RAPPEL: Carburant : attention au débit sur le compte

Un petit rappel, car depuis 2012,  c’est même pire, niveau blocage d’argent. Pour ceux qui l’ignorent, évitez les DAC (distributeur automatique de carburant) Pour un appoint de 50 euros, il est retenu 500€ pendant minimum 4 jours, mais ça peut aller jusqu’à 8 jours. Imaginez vous à une pompe entièrement automatisée à Pincou les Oies, si votre compte en banque n’a pas la « caution », vous ne pourrez pas être servi, et risquez de prendre racine dans un trou perdu. C’est une honte, l’état prend 80% de taxes sur le carburant et en plus, le distributeur ici LECLERC rackettent les automobilistes, qui sont pris en otages. N’utilisez pas ces robots, ils embaucheront des pompistes. Ré-humanisons les services, ça fera des chômeurs en moins.La preuve en image, un mouton n’a pas pu être servi, il m’a envoyé la preuve ci dessous.

capture-du-2016-11-15-16_35_46-titou

Ho la belle info que voilà! Lorsque vous allez à la pompe faire le plein et qu’en payant par carte à un distributeur à paiement direct, le distributeur vous indique que vous pouvez mettre 90 euros de carburant, même si vous ne mettez que 10 euros, 90 euros seront bloqués sur votre compte durant un certain laps de temps, avec les conséquences que cela peut impliquer: refus de paiement d’autres achats, frais de compte, etc… Moralité, ne payez qu’en liquide à la caisse!

Les automobilistes ne le savent pas forcément mais à chaque fois que l’on se sert en carburant à une pompe automatique, le montant maximum autorisé est gelé sur le compte bancaire pendant plusieurs jours. Une pratique dénoncée par l’association UFC Que Choisir.

La pratique est surprenante et les pétroliers comme les banques se sont bien gardés de l’ébruiter. La somme globale autorisée qui apparaît lorsqu’on veut se servir du carburant est tout simplement gelée entre 8 et 30 jours selon les banques.

Le montant n’est pas débité, certes, mais cela ampute la capacité maximale de paiement dont chacun dispose et l’opération se reproduit à chaque passage à la pompe. Surpris, la plupart des automobilistes ignoraient cette pratique.

Un nouveau système serait à l’étude pour éviter le gel de la somme globale autorisée. Un système qui est en cours d’agrément et qu’il faudra ensuite faire installer dans les stations-service et cela dépendra du bon vouloir des pétroliers.

Source: bfmtv.com

56 commentaires

Laisser un commentaire