Le gouvernement s’apprête à jouer à un jeu très dangereux… en taxant la prime de déplacement des CRS et des gendarmes

Avec le plan Vigipirate, les forces de l’ordre sont déjà épuisées et vivent pour beaucoup dans des locaux dont l’état est déplorable. Plus de vie de famille, des horaires qui dépassent l’entendement, mais pour cela, ils touchaient des primes qui n’étaient pas imposées par le FISC. Cette taxe de 35 euros/jour, 39 euros/jour dès l’année prochaine, un CRS touche environ 5000 euros/an, mais il faut savoir qu’en contrepartie, le CRS passe 150 jours par an loin de chez lui, de sa femme, de ses enfants, 150 jours sans vivre réellement. Il faut bien reconnaître que 5000 euros est une prime énorme, mais c’est avant tout une « carotte », et si certains sont choqués par cette somme, qu’ils se demandent avant toute chose s’ils seraient prêts à ce sacrifice avant de se focaliser sur ces 5000 euros.

CRSMais avec ces 5000 euros non imposés, cela fait beaucoup d’argent de perdu pour l’état qui doit participer aux plus grandes fuites de capitaux de l’histoire du pays, du coup, les primes devraient donc être fiscalisées suivant la cours des comptes.

Les militaires ainsi que les forces de sécurité l’ont déjà assez mauvaise contre François Hollande et l’ensemble des copains-casés, la fiscalisation des primes pourrait alors aggraver la situation, même si l’entourage de Cazeneuve a déjà prévu de prendre quelques pincettes pour « ne pas pénaliser » les fonctionnaires…

Cette prime, qui n’est pas déclarée au fisc, pourrait être taxée dès l’année prochaine, rapportent Europe 1 et « Le Parisien », jeudi. De quoi susciter la colère des syndicats de police qui promettent un mouvement social « dur » si la mesure est adoptée.

« Nous avons reçu un coup de fil du ministère de l’Intérieur pour nous annoncer que l’indemnité versée aux fonctionnaires lorsqu’ils sont en déplacement est désormais fiscalisée », déplore Nicolas Comte, porte-parole du syndicat Unité SGP-police FO dans Le Parisien, jeudi 8 septembre.

Mercredi, les CRS et gendarmes mobiles ont appris que leur indemnité journalière d’absence temporaire (Ijat), crée dans les années 1960, et non déclarée, pourrait être fiscalisée dès 2017. Cette indemnité est touchée par les CRS à chaque déplacement et est payée 35 euros par jour. Elle passera à 39 euros à partir de l’an prochain, détaille Europe 1.

La Cour des comptes alertée

« Un CRS est en déplacement 150 jours par an », explique Johann Cavallero, du syndicat Alliance, au Parisien. En moyenne, chaque CRS touche donc environ 5 000 euros chaque année, qui échappent à l’imposition, ce qui est illégal. La Cour des comptes demande donc à fiscaliser la prime.

Une décision « intolérable », pour les syndicats des forces de l’ordre, épuisées par des mois de mobilisation pour faire face au terrorisme et aux manifestations contre la loi Travail. Si cette prime est fiscalisée, certains fonctionnaires pourraient voir leur impôt sur le revenu augmenter de plusieurs centaines d’euros par an.

Source et suite sur Francetvinfo.fr

 

12 commentaires

  • Quelle est l’origine du mot police? …….
    A eux de faire les choix.

  • Balou

    – A l’eau peau lisse ?
    – Affirmatif. Allez-y. Ce sont les ordres, nous devons vérifier que chaque femme est suffisamment dénudée pour faire bronzette et trempette. Sans quoi nous nous chargeons de la mettre aux normes et verbalisons.
    – Mais monsieur l’agent, si c’est un homme ?
    – Vous nous prenez pour des tarlouzes ?
    – Ben, euh…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

  • clegiru

    C’est ce qui s’appelle sans jeu de mot ouvrir la boîte de Pandore.
    Jusqu’à présent, aucune indemnité n’entre dans l’assiette fiscale.
    Que ce soit indemnité de déplacement, de transport, frais de mission etc.
    Si cela devait être fiscalisé, il faudrait que tout cela entre dans le revenu général et donne droit à pension. Et je parle aussi bien pour les trois fonctions publiques que pour le privé. Et non non 5000 euros n’est pas énorme, ce sont 400 euros par mois pour combien d’heures supplémentaires loin ou de nuit ?
    A comparer avec l’indemnité des parlementaires.
    Et puis quand le système s’attaque à ceux qui le protègent, on est près de la fin.
    Bientôt les indemnités d’ opex taxées ?

    • Grand marabout Grand marabout

      opex..
      cette ISSE n’est pas imposable, contrairement à l’indemnité pour services en campagne (ISC), d’un montant inférieur, que les militaires touchent lorsqu’ils sont déployés sur le territoire national, pour des exercices ou des opérations comme le déploiement antiterroriste Sentinelle.

  • FRANCE DE LA FAILLITE:..l’Etat renonce à la fiscalisation des indemnités de déplacement des CRS (pour le moment)….http://www.brujitafr.fr/2016/09/france-de-la-faillite-l-etat-renonce-a-la-fiscalisation-des-indemnites-de-deplacement-des-crs-pour-le-moment-l-etat-mauvais-payeur.h

    Bernard Cazeneuve a rapidement tenté de circonscrire l’incendie. Dans un message adressé aux CRS jeudi 8 septembre, dont Le Monde a pris connaissance, le ministre de l’intérieur assure que l’indemnité journalière d’absence temporaire (IJAT) qui leur est versée lorsqu’ils sont en mission ne sera pas fiscalisée.

  • Ecomotard

    Ahahah, l’arroseur arrosé.

    Ils croyaient qu’organiser la violence et la répression sociale sanglante en collaborant avec le traître hollande les rendraient intouchable. Les gouverne-ments donnent à leurs collabos l’impunité judiciaire mais pour récolter l’argent, pas de cadeau qui tienne.
    C’est d’ailleurs l’occasion de se rappeler toutes les bavures policières du printemps (tabassages en règle, yeux crevés, comas, fractures crâniennes, visages en sang…). Es-ce qu’une seule de ces bavures a été condamner ? Ou sont ces lèches culs de journalistes ?
    Mais bon tout çà le mouton moyen (voir enragé) l’a déjà oublié et il faudrait maintenant tous « embrasser un flic », les centaines de victimes des bavures policières apprécieront…

    • Ecomotard

      Ah ben non, apparemment cette taxation était juste un coup de com gratuit de l’oligarchie pour faire comprendre aux collabos que leurs maîtres s’occupent bien d’eux.
      Donc maintenant c’est impunité judiciaire + impunité fiscale.
      Ouf, la garde holandaise peut reprendre le lustrage de ses matraques et flashball pour la rentrée sociale.

  • Grand marabout Grand marabout

    les laquais continueront de choyer leurs larbins,la contestation
    sociale n’est que dans les premiers chapitres
    c’est à la matraque que les moutons vont se faire tondre,et dire que certains espèrent
    encore une alliance divine avec ces messieurs pour renverser l’oligarchie
    ils taperont sur tout ce qui bouge,sans état d’âmes,ni regrets et encore moins de compassion pour les concitoyens,au fil du chaos sociétal grandissant

  • gnafron

    les carottes, ça fait avancer les moutons ?

  • Graine de piaf

    Tant mieux tant mieux !!! si l’orage éclate côté policiers et gendarmes, pourquoi l’armée ne suivrait-elle pas ? je pense que ce serait une très bonne chose ! Cela appuierait un soulèvement populaire qui ne manquerait pas de s’y joindre ! juste avant que tous ces guignols dangereux n’accaparent les écrans et ne fassent des adeptes avec leurs belles paroles… car si les c*** volaient on ne verrait plus le ciel ! et comme ils ne sont pas assez échaudés et vont remettre la soupe au moment des élections, c’est vraiment le moment d’agir !

  • Le veilleur

    C’est bien fait car ils obéissent au doigt et à l’œil à des traitres, ils faut qu’ils en soient conscient et gare à ce qu’ils font car la roue finit toujours par tourner pour eux aussi.

    Ils savent maintenant qui ils ont servi et cela ne les a pas servi de se mettre contre un peule qui luttait contre l’injustice et défendait ses droits, sans compter la complicité des gendarmes dans le racket routier.

    Cependant ils ont choisi ce travail, personne ne les y a forcé et aujourd’hui personne ne les plaindra !

Laisser un commentaire