Sortie du livre « Terreur islamiste »

Autant le dire, nous faisons partie des seuls sur internet à affirmer que nos politiciens sont complices dans les attentats qui ont touché la France, et aucune accusation de théorie du complot ou de diffamation peut être faite, les faits sont démontrés, les sources pointées, chaque information est vérifiable. De plus, nous savons bien que les islamistes radicaux sont des outils bien pratiques lorsqu’il s’agit de renverser les pouvoirs dérangeants sur le continent africain, n’est-ce pas ce qui s’est produit en Libye, et ce qui se produit en Syrie?  On ne lutte ni contre la radicalisation ni contre le terrorisme en soutenant et en s’inclinant devant les pays qui financent le terrorisme. Et ce n’est pas en voulant nous imposer un « Islam de France » avec à sa tête un non-musulman dont les véritables motivations ne sont pas connues que le problème va s’arranger.

islamic-wallpaper-hd-7Le livre présenté ici dont voici l’introduction, parle de l’Islam comme origine du problème, mais est-ce réellement lui ou bien est-ce la lecture qui est faite du livre qui guide cette religion? Car l’amalgame est savamment entretenu par nos politiques et certains médias qui n’expliquent pas grand chose au final, oubliant les différences entre les mouvements sunnites radicaux, et les autres lectures comme le chiisme ou le soufisme, pour ne citer qu’elles…

Je ne prétend pas partager l’ensemble des opinions qui suivent , mais propose cela pour réflexion, et pour mettre à l’épreuve votre esprit d’analyse.

PRÉFACE

« Continuez à allumer des bougies, à faire des dessins, à vous câliner, à fanfaronner avec des « même pas peur ! », à creuser le gouffre de la niaiserie avec des « Je suis Charlie », « Je suis Paris », « Je suis Bruxelles »… Non ! Je ne suis pas une ville ! Je suis en guerre !… Et quand on est en guerre, on ne fait pas des bisous et des câlins devant la caméra de BFM TV en guise de réaction aux attentats…

Quand je vois la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini, pleurnicher lors d’une conférence de presse, j’ai envie de hurler : « Virez-moi cette conasse et mettez-moi une Margaret Thatcher ou une Golda Meir ! »… Quand allez-vous cesser d’être dans le pathos dégoulinant, pour réagir en véritables guerriers impitoyables ?… Continuez à chouiner, en attendant, les islamistes creusent vos tombes. »

(Myriam Ibn Arabi, professeur de français à Arcachon, franco-marocaine, de culture musulmane, qui lutte contre l’obscurantisme islamique)

 

On a prêté, à tort, à Malraux la phrase suivante : « Le XXIème siècle sera religieux ou il ne sera pas ». Si l’on ne connaît le véritable auteur de ces mots, ils reflètent cependant avec une acuité saisissante, le changement brutal qui s’est opéré depuis un demi-siècle dans les mentalités et les modes de vie du monde oriental.

Durant toutes ces années, s’est substituée, subrepticement, à une idéologie usée et corrompue : Le communisme, une idéologie tout aussi délétère : L’islamisme… comme si un vide devait être comblé. C’est ainsi que par analogie, une nouvelle guerre de religion (surnommée « le communisme du 21ème siècle), a éclaté et, cette fois, à l’échelle planétaire.

« Nous avons construit des outils pour dénoncer le  soviétisme et le nazisme, mais on peine à analyser le phénomène de l’islamisme alors qu’il n’est pas si différent ». Cette voix qui crie dans le désert est celle de l’auteur algérien de best-sellers, Boualem Sansal.

Un peu partout sur la planète -notamment au Moyen-Orient- les Islamistes massacrent les peuples avides de liberté dans une orgie de violence…

Que ce soit en France, en Angleterre, en Espagne en Belgique ou aux USA -là où le terrorisme a frappé le plus ignoblement- on retrouve également ces mêmes scènes d’horreur visant à foudroyer le monde occidental. Et ces tueries à grande échelle, ce déchaînement sans pitié d’un islam renaissant voulant dominer le monde ont eu leur source, en Algérie, dès le 1er Novembre 1954 par l’insurrection armée généralisée et les massacres qui s’ensuivirent durant près de huit années dans une apathie méprisante du peuple français et de l’Occident.

Si d’aucuns -réfractaires aux bienfaits de la colonisation française- persistent à ne vouloir considérer que cette « guerre sainte » a réellement pris naissance à cette date en Algérie, depuis un demi siècle elle se déroule désormais (naturellement) en France ou contre la France, partout où flottent ses couleurs…

L’histoire n’est pas une éprouvette où il faudrait mettre les mêmes corps en présence, les mêmes catalyseurs et où il faudrait reproduire les mêmes conditions physico-chimiques pour avoir la même réaction et les mêmes produits. Son étude permet toutefois d’avertir les chefs politiques et militaires sur la tournure que peuvent prendre les événements lorsque certaines conditions sont réunies.

Une évidence s’impose : Le terrorisme islamiste et son cortège de barbarie inhumaine auxquels nous sommes confrontés depuis une trentaine d’années ressemblent à s’y méprendre à ceux du FLN algérien. Et bien que ces attentats se soient toujours réclamés du « djihad », il était de bon ton de ne pas le remarquer parce qu’il était impensable pour nos bien-pensants d’en dire la provenance…

Ce n’était qu’une « petite guéguerre » où les protagonistes « exprimaient leur mal être »… Pas de quoi s’inquiéter !… Il ne fallait surtout pas affoler l’opinion ! Au besoin, la chloroformer et la faire se tromper de cible… sauf qu’aujourd’hui, nous mesurons avec stupéfaction le prix humain de cette mauvaise vision politico-médiatique qui a livré les Français en pâture à l’islamisme et à son fanatisme.

D’un monde judéo-chrétien, nous passons à un monde musulman qui est à l’opposé de l’esprit français, de ses mœurs, de ses coutumes, mais qui veut par la force et le crime imposer son idéologie religieuse.

Tout cela porte un nom : djihad!… guerre sainte!… guerre révolutionnaire, odieuse, cruelle, qui n’en est qu’à ses prémices, visant à disloquer le monde libre.

L’objectif des islamistes : la victoire d’un totalitarisme qui ne diffère en rien du communisme et du nazisme en imposant par la terreur, la charia -la loi islamique- son cortège d’intolérance, de fanatisme et de barbarie.

Pour la seule année 2015, 250 morts, victimes du terrorisme, ont été dénombrés en France et entre 2000 et 2015, 28 146 attaques terroristes mortelles ont été perpétrées par des musulmans de par le monde. Et le pire est à venir… 2016 battra tous les records !

Un constat s’impose… Après chaque tuerie, il y a d’abord eu la stupeur, l’émotion, le chagrin, les larmes, la compassion, la solidarité, la nausée, la colère…

Après le massacre du Bataclan, les Français ont allumé des bougies, déposé des fleurs et ont pleuré sans pour autant réclamer de compte à leurs gouvernants qui, à l’instar du « plus illustre d’entre eux », se félicitent de leur bilan dans un optimisme béat dénué de réalité…

Après le carnage de Nice, les Français, soumis, ont recommencé à allumer des bougies, déposer des fleurs, pleurer, refouler leur rage… sans, pour autant, réclamer de comptes à ceux qui, dans le même temps, après nous avoir imposé de légitimer l’islam, religion de « paix et d’amour », déversaient à profusion devant les caméras, leurs larmoyantes jérémiades et leurs discours lénifiants d’une fadeur à donner la nausée…

Pourtant, cette colère des Français ne s’est jamais véritablement exprimée… hormis l’accueil houleux réservé, à Nice, à Manuel Valls. Face à tant de barbarie mais aussi à tant d’inertie, d’incurie et de médiocrité de la part de gouvernants frileux, gavés  aux « droits de l’homme » et imprégnés d’idéologie antiraciste, cette colère aurait dû se manifester au niveau national… non pas la colère aveugle, mais la juste colère…

Mais combien d’autres massacres devrons-nous encore subir, combien d’autres morts devrons-nous encore pleurer avant de prendre réellement conscience que nous sommes en guerre ?… Avant que l’on désigne clairement l’ennemi ? Refuser de répondre à une guerre ouvertement déclarée équivaut à une capitulation !

Nos gouvernants sont-ils insensibles à ce point à la douleur humaine pour se complaire dans leur déni de réalité sur les causes et l’extension de la barbarie islamiste ? Pour taire ce qui apparaît comme une évidence ? N’y a-t-il pas là une sorte de mépris à l’égard des victimes et de leurs familles ?

« Nous sommes en guerre ! » clament à tout va Hollande, Valls et Cazeneuve… Dans ce cas, que ne désignent-ils pas clairement l’ennemi ?… Et celui-ci, c’est l’islam ! C’est lui –et lui seul- qui légitime les terroristes qui égorgent, décapitent, massacrent et se font exploser parmi les innocents.

Il est temps que le peuple français prenne en main son destin et exprime sa colère… Il est temps de sanctionner ceux qui –au gré des mandatures- ont mené la France au chaos… Il est temps de se révolter contre cet islam, là, et retrouver pleinement son âme, son identité, ses libertés et cet amour sacré de la Patrie !

« Je vous le dis, s’ils se taisent, les pierres crieront » (Luc 19:40).

Puis… Oh miracle ! Est-ce ce verset de l’Evangile selon Saint Luc ou les voix de ces centaines de martyrs qui ont rendu plus prolixe François Hollande ? Après avoir inlassablement répété durant des années que « l’islam est compatible avec la démocratie »… que « l’islam est une religion de tolérance, d’amour et de paix » et qu’il ne « faut pas faire d’amalgame », voilà que le 15 juillet 2016, dans une allocution télévisée depuis l’Elysée, le Chef de l’Etat déclare pour la première fois : « C’est toute la France qui est sous la menace du terrorisme islamiste ! »

Ce n’est pas en versant des larmes, en déposant des fleurs, en allumant des bougies, en multipliant les « cellules de crise »… et en mettant en place des N° verts et des clips « contrele racisme », qu’on combattra le terrorisme islamiste… Ce n’est pas en célébrant des offices religieux et en écrivant « Je suis Paris »… « Je suis Nice »… ou, plus affligeant encore : « Vous n’aurez pas ma haine ! », qu’on vaincra le monstre… mais en le traquant et en lui assénant les coups les plus meurtriers.

De la haine, il en faut !… de cette haine que les soldats entretiennent pour pouvoir continuer à être des soldats ! Il faut monter en première ligne, il faut que la peur change de camp afin que le monstre retourne et s’enterre dans les sables du désert…

La France est aux yeux de l’islam une aire de guerre, « dâr al-harb », et elle se doit de traiter ce dernier de la même manière qu’il la traite. Tout le reste n’est que discussion stérile et vaine logomachie !

Et c’est encore Boualem Sansal qui nous avertit et dicte la conduite à tenir : « Les rassemblements officiels où l’on vient se lamenter et pleurnicher donnent de la France officielle une image déplorable qui encourage les islamistes. La France devrait, à travers ses chefs, donner l’image d’un pays DEBOUT et capable d’affronter le pire ! »

Mais, une fois encore, le temps fait son œuvre… Il laisse inexorablement la place à un scepticisme désenchanté, une relativisation des choses, un détachement pervers de nos opinions fatiguées et, le pire, une mémoire qui s’estompe et qui n’est que trop voisine de l’égoïsme, de l’indifférence et de la lâcheté.

Après s’être réveillés brutalement de leur sommeil, les Français se replongent dans leur amnésie habituelle et reprennent leur morne sommeil…

Brave peuple résigné, continue à ne rien vouloir entendre, à ne rien vouloir voir… Persiste dans ta léthargie mais, combien dur sera le réveil !…

Dans « Crime et Châtiment », Dostoïevski écrivait : « L’homme est une ordure, il s’habitue à tout ». Il rejoignait, là, Voltaire qui, dans son chapitre 30 de Candide ironisait : « Cette catastrophe faisait partout un grand bruit pendant quelques heures… »

Combien faudra-t-il donc ajouter de siècles à ceux qui sont derrière nous pour qu’ils n’aient pas honte de leurs aînés ?…                                                                                                                                                                                                         José CASTANO

 

«Terreur Islamiste » (214 pages)

Adresser commande à :

Publications José CASTANO

BP 67 34250 PALAVAS LES FLOTS

Prix : 15 euros + 3€ de frais de port.

Règlement à la commande.

Livraison à compter du 3 Octobre 2016

Comme toute religion, l’Islam ne peut être totalement condamné, chaque religion a aussi ses merveilles, et indéniablement, peut aussi pousser les hommes à donner le meilleur d’eux-même. Peut-on réellement ne pas admirer ces construction réalisées au nom de l’amour de la religion?

Le problème n’est pas les religions en elles-mêmes, mais ce qui en est fait au nom du pouvoir, de l’argent ou de la possession de la planète…

32 commentaires

  • Non comment. Pas de promotion de ce genre de chose.

    • Jean31

      Pas de commentaire car aucun contre argument ? Difficilement acceptable pour certains j’ai l’impression… J’espère que vous avez des fleurs et des bougies en stock pour les nombreuses prochaines fois….

      Pour ma part je partage, les peuples Européen doivent se réveiller sur plusieurs points, il n’y a pas que la Mondialisation et l’Europe comme problème.

      • rouletabille rouletabille

        T’est nouveau ici Jean31 ?
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif
        Heu ,tu connais le petit coq svp ?
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • Arkanghells

        T’as vraiment besoin d’arguments ? La violence n’engendre que la violence, si tu veux régler ça par la force t’as qu’un seul moyen, décimer tous les musulmans puis attendre de te faire décimer par les prochains cons qui pensent comme toi.

        Désolé d’être insultant mais la guerre est l’instigateur du terrorisme. La violence n’a jamais rien résolu sur le long terme.

      • Être pacifique n’est pas être pacifiste.
        Attiser la haine est idiot et va a l’encontre de ma tranquillité. Ce qui ne veut pas dire que je tends la seconde joue.
        Si tu aime le plomb….

      • Balou

        Jean31> Pas de commentaire car aucun contre argument ?

        Vous n’avez rien lu des messages que nous sommes nombreux à poster ? Non, pas de commentaire moi non plus à propos de cet article tristement décalé de la réalité. Pour les contre arguments, voyez les messages postés précédemment sur différentes pages de ce blog depuis des semaines, des mois et même des années. Inutile de s’étendre sur la page d’un article promotionnel sans intérêt sauf pour son auteur et sa maison d’édition.

        • Je tente justevde lancer un débat. Depuis des années je lutte activement contre les amalgames et défend les juifs comme les musulmans, je oensais donc qu’un débat constructif puisse être possible…

          • Balou

            Je comprends ta démarche Benji mais je pense qu’un bouquin comme celui-ci ne s’y prête pas. L’auteur ne fait pas la distinction entre islam, islamisme musulman. Tous dans le même sac.

            Citation « 28 146 attaques terroristes mortelles ont été perpétrées par des musulmans de par le monde. Et le pire est à venir… 2016 battra tous les records ! »

            D’où sort-il ce chiffre ? Comment peut-on affirmer sans rire que 28 146 attaques terroristes ont été perpétrées par des musulmans ? Les terroristes qui ont agi à Paris et à Nice étaient quoi ? Des racailles, connues de la police. Demandons à Allah ce qu’il pense des racailles avant d’offenser la grande majorité des musulmans qui est pacifique. En tout cas plus que nous. L’islam est la plus grande religion du monde, celle qui compte le plus grand nombre de fidèles. Plus d’un milliard trois cent millions. Ce ne sont pas eux les colons, les pilleurs des ressources naturelles et minières dans les pays sous-développés. Eux ce sont les sous-hommes. Et il y a bon nombre de blancs becs qui veulent se faire du bougnoule. La sortie de ce livre tombe à pic pour l’auteur. Il doit se frotter les mains de profiter d’une telle médiatisation après les attentats de Nice et le burkini. Personnellement ça me dérange qu’il trouve une tribune ici, mais comme dirait l’autre, fais comme chez toi…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

            • clarita

              Juste un détail à propos de ta phrase « ce ne sont pas eux les colons… ».
              Les arabes ont colonisé l’Espagne pendant 800 ans. Ca ne suffit pas ? Les espagnols les ont refoulé peu à peu selon les régions, et il a fallu attendre le milieu du 15 ème siecle pour qu’ils retrouvent la totale souveraineté de leur pays (la reconquista, tu connais ?).

              Ensuite , et sur le thème « ce sont des braves gens de toujours », les arabes ont toujours -et continuent dans certains pays- utilisé des esclaves. Pas de repentance pourtant.
              Et ils ont pourri les vie des habitants du pourtour méditerranéen pendant des siecles, vivant de rapines (les razzias) et de piraterie, et emmenant volontiers leurs prises en otages ou esclaves. Les villages de ma région – Cote d’Azur – sont construits très haut sur les montagnes et collines, pour échapper autant que possible aux sarrazins.

              Enfin, quand la France a décidé de colonisé les terres du Maghreb, très peu peuplées à l’époques, et pas organisées en nation, les autres pays européens ne s’y sont pas opposé, car ce faisant, nous mettions enfin un terme à la piraterie en Méditerranée.
              Bref, on est des gros méchants, mais les autres en face ne sont pas des tendres, loin de là, et n’ont pas la culture judéo chretienne qui fait du soucis du faible et de l’opprimé une priorité.

  • odc

    Dans la meme veine:

    Extrait … J’ai dis EXTRAIT (pour les aveugles)
    « Étrange de condamner l’Ouest »
    « C’est étrange que nous, les musulmans, croyons avoir le droit de condamner de telles déclarations plutôt que d’examiner les implications de certains de nos curriculums extrémistes, de notre formation et de nos régimes, et d’en avoir honte… C’est étrange pour nous de condamner l’Ouest au lieu d’examiner ce qui arrive chez nous : les façons extrémistes dont nous interprétons la charia et nos attitudes réactionnaires à l’encontre les uns des autres et du monde. C’est étrange que nous condamnions le reste du monde au lieu de lui présenter des excuses. Comment réagiriez-vous si un Européen faisait exploser un théâtre ou café fréquenté par votre fils dans votre ville? Que feriez-vous si vous entendiez des malédictions contre votre religion et votre foi tous les dimanches, comme ils en entendent de certains de nos imans le vendredi et d’autres jours? »
    Source:
    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1731/Islam/article/detail/2640064/2016/03/08/quot-Nous-devrions-avoir-honte-quot-elle-regle-ses-comptes-avec-le-monde-musulman.dhtml?utm_medium=rss&utm_content=7sur7beinfosportetshowbiz24/247/7plusde350mises%C3%A0jourquotidiennes&google_editors_picks=true

  • rhubarbe

    Belles évidences dans cet article…
    Toutefois il faut insister sur le fait que la guerre est déclarée contre nous les peuples européens..
    Nos ennemis sont:
    -Les politiciens
    -les médias
    -la religion musulmane arrangée à la sauce violente par les pouvoirs
    -l’extrême gauche adepte comme toujours des dogmes les plus virulents
    -la peste qui gangrène les institutions américaines
    Nous sommes 65 millions de Français de toutes races bâillonnés,réduits au silence,impuissants,pris en otage par des politiciens qui veulent notre peau;il n’y aura jamais de guerre civile,les scélérats ont tout pouvoir et protégent les scélérats de tout poil: blessez un terroriste en action,vous verrez vous serez traîné en justice !

  • laspirateur

    Etant donné que nos dieux ne sont qu’une pâle copie des Annunakis et sont désormais des descendants de sumériens déguisés en humains, nous les pauvres petits Lulus ne faisons que croire à des écritures sensées établir un certain ordre pour maintenir l’équilibre des sociétés depuis la création de l’homme sur Terre. Aujourd’hui croire aux religions n’est-il pas un signe de faiblesse d’esprit plutôt qu’un signe de bonhomie, et il n’est nul besoin d’appartenir à une religion ni de croire en un dieu pour avoir une âme ou de l’esprit! Un doute affreux m’envahie, ai-je le droit de penser ainsi? Dieu ne va-t-il pas me punir encore de point lui offrir toute ma gratitude pour le pain empoisonné qu’il me donne chaque jour?http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

    • Mais le débat se limite-t-il à cela? La Bible n’est-elle un vision des temps a venir? Puisque l’histoire serait cyclique et que les événements sont censés se reproduire, cela se peut-il à l’heure actuelle?

  • Balou

    Désignons clairement l’ennemi avant de commencer la gonflette en vue de la boucherie…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif
    Nous ne pouvons pas comprendre ce qui se passe ici sans regarder au-delà de notre nombril et de nos abdominaux. A moins de vouloir plonger tête baissée dans ce tourbillon de la guerre contre les musulmans, créé par ceux qui tirent les ficelles et que tout le monde connaît. Ils sont à l’agonie et veulent nous entrainer avec eux. Les blaireaux comptez-vous.

    Les États-Unis ne combattent pas le « terrorisme musulman », ni même « l’extrémisme » ; ils les fabriquent et les sèment partout (Global Research)

    http://www.legrandsoir.info/les-etats-unis-ne-combattent-pas-le-terrorisme-musulman-ni-meme-l-extremisme-ils-les-fabriquent-et-les-sement-partout-global.html

  • Grand marabout Grand marabout

    Toute vérité franchit trois étapes.
    D’abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition.
    Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence
    Schopenhauer

    christianisme judaïsme islamisme
    tous ,ont leurs extrémistes avec leur lot de barbarie,seul le temps et les époques
    les séparent,et la façon de procéder pour nuire aux uns envers d’autres..

    • Je suis tout à fait d’accord avec ça et l’ennui même si la majorité de leur adepte veulent vivre en paix les hommes de pouvoir ne cesseront jamais de les interpréter à leur sauce pour arriver à leur fin, c’est ça le problème…

      L’autre problème plus d’ordre spirituel, est le manque de liberté et le « prêt à l’emploi » que cela sous entend qui empêche une réelle élévation spirituelle. Les dogmes, c’est du conditionnement. Avant l’avènement des trois religions l’humanité se portait mieux (même si c’était pas parfait) et le peuple était beaucoup plus évolué spirituellement. Au fait l’humanité n’a pas cessé de régresser post chute de l’Atlantide…

      Akasha.

  • odc

    « Désignons clairement l’ennemi »… C’est précieusement ce que fait une minorité de musulmans qui se sont rendus compte des dérives sectaires et extrémistes d’une certaine partie de LEUR communauté.

    Comme par exemple ceci: «Dégagez», dit le maire d’origine marocaine de Rotterdam aux immigrés musulmans mécontents
    Source:
    http://www.20minutes.fr/monde/1516659-20150113-degagez-dit-maire-origine-marocaine-rotterdam-immigres-musulmans-mecontents

  • Finalement nous ergotons sur un symptôme et refusons de traiter la source du probleme.
    Si au lieu de discuter de façon stérile sur des sujets aussi divers qu’avariés nous nous mettions d’accord et agissions de façon a refaire la constitution française?
    Et si nous éliminions totalement le professionnalisme de la politique en virant toute la classe politique?
    Il ne faut pas oublier qu’ils sont la cause des problèmes sociaux, financiers, économiques en bref de tous les emmerdements que nous avons actuellement.

  • Maverick Maverick

    Petit rappel sur les origines du wahhabisme …

    http://french.irib.ir/analyses/articles/item/181285-connaissez-vous-hempher-l%E2%80%99agent-anglais-du-wahabisme-

    https://www.google.fr/search?hl=fr&q=hempher+espion+anglais&ei=I4PJV8bXDoOua6OwubAD

    Rien n’a changé depuis l’époque; toujours les mêmes barbouzeries à l’origine de la guerre et du terrorisme