcérer que les gens considèrent la nature comme une poubelle. Sans parler de ceux qui jette leur poubelle par les fenêtre de leur voiture, en pleine campagne

      Celui là à trouvé une autre solution pour ramasser les déchets (voir vidéo)

      Run Eco Team quand courir devient écologique

      http://www.runner-life.com/2016/03/run-eco-team-quand-courir-devient-ecologique.html

  • Liloup

    C’est cela, on va ramasser les merdouilles, canettes et déjections industrielles, mégots, etc…que jettent les connards en toute impunité, on est leurs larbins gratos…!!! :(((

    Je ne clique même pas sur le lien.

    • Zeitgeist Zeitgeist

      @ Liloup

      Ha !! J’me marre !!

      Comme si Liloup depuis son âge zéro, n’a jamais, mais jamais rien fait de pas bien dans sa vie, même par mégarde !?!?!

      Si une seule fois dans ta vie tu as jeté un p’tit papier par terre, tu n’as pas le droit de penser comme tu le cites + haut !!

      • Liloup

        Je n’ai jamais jeté, même pas un papier de bonbon dans la rue, et je ne fume pas.
        J’ai toujours essayé de sensibiliser les gens sur le sujet. Enfant, on me faisait ramasser les merdes des autres, et cela m’indigne.
        Je suis contre le mode de vie consumériste du n’importe quoi en plastique.
        En balade, je prends tous les restes et les garde pour les mettre dans une poubelle.
        Certains ne sont même pas foutus de faire le tri dès lors qu’ils ont les containers pour ça !
        C’est une question de mentalité de connard qui pense que tout lui est dû et que les autres sont ses larbins.

      • Zeitgeist Zeitgeist

        Adjugé – vendu !

        Je te sens bien révolté et je te comprends ;-)

        Bravo si tu es un modèle parfait mais nous ne sommes pas tous comme toi… snif snif…

  • Je vous rejoins sur ces points:
    Qu’est-ce qu’une ville propre ?
    J’ai vu il y a quelques années, à Tarascon, un couple (je ne parlerais pas des origines) ranger sur le trottoir les courses qu’il venait de faire, et laisser là un des sacs plastiques.
    Et il aurait fallu que je passe derrière pour le ramasser et le jeter ?

    Il m’arrive de ramasser un déchet, mais c’est rare. Je ne suis pas là pour faire le boulot des employés de la voirie ni compenser le manque de civisme d’individus qui aiment vivre dans la crasse.

    Autre point: je suis ravie qu’enfin les pesticides soient interdits en ville. Le rapport ? Certains considèrent que les herbes et les plantes qui poussent le long des voies fait sale. Ah bon ? N’est-ce pas plutôt le bitume ? la pollution ? les voitures ?

    En revanche, je fais attention à la sécurité: par exemple pas de feuilles mortes pourries par la pluie quand il y a risque de glissades. Pas de clous ou de vis qui traînent sur la chaussée (dans le village). Il fut un temps, j’enlevais même les pierres qui tombaient des talus sur la route !

  • Lilith Lilith

    Il faut croire que en Grèce ils ont plus le sens de civisme :-) une de nos petites nièce enfin petite a l’époque début 2000 avait avec sa classe lancer l’initiative de nettoyer les plages et les bord de routes qui même au plage qui commençais a ressembler a des décharges public cette tradition est restée et depuis bon nombre d’écoles 2 a 3 fois par ans font leur B.A., mais ou c’est intéressant c’est que les gens sont devenu plus respectueux et ne jettent plus ou peu de déchets par la fenêtre de leur voiture en allant ou rentrant de la plage…………….

    La même chose pour les mégots allumé, les incendies géants de 2007 et de 2008 leurs ont appris combien leur nature était précieuse…………………..

    à Bruxelles c’est tout le contraire depuis une dizaines d’années la saleté augmente et pourtant il y a des poubelles partout.

  • Isil Isil

    Je vais vous faire bondir, mais la crasse des villes est à mettre en rapport avec l’origine ethnique des habitants, c’est visible quartiers par quartiers dans les grandes villes, Paris par ex.
    En campagne, c’est là où les manouches sont passés que c’est dégueulasse.
    Les paysans, les chasseurs aussi aiment marquer leur territoire avec leurs déchets, leurs douilles et leurs canettes;
    Tout ce monde fait un bon gros troupeau de demeurés.
    Des chances pour la France :D

    • Graine de piaf

      @ Isil, là je te rejoins ayant habité dans le 13, une petite ville où il y a de plus en plus de manouches et d’immigrés.

      Et j’allais ajouter pour avoir vécu en montagne au milieu des bois ( j’en ai déjà parlé longuement sur le blog) ce que j’ai pu ramasser comme cartouches, cannettes, paquets de cigarettes vides, résidus de tous les chasseurs « bienfaiteurs de la flore et de la faune  » !!
      mais tu m’as devancée. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

      Ici, dans ce village c’est à peu près propre sauf que les propriétaires de canidés ne le sont pas, eux, en laissant les déjections de leurs compagnons. Hier, à la réunion des vœux du Maire, il a dû annoncer des sanctions et il a raison. Surtout que partout, il y a à la disposition de ces personnes, des sacs en papier pour ramasser. Certains le font, les autres détournent le regard ou s’éloignent ostensiblement de leurs toutous…
      Le service de la voirie est très actif et peu de papiers traînent, c’est déjà ça, les petites poubelles sont partout et vidées tous les jours.

  • Guni

    Oui enfin là c’est plus un effet de mode de moutons connecté histoire de se faire bien voir sur leurs réseaux socio(pathe) dans le genre:
    « MOI je suis quelqu’un de bien! » et puis d’ici 15 jours ils seront passé à autre chose…

  • En tout cas, malgrès le fait que je critique, de par mon pseudo, je trouve cette « Rubrique  » fort bienvenue.

  • sombre

    J’avoue que je suis très surpris par vos commentaires.
    Je ne dirais pas que je suis en colère, mais quelque peu agacé :

    – Pourquoi partir sur des débats stérile entre origine ethnique et pollution ?
     » le manouche il jette des trucs dans ma campagne !!  »
    – Pourquoi évoquer les déjections canines?
    « Y’a de la merde de chien par terre ! il faudrait utiliser un sachet pour la ramasser (lol) »

    C’est … ça la pollution pour vous ? Sérieusement, je sollicite en vous même un instant de réflexions : si on vous parle d’une action (somme toute minime mais toujours appréciable) en terme d’écologie, les premiers sujets à abordé serait … ceux-là ???

    Alors j’aimerais évoquer quelques éléments de réflexions :
    -Combien de mangeur de viande sont présent ici ?!
    Connaissez-vous l’impact écologique que vous avez en faisant ça ?
    Rappel : ! > La pollution, c’est la visible et l’invisible ! < ! Vous savez quoi ? je suis Vegan et je suis à peu prêt sur que si chaque année je jeter un frigo dans la campagne et que je rentrais honteusement à mon domicile après avoir laisser mon chien imaginaire déféqué sur le trottoir ... et que je ramassé sa merde, sous peur que ma voisine me voie, avec un bon gros sac en pétrole donc, je polluerais toujours moins que le viandard de base ! Bien sur qu'on aime pas voir la nature souillé ... mais qui souille le plus ? https://www.viande.info

    Bien sur que c’est chiant (sans jeu de mot ) de voir des déjections dans les rues mais il faudrait des sachets ou avoir des espaces destiné à ça ?
    Bien sur que la nature n’est pas un dépotoir, mais QUID de la chaine de recyclage ? Où votre télé obsolète parce-que obs-programé-compatible va t’elle finir ? Quelque part dans le tier monde ? Enterrer sous un monticule de terre en France?

    Alors je sais que nous autres français ont est râleurs , qu’on à la gâchette facile pour tirer sur les porteurs de bonnes nouvelles car nos esprits sont critiques … mais il s’agit parfois aussi de l’aiguisé de la bonne manière le dit esprit et de commencer par changer sois même ses actes au quotidien !

    Une bonne action reste une bonne action, mais je regrette que sois toujours en lumière dans les médias le plus insignifiant…

    Alors quand aux déchets physique, pour revenir sur le sujet :
    – Quel % de nos déchets va finir dans des usines de recyclage et quel % va finir dans des décharges ?
    – Pourquoi ne pas privilégier les produits qui se recycle le mieux ?
    – Peut-on, sans restriction, consommez à l’échelle national avec les produits qui se recycle le mieux ? avons nous les ressources disponible pour cela ? sinon quel serait les meilleurs compromis si il doit avoir une période de transition ?
    – Par quoi sont alimenté les usines de recyclage ? Est-ce qu’il est possible de les alimenter en énergie recyclable justement ? Sont-elle performante ? Peut-on espérer une avancé technologique, un renouvellement de ses usines ? Est-ce le fait que le tri n’est pas très populaire en France qui empêche le bon fonctionnement de nos procédés où est-ce à cause de la diversité des types de produits ? Le manque de point de recyclage ?
    – ET SURTOUT : Vous, à votre échelle, que faite vous de significatif et avez-vous l’esprit tranquille après toutes vos lectures sur le net ?
    Je vous dirais que malgré toutes mes actions dans le domaine, je ne l’ai pas moi même !

    Toutes ses questions : on s’en fout qu’un Mouton enragé ait les réponses ! C’est à ceux qui prennent les décisions de connaitre ses réponses, de connaitre les problématiques et de pouvoir élaboré des projets pour régler le problème … mais c’est aux citoyens de RÉDUIRE AU MAXIMUM leurs impact.
    C’est pour ça que je vous le répèterais d’une manière différente : un écologiste qui mange de la viande, c’est juste du paraitre …

    • Salut

      J’ai un peu de mal à faire le lien entre ton introduction et le fait de manger de la viande?
      Pourquoi refaire ce que tu dénonces, si pertinemment d’ailleurs?

      Ironie: l’utilisation de ton PC, la connexion internet et l’envoi de ce commentaire a bien bouffé le double d’une vache , en Co2, exact non?

      Sinon le site en lien est intéressant. Et je rejoins ton point de vue en rouge.

      • sombre

        La consommation de produit d’origine animal est la première cause de pollution dans le monde et elle implique un gaspillage effroyable de ressources. C’est la raison pour laquelle j’ai étais très étonné de voir que sur le sujet de l’article, dont le thème de fond est l’écologie, de voir émerger des discutions sur des problématiques somme toutes insignifiante en comparaison voir carrément stupide !

        Polution & ethnie :  » c’est les manouches qui pollue « .
        En réalité, les plus gros pollueur sur terre sont les occidentaux.

        Polution & caca :  » Le problème c’est les chiens qui chie dans les rues ! ».
        En réalité, les déjections des élevages d’animaux sont sans commune mesures avec ça.
        le documentaire cowspiracy (https://www.youtube.com/watch?v=2CLiJ_i2oqc vers 20mn50) en fait mention. 52 000 kg d’excrément venant des animaux de la ferme sont produit [chaque seconde] rien qu’aux états unis. C’est assez pour couvrir chaque m2 de San Francisco, New York, Tokyo, Paris, New Dheli, Berlin, Hong Kong, Londres, Rio de Janeiro, du Delaware, De Bali, du Costa Rica et du Danemark réunis !!

        L’utilisation de mon PC est une problématique, tu as raison, et elle causera fatalement une forme de pollution.
        D’après les chiffres à ma disposition sur le net, l’industrie informatique des recherches sur internet représente environ 2% des GES (Gaz à effet de serre) (utilisation d’électricité par les data center). La consommation de produits d’original animal c’est le 1er secteur, avec presque 20%.
        On à pas d’alternative direct pour le 1er en tant que consommateur : je me voie mal envoyer une lettre à google pour l’avertir qui si il ne passe pas aux énergies durable, je ferais mes recherches sur un autre moteur de recherche ( Bien sur y’a d’autres moteur de recherche, comme liloo, mais la consommation électrique va pas changer.)
        J’ai une alternative pour la consommation de produits d’origine animal : je n’en mange pas. Problème résolu.

        Cela dis, c’est grâce à ce même PC que j’ai pu découvrir l’impact de la consommation de viande et depuis j’ai partager cela à mon tour.

      • Salut @sombre

        J’ai quand même un gros doute sur la consommation de l’industrie informatique d’autant plus que d’après les sources que je mets à votre disposition elle semble si faible qu’elle n’est même pas représentée autrement que dans les divers.

        le graphe : http://recuperation-energie.w3line.net/data/userfiles/Guide/consommations-energie-industrie2.jpg

        le site : http://www.recuperation-chaleur.fr/part-consommations-energie-industrie

        Quant à la consommation des PC elle est de + en + faible. pour info le mien fonctionne avec seulement 3 watts soit 10 fois moins qu’une box adsl ( étrange d’ailleurs cette consommation élevée ).

        Oui je sais vous allez me dire que je suis un rarissime exemplaire de la perfection.

      • sombre

        Mtep = Million de tonne équivalent pétrole.
        C’est une unité de mesure énergétique (non officiel, puisque l’unité légal est le joule)

        Les GES sont des gaz à effet de serre.
        GES en soit ce n’est pas une unité mais un acronyme.

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Gaz_%C3%A0_effet_de_serre
        Pour la pollution du aux élevages on peut constater différents Gaz à Effet de Serre comme par exemple :
        – La vapeur d’eau (H2O)
        – Le CO2 (dyoxide de carbone)
        – Le CH4 (méthane)
        – le N2O (protoxyde d’azote)

        Ce ne sont pas les gaz , à poids égale, qui ont le plus grand effet … mais ce sont ceux qui sont rejeté le plus massivement et finalement ceux qui contribue le plus au réchauffement climatique.

        Donc voila , Mtep, G.E.S … On ne parle pas de la même chose, en faite :)

        Celà dis, tu fait bien de me corriger : j’ai parler de l’industrie informatique qui génère 2% des GES (en 2009). Mais je pense que c’est très global le terme industrie informatique !

        http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/01/12/une-recherche-google-a-un-cout-energetique_1140651_651865.html

        —-

        Alors par rapport à la consommation de produit d’origine animal donc, que représente une recherche sur internet ?
        Parce-que c’est à ça que je répondais à la base ^^
        (et parceque je me suis sorti les doigts du cul pour montrer que ne pas consommer de produits d’origine animal, ça réduit la pollution « invisible » et que c’est surement plus important que ramassé 3 canettes au bord de la route pour rentrer cher sois bouffer un steack ! )

        Voici les info que je trouve pour Google par exemple , qui sont plus récentes (2015) :
        http://www.planetoscope.com/electronique/980-emissions-de-co2-par-les-recherches-sur-google.html
        – Selon l’Ademe, la recherche d’information via un moteur de recherche représente au final 9,9 kg équivalent CO2 par an et par internaute.

        Et voici un tableau comparatif des Émissions de gaz à effet de serre liées à la production d’un kg de nourriture, en kg équivalent carbone, avec une discrimination par gaz, pour les produits dits « conventionnels » (donc issus de l’agriculture intensive sauf mention contraire)
        https://jancovici.com/wp-content/uploads/2010/01/assiette_graph5.png

        https://jancovici.com/changement-climatique/les-ges-et-nous/combien-de-gaz-a-effet-de-serre-dans-notre-assiette/

      • sombre

        Aussi, ma réponse, quelque peu déconstruite , aux commentaires que je trouve non pertinent dans la thématique de l’écologie, c’était que si vous souhaitez éviter de polluer il y à un combat tout simple qui est à la disposition de tous (ou presque) : ne mangez plus de produit d’origines animal !

        Quelques chiffres :
        Depuis les années 50, la consommation mondiale de viande a quintuplé.
        À l’horizon 2050, la consommation de viande et de produits animaux va doubler

        Les élevages industriels commandent des besoins énergétiques importants.
        Ils nécessitent du chauffage.
        Ils nécessitent de la nourriture pour la croissance des animaux.
        Ils nécessitent du froid pour la conservation de la viande.
        Ils nécessitent du transport pour faire parvenir cette viande au point de consommation.

        Toutes ces étapes exigent du pétrole. Elles augmentent donc les gaz à effets de serre et contribuent au réchauffement de la planète. À cela s’ajoute le problème du méthane émis par les ruminants. Ces derniers ont quatre estomacs dans lesquels se produit une importante fermentation, ce qui accroît encore les gaz à effet de serre.
        Le kilo de viande de veau équivaut à un trajet automobile de 220 kilomètres ! L’agneau de lait : 180 kilomètres ! Le bœuf : 70 kilomètres ! Le porc : 30 kilomètres ! À titre de comparaison, la production de 1 kilo de blé ou de pommes de terre équivaut tout juste à un créneau en voiture.

        L’élevage est finalement responsable de 18 % des émissions annuelles des G.E.S dans le monde. Plus que le secteur des transports, voitures, avions, camions réunis.

        Mais les problèmes écologiques liés à l’élevage intensif ne se limitent pas au problème du réchauffement climatique. Cela fait longtemps que les animaux ne sont plus nourris avec de l’herbe ou des déchets organiques. L’élevage industriel réclame des quantités astronomiques d’aliments qui monopolisent 70 pour cent des surfaces cultivées.

        http://www.vegetik.org/lelevage-une-catastrophe-ecologique/

        Gaspillage d’eau :
        http://www.vegetik.org/viande-gaspillage-et-pollution-de-leau/

        Déforestation :
        http://www.vegetik.org/deforestation/

        Gaspillage des ressources alimentaires :
        http://www.vegetik.org/elevage-et-gaspillage-des-aliments/

        Santé :
        https://www.viande.info/elevage-viande-sante-maladies
        (cancer, antibio-resistance, diabete, etc…)

        Voilà pourquoi, lorsque je lis un sujet qui parle d’écologie, je me pince le nez quand je voie que la cause principal n’est pas abordé dans les commentaires.

        Une bonne action c’est toujours ça de pris, mais quitte à tourner autour du thème dans les commentaires, autant choisir un sujet important et raisonner à l’échelle mondial.

      • Sombre, il est certain – pour moi – que tu as raison. Tu élargis le débat. Mais cela n’empêche en rien ce qui a été dit plus haut.

        Les Français salissent ? Oui, bien sûr. Mais les exemples les plus forts que j’ai vus ne viennent pas d’eux. C’est du vécu. Et l’un n’excuse pas l’autre, je suis bien d’accord.

        Pour ce qui est du tri, je me suis élevée contre du fait que, me disaient certains qui y ont travaillé, tout allait « au même endroit ». Après discussion avec l’entreprise qui relève les containers, et avec le gars de la mairie qui gère les OM, je trie. Je le fais parce que j’ai compris, non pas à quoi ça sert, mais QUE ça sert.

        Pour le reste, oui, ce sont des petites actions quotidiennes pour diminuer notre impact sur cette belle Terre.
        Après… l’action du selfie… Si ça peut amuser certains… je ne fréquente pas de toute façon les réseaux sociaux.

  • Bonjour à tous, désolé si ce message apparaîtra comme une publicité mais il me semble que beaucoup parmi la communauté « complosphère » veulent partager entre eux (à l’écrit ou vocalement).

    Certains connaissent peut-être « Discord », cela fonctionne à la fois comme skype (pour la partie texte) et teamspeak (pour la partie vocal façon salon).

    J’ai déjà crée un serveur dont voici l’invitation : https://discord.gg/63EzSdh

    Vous cliquez juste sur le lien et vous voici dans le serveur sans même avoir besoin d’installer l’application sur votre PC.

    Vous n’êtes pas obligés de parler en vocal mais juste à l’écrit si vous préférez, vous pouvez aussi vous envoyer des messages privés entres membres.

    L’intérêt principal est d’échanger entre personnes avertis sur « cette fin des temps/apocalypse » ou de sujets qu’on ne peut aborder en tant normal avec la masse, trouver éventuellement des solutions de replis, former des groupes, répondre à certaines questions.

    Il y’a un tuto à l’accueil pour vous aider à maîtriser rapidement les fonctionnalités de Discord.

    Je précise que ceci est gratuit et n’engage à rien.

    Rappel du lien : https://discord.gg/63EzSdh

  • Natacha Natacha

    Hello les Moutons ! :)
    Toujours une question d’éducation, non pas ?
    L’auto-responsabilité est un engagement à côté duquel on ne peut passer dans aucun domaine de sa vie.
    Personnellement, je pleurerais presque devant les renvois de l’océan à cette saison. Et que dire des remontées variées de la terre au fil des années. Le pire étant ce qu’on ne soupçonne parfois même pas. :(
    Mais nos enfants n’aiment et ne peuvent pas vivre dans les déchets. Nous devons, avec eux, y penser à chaque achat. C’est quelquefois difficile mais pas impossible. Je trouve que la conscience écologique des plus jeunes est bien plus présente et active que chez les générations précédentes, occasion d’argumenter leurs choix et de développer leur discernement.

    A la Prévert ..
    Temps de dégradation :
    Sac en amidon de maïs : 2 semaines à 2 mois
    Pelures d’orange ou trognon de pomme : 1 mois
    Morceaux de coton : 1 à 5 mois
    Papier : 2 à 5 mois
    Mouchoirs en papier : 3 mois
    Corde : 3 à 14 mois
    Journal : 3 à 12 mois
    Fruits et légumes : 3 mois à 2 ans
    Allumette : 6 mois
    Chaussette en laine : 1 à 5 ans
    Mégot de cigarette (avec filtre) : 1 à 2 ans
    Ticket de bus ou de métro : 1 an
    Brique de lait (plastique+carton) : 5 ans
    Chewing-gum : 5 ans
    Papier de bonbon : 5 ans
    Chaussures en cuir : 25 à 40 ans
    Tissu en nylon : 30 à 40 ans
    Boîte de conserve : 50 à 100 ans
    Briquet en plastique : 100 ans
    Textiles : 100 à 500 ans
    Canette en aluminium : 200 ans
    Sac plastique : 450 ans
    Emballage plastique d’un pack de 6 bouteilles : 400 ans
    Bouteilles en plastique : 400 ans
    Couches jetables : 500 ans
    Carte téléphonique : 1000 ans
    Polystyrène : 1000 ans
    Bouteilles Verre : 4000 ans
    Pile : 7869 ans
    Pneus : Non biodégradables
    Résidus domestiques dangereux : Non biodégradables

  • Mata Hari Mata Hari

    Bonjour les ME http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif
    Lorsque j’étais en ville, je sortais mon chien et l’ai habitué aux caniveaux, car j’ai essayé les  » Canisettes  » mais le jour de pluie, je ne vous dis pas l’horreur et la puanteur dans ces endroits, j’ai renoncé à ces endroits pour chiens ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

    Le tri sélectif et le recyclage c’est bien ! Vous payez les emballages, vous prenez du temps pour trier verres, carton/papier, métal, plastique, et vous faites cadeau de ces matières premières gratuitement à ceux qui les réinjectent sur le circuit marchand qui vous les font payer à nouveau lorsque vous faites vos courses ! Ils sont gagnants deux fois !

    Je vais aussi faire un composteur pour le jardin, çà réglera le problème des déchets alimentaires et déchets verts.

    Moi, j’ai résolu déjà le problème du papier et carton, j’en fais du combustible.

    • Graine de piaf

      @ Bonjour Mata Hari.
      Je complète ce que tu écris, une partie de la somme gagnée par le tri sélectif est reversée aux communes.
      Quand j’avais un jardin je faisais du compost, et comme toi papiers et cartons allaient dans la cheminée ou le poêle, mais aussi si les cartons n’avaient pas d’inscriptions ils étaient les bienvenus dans le compost, idem pour certains papiers.
      Avant le tri je payais 50€ d’OM, après 360€ merci le tri ! ceci en pleine montagne !

  • MiracleBoy

    ça me fait bien rire … je vais vous dire moi : les déchets doivent être remboursés au même titre qu’une bouteille consignée ! c’est tout … et surtout on devrait faire comme les paquets de cigarettes : enlever les marques et mettre des images du lobby industriel qui force les gens à polluer la planète pour pouvoir manger ou vivre