La Caf s’attaque aux pensions alimentaires impayées…

Vous êtes séparés, ça vous concerne..

La Caf peut réclamer les sommes dues au parent incriminé, qu’il soit en France ou à l’étranger…

logo-cafLes parents qui ne s’acquittent pas de la pension alimentaire sont dans le viseur de la Caf. La garantie contre les pensions alimentaires impayées (Gipa) permet aux Caisses d’allocations familiales et la Mutualité sociale agricole de récupérer les sommes dues auprès des ex-conjoints (ou futurs ex-conjoints) afin de la reverser au parent isolé, que le parent incriminé soit en France comme à l’étranger.

85 millions d’euros de pensions impayées

Et la Gipa commence à prendre de l’ampleur. Selon les derniers chiffres de la Cnaf, dévoilés par le Parisien ce mercredi et confirmés par la Cnaf, 23.000 procédures de recouvrement sont en cours.

« L’encourt des créances s’élève actuellement à 85 millions d’euros ! » depuis le début de l’existence de la Gipa, assure Frédéric Marinacce, directeur des politiques familiales et sociales à la Cnaf.

« Le taux de recouvrement s’élève pour l’instant à 55 % des sommes dues, c’est plutôt un bon résultat », estime de son côté Daniel Lenoir, directeur général de la Cnaf.

40 % des parents isolés vivent sous le seuil de pauvreté

Selon les études, 40 % des parents ne payent pas (ou partiellement) la pension alimentaire. L’Insee affirmait, elle, en 2011 que quatre parents isolés sur dix, vivaient sous le seuil de pauvreté contre 14 % pour les couples avec enfant.

Pour tenter de lutter contre ce fléau, les Caisses d’allocations familiales et la Mutualité sociale agricole peuvent, depuis le 1er avril, verser une allocation de soutien familial d’un montant maximum de 104,75 € par mois et par enfant. Son montant moyen est de 59,10 € par mois et par enfant, une somme loin du montant mensuel médian des pensions familiales, qui s’élève lui à 150 euros.

Auteur Clémence Apetogbor pour 20Minutes

Voir:

Tout savoir sur la garantie contre les impayés de pensions alimentaires

Un pizzaïolo autorisé à verser sa pension alimentaire en pizzas

30 commentaires

  • odc

    Questionnement (en pourcentage):
    Combien de pères paient des pensions alimentaires?
    Combien de mères en paient?

    Combien de pères ont la garde de leurs enfants?
    Combien de mères?

    Égalité des sexes qu’ils disent !!

    Et dernière question subsidiaire:
    Combien de mères (et de pères) utilisent ces pensions alimentaire et les allocations familiales comme « compléments » a leurs petits besoins personnels?

    • Mais non c est parce que l homme est si méchant avec les femmes au ils les dominent et les oppriment au ils ont systématiquement la garde!

      A bbah non

      • Balou

        Ah bah non.., un homme doit aller devant le juge des affaires familiales pour ne pas se faire bouffer ! Par défaut, c’est la femme qui a la garde en cas de conflit. Egalité des sexes ? Elle est bien bonne !

        • laspirateur

          Dans la tête d’une femme ça doit certainement raisonner comme ça non « je vais faire un gamin avec un mec qu’à plutôt les moyens, je le quitte, je lui demande une bonne pension alimentaire et je recommence ma vie avec un autre, c’est vrai on en trouve plein sur les sites de rencontre! Puis si j’ai un deuxième enfant je penserai à refaire la même chose voir trois fois et plus! » Ces cas ne sont pas rares! Huhum!http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • Billou223

    Là dessus je suis d’accord, on nous parle d’égalité des sexes, mais aucune femme ne viendra défendre un père méprisé, sur ce sujet, à situation égale, les mères sont quasi systématiquement favorisées.
    Les féministes le justifient par une compétition à « qui a le plus souffert » (un peu comme certaines « communautés » antiracistes), les hommes de cette société patriarcale étant indéfendables, et celles ci étant majoritairement discriminées tout au loing de leurs vies, l’égalité ne peut valoir que dans le sens des femmes.

    Un bel exemple de radicalisme, que je déteste sous toutes ses formes.

    • Pinpin

      PITIE !!!!

      J’AI LU 3 COMM ET J’AI ENVIE DE VOMIR….!!

      non mais.. »tous les hommes  »,  »On nous parle… »,  »aucune femme.. »

      Dans 2 min on va parler burkini et islam.. Pitié…

      Nous parlons d’humains, en souffrance qui plus est… Cessez de poser vos gros jugements a la louche ridicules et gratuits… Chaque separation a sa propre histoire…

  • JBL1960 JBL1960

    Autant de cas que de divorces quasiment. 1 frère, qui n’a jamais payé la pension alimentaire de sa fille et qui s’est mis en situation de quasi faillite pour n’avoir jamais à la payer. Même quand il a eut de l’argent…
    Mon époux qui a payé la pension pour l’éducation de sa fille, 1 an de plus et même donner en plus de la pension une somme pour un crédit dont son ex-femme fut condamné à payer par voie judiciaire et contracté pendant leur union. Et dans les 2 cas, les enfants ont fini par ne plus donner de nouvelles. Et à 43 ans pour l’une et 45 ans pour l’autre, ça aussi c’est plié en 4… Donc, essayons de ne pas avoir d’a priori sur la question tant les cas sont tous très différents, non ?

    • Pinpin

      Merci jbl…

      Rxcuse moi, j’ai réagit sous l’impulsion avant d’aller plus avant dans les comm…

      Je te rejoint donc tout a fait…

      • JBL1960 JBL1960

        @Pinpin = Y’a pas de lézard, c’est un sujet tellement sensible. J’ai toujours prétendu qu’il n’y avait pas de divorce heureux. En surface, oui. Mais toujours le réel nous rattrape… Perso, je ne connais pas la 1ère femme de mon époux. Mais avec les années je comprends certaines choses, d’autant que je n’avais que 9 ans de plus que ma belle-fille… La vie est dure, et puis il faut mourir, dans l’intervalle essayons d’êtres des humains avant tout, des êtres humains engagés et responsables…

    • Balou

      Oui, ne nous égarons pas avec des cas personnels. Chaque cas nécessite un arbitre s’il y a un conflit impossible à résoudre par les deux parties. C’est nécessaire pour l’enfant. Ce serait tellement plus simple si chacun était honnête envers l’autre. Il n’en reste pas moins qu’à revenu égal ou inférieur, c’est pas évident pour un homme d’obtenir les mêmes droits qu’une femme, dans un autre cas similaire. Pas de quoi lancer une polémique mais sans doute qu’il y a des corrections à faire dans les textes de lois régissant les affaires familiales. Il faut une égalité des sexes dans la loi, à tous les niveaux et pas seulement là où ça intéresse les femmes. Ce ne sont pas les femmes qui vont demander d’équilibrer à leur défaveur leurs droits avec leurs ex-conjoints. Taillau oh taillau…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • jardinfleuri

    Si les couples se comportaient un peu plus en adultes, ils n’auraient pas besoin de la loi pour régler leurs affaires, et s’entendraient ensemble sur la participation de chacun pour le bien être de l’enfant. Hélas, dans ces histoires de pension alimentaire, très souvent, se mélange un sentiment de haine et de revanche de l’un ou l’autre. Derrière cette pension, se cache surtout le conflit entre les adultes. Le problème n’est pas de la femme ou de l’homme, mais du conflit d’un couple. Après….chacun à son sens du devoir et/ou son amour pour son enfant, et ce n’est pas l’argent qui pourra remplacer ça.

    • Le veilleur

      Oui il arrive que l’homme refuse de payer pour punir la femme qui est partie. De plus c’est elle qui possède la garde des enfants à moins de prouver qu’elle est irresponsable.

      Il est certain que l’homme qui n’a pas voulu cette séparation se retrouve tout d’un coup privé de son enfant au quotidien et obligé de payer une pension qu’il est ou non le moyen de le faire et parfois cela finit en justice pour régler les différents qui s’éternisent.

    • Pinpin

      @ jardin fleuri…

      Je n’aurai pas dit mieux….!! Le couple et la famille sont des jardins a entretenir et travailler… Le laisser a l’abandon le devisqge tres vite mais tant qu’un mur de separation n’a pas été construit en son milieu… Il y a toujours l’espoir de lui redonner vie…

      P.s. : 30 ans d’amour, j’ai une expérience de jardinage et ‘rattrapage’ de friches…..

      Merci jardin fleuri…

  • abes

    Moi j’arrive déjà pas à comprendre l’existence de la pension alimentaire.
    C’est simple, il y a séparation du couple, la garde est attribué à un des parents. C’est à celui là, selon moi, d’assurer les besoins régulier de(s) enfant(s). C’est abusé je trouve de coller une double peine (en plus de ne pas avoir la garde ou une fin de semaine/2, de devoir payer une amende.

    Tu veux me retirer la garde de mon enfant, eh bien, débrouilles toi :)

    • Balou

      Dans ce cas, que dis-tu à ton enfant avant de le quitter ? Qu’est-ce que ça va produire dans sa tête ? Tout dépend quel genre de père tu es..http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      Faut pas faire un enfant, si c’est pour s’en battre les coui°°es après, par déception envers l’autre parent. Tu lui as donné la vie, tu dois l’aider jusqu’à ce qu’il s’assume seul. L’enfant n’a rien demandé au départ…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

  • Sur le plan de l’intérêt de l’enfant, il est nécessaire que, dans la mesure où la mère en est capable, l’enfant reste à sa garde en priorité, dans les premières années de sa vie. Ensuite, le père a un rôle à jouer pour écarter l’enfant des jupes de sa mère (je parle psychologie) pour l’ouvrir sur le monde.
    Ce qui n’exclut en rien que l’enfant puisse voir ses deux parents. C’est même indispensable. Un père ou une mère absents (physiquement ou psychologiquement), c’est toujours une souffrance pour l’enfant.

    Bien évidemment, si les deux parents vivaient en harmonie ensembles, ce serait mieux. Peut-on encore rêver ?

    Sur le plan de la pension à verser, les enfants se font à deux, donc il me parait normal que les deux assument. L’enfant n’y est pour rien si ses parents se séparent.

    Enfin au niveau de la CAF, elle doit mettre son nez dedans car elle gère aussi les situations de crise. Donc si le parent paie, c’est autant qu’elle a de moins à payer. Cela me parait assez normal.

    • abes

      L’argent c’est le nerf de la guerre.

      Tu as :

      Ton loyer, T2 en région Parisienne 300-400euros HLM
      Ton assurance habitation, 40
      Electricité – Gaz 120
      Eau 30
      Mutuelle 80
      Transport/Essence 150
      Alimentation 100-250
      Produits Ménager / hygiène 70
      Internet / Téléphone 30

      Et en plus tu dois payer pour entretenir ta femme soit disant pour répondre aux besoins de l’enfant, mais on sait qu’elle s’en servira pour s’acheter une nouvelle garde robe pour aller pécho un autre homme que ton enfant appellera « papa » :D

      Va bosser commeesclave pour un enfant dont à te retirer le droit d’être son père :D Cool ta vie.

      Voilà pourquoi le mariage est une institution qui doit s’éteindre. Je parle du contrat de mariage !

  • hipopoentutu

    Les moutons enragés au début j’adorai puis là je reviens juste en touriste, je lis les com’ et je me dis qu’effectivement je fais bien de ne plus venir. On ne doit pas vivre dans le même monde pour certain, ou alors je fais un métier trop proche d’une réalité que beaucoup pense ne voir que dans des films…. je suis atterrée.

  • Il ne faudrait pas amalgamer « certains  » commentateurs, les autres, et le Blog des LME qui sont chacun des entités différentes.

    Pour s’éviter de telles « déceptions » le mieux et de survoler les commentaires qui n’engagent que leurs commentateurs, ou au pire, ne plus lire les commentaires.

    Ou alors , faire une pétition pour que les Gentils Admins nous mettent en place un outil personnel de blacklistng des commentateurs qui piquent les yeux…

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

Laisser un commentaire