Affaire Bygmalion: France 2 diffusera bien l’enquête d’«Envoyé Spécial» le 29 septembre…

question2Elise Lucet a finalement obtenu gain de cause, son émission sera bien diffusée le 29 septembre.

Et d’ici les élections de 2017, ce sera oublié, comme le nombre incalculable d' »affaires », dont les élus de tous bords sont « soupçonnés », voire mis en examen. Il est anormal que des individus, ayant en charge le destin de la France et des français, prennent racine sous les ors de la République, avec l’aval de ceux qui soutiennent mordicus « des repris de justice ».

La liste des méfaits et forfaits est d’une longueur impressionnante, sans que ça n’émeuve le citoyen ordinaire, prêt une fois de plus, à basculer du côté opposé à celui choisi initialement, ce dernier n’ayant pas honoré les espoirs attendus. Les dégoûtés des hommes et femmes, qui ont trahis leurs électeurs, sont vent debout pour alerter, sur l’aberration de faire ou re-faire confiance à des individus qui ont montré leur capacité de nuisance, et leur malfaisance tout au long de leur « mandat ».

Une refonte totale du paysage et des têtes politiques, que nous n’avons que trop vu, l’abolition des privilèges et des émoluments somptuaires que ces messieurs/dames s’octroient, sur le dos du peuple, serait déjà un pas vers l’assainissement, avec des mandats  ponctuels non renouvelables. Ce qui permettrait l’émergence, d’hommes et de femmes qui ont des propositions pour la France, qui doivent bien être quelque part, mais que le « pouvoir » étouffe et met de côté.

Une commission citoyenne serait la bienvenue, pour surveiller ceux qui ont en charge l’argent public et qui prennent des décisions engageant notre avenir, à la place des comités Théodule qui coûtent chers et ne servent à rien, il y en avait 697 en 2010, combien de plus à présent?. L’avenir de la France, ce n’est pas une affaire de partis politiques, c’est l’affaire de tous les français, conscients du niveau de corruption et d’asservissement, qui règne dans les hautes sphères du « pouvoir ».

Mettre un bout de papier avec un nom dessus dans une boite, avec la satisfaction du devoir accompli, est peut être une fierté « citoyenne » pour beaucoup, ce geste qui est dit « démocratique » n’est qu’une adhésion sans condition, à la mascarade électoraliste sur fond de populisme, de tous ces prétendants au trône qui, diplômés es mensonges, se moqueront de leurs électeurs, une fois le cul assis dans le fauteuil convoité.

Ça fait des décennies que ça dure et, ça continuera tant que les consciences  électrices n’auront pas acquit, une vraie conscience citoyenne. Un pays comme le notre, qui avait un patrimoine envié, des valeurs, où son prestige rayonnait à travers le monde, a été détruit, par des magouilleurs, des escrocs, des opportunistes, des arrivistes sans foi ni loi. Tous responsables, mais pas coupables si on les écoute.

Ils ne savent rien, n’ont participé à rien, ne sont fautifs de rien, ce sont les autres! eux sont blancs comme neige. Il n’y a plus de barrières entre justice et pouvoir, (y en a t-il jamais eu?) selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour, vous rendront blanc ou noir, disait en son temps Jean de La Fontaine. Ça n’a pas changé!

Par le passé, il y avait le roi, la cour et les manants, aujourd’hui nous avons, le président, les ministres et les prolétaires… Le résultât est le même, sauf qu’on sait comment à fini le roi..

Il ne tient qu’au peuple de choisir son avenir, et il ne doit pas être remis à des individus, qui se ficheront éperdument de lui, une fois élus. Ils ont besoin du peuple, surtout de la légitimité, que celui ci leur accordera et, au nom de la France, on bombardera, on tuera, on sanctionnera, on vendra, on dilapidera, on s’engraissera, sous des discours qui justifieront le pire.

Combien de temps encore seront nous aveugles et sourds? Nous vivons à crédit, laissant aux générations futures, une dette impayable et une planète où, pas un endroit n’est sain et non pollué. On passe sous silence, les conséquences sur des millénaires, d’un Fukushima, d’un Tchernobyl, on veut asservir la Nature, la modelant selon les besoins. Les grands travaux comme les barrages, qui détournent le débit originel des fleuves, ont un impact sur la faune, la flore et la vie des riverains.

Nous sommes tous concernés, allons nous comme cette mafia politique dire, responsables mais pas coupables?

Volti pour lesmoutonsenrages

14 commentaires

Laisser un commentaire