«SAIP»: L’appli d’alerte attentat testée dans l’Hérault, le Vaucluse et les Pyrénées-Orientales

L’appli, disponible gratuitement sous iOS et Android, permet d’être alerté en cas de suspicion d’attentat mais couvre aussi les accidents nucléaires ainsi que les risques hydrauliques ou chimiques…

Capture d'écran application SAIP du ministère de l'Intérieur

Capture d’écran application SAIP du ministère de l’Intérieur

L’application «Système d’alerte et d’information des populations » (SAIP) a été testée ce mercredi dans les départements des Pyrénées-Orientales et du Vaucluse et ce jeudi dans l’Hérault.

Elle a été lancée l’été dernier par le ministère de l’Intérieur à l’occasion de l’Euro de football. L’application, disponible gratuitement sous iOS et Android, permet d’être alerté en cas de suspicion d’attentat mais couvre aussi les accidents nucléaires ainsi que les risques hydrauliques ou chimiques, note France 3.

Un message d’inondation en guise d’exercice

Dans le Vaucluse, Apt, Carpentras et Avignon ont fait partie des villes où une simulation d’événements a été organisée. Les usagers qui ont ouvert l’application ont pu voir s’afficher « exercice » sur leur écran de smartphones, précise La Provence.

Dans le secteur de Fontcouverte, aux abords de la cité des papes, les appareils ont réagi à un message d’inondation. « Exercice inondation rapide (…). Rejoignez immédiatement un point haut, si possible un étage élevé. N’utilisez pas votre voiture (…)» pouvait-on ainsi lire.

La dernière version devrait être bientôt déployée

L’application avait été critiquée pour son retard lors de l’attentat du 14 juillet à Nice (Alpes-Maritimes). Un message était apparu sur les smartphones trois heures après le début de la tuerie sur la promenade des Anglais.

Autre couac, en septembre, elle avait relayé une fausse alerte attentat dans une église du 1er arrondissement de Paris. Dans la foulée de ces tests, l’appli pourrait désormais faire l’objet d’une nouvelle version déployée prochainement.

Source 20Minutes

7 commentaires

  • Philippe30

    Vivons en stress permanent …..

    Sans moi pour installer ce type d’application

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    Génial, je vais enfin savoir avant tout le monde quand et comment je vais mourir !

    « Mot compte double » pour le gouvernement qui sort sa nouvelle arme de déresponsabilisation massive tout en faisant monter d’un cran le niveau de stress de la population. Ne dormez plus braves gens, surveillez votre SmerdePhone …

    M.G.

    • voltigeur voltigeur

      J’ai renoncé à faire une intro, tellement c’est stupide. Quand je vois que ces engins, véritables inquisiteurs dans la vie de tous les jours, est la troisième mains de la plupart des gens, je frise l’overdose. À n’importe quelle heure, que tu soit en train de faire n’importe quoi, cet engin se met à sonner et… tu dois répondre illico presto, sinon c’est l’avalanche des « t’as reçu mon message? » « pourquoi tu réponds pas » gna-gna et gna-gna… Je hais ce truc!! :(

      • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

        Je déteste cette chose également, raison pour laquelle je n’en ai pas ! C’est une véritable machine de torture mentale, le nec plus ultra de l’esclavagisme moderne, le chaînon parfait pour maintenir le peuple dans la bêtise via des applis plus inutiles les unes que les autres … Bref, comme tu le vois je ne tarit pas d’éloges sur la bête. Malheureusement le smartphone c’est comme la potion magique de Panoramix, ceux qui sont tombés dedans un jour en ressentiront les effets à vie !

        Bises,
        M.G.

  • boco

    A quand une application temps réel des bombardements des « forces alliées » ?

    Un site dans ce genre :

    http://fr.blitzortung.org/live_lightning_maps.php

    nationalité, type de bombe, ….

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif Ouais c’est de « l’humour ».

  • Salut!

    Cet info nous apprends surtout que les services Communications Internatinales de la DGSE ont pris le relais pour cet application:

    -plateau d’Albion (radar et écoutes) pour le Vaucluse
    -Cote Vermeille, de Leucate à Colliour ( écoutes + cable internet en relation avec la Lybie) pour les Pyrénées Orientales
    -Cap d’Agde ( surveillance electromagnétique des communications) pour l’Hérault.

    Bref, logique que ce soit dans ces départements que ceux qui nous surveillent lancent des tests…

    Sans doute l’application sera t elle mieux gérée…

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • Maverick Maverick

    Ce n’est pas d’une grande utilité … La zone de danger immédiat, c’est où les évènements se produisent, et le temps que l’alerte vous parvienne, c’est trop tard … http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

Laisser un commentaire