Zika, la menace invisible…

On voit les destructions dont sont capables les humains, pour des raisons énergétiques ou d’hégémonie ou les deux. C’est quantifiable et malheureusement quantifié. Il y a aussi une menace plus insidieuse qui ne se voit pas à l’œil nu, mais dont les dégâts sont aussi considérables. Ce sont les virus, il y a Ébola, le SRAS, la grippe aviaire, qui ont fait parler d’eux, il y a maintenant ZIKA. Avec la facilité de déplacement, n’importe où dans le monde, des gens et des marchandises, Aedes Albopictus, le moustique tigre, qui est le vecteur de cette maladie, est désormais présent en France. Sachez le reconnaître pour vous protéger. À noter qu’il est dangereux pour les femmes enceintes et surtout leurs fœtus. Inutile de paniquer, informez vous et, évitez de faciliter la naissance des moustiques, en ne laissant pas de récipients avec de l’eau stagnante…

Aedes albopictus

Aedes albopictus

En 2014, l’espèce a colonisé la quasi-totalité des départements des Alpes-Maritimes, du Var, des Bouches-du-Rhône, de la Haute-Corse et de la Corse-du-Sud. L’espèce est également implantée dans des communes des Alpes-de-Haute-Provence, du Vaucluse, de l’Hérault du Gard, de l’Aude, des Pyrénées-Orientales, de la Haute-Garonne, du Lot-et-Garonne, de l’Ardèche, de la Drôme, de l’Isère, de la Gironde, de la Saône-et-Loire, de la Savoie et du Rhône.

En 2015, Aedes albopictus s’est implanté dans l’Ain, le Bas-Rhin, le Dordogne, les Landes, le Lot, Les Pyrénées-Atlantique, le Tarn-et-Garonne, le Tarn, le Val-de-Marne ainsi qu’en Vendée (cf. carte ci-dessous).

Ainsi, à ce jour, l’espèce est implantée dans des communes de 30 départements de France métropolitaine.

Source et article complet http://www.signalement-moustique.fr/sinformer

D’autres informations sur http://moustique-tigre.info/

Le moustique tigre fait généralement beaucoup parler de lui. Ces derniers mois, c’est le Zika qui avait attiré l’attention du public. L’OMS avait même qualifié cette épidémie d’« urgence de santé publique de portée mondiale » le 1er février dernier. En effet, plusieurs épidémies de zika sont en cours à travers le monde, notamment aux Amériques où il explose. Certains spécialistes pensent que le zika pourrait représenter le fléau des prochaines saisons du moustique tigre en France métropolitaine.
Vous pouvez consulter tous nos articles sur la thématique du zika ici : moustique tigre zika.

Naissance du premier bébé en Europe atteint de microcéphalie due au virus Zika

Une femme porteuse du virus Zika a donné naissance lundi en Espagne au premier bébé atteint de microcéphalie liée à ce virus en Europe, selon des responsables de l’hôpital de Barcelone où l’enfant est né.

Un autre cas avait été détecté en Slovénie, mais les parents de l’enfant avaient décidé d’avorter. »Le bébé va bien d’un point de vue clinique, ses fonctions vitales sont normales et stables », a déclaré lors d’une conférence de presse Félix Castillo, directeur du service de néonatalogie de l’hôpital Vall d’Hebron de Barcelone (nord-est). Mais il a une circonférence crânienne en-dessous de la normale et « il est atteint de microcéphalie », a-t-il précisé.La mère du bébé, dont les médecins n’ont pas révéle le sexe, a contracté le virus Zika lors d’un voyage dans un pays d’Amérique latine, a-t-on précisé de source hospitalière, sans révéler le pays concerné.Zika, un virus transmis par le moustique Aedes aegypti, entraîne des malformations dévastatrices dont la microcéphalie, de même qu’un développement insuffisant du cerveau.

L’enfant est né par césarienne, à terme, a précisé le médecin. Ses parents sont « très heureux », a ajouté la directrice du service d’obstétrique, Elena Carreras. A

Au total, plus de 90 millions de personnes, dans toute l’Amérique latine et les Caraïbes, pourraient avoir été infectées à la fin de l’épidémie, qui a débuté en 2015 sur le continent, estiment des chercheurs dont les travaux sont publiés dans la revue Nature Microbiology.

En Europe, l’Espagne se trouve en première ligne car près de 21% des étrangers qui y habitent viennent de cette zone, avec laquelle ils gardent des liens étroits. Au 22 juillet, l’Espagne avait répertorié 190 personnes touchées par le virus. Toutes l’ont contracté lors de déplacements dans des régions touchées, sauf une femme qui a été contagiée par voie sexuelle.

En juin, un autre cas de microcéphalie liée à Zika avait été détecté mais la mère, qui avait manifesté les premiers symptômes en Amérique latine, a décidé d’avorter.

Zika a particulièrement touché le Brésil, qui attend des milliers de visiteurs pour les Jeux olympiques début août. Dans ce pays, 1,5 million de personnes ont été infectées et 7.343 cas de microcéphalie ont été rapportés, dont 1.271 sont confirmés et 57 se sont avérés mortels. On s’attend à ce que des « dizaines de milliers » de bébés puissent encore être touchés, selon une étude parue lundi dans Nature Microbiology….

Des « dizaines de milliers » de bébés pourraient naître avec des malformations

Des « dizaines de milliers » de bébés risquent de naître avec des malformations du crâne et du cerveau ou d’autres affections en raison de l’épidémie de Zika en Amérique latine et aux Caraïbes, selon une étude publiée lundi. « Dans le pire des scénarios », 1,65 million de femmes enceintes pourraient contracter le virus au cours de cette épidémie, d’après les auteurs de cette étude.

…/….

…/…Dans 80% des cas, l’infection reste bénigne et passe même souvent inaperçue, rappellent ces chercheurs.

Il n’existe à ce stade aucun vaccin, ni traitement spécifique, contre le Zika, transmis principalement par des moustiques Aedes aegypti, mais aussi par voie sexuelle et de la mère à l’enfant qu’elle porte.

Lire l’article complet

7/7.be

Voir aussi:

  • Le virus Zika trouvé dans le sperme d’un homme 93 jours après l’infection
  • Zika: un mode de transmission inconnu inquiète les chercheurs
  • Premier cas connu de transmission sexuelle du Zika par une femme
  • 12 commentaires

    Laisser un commentaire