Bataille d’Alep : Le Commencement de La Fin …

Pendant que le burkini fait des vagues, que Pikatchu n’en fini plus de rapporter des sous-sous, que de « petites » modifications, sur ce qu’il reste de nos acquits sociaux sont en discussion, que la bataille pour le « fauteuil élyséen » fait rage avec, on prend ceux qui ont promis, auraient pu faire et, qui n’ont rien fait pour le peuple, et ceux qui promettent et ne feront pas plus, et ce sont toujours les mêmes! en oubliant « pudiquement » leurs démêlés judiciaires. On ne s’étale pas sur la Syrie, sauf pour nous rabâcher, que nous sommes en guerre, qu’il faut lutter contre Daesh, tout en faisant des « mamours » à ceux qui les financent. Je vous propose une analyse du blog Stanechy, qui éclairera un peu notre lanterne. Merci à JBL1960.

« Un pays dont les forces armées ne peuvent survivre qu’en se battant avec l’énergie du désespoir est dit “mortel” pour l’envahisseur . »Sun Tzu – XI-10-225 (1)

Est-ce le commencement de la fin ?…

Du moins de la bataille d’Alep. Le contrôle total de cette ville, par leurs mercenaires, étant un objectif majeur des membres de l’OTAN ; sa perte : inconcevable pour eux.

Attaquer une Nation qui n’attaque personne

Se ruant depuis la Turquie, encadrées par les forces spéciales de l’OTAN, les milices occidentales avaient pu s’emparer à la suite d’un assaut massif, et par surprise, de tous les « quartiers Est », dès le début de la « guerre civile ».

Mais, depuis six ans maintenant, les « quartiers Ouest » résistent aux assauts répétés des « égorgeurs » (2) qui reçoivent leur approvisionnement régulier, en hommes et matériels, de la Turquie frontalière. Malgré les bombardements aveugles auxquels ils se livrent avec leurs mortiers, pour faire plier la population et leurs défenseurs. Ecoles, hôpitaux, marchés, administrations, stations d’épuration, transformateurs électriques, casernes de pompiers, étant leurs cibles privilégiées.

Syrienne d'Alep préparant sa mitrailleuse contre les

Syrienne d’Alep préparant sa mitrailleuse contre les « égorgeurs de l’OTAN »…

Rappelons-le : la ville d’Alep, siège de la province du même nom, était un fleuron de la Syrie. Depuis des siècles : haut lieu historique, culturel, spirituel, touristique, mais aussi économique. Avant le chaos organisé par l’OTAN,  peuplée de 2 millions d’habitants, Alep était une splendide réussite, dans le pays et au-delà, en termes de dynamisme de développement, avec de très nombreuses usines au matériel ultramoderne.

Toutes ces usines, quasiment, ont été démantelées. Tout ce qui était transportable a été expédié par camion en Turquie : machines, équipement électrique, bureautique, etc. Ce qui explique que la destruction et le pillage planifiés d’Alep avait pour premier objectif les quartiers industriels, essentiellement implantés à l’Est de la ville. Le visionnage des vidéos sur les combats dans la zone industrielle démontre le degré d’intensité de la razzia : les locaux industriels sont tous vides !… (3)

Depuis la mi-juillet  2016, un peu plus d’un mois à présent, les forces gouvernementales ont encerclé les « quartiers Est » pour couper l’approvisionnement des mercenaires, déjà fortement perturbé par les bombardements aériens, et faciliter ainsi la reprise de ces quartiers, immeuble par immeuble.

L’OTAN ne pouvait ne pas réagir : briser cet encerclement est devenu une priorité.

D’où cette partie d’échec entre la CPO (Coalition des Prédateurs Occidentaux) et le gouvernement Syrien avec ses alliés. Son déroulé, avec les derniers évènements à la frontière Turque, est intéressant à suivre…

Echec et Mat pour les égorgeurs de l’OTAN

Résumons les principales séquences, concomitantes ou successives, de cette dantesque confrontation :

1.  La CPO devait négocier une trêve afin de reconstituer les stocks d’armes, munitions, renforts, de ses mercenaires. Sur tous les fronts, y compris au sud, via la Jordanie sur les axes Palmyre et Deir-Ezzor. En vue de préparer une puissante contre-attaque sur Alep, ravitailler et renforcer les terroristes, en délivrant les conseillers des forces spéciales de l’OTAN assurant leur encadrement, pris au piège.

2.  Contrairement à des analyses superficielles, s’étonnant de la « naïveté » ou de la « passivité » des Russes notamment, le gouvernement Syrien et ses alliés avaient tout intérêt à implanter cette trêve et la faire durer !… Sachant qu’elle allait être utilisée en ce sens par les stratèges de la cohorte des envahisseurs…

Deux raisons évidentes :

i)  Démontrer, sous les vociférations et coups tordus de la propagande occidentale, sa bonne foi et sa volonté d’apaisement dans ce conflit ; tout en ravitaillant les populations civiles otages de cette dramatique situation.
ii)  En bonne tactique : « faire sortir le loup du bois ». Autrement dit : attirer sur le territoire Syrien, en les vidant le plus possible, les « réserves » de la CPO en moyens humains et matériels ;  en transit ou en formation dans ses camps d’entrainement et centres logistiques, en Jordanie et en Turquie. Pour mieux les écraser…

3.  « Trêve acceptée » ne signifiait pas « inaction« , du côté du gouvernement Syrien et de ses alliés. Au contraire, elle a été l’occasion de redoubler d’efforts. Comme la partie adverse : reconstituer les effectifs et les moyens matériels.

Surtout, établir une cartographie précise, méticuleuse, grâce aux puissants outils du renseignement de l’armées russe, de l’implantation des centres de stockage, dépôts de munitions, postes de commandement, nouveau véhicules et engins blindés, nouveaux effectifs, opérée durant la trêve, par la CPO. Sur l’ensemble du territoire Syrien.

Outre le travail des satellites d’observation, et drones, est intervenu le nouvel avion russe de reconnaissance radiotechnique et optoélectronique, époustouflante démonstration de maîtrise technologique : le Tu-214R.

Capable, entre autres performances, de repérer les caches et bunkers souterrains, avec dimensions et profondeurs ; et des cibles au sol situées latéralement par rapport à la trajectoire de vol jusqu’à 400 km de distance… (4)

La dernière

La dernière « merveille » technologique russe en Syrie : le TU 214R

4.  Identifier le mode opératoire de la contre-attaque de la CPO pour briser l’encerclement de ses mercenaires à Alep.

Les écoutes et décryptages ont été fondamentaux pour repérer les centres de commandement et de coordination, connaître les axes d’attaques et de diversion.

Stratégie classique : la CPO avait prévu de disperser, ou fragmenter, les forces armées syriennes avec leur aviation de soutien et de bombardement en l’obligeant à réagir à deux fortes attaques de diversion lancées dans le sud et l’est du pays. L’une, vers Palmyre (récemment libérée de l’occupation terroriste) ; l’autre, vers la ville de Deir Ezzor (défendue avec héroïsme par les troupes gouvernementales encerclées depuis de nombreux mois  par les mercenaires). Effectifs, matériels et munitions, provenant de Jordanie.

Il était impératif d’agir le plus vite possible, avant le déclenchement de ces attaques subsidiaires, pour concentrer l’essentiel des moyens sur Alep et ses environs. La Russie, en collaboration avec l’Iran, opta pour une opération « coup de poing », envoyant ses bombardiers lourds neutraliser les moyens humains et matériels destinés à ces attaques de diversion.

L’utilisation de la base aérienne de Hamadan, en Iran, permit de multiplier les rotations du fait de sa proximité de la Syrie (700 km au lieu de plus de 2000 km…), d’augmenter la charge de bombes (par allègement du carburant), de 4-5 tonnes par avion à 15-20 tonnes suivant le type de bombes. Ont été employées les plus puissantes, en capacité de pénétration et de déflagration, pour détruire les infrastructures souterraines.

Opération réussie : en une semaine, sous l’effet de ce colossal « coup de marteau », les attaques de diversion ont été écrasées dans l’œuf !…

5.  Préparer « l’accueil de l’attaque » sur Alep planifiée par les « troupes fraîches » des mercenaires, venant secourir leurs collègues encerclés… Plus de 10.000.

La meilleure tactique et d’en anticiper l’axe principal en l’offrant à l’envahisseur… Pour canaliser « la horde des égorgeurs », les Syriens et leurs alliés ont ainsi tendu un piège dans lequel la CPO a foncé tête baissée : ils ont dégarni d’immenses terrains militaires (Académie de l’Air, Ecole d’artillerie, etc.), en simulant une faible défense de ces installations. L’objectif étant, par cet « effet aspirateur », de concentrer les terroristes dans des zones non habitées par des civils.

L’atout des forces gouvernementales syriennes est d’avoir, en face d’elles, des mercenaires d’un médiocre niveau :

i)  Faible niveau d’encadrement, beaucoup de chefs mercenaires ont été tués ou blessés au combat. Notamment les meilleurs, ex-officiers des régiments d’élite de la Garde Républicaine de Saddam Hussein libérés des prisons US en Irak, contre leur engagement dans les milices du « Califat OTANesque« . (5) La « guerre d’usure » est valable dans les deux sens…

ii)  Faible niveau de ces nouvelles recrues, en termes de formation, trop hâtive pour des éléments au QI insignifiant, de potentiel et d’expérience. A part jouer les Rambo en tirant n’importe où et n’importe comment (énorme gaspillage en munitions…). Ce qui n’enlève rien de leur pouvoir de nuisance et volonté mortifère…

iii)  Faible niveau de motivation : étrangères à la Syrie, ces nouvelles recrues ne se battent pour aucune cause si ce n’est, comme tout mercenaire, pour une poignée de dollars. S’ils en sortent vivants…

Connaissant aujourd’hui, contrairement à leurs prédécesseurs dans l’invasion de la Syrie, l’engagement aussi implacable que ravageur des forces aériennes Russes, en soutien des forces armées du gouvernement légitime.

Autant dire que leur niveau d’enthousiasme et de courage combatifs est proportionnel à l’absorption quotidienne de leur pilule de « captagon ». (6)

Des vidéos, teintées d’humour malgré le tragique, circulent sur le Net, illustrant leur style « cow-boy de saloon »…

Exemple :


Les mercenaires de l’OTAN sous « captagon » (nom commercial de l’amphétamine : « fénéthylline »)

6.   Le piège a parfaitement fonctionné. Les nouveaux matériels (véhicules blindés ou véhicules légers équipés de canons à tir rapide), munitions et provisions (10.000 mercenaires à nourrir quotidiennement…), entreposés pendant la trêve dans des dépôts et centres de regroupement, dans la province d’Alep, ont été pulvérisés par les bombardements de l’aviation  russe et syrienne. Y compris les postes de commandement et de communication.

Tous les convois vers Alep ont été écrasés sous les bombes, ou réduits à l’état de ferraille (certains par d’audacieuses actions de commandos syriens sur les arrières de l’ennemi).

Tous les accès, d’entrée ou de sortie, sur Alep sont verrouillés par l’armée syrienne.

La colonne vertébrale des milices de la CPO est brisée : matériellement et psychologiquement. L’opération « dératisation » des quartiers infestés par les terroristes a commencé, implacablement. Même la nuit, les miliciens ne peuvent dormir. L’armée syrienne déployant ses tireurs d’élite, au matériel sophistiqué (ils dorment à l’arrière durant la journée) avec appareils de visée nocturne, prenant le relais des combattants de jour : 24h/24 -7j/7…

Les égorgeurs de l’OTAN sont « Echec et Mat ».

7.  A Genève, face à la Russie, la CPO est en panique. Son représentant, Kerry, dans ses petits souliers

Préoccupée moins par le sort de la piétaille qui lui sert de chair à canon que pour sauver les officiers des forces spéciales des membres de l’OTAN pris au piège dans Alep.

N’ayant plus de « réserve immédiate », elle jette dans la bataille les miliciens les mieux équipés, encadrés et expérimentés proches d’Alep, positionnés sur la frontière turque, notamment à Jarablus et ses environs.

D’où ce montage, dans un mouvement tactique dit du « roque » pour rester dans la métaphore du jeu d’échecs, avec les Turcs. Chassant, sans combat, les milices de Daesh de Jarablus et ses environs, pour y substituer des recrues en cours de formation en Turquie sous le label FSA (Armée Syrienne Libre…). Les Turcs en profitant pour limiter les ambitions territoriales kurdes en Syrie, pour ne pas faire tache d’huile sur son propre territoire.

Trois points à retenir de l’évolution en cours :

i)   Les contingents de Daesh se font laminer à l’approche d’Alep. C’est donc peine perdue pour la CPO qui ne peut faire basculer le rapport de force : « game over »…

ii)  Comme dans toute bonne négociation, Russes et Iraniens actuellement les meilleurs diplomates connaissent et appliquent ce principe, il convient de « sauver la face » de l’adversaire pour mieux l’apaiser. En laissant, plus particulièrement, les conseillers de l’OTAN (dont des français) être discrètement exfiltrés.

iii)  Les Turcs ne vont pas bouger de la zone frontalière, et, inéluctablement, retourneront dans leurs casernes.

Le moindre de leurs mouvements, en direction d’Alep, serait la porte ouverte à un élargissement d’une ampleur considérable du conflit : en 48h ils se retrouveraient face à des régiments d’élite des forces iraniennes. L’Iran sait que si la Syrie s’effondre, ce sera son tour prochain d’être attaqué…

8.  Suite et fin …

Le processus de résolution du chaos, instauré en Syrie par les Occidentaux, est en marche. Il connaîtra probablement d’autres soubresauts, mais il est irréversible. Trois vecteurs en sont porteurs :

i)   Accélération de l’émergence d’un monde multipolaire

Une certitude : le monde multipolaire, souhaité par tous les pays de la planète, émerge progressivement, trop lentement peut-être, mais avec force. La mainmise des Occidentaux sur le Moyen-Orient, son pillage des ressources énergétiques de la région, le niveau hallucinant de violences qu’ils lui infligent dans la bonne conscience hypocrite de l’instauration de la « Démocratie et des Droits de l’Homme », ne sont plus tolérables.

C’est inadmissible. Et, tout sera fait pour y mettre un terme.

Certes, les Occidentaux vont s’efforcer, s’acharner, pour prolonger le chaos en Syrie, même s’ils savent qu’ils n’ont plus la maîtrise de la situation comme, encore pour quelques temps, en Lybie, en Afghanistan ou en Somalie.

Apparemment, l’oligarchie militaro-industrielle des USA ne se souvient pas du Vietnam, et de la pathétique fuite des forces d’occupation américaines avec leurs collabos, lors de la chute de Saigon, le 30 avril 1975… Si Hillary Clinton devient président des USA, il est à prévoir une montée en tension paroxystique. La Syrie et ses alliés s’y préparent. : « les hurlements du vent ne font pas trembler la montagne », comme disent nos amis Chinois.

Signe fort : la Chine vient de signer des accords de coopération avec les forces armées syriennes. Dans un premier temps, pour contribuer à la formation et l’équipement, compte tenu de l’urgence et l’immensité des besoins, dans le domaine médical et des soins spécialisés pour les dizaines de milliers de blessés, handicapés et traumatisés. Notre presse de la propagande s’en étrangle de dépit ridicule (« …l’armée pro-Assad… »). (7)

ii)  Naufrage du fanatisme néocolonial

Hors les frontières de leurs propres pays, les Occidentaux se croient exonérés des règles du Droit International (même embryonnaire), de la Justice et de l’Ethique. Ce culte de l’irresponsabilité et de la sauvagerie bien pensantes trouve inexorablement ses limites. Même si, actuellement,  les nomenklaturas en Occident, corsetées dans leur « habitus » raciste, n’en acceptent pas l’évidence.

Le Moyen-Orient vit ce que des pays comme la Chine ont subi pendant des décennies : un climat de guerre civile artificiellement entretenu par les « grandes puissances » du moment, avec leurs « seigneurs de la guerre« , leurs milices, leurs trafiquants d’armes, aussi corrompus que sanguinaires. Chacune instrumentalisant sa marionnette, au gré des alliances fugitives forgées dans les fourberies opportunistes.

Mais tôt ou tard, les prédateurs occidentaux devront quitter la région. Pour n’y revenir que dans un « rapport d’égal à égal ».

iii)  Renaissance annoncée

Hormis les satrapies vermoules du Golfe Persique, à l’exemple des autres pays du Moyen-Orient, plus que d’autres certainement, la Syrie est en ruine.

Comme l’était la Chine en 1949, après un siècle de chaos entretenu par l’Occident, quand elle a pu enfin réaliser son union et s’ériger en république indépendante.

Comme l’était le Vietnam, au lendemain de 30 ans de luttes anticoloniales.

Magnifique exemple de résistance, la Syrie représente pour la région, au-delà de la bataille d’Alep, le Stalingrad sur lequel se brise la voracité prédatrice de l’Occident. En cendres, mais elle renaîtra de ses cendres encore plus forte et plus belle qu’elle ne l’a été.

Son peuple, dans toutes ses composantes ethniques et religieuses, solidaire, uni ; autour de son président et de son épouse, plus populaires que jamais, incarnant le courage inébranlable et la sereine dignité de la Nation Syrienne.

Madame Asmaa Assad recevant mères et épouses des militaires tués au combat

Madame Asmaa Assad recevant mères et épouses des militaires tués au combat

Ref et sources:

1.   Cf. : Sun Tzu, “L’Art de la Guerre”, préface et introduction par Samuel Griffith, éditions Flammarion, Collection Champs-essais, 2008.
Le chiffre romain s’applique au chapitre, le chiffre suivant au paragraphe, le dernier à la page.
2.   Georges Stanechy, Syrie : Panique chez les Egorgeurs de l’OTAN, 12 octobre 2015,
http://stanechy.over-blog.com/2015/10/syrie-panique-chez-les-egorgeurs-de-l-otan.html
3.   Exemple : Syria : S.A.A Storming In Two Factories In Aleppo Industrial Area (Les Forces Armées Syriennes à l’assaut de deux usines dans la zone industrielle d’Alep), 12 juillet 2016, YouTube,
https://www.youtube.com/watch?v=v4CrA4G0Ids
4.   Les USA redoutent le nouvel avion russe TU-214R en Syrie, 18 février 2016,
https://fr.sputniknews.com/international/201602181021871183-usa-avion-russe-syrie/
5.   Georges Stanechy, Calife ?… Moi : Archevêque !, 30 septembre 2014,
http://stanechy.over-blog.com/2014/09/calife-moi-archeveque.html
6.  Lise Loumé, Qu’est-ce que le captagon, la drogue des djihadistes ?, Science et Avenir – Santé, 17 novembre 2015,
http://www.sciencesetavenir.fr/sante/cerveau-et-psy/20151116.OBS9569/qu-est-ce-que-le-captagon-la-drogue-des-djihadistes.html
7.  Syrie : la Chine va former l’armée pro-Assad, Le Figaro, 25 août 2016,
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/08/25/97001-20160825FILWWW00142-syrie-la-chine-va-former-des-membres-de-l-armee.php

Source Stanechy

Quelques articles de Stanechy, qui pourraient vous éclairer sur:

1.  Crise : de la Dette Publique ou du Contrat Social ?

2.  Budget de La Défense : Pleine Floraison

3.  Ukraine : Le Passing-Shot

4.  Nucléaire Iranien : Prétexte et Préméditation

5.  Les Tares du Système Bancaire : Le Virus IPRIS

6.  Syrie : La France Asservie

7.  Gaz de Schiste : La Bulle à Gogos

8.  Bellicisme Impérial : Canonnière, Mensonge & Vidéo

9.  La Grande Distribution : Le Sida Economique

10. Tibet : Excuses d’un Français au Peuple Chinois

11.  France : Cartographie du Fanatisme

 

25 commentaires

  • JBL1960 JBL1960

    Georges Stanéchy a souvent été pour moi comme un phare dans mes nuits noires et mes jours gris…
    En complément des liens celui de Stanéchy qui m’a le plus bousculé celui-ci = Régime saoudien Kleptocratie en décomposition que j’ai intégré dans ce billet de blog = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/01/16/non-toujours-pas-en-mon-nom/
    Stanéchy dès janvier 2016 a rappelé le pacte de Quincy et je l’ai détaillé dans ce billet car déjà avec ce pacte on comprend que tout avait été décidé à l’avance et que c’était plié en 4.
    Pour moi, pour arrêter le bouzin, c’est encore possible en leur retirant notre consentement, et tout s’arrêtera.
    C’est ce que je tente d’expliquer dans ce billet d’importance pour moi = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/08/16/nul-ne-sera-chef-de-ce-changement-qui-vient/

  • très bel article qui contrebalance la propagandastaffel des médias.

  • Panurgie

    La moindre des choses quand on publie un article de propagande c’est de le préciser.
    C’est ridicule de relayer ce genre d’article sous cette forme, c’est intéressant de voir quel est la propagande de Bachar mais faire passer cela pour un texte normal est de la désinformation.

    Je résume un peu l’article: Bachar est gentil, il fait attention aux civils. Les egorgeurs sont tous des miliciens sous tutelle de l’Occident et du méchant ogre otanesque. Le califat et tout les autres sans distinction servent le meme maître. Bachar n’est pas affaibli et la trêve est une technique, etc….

    Mettre guerre civile entre guillemet histoire de bien montrer que cette guerre n’est pas civile mais étrangère, faire passer les ennemis pour des gens au QI simple, et des barbares. Bref ça pue la vieille propagande, et c’est honteux de relayer un tel propos sans un minimum de mise en situation. Le plus triste c’est que certains applaudissent cette propagande, allez donc vivre en Syrie quand Bachar gagnera, ou en Russie vous nous direz si il est meilleur d’y vivre.

    • Coucou Panu :)

      Il est évident qu’il faut quelque peu nuancer, mais d’un côté en temps de guerre la propagande est des deux côtés pas seulement de celui de Assad. Ensuite il faut tenir compte de l’appui du peuple syrien pour Assad qui reste important ce n’est pas pour rien. La guerre est atroce pour les deux camps et non pour un seul tous les acteurs en Syrie commettent des actes barbares et cruels qui tuent des civiles pas seulement le camps de Assad. De plus la propagande essaye de nous faire croire que Assad tue pour son plaisir ses propres civiles, or il est important de se poser les bonnes questions, quelle serait l’intérêt de Assad de tuer ses propres ressortissants alors qu’il a besoin d’avoir son peuple derrière lui ? pourquoi il détruirait ses propres infrastructures ? Aucune.

      Pour les groupes dis « rebelles » je te signale qu’ils sont constitué de plus de 123 nationalités différentes dont les syriens y sont minoritaires ce qui est vraiment logique pour des mouvements dis nationaliste de libération…

      Ensuite je ne comprends pas pourquoi dis-tu d’aller vivre en Russie ou en Syrie pour voir ? Si ça ce n’est pas des paroles propagandiste. La qualité de vie en Syrie était élevée et de plus c’est un pays laïque comme l’était la Libye ou l’Irak qui tombé aux mains de gouvernement pratiquant la Charia sont devenu des enfers, merci les yankees, non ? De plus c’est un pays souverain avec des élections, le peuple choisis.

      Pour la Russie idem, ils sont bien plus démocratique que l’EU ne le sera jamais. Il faudrait que tu revoies ta copie et bien te dire que la propagande la plus extrême ne vient pas de là ou tu le penses.

      Akasha.

    • voltigeur voltigeur

      Mais qui a dit cela? Personne n’est gentil, c’est de l’enfumage à tous les niveaux, mais il y a des niveaux plus élevés que d’autres. Bachar n’est pas un saint, mais il n’a attaqué personne! C’est Ste Coalition qui détruit son pays. On l’a accusé d’avoir utilisé des armes chimiques contre son peuple, pourtant tout le monde sait que c’est faux, alors niveau propagande, personne n’a rien à s’envier!
      On se souvient combien l’énergumène était déçu, que son « mentor » Oblabla, ait décidé de ne pas attaquer la Syrie… Tu fais fort là! respecte au moins ceux qui ne sont pas de ton avis, lis ce qu’ils écrivent. Et ne me taxe pas de faire de la propagande, je ne roule pour personne!
      http://reseauinternational.net/francois-hollande-sexprime-sur-la-syrie/
      Poutine aussi mange un bébé tous les matin, pour son déjeuner…

      • Voilà c’est bien envoyé aussi ça…

        De plus Panu si tu veux réellement t’émouvoir pour les peuples du moyens orient tiens compte de tout est ce que nos chers médias s’émeut pour le Yèmen pays attaqué illégalement par tes héros ?
        – Yémen, la guerre dont on ne parle pas
        https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2016/08/28/yemen-la-guerre-dont-on-ne-parle-pas/

        Ou encore tu oublies de nous dires que les Etats Unis et leurs alliés on massacré plus de 4 millions de civiles depuis 1990 :
        – Des victimes sans valeur : les quatre millions de musulmans tués dans les guerres occidentales depuis 1990
        http://www.middleeasteye.net/fr/opinions/des-victimes-sans-valeur-les-quatre-millions-de-musulmans-tu-s-dans-les-guerres

        Alors elle est de quel côté la propagande ?

        Autre-chose dernièrement la médias nous on fait le coup du pauvre petit Omrane (qui n’a rien demandé à personne le pauvre coeur), pour nous montrer à quel point Assad et Poutine sont méchants. Mais ils ont oublié de nous parler de ceci :
        – La France assassine 164 civils en Syrie en représailles pour Nice (TeleSur)
        http://www.legrandsoir.info/la-france-assassine-164-civils-en-syrie-en-represailles-pour-nice-telesur.html

        Dont de nombreux enfants !!!

        Donc un moment il apparait important de faire preuve de discernement.

        Akasha.

        • voltigeur voltigeur

          Être formaté à ce point et soutenir les faiseurs de chaos, c’est pas croyable ça!

        • Panurgie

          Tu es gentille Akasha mais je suis au courant qu’il y a une guerre au Yémen, que les bombardements font des morts, ou qu’il y a eu des millions de morts au moyen orient. Mais cela n’excuse en rien cet article. On peut être contre la politique US et pourtant ne pas idéaliser Bachar ou Poutine comme le font tellement de gens sur ce site. La Russie et la Syrie sont loin d’être démocratique.

          Si il y a de la propagande des deux côtés ce n’est pas une raison pour publier cela comme un article. Tu devrais t’intéresser aux organes de presse russe et syrien et tu verrais qu’ils emploient des gens pour faire passer leurs messages à l’étranger, et pour le coup les ME sont une caisse de résonance de leurs messages.

          • Balou

            Et toi un petit **modéré**…? Qu’est-ce que tu fais là à raconter toujours les mêmes niaiseries pour nous endormir ? Pas envie de faire dodo ? Taper un grand tour ?

          • @ Panurgie :)
            Oui je suis gentille et j’ai toujours eu la fibre pédagogique^^

            Tu es peut être au courant de ce qu’il se passe au Yémen mais pas dans son ensemble apparemment… L’Arabie Saoudite n’a aucun aval pour cette guerre injuste et ses alliés que sont les américains ou encore la France se rendent poupable de crimes atroces. Il s’agit d’une agression pour un peu de pétrole..
            – Yémen: Pour une gorgée d’or noir
            http://www.investigaction.net/Yemen-Pour-une-gorgee-d-or-noir/
            Donc je trouve que tu as la fâcheuse tendance à voir ça par le prisme des médias complices qui n’expliquent rien.

            Ensuite sais-tu au moins pourquoi il y a la guerre en Syrie ? Ce n’est pas pour sauver le pauvre peuple aux mains du méchant Assad mais bien pour une histoire de Oléoduc gazier. Déjà pour bien appréhender la situation dificile il faut remonter aux accord Syke Picot car il était déjà question de redessiner les frontières et de se partager les états nouvellement créé entre les français et les anglais, quand aux américains ils auraient pu prendre l’Irak, l’Iran et le Liban dont une partie reviendrait de ‘droit’ au i.sréliens…
            Lire ceci : http://www.agora-erasmus.be/L-ombre-de-l-accord-Sykes-Picot

            Maintenant l’affaire se complique avec les oléoducs qui devaient partir du Qatar passer par la Syrie et ensuite en Turquie, d’ailleurs au début Assad et Erdogan était en bon terme jusqu’à cette histoire :
            – Un membre du clan Kennedy révèle la vraie cause de la guerre en Syrie
            En savoir plus sur http://reseauinternational.net/un-membre-du-clan-kennedy-revele-la-vraie-cause-de-la-guerre-en-syrie/#Y7UGfbKrvxuEK6Kc.99

            Les vraies raisons de la discorde entre Al Assad et Erdogan, l’oléoduc kurde :
            http://www.alterinfo.net/L-oleoduc-kurde-Plan-americain-Grand-Moyen-Orient_a920.html

            Les choses ne sont pas simple chaque acteur du conflit syrien défend ses intérêts ils n’y a pas les gentils d’un côté et les méchants de l’autre…Ainsi la Russie par exemple ne vaut pas de coalition de l’OTAN/ONU trop près de ses frontière ou d’une prise de ses anciennes provinces que sont le Azerbaïdjan ou la Géorgie.

            suite —> post suivant :

            Akasha.

            • …/…
              Autre chose de trèèès important, sais-tu d’où viennent les principales infos traîtée par la suite par les différents organes de presse Panu ?
              de L’ OSDH qui n’est qu’une seule personne et demeure à… Londres (sic)
              A lire : http://www.investigaction.net/syrie-le-revisionnisme-du-monde-a/
              Le RSDH, une ONG qui avoue faire de la désinformation

              Pour nous faire avaler son papier mensonger, le journaliste « Mondain » se base sur le Réseau syrien des droits de l’homme (RSDH), une officine de la Coalition nationale syrienne financée par les soi-disant « Amis de la Syrie » (USA, Canada, pétromonarchies du Golfe, France, Angleterre, Turquie). Le choix de citer le RSDH plutôt que l’OSDH pourtant considéré comme une source fiable par les médias dominants n’est pas anodin…/…

              Voilà un peu le topo Panu. Surtout si tu as des doutes des questions n’hésite surtout pas.

              Akasha.

    • ConscienceU12 ConscienceU12

      Et toi panurge si tu pouvais partir vivre aux states, ça nous ferait des vacances ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

    • Balou

      Panurgie alias 007 > La moindre des choses quand on publie un article de propagande […]

      Vas-y, dis-nous où est la propagande dans cet article, pour nous éclairer.
      Eh puis si on peut rire un peu en même temps, c’est toujours bon à prendre

      Panurgie> allez donc vivre en Syrie quand Bachar gagnera, ou en Russie vous nous direz si il est meilleur d’y vivre.

      Vas-y toi, comme ça tu pourras en parler… tu pourras même visiter un goulag si tu veux…

      Ces célébrités étrangères qui ont choisi de devenir Russes

      https://fr.sputniknews.com/russie/201608281027491214-celebrites-passeport-russe/

    • Balou

      Panurgie, mets-toi ça entre les dents et serres bien fort..http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      Esclavage sexuel des réfugiées syriennes

      Nos médias occidentaux font semblant de défendre tous les droits humains en dénonçant juste
      le sort des femmes dans certains pays… d’ailleurs jamais en Arabie Saoudite ou au Qatar :
      l’indignation est sélective, fonction des Etats (non-alignés ou soumis à Washington).

      En réalité, ces médias plaident pour les réformes « modernes » portant atteinte à tous les droits
      fondamentaux (comme ceux du travail), ou pour les mesures d’austérité les plus dures.

      Et lorsqu’ils se penchent sur, au moins, le sort des femmes, c’est pour protester contre les femmes violées, battues ou, surtout, voilées… Mais dans le même temps, nos médias se taisent complètement sur des scandales énormes ! Emportés dans leurs élans va-t-en guerres, obsédés par le désir de détruire la Syrie multi-culturelle, laïque, tolérante, ils se fichent en réalité pas mal du sort des femmes dont ils prétendent se faire les défenseurs, puisque l’esclavage des réfugiées syriennes les laisse complètement indifférents !

      D’ailleurs, en tentant d’amadouer la gent féminine, les femmes, en tentant de montrer leur intérêt pour elles, ces médias espèrent peut-être, au fond, les convaincre de devenir ensuite les meilleurs agents de la « démocratie » à la sauce occidentale, du soi-disant progrès ? Pour mieux asservir ensuite, à travers elles, les Etats convoités.

      En tous cas, voici des articles qu’il faut absolument relayer. Au nom de la vérité qui doit prévaloir, encore et toujours…

      Chantal Dupille

      Suite : http://chantaldupille.over-blog.com/article-nouvel-esclavage-tu-par-medias-des-refugiees-syriennes-sexe-de-survivance-118434445.html

    • Balou

      Un renversement d’Assad laisserait place à « un énorme vide de pouvoir »

      Si le gouvernement du président Bachar el-Assad était renversé, ce à quoi aspirent tant les Etats-Unis, les conséquences ne seraient pas aussi positives que certains veulent bien le croire.

      https://fr.sputniknews.com/international/201608281027493906-renversement-assad-vide-pouvoir/

    • Rik22

      Au regard de l’état actuel de la Libye (bombardée à l’uranium appauvri), de l’Afghanistan mutilé, de l’Irak attaqué pour présomption erronée d’armes de destruction massive et complicité lors des attentats du 11 septembre 2001, il est difficile de croire que la Syrie, voisine directe de l’état expansionniste Israel, pouvait vivre dans une totale démocratie.
      Et pourtant, ce peuple jouissait de valeurs hautement respectables.
      Aujourd’hui les financiers des jihadistes ne sont toujours pas inquiétés, les décapitations et attaques au gaz ne sont pas véritablement condamnées par l’onu siégeant à New York, et les Américains revendiquent leur droit de présence sur le sol syrien au nom de la « défense de leurs propres intérêts ».
      Il est vrai que certaines vérités demandent un certain courage intellectuel.
      Pour mémoire : on parle de mini bombes à neutrons en Syrie en mai 2013 :
      http://www.youtube.com/watch?v=vm7ObVSix7w

  • Panurgie

    Akasha c’est sympa de me filer tout tes liens mais on ne recherche pas l’info de la même manière. Avance quelque chose dis moi de me renseigner et je le ferais personnellement.
    C’est pas la peine de prendre des airs de professeur pour m’expliquer comment le monde marche, j’ai déjà fait mes propres recherches.

    J’ai simplement dit qu’il s’agissait d’un article de propagande pour Bachar. Ça ne fait pas de moi un pro-us, ou quelqu’un voulant défendre les guerres menés la bas ou un ignorant. Je connais bien la version des ME sur la guerre en Syrie, je suis en accord sur certains points en désaccord sur d’autres, mais je pensais pas que cela mènerait certains d’entre vous à défendre un article de propagande. Relis le à froid, et si tu trouves qu’il ne s’agit pas d’un article de propagande c’est hors de ma portée….
    Ce n’est pas parce que les US sont méchant que Bachar devient un gentil. La femme d’el Assad au chevet des mères de soldats morts, rien que ça devrait te mettre sur la piste.

    • Rik22

      Et bien, vous devriez reconsidérer la profonde affection de votre mère pour vous attrister ainsi de cette forme de propagande, hautement préférable à celle de Natanyaou accueillant dans ses hôpitaux des mercenaires blessés dont des égorgeurs et autres sadiques.
      Qu’il y ait de la propagande des deux côtés, bien sûr, n’empêche pas d’être sensible aux injustices, surtout à ce niveau de cruauté.
      Cet article est intéressant car il apporte un peu d’espoir face à la machine à broyer otanesque et ses cortèges de carnages.
      Vous avez raison, vous avez le droit d’avoir un autre point de vue. Mais votre première phrase « La moindre des choses quand on publie un article de propagande c’est de le préciser. » était extrêmement agressive. Quelle serait votre réaction à égale proportion par rapport à certains crimes commis sur des enfants notamment ?
      Désolé de ce ton si professoral

Laisser un commentaire