Alpes-Maritimes: Un seizième loup abattu…

Il y a longtemps que je n’ai pas posté, sur nos amis les animaux. C’est triste de parler de « prélèvement ». Il est dommage qu’on ait pas trouver un moyen fiable pour éloigner les loups des troupeaux, au lieu de les tuer. Les espaces sauvages s’amenuisent de jour en jour, place à l’homo-destructor et aux côtelettes sur pattes, dont nous sommes si friands.

La préfecture des Alpes-Maritimes a annoncé vendredi qu’un loup avait été tué quatre jours plus tôt sur la commune d’Andon…

Un loup a été tué lundi sur la commune d’Andon. C’est le seizième loup à avoir été abattu en France depuis par la brigade loup de l’ Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).

Tir autorisé depuis juillet

« Dans le cadre d’un tir de défense renforcée, un individu a été prélevé par la brigade loup de l’ONCFS le 17 octobre au soir sur le territoire de la commune d’Andon », a annoncé vendredi la préfecture des Alpes-Maritimes dans un communiqué. Selon les autorités, l’individu abattu « était proche d’un troupeau subissant de fortes prédations ces dernières semaines ».

Le 5 juillet 2016, un arrêté ministériel a fixé à 36 par an le quota de loup prélevés sur le territoire français. Lire l’article

Enquête sur la mort de 10.000 grenouilles géantes du lac Titicaca

Mais qui a tué les grenouilles géantes du lac Titicaca ? Après la mort de 10.000 spécimens de cette espère en danger d’extinction à la peau vert tachetée, les autorités péruviennes ont lancé une enquête, alors  qu’une association locale pointe du doigt la pollution d’un fleuve qui aliment le lac…/… Lire l’article

Polémique:

Si Pascal Olmeta a chassé l’éléphant au Zimbabwe, c’est pour «participer à la pérennité de l’espèce»

Pascal Olmeta se défend. Depuis mercredi et la diffusion d’une vidéo le montrant en train d’abattre un éléphant lors d’une partie de chasse au Zimbabwe en 2011, l’ancien gardien de but de l’OM est l’objet de nombreuses critiques de la part des défenseurs des droits des animaux – mais pas que. Ce vendredi, il a écrit un communiqué, relayé par le site du journal Ouest-France, pour remettre les choses dans leur contexte.

Une « chasse légale et encadrée »../… Lire l’article

Photos d’Alphand: Fils Trump, Juan Carlos… Ils posent fièrement à côté d’animaux morts

Des images qui ne passent pas. Si Luc Alphand, l’ancien skieur n’est pas à l’origine de la diffusion des clichés sur les réseaux sociaux, ses poses devant des animaux, un mouflon et un ours, tués lors d’une partie de chasse en Russie en septembre, lui valent de nombreuses critiques…/…

Le cas Juan Carlos

En 2012, le roi d’Espagne, Juan Carlos, s’est retrouvé dans le viseur des défenseurs des animaux qui l’accusait d’être allé chasser l’éléphant au Botswana pendant que son pays souffrait de la crise…/…

Cécil le lion et le dentiste

En juillet 2015, la violence de la mort du lion Cecil, animal emblématique du parc national de Hwange au Zimbabwe, a suscité une vague d’émotion à travers le monde. Le dentiste américain à l’origine de la mort de l’animal, Walter Palmer, aurait ainsi déboursé près de 50.000 dollars pour chasser l’animal. Cette dimension économique a pesé dans la mobilisation qui a suivi la publication des premiers articles sur le sujet…/…

Kendall Jones, la pom-pom girl tueuse d’animaux

En décembre 2015, Kendall Jones, une Américaine de 19 ans, surnommée « la pom-pom girl tueuse d’animaux », choque en postant sur son profil Facebook une photo d’elle avec un puma mort…/…

« L’ego de certains chasseurs est plus fort que tout »

« Tout ça pourquoi ? Parce que certains individus, une fois de retour de leurs safaris et de leurs beaux (et chers) voyages de chasse, exposent fièrement leur(s) trophée(s) en ligne, sans réfléchir aux éventuelles conséquences », lit-on sur le site Internet chasseurdudimanche.com. Selon le billet d’un chasseur, « l’ego de certains chasseurs est plus fort que tout : il faut « s’afficher » et montrer les trophées que l’on a pu prélever […] Et c’est dans ce genre de cas, on tend le bâton pour se faire battre », dit-il, appelant les chasseurs à éviter ce genre de clichés. Lire l’article

Donc ! Faites le mais ne le dites pas ! Pas vu, pas pris…….

Azalea, de son nom coréen Dalle, a 19 ans. Cette chimpanzé du zoo de Pyongyang a un souci avec les cigarettes.

Les responsables du zoo parle d’un paquet par jour mais insiste sur le fait qu’elle n’avale pas la fumée. Voir le diaporama

Et c’est qui l’abruti qui lui a donner la première cigarette?

En bref…

Réglisse, Cachou, Michka… les oursons des Pyrénées ont désormais un petit nom

VIDÉO. Pyrénées-Orientales : Hope, la tortue albinos star du Web, a soufflé sa première bougie

Îles Salomon, Nouvelle-Calédonie, Fidji…. L’océan mélanésien «vaudrait» 5,48 milliards de… Seule la connerie n’a pas de prix..

VIDEO. Les plus beaux panoramas menacés de disparition

Pyrénées: Les éleveurs furax contre un ours espagnol (qui ne respecte pas la frontière…)

VIDEO. Jia Jia, la doyenne des pandas en captivité, meurt à 38 ans

Le suricate serait le mammifère le plus meurtrier

Sciences, écologie : Quel héritage le commandant Cousteau a-t-il laissé ?  Bonne question ! quant à la réponse, il n’y a qu’à regarder l’état des mers, lacs, rivières, fleuves etc etc…

 

 

18 commentaires

  • Kool

    Pour le loup,
    C’est triste mais parfois vaut mieux prélever un loup pas très alerte (le loup est tellement intelligent) que de mettre des patous en grand nombre. Vu l’explosion du nombre d’attaques (totalement sous-estimée par les rapports officiels), on y met parfois 8 patous –berger des Pyrénées et d’Anatolie- qu’on ne castre plus pour qu’ils soient réactifs.
    Et les gens ne se rendent pas compte, mais rien qu’un seul patou peut nettoyer en une saison toute une montagne de marmottes (proie hyper facile), lièvres, lapins, chevreuils, etc… alors 8.
    Ce n’est qu’un petit exemple pour expliquer que c’est une situation compliquée et qu’il y a énormément de facteurs à prendre en compte (la necessite ecologiques des moutons d’alapage,…), sans être un pro ou un anti-loup.

  • Le veilleur

    Moi je dis qu’il est temps que les bergers changent de métier, les loups comme les ours ont toujours été les victimes de leurs incompétences au point qu’il ont disparu de France depuis des décennies.

    Ces animaux sont utiles à la faune sauvage bien que aujourd’hui le chasseur est devenu le seul prédateur que nous connaissions dans nos campagnes ce qui est un vrai massacre pour la faune sauvage.

    La peur du loup est devenu une obsession au point qu’il a failli disparaitre totalement, je pense surtout que certains métiers et hobby devraient être interdit pour protéger la biodiversité.

    De plus, il faut vraiment être frustré pour ressentir le besoin de tuer un animal et cette pratique est bestiale et primitive. De ma vie, je ne pourrais jamais me faire avec aucun chasseurs, ces gens m’horripilent.

    De plus de nos jours avec l’élevage intensif nous n’avons plus besoin de chasser pour manger c’est devenu inutile et je suis pour qu’ils foutent la paix aux animaux sauvages.

    J’aime cette citation de Gandhi qui dit: “Un homme cruel avec les animaux ne peut être un homme bon.” je pense que c’est sans commentaire !

    • Kool

      C’est ce que je disais, bcp de gens ne connaissent pas la nécessité des troupeaux d’alpage pour la nature –tu en es la preuve « le veilleur »-.

      La plupart des moutons de transhumances mange de l’herbe toute l’année et ne consomme pas beaucoup d’eau, empreinte écologique mineur.

      Le pastoralisme est vieux de plus de 2000 ans, en France, les forets augmentent depuis deux siècles, les paysages de moyennes montagnes se referment certaines espèces animales fragiles perdent leur niche écologique, les prairies non pâturées dépérissent aux détriments de nombreuses espèces de fleurs délicates (sans parler du peu de prairies en Provence qui restent parmi l’expansion des vignes).

      Suis veg depuis 15 ans, mais j’ai plus de respect pour quelqu’un qui mange a l’occase un de ces bons moutons que pour les bobos fiers de leurs belles idées et de leur salade de quinoa (qui participe à de déforestation de l’Amerique du Sud et à la malnutrition des autochtones qui le cultivent mais ne peuvent même plus en manger pour satisfaire la demande mondiale).

      Questions :
      As-tu une idée du nombre de loups dans certaines régions (Drome par exemple) ?
      De ce que c’est de prendre un couteau pour égorger 30 brebis abimées par le loup (à coté de 30 autres cadavres) ?
      De l’impact des parcs de nuits : sur la nutrition des brebis quand il fait chaud, sur leur biais contrarié,… ?
      Quel est ton expérience concrète sur ces questions ? toi qui a un raisonnement radical et méprisant !

      Je pourrais en dire bien plus sur le loup et les brebis sans avoir la prétention d’en connaitre tant que cela et je me permettrais encore moins d’en tirer des conclusions toutes faites sur ce sujet.

      Cordialement

      PS : Gandhi (la référence !!!) a aussi dit aux Juifs, pendant la deuxième guerre mondiale, de se dénoncer eux-mêmes au nazis, interdit une injection d’anti bio a sa femme (une piqure c’est trop violent) qui en morte, provoquer la partition de l’Inde (Non a la proposition Cripps en 1942) c-a-d au moins un million de mort en quelques semaines.

      • voltigeur voltigeur

        Par chez moi il y a des moutons, les cultivateurs les autorisent à manger l’herbe folle dans leurs parcelles en « jachères », ça entretient les champs. Les troupeaux participent au nettoyage, accompagnés souvent de chèvres qui elles, nettoient en hauteur, alors que le mouton le fait au raz du sol. Berger, un métier dur et peu reconnu qui, s’il disparaît, laissera la nature reprendre ses droits, pas forcément pour le meilleur. j’adore les loups, il y en a partout chez moi, en bracelet (merci Anmia), brodés en coussin (merci Anmia), gravé dans un bloc de verre au laser (merci Anmia) en peintures, en photos etc etc… Nous sommes pour sa protection et sa réhabilitation, mais il faut réfléchir sur le partage de l’espace, au loup, on ne fera pas signer un contrat de non ingérence. Donc réflexion au sujet de ce splendide animal…

      • Le veilleur

        Kool en réimplantant le loup l’homme savait très bien qu’il aurait besoin de chasser pour manger et c’est pour cela que les bergers sont indemnisés lorsqu’une de leur brebis est tuée.

        Si on va par là, le loup était là bien avant l’homme et la nature s’est toujours bien portée en montagne comme en plaine, je ne pense pas que les troupeaux de brebis sont nécessaires à la nature plus que le reste et au contraire, en tuant le loup l’homme a créé des déséquilibres dans l’environnement et dans la chaine alimentaire.

        Tout est utile dans la nature, choisir une espèce au détriment d’une autre c’est se condamner à coup sûr. En ce qui concerne Gandhi, donne nous la preuve qu’il a bien dit ça, parce que franchement, je la trouve un peu grosse ton histoire !

        PS: ce ne sont pas les loups qui tuent 80 brebis en une nuit mais des chiens domestiques qui partent en meutes dans les montagnes tuer les brebis par instinct de chasse mais ne les mange pas.

        Je le sais pour avoir vécu en montagne et où des battus étaient souvent organisé par les gens des villages pour tuer les chiens qui s’en prenaient au brebis. Le loup tue pour manger mais il ne tue pas outre mesure s’il est rassasié.

        • Kool

          Si tu as vecu en montagne tu sais que pour retrouver tous les moutons abattus que c’est impossible. Puis il faut aller chercher le reseau (1/2h, 1h, 2h de marche c’est rarement carrossable). En esperant au retour que les vautours ne les aient pas reperer sinon pas de preuves, pas d’indemnite. Puis attendre le gars… en attendant les moutons qui sont en parc chome deja et le feront jusque fin d’aprem…
          Avant oui, c’etait des chiens mais tous les bergers savent reconnaitre la difference entre les morsures de chiens (plus arraches et eparpilles) et celles du loup (morsures au cou ou autres endroits cibles).
          Je n’ai jamais dit qu’il fallait tuer tous les loups, au contraie, mais dans certains cas il faut pouvoir agir.

          Pour Gandhi, ce sont des sources on ne peut plus serieuse et sympathique a son egard (exemple : « Cette nuit la liberte » de Dominique Lapierre).
          Apres je vis depuis 15 ans en Inde, suis marie a une indienne et me suis pationne a l’egard de ce pays et cette civilisation depuis 20 ans donc je pense etre bien renseigner et je pourrais t’en raconter d’autres… Tout en reconnaissant qu’il a fait de grandes choses.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • l’empathie pour les Loups, c’est du romantisme de bobo citadin
    les éleveurs détestent les loups, à juste titre, car au delà des bêtes vicitmes d’attaques
    il y a tout le stress et les traumatismes infligés au troupeau, bref ça pourrit la vie
    avons nous besoin des loups? la réponse (n’en déplaise aux écolos citadins) est
    à l’évidence NON, le loup avait disparu depuis des décennies sans que cela
    ne pose aucun problème, par contre maintenant il y a un gros problème loup

    • voltigeur voltigeur

      Je ne me sens pas visée par écolos/bobos/citadins, j’habite par choix personnel depuis des années, dans un endroit isolé et pas fourni en « tout confort » où, les ovins sont bien présents. Pourquoi être pour ou contre le loup? il a tout autant que les autres, le droit de vivre en liberté. Là où ça coince, c’est qu’habitués à avoir des espaces sans prédateurs, sa venue pose les problèmes que tu as soulevé, avec l’incapacité à protéger efficacement les troupeaux, on les laisse seuls avec ou sans patous, ça n’est pas suffisant semble t-il. Les renards posent soucis, les loups, les ours, les sangliers, les vautours, en fait, il faudrait un désert réservé juste à ce qui rapporte ?. Comment faisaient les anciens? On a perdu le mode d’emploi ?… :)

      • Kool

        Bien vu, V,

        Comment faisaient les anciens? c’est la question (va faire une battue dans de la moyenne montagne boisee, les pieges et poisons feront pleins de degats pour presque zero resultat,…).
        Y a pas de reponse toute faites.
        Le loup est un animal mytique, mystique, hyper intelligent avec une capacite d’adaptation incroyable -tout comme le renard-, tous les vrais experts decouvrent tous les jours des comportements nouveaux.
        J’ai le plus grand respect pour lui.
        Mais comme pour tout, il y a en a des bons et des cons qui vont par exemple tuer 80 brebis en une nuit (peut-etre que leur mere a ete abattue et n’a pas pu lui enseigner les rudiments de la vie, soit…).
        Dans des regions, leur nombre croit de maniere expentionnel (impression personnel de terrain).
        Ainsi, si l’on veut vivre en harmonie avec, il faut pouvoir gerer les cas extremes. Le loup est tellement observateur et opportuniste qu’il saura tres bien ce qu’il peut faire ou pas. Ainsi les moins cons pourront vivre, sinon il y aura des accidents et on finira par les exterminer de nouveau.

        PS: Pour les eleveurs, les moutons grossissent plus vite si ils sont enfermes toute l’annee et mangent des granules, c’est plus facile et moins cher.

        • voltigeur voltigeur

          J’assiste avec tristesse depuis des années, à la disparition des faisans, garennes, lièvres et la chasse reste malgré tout, toujours ouverte, avec les lâchés de bêtes d’élevages! Quel sport de tuer à coup de fusil une poule!! Pourquoi ne pas interdire la chasse pendant « X » temps, pour qu’une partie du gibier, élevé, domestiqué et lâché puisse se réadapter et, recoloniser les espaces ? C’est faisable non? Et les autres prédateurs, auront à manger aussi. Quand il n’y a pas assez à manger, l’instinct des prédateurs va au plus simple et au plus facile; Plus de diversité, c’est la ruée sur ce qui reste disponible sans trop se casser les dents. On en revient au partage des ressources.. :)

      • votre réponse me laisse dubitatif
        pour parler franchement je ne vois aucune logique dans votre plaidoyer
        pour le Loup en dehors de l’amour romantique que vous lui portez
        « Pourquoi être pour ou contre le loup? il a tout autant que les autres, le droit de vivre en liberté »
        de quel droit parlez vous? nous nous plaçons en tant qu’humains, point barre.
        si on vous suit il faudrait également protéger le ver solitaire et le moustique de la dengue?
        et pourquoi avec les loups ne pas réintroduire également les ours qui vivaient autrefois
        dans toutes nos forêts et également les lions à une époque plus reculée?
        le Loup est un animel intelligent, cruel et qui peut être très dangereux
        pardonnez moi de ne pas partager votre masochisme…

        • voltigeur voltigeur

          Pas de masochisme, ni de sadisme, encore moins d’auto flagellation. Tu ne comprends pas ma position, parce que tu n’es pas moi. J’ai un immense respect pour tout ce qui vit et, même si j’essaies de comprendre cette folie destructrice qui privilégie l’homo-destrutor au détriment de tout et de tous, je défends ce qui à mon avis à autant de droit que moi, infime poussière dans l’Univers, d’exister.
          Tu souffres du syndrome du « petit chaperon rouge » Ouhhh! le vilain méchant loup ;)
          Place à l’humain, éradiquons tout, lui seul a le privilège de régner en maître incontesté et, contestable. Tout simplement parce que la vie est la vie, quelle que soit sa forme, enlève un élément dans la chaîne et tout se casse la figure.

          • syndrome du « petit chaperon rouge »
            vraiment n’importe quoi, en fait vous faites exprès de répondre à côté
            la vérité c’est que la réintroduction du Loup en France a été une erreur
            on n’avait pas besoin de ça, mais vraiment pas ..

            • voltigeur voltigeur

              Il y a la peur viscérale et atavique du loup (syndrome du petit chaperon rouge) et la réflexion saine qui voudrait, qu’il y ait un partage de l’espace avec les autres espèces. Je m’interroge sur les moyens que l’on pourraient utiliser. Pourquoi devrions nous, avoir tout l’espace disponible et ne rien laisser aux autres espèces. Il y a des problèmes avec le loup et le pastoralisme, il faut réfléchir, pas prendre les fusils pour éradiquer, ce que nous ne contrôlons pas. ;)
              L’appel du loup de Fabrice Nicolino
              Le loup n’a pas été ré-introduit, il est arrivé d’Italie….. :)

        • voltigeur voltigeur

          addendum! Écrivez aux gouvernements de ces pays pour leur demander de cesser de torturer des animaux pour des entraînements militaires. http://action.petafrance.com/ea-action/action?ea.client.id=45&ea.campaign.id=23127&ea.tracking.id=welcome2&ea.url.id=329192

    • sephiros

      il y a une chaîne alimentaire a la base qui se régule seul si on intervient en suppriment des maillon il y a un déreglement (surpopulation d’animaux, changement du paysage ) voir loup et Yellostone que j’ai déjà citer il y a peu
      il y a eu un reportage il y a quelque moi ou les loup été en allemagne il n’avait pas l’air méchant plutôt peureux
      (le loup a peur du feu ?)
      mon père et cynophile et il donne a tous ses chien de la nourriture en libre service et les chien se régule seul sans se jeter sur la nourriture par contre si on essaye de les réguler nous même la ses le désastre (peut être un liens avec tes 80 brebis (si l’homme n’a pas aider le loup )
      avec ses taux de mortalité 80 brebis par nuit par loup il y aurait peut de vie dans la nature non?

      • Kool

        Comme j’ai dit, il y a les experts dogmatiques et ceux qui en decouvrent tous les jours du nouveau sur le loup (petit exemple simple parmi plein d’autres: avant il attaquait surtout la nuit, maintenant c’est surtout en pleine journee -pas entre chiens et loups-).

        Il s’adapte super vite… et oui 30 brebis mortes et 30 qu’il faut achever, ca arrive!!! avec un loup qui n’a pas ete eduque a la chasse (maman tuee), avec une meute de deux a huit individus -effet de meutes (phenomene egalement nouveau mais reconnu), si une maman apprend a chasser a son ou ses deux louveteaux.

        Les gens qui ont toujours vecu a la campagne savent tres bien qu’un renard qui entre la nuit dans un poulallier va tuer toutes les poules (hormis celles tetanisees qui ne bougeront pas d’une plume), sans toutes les manger.

        Entre la theorie et la pratique, il y a souvent pas mal de marges et les animaux se foutent souvent des belles theories humaines!!!

  • Sacré débat, et il est difficile d’être objectif sur la situation telle qu’elle se présente.

    Entre la fascination qu’exerce le loup au travers de toute la symbolique dans notre culture, et la réalité des dégâts qu’il provoque dans les zones pastorales (malgré les Patous, et même la présence des bergers), il est fort délicat de prendre un avis tranché.

    Le loup est un animal noble, au même titre que l’ours, mais ont-ils encore leur place dans un pays ayant bientôt 70 millions d’habitants, et où cependant, s’instaure peu à peu un abandon des espaces ruraux ?

    Devrions-nous donc condamner l’élevage français à la disparition afin d’avoir des loups et des ours qui se baladent jusqu’en périphérie des villes ?

    Alors même que nous avons de plus en plus d’individus à nourrir dans notre pays, allons-nous importer la viande de Nouvelle-Zélande et d’Amérique ?

    Il existe de plus en plus de vastes espaces où le loup va pouvoir s’installer et se multiplier très rapidement. Dans les années qui viennent, il va atteindre le massif landais, et là, nous aurons à terme de sacrés soucis.

    Actuellement, la prolifération de grands gibiers que sont les chevreuils et les sangliers, va faciliter sa progression.

    Mais il est plus simple pour un loup d’attaquer un troupeau de moutons ou de chèvres, une génisse venant de mettre bas, ou son veau, voire un élevage en plein air de volailles, que de courser un sanglier ou un chevreuil…

    Autrement, pour rappel historique, si le loup attaquait moins les troupeaux à l’époque de sa présence en France à coté du pastoralisme, c’est qu’à l’époque, dès qu’il s’approchait d’un troupeau, il savait qu’il risquait de se prendre un coup de fusil ou auparavant une volée de flèches…

Laisser un commentaire