Votes des sénateurs contre les cantines bio…..

Cinq fruits et légumes par jour! La belle affaire, il faudrait encore que ce soit de bons produits. Quand on sait que la majorité de cette verdure est dépourvue de ses nutriment d’origine. Exemple pour les pommes, pour avoir les mêmes nutriments  qu’une pomme de 1950, il faudrait en manger 100.
Vous savez que ces fruits et légumes, sont issus pour la plupart, d’agriculteurs qui font de la production intensive et par obligation, emploient les éléments chimiques nécessaires à la bonne santé visible de cette verdure. Jolis fruits, jolis légumes, esthétiques à l’œil et néfastes à la santé car bourrés de saletés rémanentes. Le productivisme à ce niveau nourrit les comptes en banques, pas les estomacs et pire, ont des conséquences sur la santé.

Quand nos députés votent contre le « bio », ils votent bien sûr pour les lobbies agro-chimique et alimentaire, et donc contre nous. Bon appétit ou bonne chance? CQFD

Le 9 mars 2016, la proposition de loi  » visant à favoriser l’ancrage territorial de l’alimentation  » de la députée Brigitte Allain, n’a pas été votée au Sénat. Le texte, pourtant adopté à l’unanimité à l’Assemblée nationale, obligeait à introduire 40% de produits locaux et 20% de produits bio dans la restauration collective publique (écoles, maisons de retraite, hôpitaux,..). 188 sénateurs ont voté contre, 149 ont voté pour (6 sénateurs n’ont pas pris part aux votes et 5 se sont abstenus).

Une décision incompréhensible alors même que 76% des Français souhaitent l’introduction de produits bio en restauration collective (sondage IFOP effectué en janvier 2016) ! D’autant plus que, selon les derniers chiffres de l’Agence bio, les ventes de produits biologiques ont connu une hausse de 14,7% en 2015. Les surfaces en bio ont également bondi de 23,1% en France en 2015, atteignant 1 375 328 hectares.

Pour dénoncer les sénateurs qui « ont préféré satisfaire les intérêts bien compris du lobby de l’agrochimie », l’association Agir pour l’Environnement a décidé de publier la liste des 188 sénateurs « anti-bio » qui se sont opposés à l’introduction de 20% de bio en restauration collective publique.

La liste est disponible sur le site reponses.agirpourlenvironnement.org/cantinebio-senateurs. Un moteur de recherche permet de sélectionner votre département pour voir ce qu’ont voté vos sénateurs.

Source agirpourlenvironnement une alerte transmise pas Le Passeur

23 commentaires

Laisser un commentaire