Tribunal correctionnel de Bastia : 5 500 euros avec sursis pour injures raciales

C’est un fait divers comme il y en a peu qui a fait l’actualité de la ville de Bastia en Corse, une autocollant-tete-maure-corsecondamnation pour injure raciale à l’encontre d’un cadre du Front National, ce dernier ayant été traité « d’ordure juive sioniste ». Le fait que le FN ou ses membres soient insultés n’est pas bien nouveau, c’en est même pratiquement un sport national en France relativement toléré dans les médias, certains étant très prolifiques ou imaginatifs dans le domaine, mais l’auteur de l’injure étant un spécimen tellement rare que cela méritait bien d’être souligné.

En effet, il ne doit pas y avoir beaucoup d’opposants au FN comme cela dans le pays, puisqu’il est nationaliste hexagonal, patriote, converti à l’Islam et ayant des racines juives de par sa mère.

Cela ne s’invente pas.

Un nationaliste hexagonal, qui s’est converti à l’islam mais ayant des racines juives de par sa mère, était poursuivi pour avoir traité un cadre du FN en Corse « d’ordure juive sioniste ».

P.V. a été amené à répondre de ces actes, ou plutôt de ces paroles, qui sont loin d’être amènes (c’est un euphémisme), devant le tribunal correctionnel de Bastia.

Il a été condamné à une amende de 5 000 euros avec sursis pour injure publique et 500 euros avec sursis pour l’injure non publique.

Il s’agissait d’un courriel peu orthodoxe dont a été destinataire, en septembre 2015, Francis Nadizi, secrétaire territorial du FN en Corse et d’un message adressé, via un réseau social, à Me Patrick Klugman, avocat de « Femen ».

« Des saloperies de Femen financées par les ordures sionistes pour détruire les catholiques », avait écrit le prévenu.

Les personnes visées par ces propos n’étaient pas présentes à l’audience.

Tout de noir vêtu, le prévenu, un quinquagénaire sans casier judiciaire, qui se présente comme « un nationaliste français musulman », dit qu’il s’est « senti humilié en tant que Français, patriote et musulman par un article rédigé par Francis Nadizi. Il prend parti pour Israël. »

Source: Corsematin.com

N’en déplaisent aux amateurs d’amalgames bien pratiques qui souhaitent convaincre le maximum de monde que les antisionistes sont des antisémites (CRIF, Valls, BHL, etc…), nous avons ici une nouvelle preuve de la fausseté de ce genre de propos.

Et puisque le sujet est lancé, alors autant s’intéresser aux liens entre le Front National et le sionisme, puisque le condamné du jour y a fait allusion de manière plus ou moins directe? Le FN est-il sioniste ou non?

Si nous n’allons pas fournir de réponse incontestable ici, nous ne pouvons que reconnaître qu’indéniablement, il y a des accointances. Nous pouvons entre autres possibilités citer cet article du journal Le Monde qui explique pourquoi Marine Le Pen défend la LDJ, nous pouvons également citer cette analyse du site liguedefensejuive.com qui cherche plus en profondeur. Nous pouvons même citer ici Farid Smahi, ancien membre du bureau politique du Front National et compagnon de longue date de Jean Marie Le Pen, qui est allé jusqu’à affirmer que « Marine Le Pen est financé par l’Etat d’Israël pour faire de l’anti-Islam« .

2017 approche, et il n’est vraiment pas garanti que le FN soit une solution ni-même une alternative. À l’heure actuelle, la solution ne se trouve pas dans les grands partis existants, tous sont complices de la situation, alors penchons-nous sur les solutions plutôt que sur les problèmes, les commentaires sont aussi faits pour cela.

Un commentaire

  • engel

    Je constate,
    – Avant, « on » diabolisait le FN en lui reprochant d’être contre les juifs.
    – Et maintenant, « on » diabolise le FN en lui reprochant d’être tout-contre.
    …C’est pas gagné http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

    Au final, les marionnettistes en rigolent encore et toujours, tellement… « on » est con.