Le « discret » F. Fillon..

Ce n’est pas le pire, mais c’est loin d’être le meilleur question probité. Il ressort dans son pedigree, quelques largesses avec l’argent public, prises grâce à sa fonction, comme nous le précise la journaliste Juliette Pousson dans le nouvel Obs daté de juillet 2015 sous le titre d’Air Sarko One à l’hélico de Fillon, dix casseroles aériennes de la droite.

Img/Reseau-International

Img/Reseau-International

Et comme droite/Gauche c’est bonnet blanc et blanc bonnet, après Valls, Déplacement en Falcon : Hollande, Fillon, Estrosi déjà pris dans une polémique (JDD, 2015)

Toujours dans le nouvel Obs, une petite manoeuvre pour évincé Sarko ?, Hollande remet une pièce dans l’affaire Fillon-Jouyet-Sarkozy. Voir aussi RTL. Il y a eu aussi l’affaire de l’appartement de Matignon, qui aurait été agrandi sans autorisation, ce qu’a démenti F.Fillon, qui a fait visité les 309m2 au député apparenté PS René Dosière, qui avait affirmé les faits. La visite effectuée, le député à déclaré « «Il a été au fil du temps agrandi, mais pas sous M. Fillon, et cet appartement il faut bien le reconnaître est fait de bric et de broc». (Pauvre ministre qui vit dans un taudis).

La suite des « petites choses » à l’actif de l’ancien premier ministre, sont à l’image du personnage, toutes en discrétion telle l' »affaire des sondages », mis en lumière a cause d’une plainte d’Anticor, pour suspicion des faits de favoritisme et de détournement de fonds publics, d’après le Monde. En 2012 F.Fillon est accusé de mener campagne au frais de l’assemblée, donc de l’état. Mais, tous autant qu’ils sont, font la même chose, ça fait partie des « privilèges » de ces nantis. Ce qui était plus grave, c’est l’utilisation de la base de donnée des adhérents de l’ex UMP.

Enfin, cet envoi ciblé aux adhérents vient confirmer un autre aspect de la campagne à l’UMP : l’utilisation interdite – mais généralisée – des bases de données des adhérents.

En ciblant les adhérents de sa circonscription, François Fillon confirme cette utilisation décomplexée des bases de données.

Comme nous le racontions ici, les candidats Copé et Fillon profitent des fichiers des fédérations UMP pour envoyer leurs mails et leurs bulletins de parrainages. Bruno Le Maire le revendiquait même haut et fort dans L’Express. Le guide électoral de la campagne l’interdit pourtant formellement :Afin d’assurer l’égalité entre les candidats, il est strictement interdit à tout cadre de l’UMP (national ou local) de recourir aux fichiers des adhérents pour soutenir ou promouvoir une candidature.

On peut lire aussi cet article Corruption : les bienfaits des scandales, depuis Pompidou (2013) On y retrouve toujours les mêmes, à croire qu’ils ont pris racine, comme le chiendent, nourris par de mauvais jardiniers.

Maintenant que Mr Fillon a été choisi, j’en ai fini de fouiller les poubelles, puisque malgré tout, ça ne changera rien. Et dire qu’un refus de cette mascarade, aurait permit d’éliminer ces individus qui pensent avant tout à la gloriole et au pouvoir. Ceux qui ont fait ce choix, surtout ceux de « gauche », ont ils voté par déception, par conviction, par le sacro-saint jeu de ping-pong, qui nous renvoie toujours à changer de côté, depuis des années pour remettre les mêmes arrivistes corrompus au pouvoir?? Est ce que marcher au pas droite/gauche, gauche/droite, n’a pas servi de leçon? La politique devrait être un sacerdoce, pas un métier, ils devraient être payés pour leur compétence, pas encaisser des émoluments somptuaires qui ne leur suffisent pas, puisqu’ils magouillent pour en avoir toujours plus.. Ils ne sont pas élus pour faire le bien de la France et des français. Depuis l’enfumage de Maastricht en 2005, les « sans dents » semblent manquer de réflexion et des attributs virils, qui feraient d’eux des citoyens responsables. Reste encore à voir qui va être opposé à l’heureux zélu. Petite prédiction personnelle:

Ils vont tout faire pour mettre en avant le « jocker » FN, prendre des mesures en faveur des « minorités » pour faire monter la pression (ce qui est déjà en cours)  et ensuite, ils utiliseront le bulldozer pour instiller une peur viscérale et insidieuse, avec les poncifs éculés comme, fascisme, nazis, racistes, ( le jeu est très dangereux, il suffit de voir les faits divers pour s’en rendre compte ). Puis ils hurleront au front républicain pour faire barrage à la bête immonde. Ils seront copains comme cochons et, les petits moutons feront ce que l’on attend d’eux et ce qu’ils ont toujours fait, ils choisiront leur maître qui se dit « du bon côté » de la barrière et, on l’aura une fois de plus dans le « troufignon ». Finalement! nous aurons les maîtres désignés et nous serons une fois de plus résignés à subir. À moins que….. mais je n’y crois plus trop.

 

 

56 commentaires

Laisser un commentaire