Coopek monnaie complémentaire et bientôt à Paris une monnaie locale

Est ce que l’€uro va être détrôné par ces nouvelles monnaies?

Une nouvelle monnaie débarque et elle vaut bien plus qu’un Coopek

Une nouvelle monnaie complémentaire, et à parité avec l’euro, vient d’être lancée partout en France par une coopérative tarnaise…

La monnaie complémentaire numérique Coopek a été lancée le 3 octobre 2016. - Coopek

La monnaie complémentaire numérique Coopek a été lancée le 3 octobre 2016. – Coopek

D’ici quelques années, cette petite carte plastifiée pourrait être dégainée en caisse aussi vite qu’une carte bancaire classique. Sauf qu’au lieu de payer en euros, son propriétaire réglera ses courses avec des coopeks.

140 entreprises et particuliers

C’est déjà possible si vous passez par un artisan couvreur dans le Tarn, un électricien toulousain ou si vous faites vos courses au Biocoop de Montigny-le-Bretonneux. Ils sont 140, entreprises ou particuliers, à avoir ouvert un compte et être devenus utilisateurs de cette nouvelle monnaie complémentaire, numérique, et à parité avec l’euro.

Lancée dans le Tarn le 3 octobre dernier par la Société coopérative d’intérêt collectif du même nom, elle a les mêmes valeurs sociales et citoyennes que les monnaies locales qui ont fleuri un peu partout en France ces dernières années, que ce soit le Sol Violette à Toulouse, SoNantes ou encore le Stück à Strasbourg.

Lire l’article complet de Beatrice Colin sur 20Minutes

Paris: Une monnaie locale verra le jour dans la capitale à l’automne 2017

Lucas Rochette-Berlon, président d’« Une monnaie pour Paris » a affirmé que Paris aurait sa monnaie locale d’ici l’automne 2017. La maire de Paris aussi, planche sur le sujet…

Si il en existe actuellement une trentaine en France, Paris n’a toujours pas la sienne. Jusqu’à quand ? Lucas Rochette-Berlon, président d’« Une monnaie pour Paris » a annoncé ce mercredi surFrance Info que la capitale aurait sa monnaie locale d’ici à l’automne 2017.

> Lire aussi. Nantes: Au bout d’un an, la monnaie locale SoNantes compte 1000 utilisateurs

« Avoir un lien direct entre les gens qui l’utilisent »

Selon lui, une monnaie locale permet de « relocaliser l’activité et créer de l’emploi », « d’agir concrètement sur la ville, l’économie, la finance et l’écologie », « d’avoir un lien direct entre les gens qui l’utilisent et la structure qui la porte », tout en invitant le public à « participer et de voter pour les orientations de la monnaie ».

Le projet d’« Une monnaie pour Paris » a été lancé au début de l’année et une grande réunion publique entre commerçants et citoyens doit avoir lieu à l’automne, mentionne France Info. De son côté, la mairie de Paris planche elle aussi, depuis quelques mois sur un tel projet. Sans aucune concurrence, assure-t-on à l’Hôtel de Ville.

Lire l’article complet de Romain Lescurieux sur 20Minutes

 

11 commentaires

  • criminalita

    Peut-on démontrer l’avantage de ces monnaies de singe ?

  • criminalita

    Toute monnaie contrôle l’échange et donc la taxe ou l’impôt s’impose non ?

  • criminalita

    Un jour L’Etat nous taxera ceux qui ne produisent pas. Pause café : oups 50ct le 1/4 d’heure avec la puce tous seront asservis au roi.

  • criminalita

    Remplacer une monnaie par une autre n’est que de la poudre aux yeux, on a bien vu avec l’euro !

  • pierre_t

    Bonjour

    Je n’ai pas vu d’article expliquant comment était créé cette monnaie, qui étaient les émetteurs, le mécanisme de création/destruction. Est-ce une « monnaie libre » http://www.monnaielibreoccitane.org/monnaie-libre/ ?

  • sichri

    Je suis totalement contre toutes ces monnaies locales, avec des noms ridicules !
    En Limousin, on a lou pelou !!!! Ne rions pas !

    Cela ressemble à la mise en place de la tour de Babel ! par le système !

    Et en France, nous avons le Franc !

  • Grand marabout Grand marabout

    les monnaies locales c’est comme les jetons de casinos
    utilisables où ils ont été achetés
    j’en ai une trentaine des usa ,de France ,de Monaco et de pays asiatiques..

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    Monnaies locales ! Encore un amuse-gogo à la mode, un peu comme le bio de supermarché made in china, qui fait oublier au con-sommateur qui sont les véritables bénéficiaires de tout ce qui se vend …

    M.G.

  • xc

    Quand vous irez dans une ville autre que la votre, les poches pleines de la monnaie locale de cette dernière, il vous faudra passer par une banque ou un bureau de change pour, moyennant rémunération du changeur, troquer votre monnaie locale contre celle de la ville.

    Si votre pays ou l’UE produit x tonnes de marchandises et imprime y € pour les acheter, chaque tonne de marchandises a un prix de y / x €. Mais si vous imprimez 2 * y €, vous doublez le prix de chaque tonne de marchandise. C’est l’inflation. Si vous avez y € + z en monnaies locales, et que vous tenez à ce que 1 € =1 unité de monnaie locale, vous obtenez le même résultat. Mais si 1 unité de monnaie locale = 0, pas d’inflation.

    Si n’importe qui est à même d’imprimer une monnaie locale, de fabriquer des cartes de paiement, alors on est sûr de trouver dans « n’importe qui » vraiment « n’importe qui », à commencer par les mafias.