« Non, l’ubérisation n’est pas un progrès, c’est un nouvel asservissement, même si ça semble « môôderne » ! »…

Ça se dégrade de plus en plus. La mise en esclavage total n’est plus qu’une question de temps.

Bêlons ensemble mes biens chères sœurs et mes bien chers frères ! Bêlons la « prière » stupide à la mode : « La môôôdernité c’est bien, c’est incontournable, on ne peut pas être contre, alors c’est bien »…

Il n’y a pas le choix.

Il n’y a pas d’alternative.

Il n’y a pas d’autre monde possible.

C’est le diktat de la « môôôôdernité », et celui qui la refuse sera crucifié sur place par les idiots utiles qui la défendent et se tirent eux-mêmes une balle dans le pied de leur propre avenir.

…/…

L’ubérisation de l’économie c’est une nouvelle mise en esclavage, un asservissement !

Les défis portés par l’ubérisation de notre économie sont multiples ! Il y a des enjeux sociaux évidemment, mais économiques très forts, ainsi que fiscaux et aussi de redistribution etc., etc., bref, c’est un sacré foutoir !

Essayons d’y voir un peu plus clair.

Prenons un autre exemple. Avant, France Telecom avait 140 000 collaborateurs. Aujourd’hui, ils en ont 40 000. Ils avaient des techniciens bien payés, avec des avantages que l’on peut critiquer, mais en attendant, les gens gagnaient bien leur vie. Ils coûtaient cher à France Telecom, qui est devenu Orange entre-temps et a été privatisé.

Il y a eu l’ouverture à la concurrence et aussi l’épisode des suicides massifs… Scandale bien vite étouffé. Il s’agissait évidemment de foutre les gens dehors, de « dégraisser » le mammouth France Telecom, pour assurer les profits d’Orange.

Alors on a supprimé des postes et tout cela a été remplacé par des sous-traitants locaux surtout de petites tailles, en dessous des grands seuils qui coûtent cher en CE et autres avantages. Les techniciens de France Telecom ont laissé la place aux soutiers des sous-traitants, maltraités et sous-payés.

Uber n’a pas inventé l’ubérisation. L’ubérisation est en marche depuis bien longtemps, elle est le fruit de la libéralisation à outrance de tous les marchés, de notre volonté de tout ouvrir à la concurrence, sous prétexte que c’est bien pour le « con-sommateur ». Ce n’est ni bien ni moderne. Parfois, c’est adapté. Parfois, ça ne l’est pas. Le problème c’est que le libéralisme et le libre-échangisme sont devenus des religions avec dogmes, clergé et police de la pensée.

C’est quoi Uber, une révolution ? Non des enfoirés qui font de la marge sur des pauvres bougres !! Et c’est vieux comme le capitalisme !!

Alors admirez le modèle Uber si vous voulez.

Encensez la môôôdernité en bêlant si vous en avez envie !

Classez-moi dans la catégorie des vieux cons qui n’ont rien compris si cela vous plaît !

Mais la réalité, que vous le vouliez ou non, c’est qu’Uber ce n’est pas une révolution.

Uber et tout le reste, c’est le retour du paiement à la tâche et du salaire de subsistance.

Uber c’est ce que critiquait déjà Karl Marx, en 2.0 si ça vous amuse, mais rien de plus !

Comment ça marche Uber, et toutes ces autres plateformes ?

Vous prenez un service qui coûte cher et vous vous demandez comment baisser les prix en augmentant la qualité… pour prendre le marché !

C’est assez simple, il y a une variable à écraser et c’est celle du salaire du pauvre gus !

Payé à la tâche, le pauvre bougre, dans un centre d’appel marocain ou tunisien. Payé que quand le téléphone sonne. Pas d’appel ? Pas de salaire.

Payé à la tâche les nouveaux livreurs aussi modernes qui sont à vélo ou en pousse-pousse dans les rues de nos capitales (c’est bien pour la pollution hein, c’est bobo à souhait).

Payés à la tâche tous les auto-entrepreneurs qui deviennent autant de travailleurs indépendants et de sous-traitants corvéables à merci, sans couverture sociale, sans avantages !

Uber ce n’est que ça.

Alors certes, les taxis parisiens étaient peu sympas, assis sur une rente, et faites-leur tous les reproches que vous voudrez, mais un artisan taxi pouvait gagner dignement sa vie.

Aujourd’hui, il ne le peut plus et le problème n’est pas celui de l’adaptation de telle ou telle profession.

Ça c’est le sujet que l’on vous vend pour vous culpabiliser et vous dire que vous avez un problème, surtout l’autre, là, le vilain tacot qui rumine son chicot, l’air rabougri et mauvais, incapable d’ânonner un simple bonjour.

Mensonge ! Nous sommes tous des chauffeurs de taxi et des Ubers !

C’est ça que vous devez comprendre. Le problème c’est pas le mauvais service des taxis et Uber, les vilains hôteliers conte AirBnB, etc., etc.

Non, le problème c’est que le système économique est en train de casser les derniers pans qu’il reste de « CDI », de droit du travail, de sécurité de l’emploi, d’avantages.

Le problème c’est de vous passer du salariat à l’entrepreneuriat.

L’idée c’est de remplacer votre contrat de travail par un contrat commercial.

L’idée c’est de remplacer votre salaire par un chiffre d’affaires.

L’idée c’est de vous faire payer votre propre protection sociale, votre propre couverture.

L’idée c’est de vous payer à la tâche comme les « tâcherons » des temps anciens et de la révolution industrielle.

L’idée c’est de finir par ne vous verser qu’un maigre salaire de subsistance pour vous maintenir la tête hors de l’eau et que vous soyez un « con-sommateur » juste solvable.

L’ubérisation n’est pas moderne. Elle est au contraire la négation du progrès et un immense retour en arrière.

Alors oui, il y a des progrès, des môôôdernités qu’il faut savoir refuser parce qu’en réalité, c’est une escroquerie et qu’en utilisant ces termes on veut vous emprisonner, vous empêcher de penser.

Laissons Karl Marx à la révolution industrielle, mais certaines idées restent. Alors oui, « Ubers du monde entier, unissez-vous » !

Il est déjà trop tard. Préparez-vous !

Charles SANNAT pour Insolentiae

Lire l’article complet

Grève des chauffeurs de VTC: Uber porte plainte contre trois syndicats

…/…

De nombreux chauffeurs de VTC ont entamé un mouvement de grève pour protester notamment contre le fait que, le 8 décembre, Uber a relevé de 20 à 25 % la commission qu’elle prélève sur les courses des chauffeurs. Une réunion doit se tenir ce lundi. Alain Vidalies, le secrétaire d’Etat chargé des transports, a convoqué les plateformes VTC et les représentants de chauffeurs pour trouver une sortie de crise au secteur.

12 commentaires

  • totoche

    Pour comprendre le problème, il ne suffit pas d’évoquer un cas plus qu’un autre.
    Le système économique tel qu’il est construit, voit les profits des grandes fortune baisser tendanciellement.
    Pour maintenir leurs bénéfices, les très riches doivent donc diminuer les salaires, augmenter le temps de travail etc ……
    Et comme ce sont des psychopates, il n’y aura aucune limite, pour demain les salaires ce sera quelques dizaines ou centaines d’euro par mois, pour 16 h de travail par jour et ils feront en sorte que cela arrive, quitte à nous mettre une dictature sanguinaire en place pour y arriver

  • cogitologue

    Ah Charles ! Tu n’as pas changé !
    Je vous invite à lire Joël de Rosnay …Je cherche à comprendre… http://www.amazon.fr/Je-cherche-comprendre-cach%C3%A9s-nature/dp/B01BBIGX7S/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1482147207&sr=8-1&keywords=je+cherche+%C3%A0+comprendre
    Ce n’est pas vous rendre service que de vous résumer ici en quelques mots, d’autant que l’ouvrage est vraiment facile à lire et très intéressant.
    Mais à quoi bon discuter sur un article dont l’auteur ne recherche que le pire pour alimenter son fonds de commerce
    Pour moi il n’a rien compris au monde dans lequel il vit, aux changements technologiques en cours et à venir (blockchain, cerveau planétaire, etc)…enfin, si…comment en tirer profit en jouant sur les peurs !

  • Il ne faut pas oublier que les clients d’Uber sont aussi responsables.

  • cogitologue

    Oui tu as raison ! On est tous coupables, les clients, et les non-clients aussi donc, sauf Thierry92 !
    Et puis ceux qui prennent les taxis, et puis ceux qui ne prennent pas le taxi !
    T’es tu donné la peine de lire le livre dont je parle ? As-tu mené une once de réflexion sur le sujet ? Tout le monde est responsable de tout, sauf toi ! Monsieur « La technologie c’est mauvais mais je m’en sers pour diffuser mon venin… »..C’est pas ta faute, c’est la faute à ceux qui te lisent ! Ou alors à ceux qui te lisent pas, surtout….My god ! Pauvre Robinson !

    • Ben dis donc… http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

      Tu viens de t’asseoir sur un hérisson, ou quoi ?

      Faut pas t’exciter comme cela…

      En quoi T92 accuse-t-il tout le monde sauf lui ?

      La situation d’exploitation des chauffeurs uber est la démonstration de la mise en oeuvre des pires aspects du capitalisme avec la mise en oeuvre d’une escroquerie faisant miroiter « un rêve américain » pour les chauffeurs, et déculpabilise les utilisateurs.

      C’est extrêmement bien fait pour que les actionnaires s’en foutent plein les poches en exploitant leurs chauffeurs, et en détruisant les taxis traditionnels, au prétexte de casser le marché en low-cost.

      Ce qui ne s’achète pas, ne se vend pas.

      Mais bon, je laisse les urbains à leur choix de mode de transports, pour les ruraux, c’est autre chose…

      Bonne soirée, « Quand même », respire, bois de l’eau fraîche, et pète un coup, ça ira mieux… http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • cogitologue

        T92 c le négatif à l’état pur ! Genre de mec, quand il pète, il a l’impression que son cul, il se fout de sa gueule ! Alors j’essaye de le faire parler, s’exprimer par autre chose que des haïkus.
        Quel que soit le sujet, les votants sont responsables, les clients d’Uber sont responsables etc etc…
        Le problème c’est pas l’uberisation. C’est pas la faute à ceux qui utilisent le service ou pas. C’est pas la technologie le problème. Bien au contraire. Alors ce genre d’articles de Sannat, qui ne sait pas de quoi il parle, ça me hérisse les poils…et ceux qui se laissent berner, aussi…
        Hohé les mecs, ouvrez votre esprit ! Tout n’est pas mauvais dans ce monde, la philosophie c’est pas de la sorcellerie ! La nature vous a doté d’un cerveau ! Apprenez à réfléchir !

        • Et bêêêêhhh !!! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

          Je te laisse régler tes comptes avec T92, cela vous concerne…

          Il est simplement regrettable que tu te laisses aller à de tels propos, et à porter de tels jugements, sans connaître ton interlocuteur, ainsi que tu le reconnais toi-même. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

          N’empêche que tu confonds bons nombres de concepts.

          Le problème, ce n’est pas les « votants », ce sont les Zélectrices et Zélecteurs, nuance.

          Et en un sens, nous sommes tous responsables de la situation actuelle.

          « Il n’y a pas d’innocents »… http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

          http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

          La technologie n’est pas un problème, mais comme tous les outils qu’a inventé l’humanité, elle peut servir au meilleur comme au pire.

          Et en l’occurrence, si cela semble un progrès pour les utilisateurs, c’est aussi la mise en place de l’exploitation à outrance d’un nouveau prolétariat de pseudos indépendants.

          Pour la plus grande joie des actionnaires de la société uber… Et d’autres structures qui vous inondent de nouvelles « applis » pour vos Aïe-phones… http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

          En tous cas, j’apprécierai que tu développes sur le fait que Sannat ne sait pas de quoi il parle : en quoi ?

          Et que tu m’expliques ce que je n’ai pas compris de la philosophie, et en quoi, je ne sais pas réfléchir, ni utiliser mon cerveau ?

          Merci d’avance, cela me permettra de continuer à progresser. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

        • @ Cogitologue…..

          Reflechir?
          C’est justement ce que j’essaye de faire et je fais ma petite part de colibri sans tomber dans le cogitologisme a outrance.

    • Petit détail que j’avais Zoublié….

      , » et les non-clients aussi donc »

      Pourquoi fais tu dire a autrui ce qu’il n’a pas dit?????

      Arrete la philo c’est toxique pour certains.