TAFTA: selon l’Allemagne, les négociations auraient échoué

Le TAFTA, c’est le sujet qui n’existe pratiquement pas dans les propos de nos politiciens, du coup, les français ne sont que très peu informés de l’horreur de ce traité transatlantique connu également sous le nom de « nouvel ordre mondial », justes quelques allusions par-ci par-là, mais rien de bien médiatisé. Si au moins les négociations pouvaient échouer totalement… Car certaines volontés veulent imposer ce traité, aussi dangereux soit-il, et font tout pour cela. Mais pour l’heure, il y aurait quelques petits soucis pour sa mise en place, ce qui ne peut être qu’une bonne chose… Quant on connaît les méthodes des États-Unis, toute entrave pour échapper à leur gouvernance ne peut être que bénéfique.

stop-tafta-280

Les négociations entre Européens et Américains pour mettre sur pied un vaste traité de libre-échange (TTIP ou Tafta) ont échoué, a estimé dimanche le vice-chancelier allemand, Sigmar Gabriel.

« Les discussions avec les Etats-Unis ont de facto échoué car nous, Européens, ne devons bien sûr pas céder à leurs exigences », a affirmé M. Gabriel, par ailleurs ministre de l’Economie, sur la chaîne de télévision publique ZDF.
« Rien n’avance », a-t-il souligné.
La contestation en Allemagne est vive concernant l’accord en cours de négociation, y compris au sein de la coalition au gouvernement. Si les sociaux-démocrates, comme M. Gabriel, sont de plus en plus nombreux à ne plus y croire, Angela Merkel continue de défendre ce projet.
« Cet accord (est) absolument juste et important et dans l’intérêt absolu de l’Europe », avait déclaré la chancelière allemande fin juillet.
Les négociateurs de l’UE et des Etats-Unis ont entamé en 2013 des discussions pour créer la plus grande zone de libre-échange au monde. Ils espèrent toujours boucler les discussions à la fin de l’administration Obama, à la fin de l’année.
Mais cette perspective est de moins en moins tenable face à l’opposition de pays comme la France et la mobilisation citoyenne. Le choix du Royaume-Uni de quitter l’Union européenne est encore venu compliquer la donne.
Concernant l’accord de libre-échange entre l’UE et le Canada, M. Gabriel s’est montré plus favorable et a promis de se battre pour qu’il soit ratifié en Allemagne.

Source: 7sur7.be

Certains vont expliquer que cela confirme les propos du président chinois Xi jinping durant le discours qu’il a tenu en juillet 2016 pour célébrer le 95e anniversaire du parti communiste chinois: « …L’ordre mondial est terminé! », faisant au passage référence à l’effondrement de l’économie US et la désintégration de l’Union européenne. Sauf que pour l’heure, rien ne vient confirmer de tels propos, même en poussant les recherches dans les médias chinois.

Dans les faits, la Chine s’oppose à la monopolisation de la gouvernance mondiale puisque « l’ordre mondial ne doit pas être décidé par un ou quelques pays, mais par un large consensus international« . Bien au contraire, suivant Xi dans son discours « la Chine participera activement à la construction du système de gouvernance mondiale et s’efforcera de contribuer par sa sagesse à l’amélioration de la gouvernance mondiale ». Il était important d’apporter ces quelques précisions…

L’ensemble de l’article est disponible sur le média chinois Peopledaily.com.cn.

7 commentaires

  • Il faut vraiment être un blaireau pour y croire.

    • gwenhadu gwenhadu

      Tout à fait Titi ! Blablabla…. Comme d’hab, ils nous la font à l’envers !!! Loin d’être dupes ! Ils feront, quoiqu’il en soit, leurs petits meurtres entre « amis »…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

    • Balou

      Le scepticisme des Allemands contre le TTIP grandit
      05/05/2016

      Le scepticisme à l’encontre du traité de libre-échange transatlantique grandit en Allemagne, où le « TTIP » inquiète une large majorité de l’opinion, selon un sondage publié jeudi, alors que la chancelière, Angela Merkel, espère toujours un accord entre l’UE et les Etats-Unis d’ici la fin de l’année.

      Le nouveau sondage montre que 70% des personnes interrogées pensent que ce projet d’accord présente « plutôt des inconvénients » pour l’Allemagne et seuls 17% y voient « plutôt des avantages », a rapporté son commanditaire, la chaîne de télévision publique ARD. Il a été réalisé sur un échantillon de 500 personnes jugées représentatives de la population, rapporte l`AFP. En juin 2014, seuls 55% des sondés insistaient sur les inconvénients et 31% pensaient aux avantages, lors d’une enquête similaire, a rappelé ARD.

      L’Allemagne est depuis de longs mois à la pointe de la contestation européenne contre le traité de libre-échange entre l’UE et les Etats-Unis, connu sous le nom de TTIP ou Tafta. Des manifestations ont rassemblé des dizaines de milliers de personnes, à Berlin fin 2015 et en avril à Hanovre lors de la venue du président américain, Barack Obama.

      […]

      https://fr.sputniknews.com/societe/201605051024751423-allemands-ttip-sondage/

  • criminalita

    Si les usa ne peuvent entrer dans notre économie comme ils l’entendent ce sera avec les russes qu’ils fricoteront.
    Les attentats redoublerons d’intensité pour acculer nos politiques et si l’Allemagne prévient sa population de faire des reserves c’est qu’elle s’attend à une attaque chimique d’envergure..

  • Bl@ck Sheep

    « Le choix du Royaume-Uni de quitter l’Union européenne est encore venu compliquer la donne. »

    Vraiment ? Avec un Brexit et un TAFTA pilotés par la City, je les vois mal se mettre une balle dans le pied.. plutôt se désolidariser en nous laissant dans avec un gros bordel avant de rejoindre l’Asie pour un nouveau lancer de dés..

Laisser un commentaire