La mondialisation et TISA expliqués avec la SNCF

Savez-vous réellement ce qui arrive aux grandes entreprises françaises? Elles sont affaiblies puis démantelées afin de pouvoir être privatisées, c’est la logique de l’accord TISA qui est appliqué depuis des années en France dans le plus grand silence, et l’ensemble des grandes entreprises sont confrontées au problème.

20150926_130513Photo d’illustration

Dans les faits, il faut libéraliser le marché, « l’assouplir » afin que la concurrence puisse arriver de pays étrangers qui ont les moyens d’investir, même avec des billets tout juste imprimés via un QE de grande ampleur, affaiblir les entreprises et leur faire perdre un maximum d’argent quitte à sortir ou provoquer quelques scandales, et désosser l’entreprise morceau par morceau afin que cela ne soit pas trop voyant. Au final, on termine avec une privatisation de l’entreprise, des plans sociaux à répétition, et l’apparition de conditions de travail plus que discutables. C’est exactement ce qui se produit en France depuis plusieurs années avec la complicité de nombre de nos politiques et qui a été renforcé avec la loi Macron 1&2 passées grâce au 49.3 de Manuel Valls.

Nous allons surtout prendre un exemple concret: la SNCF et plus particulièrement la partie fret de la SNCF. Depuis plusieurs années, la SNCF est complètement démantelée, et le fret qui permettait de désengorger les routes et autoroutes de France, qui allait dans le sens de l’écologie, qui était intéressant en tout point de vue, mais qui se retrouve saccagé au nom d’intérêts privés par toujours nationaux. C’est le documentaire Transport de marchandises : changeons d’ère! qui justement aborde le problème et le dénonce avec brio:

http://democratie-reelle-nimes.over-blog.com/2015/06/en-route-vers-le-demantelement-de-la-sncf-martine-orange.html

Un an après la sortie du documentaire « Vérités et mensonges sur la SNCF » (https://www.youtube.com/watch?v=gT3PPOXZqNk) commandé par le CE SNCF Nord-Pas-de-Calais, un autre comité d’entreprise cheminot, celui de FRET SNCF, m’a demandé de réaliser un film sur l’état du transport de marchandises en France en 2016.

En tant que fils de cheminot, qui plus est en poste durant toute sa carrière au triage d’Hourcade près de Bordeaux, en tant que journaliste et réalisateur « spécialisé » dans le domaine du travail, des services publics, de l’économie, je savais plus ou moins que le fret ferroviaire n’était pas en forme. Mais de là à avoir conscience de l’étendue des dégâts et de la rapidité de la casse, il y avait un pas que ce film a permis de franchir. 85% des marchandises passent désormais par la route, à peine 10% par le rail. La part du rail a été divisée par trois en une quinzaine d’années seulement.

Et pourtant, ce n’est pas faute pour les cheminots d’avoir tiré le signal d’alarme. Mais que voulez-vous, les médias et les journalistes détournent leurs yeux vers des sujets plus importants comme la folie Pokemon et les frasques de Benzema ou de Nabilla…

Les principales leçons que l’on peut tirer après avoir fait et vu ce film sont :

1 – des choix économiques et écologiques d’importance sont faits dans notre pays dans une absence totale de débat public et dans un silence médiatique assourdissant,

2- la parole des salariés, des élus salariés et des syndicalistes est d’une très grande richesse quand on prend le temps d’aller la chercher et de la restituer.

A l’aube d’une campagne présidentielle et législative qui s’annonce plus glauque et réactionnaire que jamais, il faut rendre grâce à un comité d’entreprise comme celui de SNCF Fret dirigé par des syndicats combatifs de créer un espace de liberté pour une information non polluée.

Pour visionner le film, rendez-vous sur le site de Fret SNCF : http://www.fret21.org/ ou à l’adresse suivante : https://www.youtube.com/watch?v=jmydwmmDB5E

Gilles Balbastre, réalisateur (notamment des Nouveaux chiens de garde avec Yannick Kergoat)

Tout simplement tragique…

Un commentaire

  • SANTE

    Le TISA n’explique pas tout. Les français de base ont aussi une part de responsabilité.Au lieu de seprendre pour Prost en voiture ou bien d’aller au travail comme des robots ou bien de coller leur nez sur leur smartphone ou bien de préparer leurs vacances, ils devraient réfléchir au moins 5 minutes par jour

    Ex:Les petites entreprises qui se comportent comme des multinationales:
    Rien à cirer du client
    Ils ne comprennent rien aux nouvelles technologies sauf aux smartphones.Enfin pour pavoiser et non pour répondre au pauvre client.
    Les clients sont nombreux, donc pourquoi faire un effort pour garder les anciens ou vendre par internet.
    Les intermédiaires sont de grands méchants loups mais pourquoi rester avec eux?
    Pourquoi montrer concrètement aux gens qu’on est bio puisqu’il n’ y a pas de tricheurs
    La cerise sur le gâteau:
    Pourquoi choisir un bon emballage?Pour que le colis arrive dans les meilleurs conditions, pardieu!
    Pourquoi donner un numéro de colis?Pour pouvoir suivre et modifier sa livraison, pardieu!
    Pourquoi je ne comprends pas ce que me dit mon interlocuteur au téléphone?
    A ton avis Benji:
    il ne parle pas couramment le français
    il ne connaît pas son sujet.
    il est en train d’étendre son linge sur le balcon ou il parle en même temps avec sa famille restée au pays

    Conclusion:les petites entreprises font comme les plus grandes et dés fois même pire.

Laisser un commentaire