Réflexion: Abolir le droit à la fortune..

Pour ceux qui se gavent! Bonne ou mauvaise proposition, réalisable ou pas ? Cogitez! Est ce si simple? Ces vidéos ne font pas le buzz, pourtant c’est une proposition qui demande réflexion. Plafonner la richesse et taxer à 100% au delà ? Si c’était jugé utopiste et, si critique il y avait, ces même critiques ne résultent elles pas, des années de conditionnement par l’argent, la consommation, le capitalisme, dont nous sommes tous, peu ou prou victimes? Donc, ça demande une remise en cause de notre mode de penser habituel, à mon humble avis car au départ j’ai pensé  » impossible ».

Le droit à la richesse individuelle est aujourd’hui sans limites. Et si ce droit à la propriété sans borne était au cœur de nos problèmes, surtout depuis la mondialisation et la financiarisation de l’économie qui procurent un immense pouvoir aux plus fortunés ? Alors qu’aucune autre solution ne semble à la hauteur pour combattre l’accroissement des inégalités, le délitement de notre socle social et la destruction de l’environnement.

Philippe Richard nous présente ainsi les raisons qui conduisent à une telle rupture et une proposition concrète pour sa mise en place : instaurer un plafond au patrimoine individuel, sur la base de la nationalité. Il pointe également les moyens considérables qu’une telle mesure offrirait pour relever avec succès nos multiples défis : réussir notre entrée dans la prochaine révolution industrielle et notre transition écologique, retrouver une confiance, une prospérité, des emplois de qualité et une démocratie vivante.

Si ce projet semble radical, il s’agit avant tout d’aborder un sujet encore tabou, avec liberté et pédagogie, au-delà de nos idées préconçues, mais aussi avec audace puisqu’il se heurte au pouvoir en place.

L’objectif de cette démarche est simple : ouvrir un débat sur ce sujet, afin tout d’abord de modifier le rapport de force entre ceux qui détiennent le capital et tous les autres. Et, si besoin, proposer une rupture jusqu’à un referendum.

Ce processus sera sûrement long et ardu. Raison de plus pour commencer dès maintenant !

Source Main-Ouverte.org

Voir aussi article Abolir le droit à la fortune : je travaille sur ce sujet tabou et je me sens bien seul

50 commentaires

  • cogitologue

    Rien de neuf, c’est ce que Thomas More décrivait déjà dans Utopie en 1516.
    Dispo en PDF ici http://www.oeuvresouvertes.net/spip.php?article815

  • Il est vraiment urgent que ce sujet devienne une PRIORITE. Vu que dans le système politico-économique actuel, le vrai pouvoir passe par l’argent, c’est un gigantesque mensonge et un enfumage XXXL d’oser parler de démocratie sans dénoncer ce fait bien clairement et de façon objective, sans idéologie, juste montrer comment çà fonctionne réellement.
    On ne sortira pas de cette impasse, car le pouvoir dans toute société de structure verticale se concentre systématiquement vers le haut, quel qu’en soit la forme contextuelle. Dans le passé, c’était la religion, l’armée, la terre, etc, aujourd’hui c’est l’argent.

    Il va falloir passer par un changement de paradigme radical, comprendre enfin que le problème de concentration du pouvoir nait de la structure même de la société et de la forme des liens entre individus.

    J’ai vraiment une grosse envie de crier haut et fort que créer une société saine et fonctionnelle relève de la science, la vraie, de la recherche, pas de l’idéologie ni de la politique : comprendre, voir clair, afin d’être en mesure de trouver les meilleures solutions à cet énorme problème.

  • kalon kalon

    Je pense que c’est ce qui se passe en Suède ou au dessus d’un certain plafond le taux de taxation est de 100 % mais bon, cela n’empêche pas qu’il y ai des milliardaires suédois !
    Pour moi, la taxation est avant tout un filtre mis en place pour empêcher qu’il y ai trop de gens riches !
    Ben oui, faut pas être de trop à se partager le gâteau , assez logique http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif
    N’oublions pas que la taxation à outrance est réservée à la masse populaire, à partir d’un certain seuil, il existe tellement de mécanismes légaux que la taxation n’existe plus !
    2éme avantage pour le « pouvoir : En ne laissant que des moyens de subsistance à la majorité des gens, cette majorité est plus facilement « gouvernable » en lui accordant de maigres remboursement sociaux variés et qui seraient inutiles si la taxation du travail était supprimée et, également, du fait de l’obligation de travailler dur pour assurer ses besoins primaires, il reste peu ou pas de temps pour s’informer.
    L’interdiction de fumer dans les bistrots a t’elle été décrétée pour raison de santé publique ou pour diminuer le nombre de gens qui se réunissaient au « café du comptoir » pour discuter et se connaître mieux ?
    Perso, j’aimai bien prendre un verre au bistrot du quartier dans le temps, aujourd’hui, je n’ai pas arrêté de fumer mais je ne vais plus au bistrot du quartier !
    Cette interdiction de fumer n’a pas ou peu diminué le nombre de fumeurs mais elle a abouti à fermer nombre de petits cafés populaires ou les gens pouvaient se réunir http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif
    A noter que, dans mon cas, je l’ai remplacé par le blog des moutons enragés et j’y ai gagné en connaissance ! :-)
    Mon bistrot du quartier, aujourd’hui, c’est l’entièreté de la francophonie dans le monde ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

  • samedi soir

    Riche ou non ce qui flingue tout, c’est l’égoïsme, sous toute ses formes.

  • Philippe30

    Pensez vous réellement que ce plafonnement s’appliquera à des personnes ultra riches comme Bettencourt etc ….

    Non c’est une mesure qui aura un large consensus national et qui pénalisera les successions des quelques personnes qui auront pu créer un patrimoine moyen par leur travail.

    Bien sûr mon commentaire va déplaire mais ce genre de mesure est populiste sachant que les ultras riches détenteurs de patrimoine industriel ne seront jamais concernés ou pourront trouver les parades pour éviter ce type de mesure en arguant que sinon ils quittent la France , c’est un refrain connu

    Il faut revoir la fiscalité des successions , c’est un fait mais c’est dans les hauts patrimoines qu’il faut taper et non pas en généralisant à l’ensemble des Français moyen qui ont vraiment bosser durant leur vie essayer d’améliorer le sort de leur enfants

    Philippe

    • Voltigeur Voltigeur

      Non ton commentaire ne va pas déplaire, il est en droite ligne avec ce que nous pensons « presque » tous, c’est à dire que ce ne sont pas les « nababs » qui seront impactés mais, ceux qui auront pu constituer un
      patrimoine en suant sang et eau..

  • Le veilleur

    Depuis toujours il y a des riches et des pauvres au point qu’aujourd’hui nous trouvons ça normal mais cela n’est qu’une croyance. Combien de fois nous avons entendu dire: « si tu ne travailles pas à l’école tu n’auras pas une bonne situation dans la vie ou tu n’auras pas d’argent ».

    Or chacun sur cette terre devrait pouvoir vivre dans la dignité et recevoir le minimum vital sans avoir à le gagner; la vie nous est donnée nous n’avons pas à la gagner.

    J’ai une amie Ukrainienne qui me disait qu’il y a de ça 30 ans le gouvernement Russe donnait à tout les citoyens Russes et Ukrainiens une maison, moyennent quoi, il fallait que tout le monde travaille.

    N’est-ce pas intelligent de donner un toit aux gens afin que ceux-ci puisent travailler dans de bonne condition ? dans certain pays, les pauvres ont une maison, même si celles-ci n’ont pas toutes le confort moderne, les habitants y ont un toit et de la terre pour cultiver ce que la plupart des Français ne peuvent pas se venter d’avoir.

    Ici tout est trop cher, les terrains, le matériel pour construire et sans travail vous n’avez pas de crédit et vous n’avez pas de maisons contrairement à certain pays où le matériel et les terrains sont bien plus abordables pour tout les habitants surtout ceux vivants en campagne, en réalité vivre dans un pays dit développé comme la France favorise la pauvreté et le fossé entre riches et pauvres se creuse beaucoup trop et ça ce n’est pas normal.

  • Pimpin

    Non, on n’est pas victimes du capitalisme.
    Le capitalisme est un outil indispensable pour créer et faire tourner des entreprises.
    On est victimes des politiciens qui utilisent le capitalisme à des fins de domination plutôt que de création.
    Si vous tapez sur la tête de votre voisin avec un marteau au lieu de vous en servir pour planter des clous on n’accusera pas le marteau mais vous.
    C’est pareil pour le capitalisme, il faut s’intéresser à ceux qui s’en servent. Il ne faut surtout pas tomber dans les vieilles rengaines gauchistes et ne pas se tromper de cible.

    • engel

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif
      Faut-il encore faire l’effort de chercher par soi-même, plutôt que de régurgiter les serpents des mal-pensants.

    • lumpenproletariat

      Et bien si on est tous victimes du capitalisme outrancier.
      Parce que c’est mathématique, car c’est un système qui sans intervention extérieure et distribution harmonieuse de sa valeur ajoutée créera forcement des phénomènes de concentration et par là même des moyens de corruption à destination des politiques et des moyens d’aliénation à destination de la masse…

      Tout système vertueux repose sur une notion d’équilibre au même titre qu’un organisme vivant. Lorsque dans ce dernier, un tissu cellulaire croit au détriment des autres, on appelle cela un cancer et on en crève.
      Il en va de même pour l’économie, si une partie de la population s’accapare toute la richesse, au bout du compte c’est le système entier qui en crève. Tu veux quoi ? Une autre guerre mondiale pour revenir à l’équilibre ? On nous a fait deux fois le coup, cela n’a pas suffit on dirait…
      Il n’a rien d’autre à faire que de prélever les riches, pour ventiler à nouveau le système, entre autres… parce que pour nous sortir de l’impasse, il va falloir cravacher sur plein d’autres niveau… et surement décroitre…

      Et franchement, une personne qui possède une maison personnelle dans laquelle il y a 10 salles de bain et 20 chiottes, j’appelle ça un débile, tout simplement…

      • lumpenproletariat

        Ca veut dire quoi « ptsss » Engel ?
        Deux commentaires plus bas tu acquiesces Philippe Richard… qui dit la même chose que moi différemment…

        Enfin…

      • engel

        Non tu ne dis pas la même chose. …Ou alors, je t’ai excessivement mal compris.

        Toi, tu dis vouloir taxer l’héritage …(58%)
        Eux, ils veulent mettre un plafond à l’enrichissement personnel et transmissible.

        Grosse nuance.

      • lumpenproletariat

        Le plafond c’est autant de moins que certains ne pourront pas hériter… Non?

        Et puis « eux », ils en pensent quoi exactement de l’héritage ?
        T’as l’air de penser pour les autres… déjà pour moi c’est sur…

        Et puis tout ça, c’est des notions trop complexes pour être développé correctement en 1 commentaire. Un système économique qui perdure c’est comme un equalizer, mal réglé tu obtiens de la daube comme musique.

        Alors, peut être que Madame Michu ne donnera pas la totalité de son patrimoine à ses enfants, mais qui sait, peut être que si tout est bien conçu, disons mieux, peut être auront-ils un boulot, un bon système de santé, une police qui les protège et peut être feront t-ils leur vie comme ils l’entendent plutôt que de ruminer à ne savoir que faire dans la maison héritée de maman, et faute de boulot pour tout le monde, qu’ils n’arriveront même plus à vendre où refaire le toit…

        J’ai dit que j’étais pour taxer l’héritage, qui, comment, j’en sais rien, ça s’étudie.
        J’ai pas dit qu’on allait spolier les fiats panda achetées à crédit sur 30 ans des manœuvres …

    • Graine de piaf

      Bien dit Pimpin !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

  • Philippe Richard

    Bonjour et merci aux Moutons enragés du partage !
    Je me permets juste quelques réactions vis-à-vis des commentaires que j’ai pu lire :
    – le capitalisme est une forme particulière d’économie de marché. Nous pourrions très bien fonctionner avec les atouts de l’économie marchande sans avoir une aussi forte concentration du capital
    – il ne s’agit pas à travers cette proposition de pénaliser les patrimoines « moyens » mais bien les gros patrimoines. Je partage le fait que les impôts classiques touchent davantage les classes moyennes et aisées… et pas les riches grâce à diverses combines. C’est un problème qui pourrait se résoudre grâce à un plafond du patrimoine sans dérogation possible !
    Philippe Richard, l’auteur de cette proposition

    • engel

      Oh que oui, il le faudrait.

      Mais il faudrait aussi que l’évasion des capitaux ne soit plus possible.
      En clair, que cet interdit soit reconnu et appliqué mondialement.

      …Bonne chance.

      Ps: Malgré tout, cette démarche est une très très bonne direction.

    • Voltigeur Voltigeur

      Merci de ton intervention, c’est un concept qui a du mal à passer, j’ai dû moi même, écouter plusieurs fois pour comprendre. ;) Mais les « gros » vont ils accepter??

      • Voltigeur Voltigeur

        Comment serait une société sans argent ?

      • totoche

        @voligeur
        Depuis que l’homme moderne existe (environ 200 000 ans), la période où il à vécu avec de l’argent ne représente qu’une petite fraction de son histoire (au maxi 5000 ans).
        De, plus il existe encore des peuples qui vivent sans argent.
        Le problème, c’est que dans une société moderne ou l’homme à plus de besoin et produit plus, il est difficile d’échanger.
        Ou, alors il faut monter une usine à gaz ingérable à terme qui à de fortes chances de se transformer en totalitarisme.
        Pour, en revenir au sujet, Il y affectivement une trop forte concentration des fortunes.
        Lesquelles pour pouvoir durer, doivent de plus en plus déposséder les autres.
        Dans cette logique, à la fin il n’y aura qu’une personne qui possédera tout.
        Les immenses fortunes le savent,voilà pourquoi elles s’allient, pour se maintenir.
        De même, elles savent que leur capital à tendance naturellement à se détruire. Voilà, pourquoi les peuples sont endettés et les banques centrales injectent des milliers de milliers de milliards en bourse chaque année.
        C’est cela qui ruine les classes moyennes et pauvres et finira par ruiner des personnes qui sont encore riche.
        C’est la baisse tendancielle du taux de profit qui veux cela, conjugué avec la disparition rapide des ressources naturelles, la catastrophe est devant nous.
        Les solutions ? Ce serait déjà de commencer à nationaliser toutes les banques et de mettre en place une vrai démocratie, tout en interdisant les spéculations et les rentes.
        Pour aller plus loin, l’actionnariat des entreprises doit être populaire … et les produits conçu pour durer, par exemple on sait fabriquer des frigos qui durent plus de 50 ans et des voitures capable de rouler plus d’un million de kilomètres sans problème.
        Et la redistribution doit être réglementé, entre partage des revenus du travail, du capital et du temps de travail etc …
        En finir, avec les concentrations des moyens de production, on fabrique en local en recyclant tout et on échange avec l’étranger de façon équilibré lorsque cela est devenu indispensable et uniquement dans ce cas.

      • Voltigeur Voltigeur

        Je suis d’accord avec toi! On en est trèèèèès loin. Obsolescence programmée, encore et toujours plus de tout.. Si on ne va pas vers la décroissance volontaire, elle sera imposée par obligation et, c’est là qu’il y aura de gros problèmes, les gens n’étant pas préparés.

      • totoche

        @Voltigeur
        C’est déjà le cas, il est prévu très rapidement que l’on ait plus de voiture personnelle, mais uniquement des voitures à la demande très chers pour créer une nouvelle rente.
        Qui aura encore les moyens de se déplacer en dehors de sa ville ou de sa campagne ? surtout avec des voitures électriques ?
        Le reste est a l’avenant, c’est le signe d’une faillite d’un système, tout absolument doit appartenir à un petit nombre pour que les grosses fortunes puissent continuer à être hyper riche.
        jusqu’au moment ou même cela ne suffira plus.
        La baisse tendancielle du taux de profit ne s’arrêtera pas pour autant, il n’y aura simplement plus rien à piller. et alors on entre dans l’inconnu, en général c’est la guerre qui règle le problème.
        C’est, pourquoi il faudrait que les individus prennent conscience du problème avant que cela ne finisse de façon catastrophique.
        La devise officieuse de cette République et d’une partie de la population c’est  » Après moi le déluge »

      • engel

        5000 ans…

        – L’argent (monnaie d’échange) est apparu MASSIVEMENT conjointement à la sédentarisation de l’espèce humaine.
        – Du à la découverte de l’élevage et de l’agriculture qui généraient, pour la première fois, des surplus importants réguliers et périssables.
        – Surplus qui se devaient d’être écoulés le plus rapidement possible.

        – Ce nouveau mode de vie basé sur l’échange engendra une forte concentration d’individus interdépendants (les cités).
        ..Qui donneront naissance aux plus grandes civilisations.

        Alors, revenir à l’extrême précarité du chasseur cueilleur et à son infime peuplement…

      • Philippe30

        L’argent est un moyen d’échange et non un but …..

        Cette notion a été dévoyé très vite par certain qui ont vu dans le métal jaune le moyen d’assouvir une volonté de puissance et de domination.

        Rien n’a changé aujourd’hui …c’est juste l’unité de mesure qui est différente

        Quel ravissement de voir des millions sur mon compte situé dans des paradis fiscaux alors que des milliers de personnes dorment dans la rue , ils ont qu’à travailler ces fainéants ….

        Voila comment des personnes disposant de millions perçoivent le monde , une trajectoire de vie empreinte d’ignorance de la misère humaine , de dégout et dédain de leurs semblables.

        Comme si le fait de disposer de 2 ou 10 millions allaient les conduire à la ruine alors que d’autres n’ont pas 2 €uros par jour

        A coté de cela combien de tonne de nourriture sont jetés par jour en France ??

        Le monde est fou et nous sommes au milieu de cet asile sans pouvoir changer grand chose car nous même essayons de ne pas couler.

        Philippe

      • samedi soir

        Ne pas devenir fou, me semble le meilleur service que nous rendions à notre espèce.
        Je suis quand même étonné par l’apparente idiotie générale qui règne en ce moment.

      • engel

        Oui http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif
        Avant l’argent, (monnaie d’échange et cumulable) c’était principalement l’unité « muscle » qui définissait les rapports sociaux.
        Comme quoi….

        Le problème est plus dans l’esprit de l’utilisation de la chose, que dans la chose en elle même.

        PS: Et cette fois-ci :
        – L’imbécile est celui qui regarde la lune(argenté)…. plutôt que le doigt.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      • engel

        …Une utopie. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • Voltigeur Voltigeur

        Il faudrait que ce soit un accord universel pour que ça fonctionne, tant que ce ne sera pas le cas, c’est infaisable, les « nababs » trouveront toujours un Paradis fiscal, pour mettre leur fortune à l’abri. L’idée n’est pas mauvaise mais…

        Mélenchon veut un «impôt universel» basé sur la «nationalité»
        http://www.20minutes.fr/politique/1991835-20170108-melenchon-veut-impot-universel-base-nationalite

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    L’argent n’est pas une plaie, il est conçu pour faciliter les échanges, il ne faut simplement pas le laisser traîner entre des mains perverties, ou alors, au train ou vont les choses, il nous faudra bientôt revenir au troc …

    En attendant, pour déverrouiller le schmilblick avant le clash, il serait bon de remettre les choses dans l’ordre. Lorsque l’on veut concrètement éradiquer une maladie on s’attaque à sa cause, à son origine et non à ses symptômes. Pour qu’enfin chaque citoyen puisse vivre décemment dans ce pays, et plus largement sur cette planète, c’est idem, inutile de chercher des solutions « miracle » pour boucher les trous, il faut dès aujourd’hui repérer et traiter – comme le disait St cric, à manivelle les deux clochers, priez pour nous ! – les causes profondes des maux de notre société, suivez mon regard, sinon il est inutile d’espérer un quelconque changement de paradigme. Une fois que l’ensemble des virus qui pourrissent nos vies depuis trop longtemps seront clairement identifiés et surtout mis hors d’état de nuire, nous pourrons alors penser à rebattre les cartes et même peut-être changer le monde …

    M.G.

  • Ce genre de sujets me laisse souvent perplexe. Comme si le fait de déshabiller Pierre allait permettre d’habiller Paul. Ce serait, bien sûr, un idéal, mais c’est utopique, non ? Entre temps, je ne sais pas pourquoi, mais l’argent aura disparu… pffft ! Il y a des armées à entretenir sur plusieurs fronts, une dette colossale dont on nous dit qu’elle doit être remboursée euro après euro, des centrales nucléaires à démonter et je ne sais quoi d’autres.
    On nous jette en pâture quelques riches bien gros et gras et nous nous jetons dessus comme des affamés cherchant une cause à tous leurs maux.

    Taxer une fortune mal acquise, ok.
    Limiter les salaires exorbitants de certains et supprimer les aberrations comme les parachutes dorés, ok.
    Taxer les revenus du capital au même titre que les salaires, ok.
    Mais c’est déjà de l’utopie.

    La fortune sans limite n’est pas la cause de notre problème et elle ne sera pas non plus la solution.

    • Zeitgeist Zeitgeist

      T’es choue Biquette ! Demain tu deviendras un Bouc ;-)

      Au hasard je me demande comment tu fais pour vivre avec cette phrase dans la tête :  » Il y a des armées à entretenir sur plusieurs fronts »

      Comment peux-tu croire qu’une guerre est normale…. finançons-là !?;-)!

      T’imagines les fourmis que nous sommes, sur un seul petit grain bleu de poussière dans l’univers à vouloir se taper dessus pour quoi ? Pour quelles raisons ?

      Je dis au hasard mais les USA sur 245 ans d’existence on fait la guéguerre pdt 240 ans ?!?!

      Nous ne sommes plus à l’époque des barbares ! Notre communication devrait nous permettre aujourd’hui de ne plus se faire avoir !

      Les peuples devrait s’unir pour combattre des conneries à la Fuku ! Apporter l’eau et énergie à ceux qui n’en n’ont pas comme nous, trineguilllle derrière nos écrans ! De faire tomber toute la planète pour repartir d’un bon pied !

      La dette avant de vouloir la rembourser, il faut se demander comment a-t-elle été créé ;-) Là, il y aurait moins de monde pour cautionner….

      Prenons de la hauteur : http://univers-astronomie.e-monsite.com/pages/exposes/les-etoiles.html

      Mais bon, je m’égare.. je m’égare ;-)

      • Je ne faisais que lister quelques-uns des arguments qu’on nous ressort pour éviter de redistribuer la richesse. Très loin de moi l’idée qu’une guerre est « normale ». Idem pour la dette .
        Arguments stupides comme tu le soulignes – si j’ai bien compris – et à juste titre. Nous sommes bien d’accord.

      • Zeitgeist Zeitgeist

        Excuses-moi alors Biquette, j’ai mal compris ton point de vue, 1000
        sorry ;-)

  • totoche

    @biquette

    Vous écrivez « Comme si le fait de déshabiller Pierre allait permettre d’habiller Paul ».
    Je vais visiblement vous l’apprendre, mais déshabiller pierre pour habiller paul est exactement ce qui s’amplifie de jour en jour.
    Une personne très riche est une personne qui récupère à son profit une large part du fruit du travail des autres.
    Personne n’est capable avec ses seules bras et son cerveaux de gagner des milliards ou même des millions. Pour y parvenir, il faut voler les autres tout simplement.
    Rien qu’en France, 1% de la population possède 50% de la richesse du pays. Vous pensez que cela ne génère pas de la pauvreté ? Vous pensez que ces 1% mérite plus cet argent que toutes les personnes qui se tuent plus ou moins au travail ?
    Vos paroles teintées de soumissions aux puissants laissent perplexe.

    • Je vois que, décidément, je me suis mal fait comprendre… Mon message était tout simplement ironique. C’est pour moi une utopie que de croire qu’on va prendre aux uns pour distribuer aux autres.

      Une preuve est que, dès qu’on touche aux riches, ils fichent le camp. Vous croyez vraiment qu’ils vont se laisser faire ?

      Je pense que c’est le système qui est en cause. Si chacune et chacun de nous pouvait en profiter, je parie que la majorité d’entre nous le ferait. Soyons un peu honnêtes. Je ne veux pas dire « tuer père et mère » mais utiliser toutes les astuces du système pour s’enrichir. Beaucoup d’entre nous – et peut-être moi aussi – trouveraient qu’ils sont toujours plus pauvres que d’autres pour justifier le « toujours plus ».

      Et une fois que, dans la meilleure hypothèse, les « pauvres » auront récupéré les sous des « riches », vous croyez vraiment que les « pauvres » sont tous vertueux et que les riches sont tous pourris ?

      Ce n’est que simple constatation de la nature humaine. Je ne porte pas de jugement.

      Et j’ai bien précisé que je suis pour la taxation des profits mal acquis.

  • totoche

    Pour info, un petit calcul si les 99% récupèrent la fortune des 1%. On double les revenus et le patrimoine de 99% de la population. Cerise sur le gateau ont dope l’activité économique, ont peut créer des industries propres, produire 100 d’énergie non polluante, et l’agriculture devenir totalement biologique …. et rendre les gens plus heureux …
    Et ça ce n’est pas une utopie…. C’est de la simple bonne gestion

    • Zeitgeist Zeitgeist

      Je m’inscris !

      ;-)

    • engel

      Savez-vous que la plupart des français font partis des fameux 1% les plus riche de la population mondiale.

      Eh oui,…. les rédempteurs de l’humanité, va falloir donner l’exemple .http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      • totoche

        @Engel
        Peut être que vous avez un problème de logique et/ou de lecture ?

        Il n’est pas certain du tout que les Français de bases possèdent 1% de la richesse mondiale, c’est même absurde je ne chercherai donc pas.

        Sinon, je parlais des 50% de la richesse nationale qui est détenu par les 1%.

        Que je sache, les Français sont bien loin de posséder 50% de la richesse mondiale. partager serait diviser par 100 moins de 1 % ce qui n’enrichira personne.
        Après la notion de pauvreté est toute relative, richesse et consommation ne sont pas forcément la même chose. De toute façon, les ressources planétaires et énergétiques ne permettent pas au monde entier d’avoir le même mode de vie que les occidentaux..

      • engel

        ….Comme vous le dites vous-même.

        Ne cherchez pas et continuez vos mantras.

        Et logique et lecture n’ont rien à voir là dedans.
        Par contre, remise en cause et modestie, là…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      • Zeitgeist Zeitgeist

        il y a + de 50 millions de millionnaires = 0,007% de la population !

  • mirzabad

    Bonsoir les Moutons.

    Mon point de vue est que nous sommes à la base victimes de deux types différents d’esclavage qui s’imbriquent, dépendent l’un de l’autre et s’ auto-alimentent…

    Il s’agit de l’esclavage par la dette, et de l’esclavage à l’énergie.
    Pour le premier, tout le monde sait comment il fonctionne, il suffit de chercher le documentaire de Paul Grignon, l’argent dette, pour comprendre à quel point ceux qui ont pris le contrôle de la création monétaire nous roulent dans la farine.
    Comme il est dit plus ou moins juste avant par MG, la monnaie n’est qu’un outil. mais ce qui se passe, c’est que cet outil a atteint une telle « indispensabilité » qu’il n’a pas échappé à ceux qui en ont pris le contrôle que: « qui contrôle l’argent, contrôle tout ce qui en découle »…
    Pour en revenir au mécanisme de la création monétaire, un des secrets les mieux gardés du monde, hé bien on se rend vite compte, que la dette elle est totalement artificielle et répudiable, puisque la quasi totalité de l’argent est crée ex-nihilo, c’est à dire que comme Dieu ou l’Univers juste après le Bigbang, il sort du néant, ce ne sont que les mêmes qui décrètent qu’on le leur doit qui le créent…. (banques/banques centales/world bank/ BIS ou BRI/ la famille du signe rouge…)

    Pour le second, l’esclavage à l’énergie, dont je dis qu’il s’imbrique parfaitement avec le premier (la dette) examinons la situation…
    Le système repose sur la santé de l’économie du pétrole, celle du nucléaire, et de sa capacité à maintenir la population mondiale dépendante de la fourniture de ces énergies.
    Toute tentative qui viserait à remettre en cause le monopole de ces énergies est systématiquement « flingué »…
    Pourquoi?
    Parce que le jour où l’accès à l’énergie sera libre et gratuit, tout le système qui a besoin du premier (l’esclavage par la dette) s’effondrera…Et je pense que vous êtes assez malin pour comprendre le déroulement du film sans que je vous l’explique…

    C’est pour ça que l’on assiste à une accélération du processus pour supprimer le cash, ou comme il est dit plus avant que bientôt nous ne serons même plus propriétaires de nos voitures, ou encore que seront prises des mesures pour spolier les « petits » de leur patrimoine, et que sais-je encore, mesures et stratégies qui sont excellemment résumées dans le non moins excellent blog de Sylvain Timsit, dont je vous recommande la lecture d’au moins ces deux articles:
    http://www.syti.net/Topics2.html
    http://www.syti.net/Targets.html

    Abolir le droit à la fortune? un emplâtre sur une jambe de bois…

    Il est dans la nature de la nature d’être cruel et implacable…
    L’être humain échappe un tout petit peu à cette règle (par exemple une mère n’abandonne pas son enfant sous prétexte qu’il n’est pas assez fort pour survivre seul comme le font d’instinct certains animaux) mais chassez le naturel, il revient au galop…
    Si l’être humain est au sommet de la chaîne alimentaire, c’est bien parce que l’homme est un loup l’homme.
    A mon avis, il va nous falloir un bail avant de trouver la solution….
    Que l’on détrône le mâle alpha (la tribu du signe rouge) ne changera pas grand chose tant qu’on n’aura pas changé notre nature profonde…

  • Graine de piaf

    J’ai entendu l’autre jour sur F Inter que 65 personnes dans le monde possédaient la totalité de la richesse mondiale ! je suis restée à me demander si j’avais bien entendu ou bien compris. Je n’ai pu retrouver ailleurs cette information, et vous ?