Marseille: La Cour de cassation confirme la condamnation de Sylvie Andrieux

Nous vous en avions parlé ICI et ICI, la députée ayant fait appel, le verdict vient de tomber, la cour de cassation confirme la condamnation de Sylvie Andrieux, qui perd son siège de députée. Enfin!! pourrait on dire mais, combien passent au travers?…

20Minutes/Boris Horvat

20Minutes/Boris Horvat

La condamnation de la députée Sylvie Andrieux, exclue du PS, à quatre ans de prison dont trois avec sursis, 100.000 euros d’amende et cinq ans d’inéligibilité, est devenue définitive mercredi. La Cour de cassation a rejeté en effet son pourvoi.

La justice reproche à l’élue de la 3e circonscription des Bouches-du-Rhône d’avoir, alors qu’elle était conseillère régionale entre 2005 et 2008, distribué à des fins électoralistes quelque 700.000 euros de subventions régionales à des associations fictives.

> A lire aussi : Peine alourdie en appel pour Sylvie Andrieux

Sur les comptes d’associations

L’enquête avait débuté à la mi-2007 par un signalement à la justice de la cellule Tracfin, qui avait relevé des flux financiers suspects sur les comptes d’associations censées œuvrer à la réhabilitation des quartiers. Ces associations étaient en fait des coquilles vides et les fonds versés servaient à assurer un train de vie confortable à leurs dirigeants. En retour, ces derniers devaient aider Sylvie Andrieux à se faire élire.

Avec cette décision, la députée perd son mandat. Mais selon Marsactu, son siège restera vacant jusqu’aux prochaines élections législatives de juin 2017.

Source 20Minutes/régions

Voir aussi:
Quand Nicolas Sarkozy traite Christian Estrosi de « branleur »

Grèce: Un policier blessé par une grenade jetée sur l’ambassade de France

Présidentielle 2017: 35 heures, retraites, chômage, éducation… Les mesures sociales d’Emmanuel Macron

3 commentaires

Laisser un commentaire