Des parents publient le journal intime de leur fille qui s’est tuée

C’est un nouveau suicide, celui d’une enfant, d’une gosse qui pourrait être la vôtre, celle de votre frère ou soeur, de vos voisin, d’un amis, une jeune fille qui a décidé de s’ôter la vie à 17 ans alors qu’elle en avait tant à vivre… C’est également un drame qui va passer inaperçu, vite oublié, peut-être même pour les bourreaux qui l’on poussé à ce geste tragique. Cela n’en reste pas pour autant acceptable ou compréhensible.

Le journal Libération a publié un article complet sur le journal intime d’Émilie, victime du harcèlement scolaire, de la bêtise des autres ou de jeux qui n’en étaient pas.

Hier soir était diffusé un excellent téléfilm sur le sujet: « Marion, 13 ans pour toujours« , qui montrait l’engrenage infernal, la détresse des parents qui ne se doutaient de rien, et surtout leur combat face à une administration complètement indifférente à ce que pouvais vivre cette élève.

S’en est suivit un documentaire que je vous conseille vivement de voir, au moins une fois, et qui devrait être montré dans tous les établissements scolaire de France: Souffre-douleurs… ils se manifestent.

Boloss ». « Sale pute ». « Connard ». « T’es qu’une merde ». Grosse vache ». « PD » …
Ces insultes, mais aussi les humiliations, les brimades, les mises à l’écart, les rumeurs, les crachats, les coups… Une violence physique et/ou morale. Infligée de façon répétée. Et en plus ça dure longtemps…


Par un ou plusieurs élèves. Avec en prime, les réseaux sociaux comme complices. C’est ça le harcèlement scolaire. Ce film est un manifeste contre cette violence à l’école, dans les collèges et les lycées.  Ça concerne des dizaines de milliers d’élèves. Certains en meurent.
Ce documentaire risque de vous choquer.
Un film inédit d’Andrea Rawlins-Gaston, réalisé par Laurent Follea et Andrea Rawlins-Gaston. Une production Capa Presse : Guylaine Loquet
La plateforme de témoignages autour du harcèlement scolaire est ici : http://www.francetv.fr/temoignages/ha…
Vous y trouverez des témoignages, des informations pratiques et des solutions pour faire face au harcèlement.

En tant que père, j’ai été confronté à ce problème avec l’un de mes enfants, à la lâcheté de l’administration scolaire et d’un directeur qui n’intervenait jamais, qui refusait de faire quoi que ce soit, j’ai été au travers de mon fils confronté à la méchanceté-crasse de certains qui avaient besoin d’un souffre-douleur, et à la bêtise de certains parents pour qui leur enfant était indéniablement « un ange ».

Le tout s’est terminé devant la police, et avec un retrait de l’école concernée pour faire l’école à la maison. Comme avec beaucoup d’autres enfants victimes de harcèlement, c’est la victime qui devait partir pour avoir la paix, et les bourreaux qui continuaient à profiter d’une totale immunité. Pathétique…

Ne restez jamais sans intervenir, vous ne savez pas comment cela peut finir…

19 commentaires

  • Zeitgeist Zeitgeist

    Benji tu es super !!

    Merci de partager ces témoignages !!!

    Vive l’IEF 😉

    Faisons de nos enfants des adultes moins malades…

  • Guni

    Et après quand y’a des tueries dans des collèges on dit que c’était des fous furieux, des malades mentaux… La faute à qui d’après vous? Aux tueurs ou à leur bourreaux quotidiens?

    College Boy
    http://www.youtube.com/watch?v=Rp5U5mdARgY

  • ROSSEL

    @ Benji

    Quelques jours après le massacre au journal Charlie Hebdo, au cours d’une conversation dans la cour de son collège,mon fils a eu le malheur de dire qu’Islam se traduisait par « soumission ». Aussitôt tous les mahométans de l’établissement ont voulu le lyncher et, pour faire bonne mesure après que mon garçon ait été confiné dans le bureau du surveillant, ont averti par sms leurs coreligionnaires des autres collèges de la ville (Châteaubriant 44) afin selon leurs dires de lui faire la peau sur l’aire d’embarquement des cars le soir même. Il s’en est sorti sans dommages physiques car je suis allé le chercher mais jusqu’aux vacances suivantes j’ai du faire l’aller retour tous les jours pour l’amener en classe. Le chef d’établissement, que j’ai rencontré a presque reproché à mon fils le fait d’avoir « provoqué ». Pendant deux semaines mon fils est devenu la bête noire de l’ensemble du collège. On le traitait de raciste ,Lepeniste … et on se réjouissait par avance du sort qui l’attendait tôt ou tard et qui ne manquerait pas d’être filmé. Ses « copains » l’ont courageusement abandonné. Le directeur a, lui,fait le black out total n’avertissant ni la prof principale de mon fils ,ni son adjoint et s’est bien entendu abstenu de convoquer les parents des élèves concernés. J’ai heureusement trouvé un collège qui a pu l’accueillir après les vacances février.

    • Tyr

      Et pourtant il a totalement raison de traduire le mot islam.
      L’affaire aurait dû en rester là si le corps enseignant avait fait son travail au lieu de se soumettre à des voyous.
      Cette histoire est symptomatique de la lâcheté du système face à l’arrogance de certains qui agissent en colons.

      Au moins, en la racontant et en la diffusant vous pouvez ouvrir les yeux de certains endormis ou d’autres lâches qui n’ont pas encore compris la réalité du problème.

      Merci à vous.

      • engel

        Beaucoup ne veulent surtout pas la voir et font tout pour.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

        Le plus triste c’est le lâchage des copains.
        …De belles lavettes féminisées castrées par une société d’irresponsables qui attendent tout des autres, sans jamais vouloir donner.

        Tout ça va se payer fort cher.

    • suzanna

      Des ignorants ces musulmans, c’est évidemment une soumission à dieu, comme dans toutes les religions monothéistes, ça en dit long sur leur niveau intellectuel. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

  • soubiemyriam

    Que la paix vous accompagne.

    Pour mon fils, ça commençait en primaire et continuait au collège. L’administration a tout de suite réagit et après une réunion, ils ont agit. Et surement que les parents des bourreaux ont réagit aussi.

    J’ai d’abord demandé l’aide à Dieu donc j’ai certainement reçu un miracle, au vu des témoignage plus haut…

    Mais bon les parents des élèves concerné, ils font quoi? En tant que parents, je ne peux pas laisser mes enfants devenir la terreur des autres. C’est ma responsabilité de veiller à ce que ma progéniture ne sème pas le chaos!

  • Grand marabout Grand marabout

    toutes les dérives de la société ont pour modèle
    la télévision et le cinéma
    des sources inépuisables d’exactions diverses,mise à jour
    régulièrement

  • chris68

    Dans les écoles alternatives, il y a des cours d’empathie !

    Aucune chance d’en avoir dans l’école publique, pour enseigner une matière il faut la maîtriser, or l’administration scolaire n’a aucune empathie, ni envers les parents, ni envers les enfants. J’irais même jusqu’à dire que dès le primaire, même les instits n’en ont plus. On leur parle de l’enfant, elles nous parlent de son bulletin… Dialogue de sourds !

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    et si tout les articles que l’on vois sur le harcellement depuis une semaine ou deux servait en fait qu’à promouvoir le téléfilm « Marion, 13 ans pour toujours passé » le 27 septembre. Quelle coïncidence que ce téléfilm soit sortie pile poile où une avalanche d’articles sortent sur le sujet

    le harcèlement fait partit du quotidien de quelques enfants mais de nombreux salariés que se soit par la pression au travail ou la sur communication professionnel (telephone email messagerie).

    on peut donc en conclure que le harcèlement est un des modes fonctionnement de notre société et donc dans le fond rien ne sera fait objectivement pour lutter contre.

    Une chose est certaine le fait que la cellule familial est explosé et que la télé et autres écran remplacé la communication parents/enfants favorise le terrain pour le harcèlement.

    • actiwish

      Tout à fait d’accord. La cellule familiale est totalement morte j’ai subit ce problème à 18-19 ans ou un gros problème de santé s’est déclarée. je n’ai eut aucun soutien, j’ai été isolé de la famille, les amis ont commencé à disparaître petit à petit. ma vingtaine a été catastrophique. J’avais beau être malade ils ne le voyaient pas et ne voyaient que l’argent et les bulletins de notes, … le genre de choses qui ne fonctionnent pas
      Cette incompréhension, … me suis encore maintenant que professionnellement et personnellement j’ai toujours un peu de mal. L’avantage, je suis beaucoup + empathique et pense à me reconvertir dans les médecines alternatives (naturopathe, médecine chinoise, …) et l’autre avantage c’est que cela m’a ouvert les yeux sur le fait que tout le confort que l’on a est totalement illusoire et qu’un rien peut l’enlever.

    • engel

      …que de vérités.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

  • Planete bleu Planete bleu

    Les jeunes ne font que reproduire la violence de notre société, quand on voit comment ce comporte les adultes, il n’est pas étonnant que les plus jeunes les imitent. De plus la compétition, et le paraître dans les écoles n’amène pas au respect de l’autre

    Seine-Saint-Denis : un élève de 9 ans sort un couteau à la récréation

    https://m6info.yahoo.com/seine-saint-denis-un-%C3%A9l%C3%A8ve-1526169376636982.html

    ENFANT POIGNARDÉ À L’ÉCOLE PRIMAIRE SUR FOND DE RACKET: VÉNISSIEUX SOUS LE CHOC

    Enfants, parents et habitants de Vénissieux sont sous le choc après qu’un petit garçon ait poignardé un de ses camarades, mercredi dans une école primaire de la ville. « Franchement ça fait peur », dit une mère de famille.

    http://www.francesoir.fr/societe-faits-divers/enfant-poignarde-lecole-primaire-sur-fond-de-racket-venissieux-sous-le-choc

  • engel

    Cette funeste et vertigineuse destruction de nos conditions de vie dans TOUT les domaines!
    Incapables qu’ils sont à se questionner, la grande majorité vie cela comme une fatalité.
    …Donc aucune réaction, si ce n’est le déni.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

    • actiwish

      Tout à fait d’accord engel, mais les gens ne comprennent pas que la seule issue du déni sera bien plus douloureux que de supporter la réalité 🙁