« Énorme !! Les Allemands demandent la mise en place… d’un euro-or !! »

golden-tap-with-gold-coins-rushing-out-of-itCela fait du bien d’avoir raison mais surtout de voir que nos convictions qui découlent d’une analyse objective, sans concession et sans prisme idéologique de la situation économique sont les bonnes.

Malgré les aléas, les manipulations et autres stratagèmes, les choses évoluent finalement comme nous le prévoyons ! Certes, je ne maîtrise nullement les délais – et je ne l’ai d’ailleurs jamais prétendu. C’est la raison là encore objective pour laquelle je reconnais bien volontiers n’avoir aucune compétence pour vous aider à « trader » ou à « spéculer ». Les grandes tendances de fond c’est une chose. Les comportements boursiers à très courts termes c’en est une autre.

Je préviens inlassablement sur les risques concernant vos placements, votre argent, votre patrimoine, et là les « pauvres » peuvent se dire « je m’en fiche, si je perds mes 2 000 euros du livret A, je ne risque pas grand-chose ».

C’est vrai, mais en partie seulement. Car notre gentil « pauvre » vit, respire, travaille, dépense et se fait payer comme le « riche » en euros et si l’euro à un gros problème, croyez-moi : que vous soyez riche ou pauvre vous aurez un gros, très gros problème, et je ne suis pas le seul à voir des « grosseu problem » se profiler à l’horizon, comme on dirait dans la langue de Goethe version 7e compagnie (ma trilogie culte qui me fait rire même à sa 376e diffusion).

Et la preuve que je ne suis pas le seul à anticiper ce gros problème c’est que nos amis les Allemands s’y mettent aussi, et pas à moitié !!

Les économistes appellent l’ »euro-or» comme une monnaie alternative

C’est un article du Handelsblatt, qui n’est pas n’importe quel quotidien en Allemagne puisque c’est l’équivalent de nos « Échos« , le plus gros journal économique outre-Rhin. Et que nous raconte-t-il ?

Que « l’ancien chef économiste de la Banque allemande Thomas Mayer et deux autres économistes appellent une alternative pour l’euro et qui serait conçue pour protéger contre l’inflation et des taux d’intérêt négatifs »…

« Francfort Thomas Mayer est connu pour des suggestions non conventionnelles. L’ancien économiste en chef de la Deutsche Bank a émis, par exemple, l’idée d’une monnaie parallèle pour la Grèce (Geuro) ce qui avait fait sensation. L’an dernier, le ministre grec des Finances Yánis Varoufákis l’a invité à Athènes pour discuter du concept avec lui. »

Et compte tenu des difficultés de la Grèce, qui est toujours en déflation au moment où j’écris cet article, c’eut été une excellente idée, hélas, pour le moment pas encore retenue.

« Désormais Mayer a développé avec les économistes Thorsten Polleit et Ulrich van Suntum une proposition similaire controversée. Le trio appelle à l’introduction d’un soi-disant « euro-or » qui aurait pour objectif de remplir deux fonctions à savoir protéger contre l’exposition à des taux d’intérêt négatifs et aux risques d’inflation imminente. »

Et vous savez quelle est la seule chose capable de vous protéger contre les taux négatifs et l’inflation ? C’est l’or pardi !

Alors comment faut-il vous le dire ? Dois-je danser la gigue pour vous convaincre (je danse très mal, demandez à ma femme dont les pieds se souviennent encore de notre valse de mariage) ? En fait, je m’en fiche que vous achetiez de l’or, des boîtes de conserve, des terres agricoles ou ce que vous voulez d’autre. Ce qui est important c’est de bien comprendre que désormais, il n’y a plus aucune bonne solution pour l’avenir et quoi que nous décidions collectivement, nous aurons à faire face à un immense problème monétaire.

Nous n’avons que trois solutions pour les banques centrales, et c’est cela que vous devez bien comprendre, c’est hyper important.

Soit on monte les taux, soit on les laisse là où nous en sommes, soit on les baisse encore plus !

Tout d’abord, l’augmentation des taux : c’est à la fois très compliqué et très simple. Très compliqué parce qu’il y a un jeu de rapports de force et géopolitique très complexe que personne ou presque ne maîtrise. Très simple en revanche dans les conséquences.

Nous sommes effectivement, depuis 2007, dans l’éclatement de la plus grosse bulle de dettes de tous les temps. Quand tout le monde est hyper endetté, si on augmente les taux donc le « prix » de l’argent cela va mettre tout le monde en faillite et c’est l’ensemble du système qui s’effondre.

Augmenter les taux dans la situation actuelle c’est tout simplement un énorme suicide économique collectif… Alors vous allez me demander « si vous vous savez et si quelques autres aussi disent la même chose, ne me dites pas que la FED ne le sait pas !! »…

Eh bien vous avez raison. La FED le sait aussi bien que moi et tous les autres !

Le problème c’est que se passe-t-il si les taux ne montent pas ?

Eh bien cela revient à dire que les taux seront négatifs pendant 30 ans et qu’il va y avoir de l’inflation et que donc les gens vont se faire ruiner… Donc vous déclenchez dans ce cas la perte de confiance généralisée dans le système et la ruée vers des actifs tangibles comme l’or ou les terres agricoles ou encore l’immobilier. Cela va faire s’effondrer la monnaie et ensuite tout le système…

Pourquoi donc me direz-vous ? Tout simplement parce que si vous admettez ouvertement qu’il n’y aura plus jamais de rendement, pire, que vous prendrez chaque année un peu plus de sous aux épargnants, alors vous allez totalement changer, bouleverser les anticipations des agents économiques. Plus personne ne voudra placer à long terme. Personne ne voudra plus d’argent qui perd de la valeur !

Alors que fait la FED ? Elle fait croire qu’elle peut encore monter les taux… Elle va tenter le plus longtemps possible de maintenir la fiction du « tout est normal » ou « tout va redevenir normal »…

Mais c’est une bien maigre idée, et bien petite politique vu la hauteur des enjeux et des conséquences.

Je ne résiste pas à vous mettre d’ailleurs cette vidéo de BFM qui s’étouffe presque de voir le débat sur l’or ressurgir ainsi.
La mise au net : Des économistes allemands…par BFMBUSINESS

Dans tous les cas, c’est mort. Les seuls à survivre seront ceux qui l’admettront avant les autres et se prépareront en conséquence en tirant les conclusions qui s’imposent !

En gros, ce qu’il faut bien comprendre c’est que c’est fichu. On monte les taux on meurt très vite ; on les baisse encore on meure un poil moins vite ; on ne fait rien et on mourra peut-être un poil plus lentement.

C’est pour ça que je dis à chaque fin d’édito qu’il est déjà trop tard.

Quoi qu’il en soit, le système actuel est condamné et ne pourra pas survivre. C’est pour cela que même un Patrick Artus, qui n’est pas un foudre de guerre « antisystème » ou encore moins un complotiste, vient de déclarer que l’euro était mort comme vous avez pu le voir hier…

De la même façon, lorsqu’en Allemagne le débat s’ouvre sur la mise en place d’un euro-or, vous devriez vous aussi en prendre bonne note et mettre tout simplement de l’or dans votre patrimoine, car objectivement, on se fiche bien que sur une pièce il soit écrit « or » ou « euros-or » car de toutes les manières, ce qui fera la valeur de cette pièce (en dehors de sa rareté éventuelle) c’est bien son poids en or !

Des économistes parmi les plus influents viennent donc juste de déclarer qu’il valait mieux avoir de l’or que des euros. À bon entendeur, salut !

Il est déjà trop tard. Préparez-vous (en vous abonnant à Stratégie, en achetant de l’or… ou un lopin de terre) !!

Charles SANNAT

Source: Insolentiae

 

10 commentaires

  • Maverick Maverick

    Et aujourd’hui, cela fait huit ans jour pour jour que Lehmann Brothers s’est déclarée en faillite http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • mat40

    Insolentiae

    Décryptage impertinent, satirique et humoristique de l’actualité économique

  • Norbert

    Sacre Charles Sannat…..

    Il y a un certaintemps ,je l’eusse cru comme les pates « Lustucru »
    Car avant je ne savais pas….. depuis j’ai appri.

    Voila mon modeste sentiment!

    La BCE ou la FED n’existent que pour maitriser l’inflation et donc ,par voie de consequence cela cree du chomage ,sans parler bien sur de l’article 63 du TFUE qui l’amplifie dans l’UE en permettant les delocalisations sauvages..

    Les QE n’allant qu’aux Banques et bourses pour les maintenir a flot et non dans l’economie reelle ce qui creerait de l’inflation …donc pas question ……capito!

    La BCE ou la FED avec des taux d’interets negatifs ou a zero ne sont la que pour eviter que les etats soient submerges par les interets de la dette d’ou regression partielle en essayant de d’endiguer la dette ou stagnation ….c’est un mini ballon d’oxygene pour gagner un peu de temps…d’autres plans sont en cours….
    C’est aussi simple que cela.

    L’euro en pieces d’or mais il ne nous dit pas que pour que cet or soit reconnu par le systeme il sera tres certainement puce.
    Que vaudra l’autre or ou argent non puce?
    Ne vas-t-on pas vers la suppression des especes papiers?
    ou va-t-on vers un euro-or papier?

    Une monnaie parallele est une belle connerie toujours sous controle de la BCE(Grece par exemple autant reprendre la monnaie nationale)

    Bien sur ,que les biens tangibles auront toujours une valeur plus sure…..cela semble evident???.. a moins que l’oligarchie dans sa toute puissance s’en saisissent ne laissant que des miettes au peuple s’il en reste comme du temps de l’URSS.

    Ne vous faites pas d’illusion,Tout est sous controle de l’oligarchie et du systeme meme si cela semble deraper parfois…..ce sont eux qui gardent les commandes et tirent les ficelles.

    Pourquoi faire compliquer quand on peut faire simple?
    La corporatocratie essaye de noyer le poisson

    1)Vous voulez un euro gere comme une monnaie nationale??
    Un euro qui perdure?
    C’est simple il suffit de transformer l’Euro ….cette fausse monnaie unique alors que c’est une monnaie commune(c’est pour cela qu’il est mal fait comme disent certains sans expliquer pourquoi) en vraie monnaie unique.
    Voila!simple a dire mais pas a faire car certains etats ne sont pas d’accord et certainement pas nos faux amis Allemands.
    Si les Allemands, les neerlandais etc…. acceptaient une vraie monnaie unique alors ils seraient contraints de financer les pays du sud de l’UE sans rouspeter ni rechigner…les plus riches payant pour les plus pauvres.
    Tous dans le meme bateau de la monnaie europeenne.
    Sauf que l’EURO d’aujourd’hui prend l’eau de toute part parce c’est une MONNAIE COMMUNE.
    Pourquoi ce cher Charles Sannat n’en parle jamais??

    Tout Comme avant en France avec le Franc ,quand les parisiens(plus riches) payaient pour la creuse et autres departements plus pauvres….c’etait la solidarite nationale tous Francais.
    Aujourd’hui il n’y a pas de peuple europeen et aucune solidarite entre pays que des maguilles venues de Washington et de la commmission europeeene..avec la benediction des Allemands qui spolient les pays du sud.

    2)LA SEULE VRAIE ET UNIQUE SOLUTION VIABLE est de sortir tout simplement,au plus vite, de ce merdier provoque par les interets de la corporatocratie contre les peuples.
    QUITTONS L’UE ET L’EURO.
    SEUL L’UPR LE PROPOSE!
    TOUS UNIS DANS UN MOUVEMENT DE RASSEMBLEMENT ET AUTOUR DE CETTE IDEE UNIQUE.
    Oublier le reste!
    Il n’y aucune autre alternative credible….faites le savoir
    Des les elections de 2017 ,Peuples de France ,mettons toutes nos forces dans la balance.

  • Zeitgeist Zeitgeist

    @Benjouille ;-)

    Connais-tu le Monsieur et Madame VORM (une famille allemande) ont 3 fils.
    Comment s’appellent-ils ?

  • ungars

    Non, ce ne sont pas les allemands ! Non, ce ne sont pas les économistes allemands dans leur ensemble ! Ce sont seulement 3 personnes, même si l’une est influente : « l’ancien chef économiste de la Banque allemande Thomas Mayer et deux autres économistes ». Cela réduit nettement le champ d’application d’une telle mesure.
    Encore faut-il avoir de l’or…

Laisser un commentaire