Près de 4 Français sur 10 renoncent encore à se soigner pour des raisons économiques

Les réformes gouvernementales de Santé financière de l'eurogénéralisation de la complémentaire santé ou de multiplication des contrats responsables n’ont eu aucun effet sur les Français dont la part de ceux qui n’ont pas de mutuelle a encore augmenté.

Deux études publiées coup sur coup, la première lundi par la mutuelle Mercer (1,3 million d’assurés et 2000 entreprises adhérentes) et la seconde mardi par la fédération nationale indépendante des mutuelles (Fnim), soulignent les limites des réformes mises en place par le gouvernement, tant pour généraliser les complémentaires santé que pour inciter à limiter les dépassements d’honoraires.

Présentées comme des réponses aux difficultés d’accès aux soins, ces réformes récentes n’ont pas porté les effets escomptés. La preuve, en 5 chiffres chocs.

92% des Français disposent d’une complémentaire santé en 2016, un taux qui n’a pas réellement progressé depuis l’Accord National Interprofessionnel (ANI) de 2013 prévoyant la généralisation de la complémentaire santé pour tous les salariés depuis janvier dernier. De fait, ce taux était de 93% en 2015 et de 94% en 2013, selon la Fnim. Il serait donc même en baisse… La renonciation à une complémentaire santé est particulièrement marquée chez les plus modestes, malgré la réforme de l’aide à la complémentaire santé (ACS). Ainsi, selon la Fnim, si les Français disposent d’une mutuelle au-delà de 50 K€ de revenus, ce taux tombe à 84% pour ceux qui gagnent moins de 20 K€. «Le phénomène récent de renoncement à une complémentaire santé semble s’installer dans la durée. La multiplication des dispositifs particuliers, que nous dénonçons, n’apporte pas de solution réelle», indique la Fnim.

37 % des Français ont renoncé à des soins pour des raisons économiques, au cours des deux dernières années. Un score inchangé depuis 2014. Selon le sondage réalisé par la Fnim, 49% des assurés gagnant moins de 20 K€ ont renoncé à se soigner pour des raisons financières, un chiffre qui tombe à 28% chez ceux gagnant plus de 40 K€.

» Santé: les Français de moins en moins bien remboursés

Un Français sur quatre, seulement, connaît l’existence des «contrats responsables». Et deux sur trois ne savent pas si leur complémentaire santé est «responsable». Pourtant, les contrats de complémentaire santé doivent l’être depuis avril 2015.

Source et suite de l’article sur Le Figaro

 

2 commentaires

  • Graine de piaf

    C’est idiot car il y a plus d’une façon de se soigner sans passer par l’allopathie : homéopathie, très efficace quoi qu’en disent ceux qui n’ont jamais essayé ou qui ont été mal orientés (cela existe aussi en allopathie !) aromathérapie, lithothérapie, phytothérapie et j’en passe…
    Mais le principal c’est de se garder en bonne santé en prenant soin de soi !

  • blackout

    Ceux qui renoncent aux soins, parce qu’il n’ont pas de mutuelle, ont peut être droit à la CMU.
    Et quand vous avez la CMU, vous n’avez rien à payer.
    Pour y avoir droit il ne faut dépasser certains revenus,
    Barème:
    https://www.cmu.fr/fichier-utilisateur/fichiers/Plafonds.pdf