Imposture : pourquoi le vieil électroménager que vous venez de déposer dans un centre de tri ne sera jamais recyclé

Selon une nouvelle étude publiée par Basel Action Network, de nombreuses sociétés de recyclage mettraient en place de véritables arnaques, revendant en fait les déchets électroniques aux pays pauvres d’Asie et d’Afrique.

rtr28bf7
Atlantico : Pouvez-vous décrire un peu plus précisément les tenants et les aboutissants de cette étude ? Que nous apprend-elle exactement ? Ce type d’arnaques existe-t-il en France selon vous ?

Dominique Audrerie : Cette étude met en lumière le fait que certains déchets électroniques réutilisables ne sont pas recyclés (ordinateurs, écrans plasma, imprimantes, etc.) mais revendus à des pays en voie de développement, sans que cela ne soit clairement assumé auprès des populations et des instances gouvernementales.

L’inde, l’Asie et l’Afrique sont les principaux pays preneurs de déchets électroménagers.

La France trempe bien sûr dans ce genre d’arnaques, car elles sont montées par des sociétés multinationales.

Pourquoi certaines sociétés de recyclage de déchets électroniques ne tiennent-elles par leurs engagements?

Deux problèmes expliquent que les entreprises de recyclage préfèrent revendre leurs produits électroniques en douce plutôt que de les recycler.

D’abord, recycler les déchets électroniques demande un savoir-faire que la recherche n’a pas encore réussi à mettre au point, notamment pout tout ce qui touche aux ordinateurs et aux écrans plasma.

De ce fait, recycler les déchets électroniques coûte extrêmement cher, car cela nécessite d’investir d’abord massivement dans la recherche.

Existe-t-il des moyens d’être certain que nos déchets électroniques seront bien recyclés ?

Oui, en évitant de déposer ses déchets électroniques dans des entreprises qui promettent de les recycler, tout simplement.

Il faut d’abord stocker les déchets électroniques et investir dans la recherche jusqu’à ce qu’elle trouve des moyens de les recycler ou de les détruire sans polluer l’environnement.

Source et fin sur Atlantico

 

6 commentaires

  • Bellerophon

    j’ai visionné un reportage sur le système de recyclage du matériel électronique mis en place par des grands groupes en Inde, c’est non seulement aberrant mais en plus c’est cynique!
    En gros, les pays occidentaux (le reportage visait principalement les usa) refourguent leurs matos aux Hindous, c’est stocké dans d’immenses décharges où une nué de petites mains souvent imberbes décortiquent les carcasses pour récupérer puis trier tout ce qui peut avoir de la valeur dans des conditions sanitaires indescriptibles !
    Le bilan écologique est catastrophique, tous les résidus, souvent toxiques, restent en Inde, et les matériaux nobles reprennent le bateau!

    • mat40

      c’est pas nous, les occidentaux , qui va bosser pour 30 cents l’heure a recycler les produits toxique chez nous .

      c’est comme pour toute ,

      ^^on^^ veut électricité moins cher , mais pas de centrale nuke prés de chez moi !!

      ^^on^^ veut électricité pas cher et non polluant, mais pas des éoliennes prés de chez moi !!

      ^^on^^ veut tous de boulot, mais merde !! Je me leve pas pour moins de 15€ l’heure parce que Jai des diplomes !!

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    si on prend les choses « simple à recycler » que l’on met dans nos poubelle de trie c’est déjà de l’arnaque puisque c’est du travail gratuit ensuite c’est revendu et revalorisé et retaxé quand ont achète un objet issue de cette filliale http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

  • Yanne Hamar

    J’ai vu le même manège chez un marchand de tracteur de l’Ain, les vieux tacots étaient lavés, un coup d’antirouille sur le moteur et en route pour le Maghreb .

Laisser un commentaire