Économie: Le RSI a déjà été condamné par un tribunal… et autres infos…

Pour ceux nombreux, qui sont en bute aux « tracasseries » du RSI, une info parmi des dizaine d’autres, de P.Jovanovic.

argent

Le tribunal de grande instance de Nice n’ayant pas trouvé d’immatriculation du RSI au registre national des mutuelles voici deux ans, il avait jugé que du coup le RSI n’avait pas qualité à recouvrer des sommes auprès des commerçants et professions libérales…

Si vous avez des huissiers qui frappent à votre porte, voici le pdf du jugement ici (le rappel de notre lecteur) et s’il s’agit d’une autre caisse vérifiez que celle-ci est bien inscrite au registre des mutuelles (ici le lien sur la Banque de France avec des fichiers excel et pdfs) ou encore ici.

Le dépeçage de la France continue:

APRES LE CHATEAU DE VERSAILLES, LE PS VA VENDRE LES LIGNES A HAUTE TENSION !!!!

L’an passé au mois d’août, on a appris que l’Etat avait loué pour 99 ans (donc vendu) une aile du château de Versailles à un groupe hôtelier. Eh bien c’est également mi août qu’on apprend (merci à mes lecteurs chez EDF). Stéphane nous dit: « le gouvernement a décidé d’ouvrir en catimimi le capital de la filiale d’EDF qui est en charge de l’étude et de la maintenance des Lignes haute tension. Il s’agit de Réseau de Transport Electrique (RTE). La directive européenne mets l’ensemble des opérateurs électriques sur la paille, EDF compris.

L’ouverture du capital de RTE est donc sensée sauver la mise d’EDF, mais comme on ne s’attaque pas au coeur du problème, ce n’est donc qu’une argutie pour privatiser RTE qui est une entreprise qui donnera une rente financière assurée à son futur propriétaire! Derrière la Caisse des Dépôts et Consignations qui est pressentie pour rentrer au capital se cachent en effet des intérets privés. Le syndicat CGT(majoritaire) a diffusé un tract explicatif sur ce sujet.

Notez que la faillite des opérateurs électriques mériterait qu’un journaliste fasse un papier dessus, vue les conséquences potentielles pour l’ensemble de l’économie européenne et de la vie quotidiennes des européens!«  Lire la suite

COMMENT MICHEL SAPIN PREND LES FRANCAIS POUR DES CRETINS (suite)

Notre lecteur Mr Metayer a lu l’article de la Tribune et a failli s’étouffer en lisant ce que Mr Sapin a demandé à ses collaborateurs à Bercy, après la nomination de l’énarque Thierry Aulagnon, un énarque de la Société Générale, à la tête de son cabinet: « Michel Sapin a écrit à ses collaborateurs en leur demandant… de ne pas communiquer avec Thierry Aulagnon lorsqu’ils auront des informations sur les sujets relatifs à la Société Générale, mais aussi, Thalès, BPCE et Air-France-KLM et [les] sociétés We share bonds et MAB Finances, autant d’entreprises auxquelles Thierry Aulagnon a été lié d’une manière ou d’une autre.« .

Notre lecteur dit: « en tant que chef, Aulagnon n’aura donc pas accès à une dizaine de dossiers dont il aura la charge! On nous prend pour des c***, mais chut, c’est les vacances« . Lire ici la Tribune.

LE FONDS DE RETRAITE DES POLICIERS ET POMPIERS DE DALLAS RUINE !!!

Après le fonds de retraite des policiers du FBI et de la NSA qui avait explosé en 2009 (le gérant s’était mis une balle dans la tête plutôt que d’affronter tous ces fonctionnaires) voici un autre fonds de pension de policiers qui a explosé, celui du Dallas Police and Fire Pension (DPFP) qui paye 10.000 retraités. Le Dallas Morning News explique que le FBI a fait une descente dans les comptes et a découvert que les actifs immobiliers avaient été gonflés de… 30%, si, si, par le syndic qui était en charge du portefeuille estimé à 750 millions au plus haut de la période faste…

C’est sûr que cela finit par poser un problème dans la dure réalité, quand les comptes sont en fait déficitaires parce qu’un quidam a surestimé les biens immeubles de 20% à 50% et qu’il s’agit de revendre ces biens au prix gonflés où ils ont été déclarés. Ne riez pas, le même problème se pose à tous les fonds de pension français qui ont des grands investissements immobiliers, en particulier en province.

Inutile de souligner que la crise s’aggravant, les retraités verront leur pension amputée d’une bonne partie, comme en Grèce. « DPFP was forced to mark down it’s entire real estate book by 32% in 2015. Private Equity investments were also marked down over 20%« . ZH note qu’il s’agit là d’un système Ponzi typique: « And of course the typical pension ponzi, whereby in order to stay afloat the plan is paying out $2.11 for every $1.00 it collects from members and the City of Dallas effectively borrowing from assets reserved to cover future liabilities (which are likely impaired) to cover current claims in full« . Lire ici.

BALTIC DRY: VOUS REPRENDREZ BIEN UN PEU DE METAL ????

Toujours en plein milieu du mois d’août, le Wall Street Journal a informé ses lecteurs « que PLUS DE 1.000 CARGOS (bateaux) représentant plus de 52 millions de m3 d’espace vont être DETRUITS INTEGRALEMENT et l’acier vendu au poids« . Comme il n’y a plus rien à transporter, et que la maintenance d’un cargo coûte une fortune en équipage, taxes, gazole, etc., la solution la plus simple consiste à les envoyer à la casse.

Le gâchis !!!! Et on nous parle de « développement durable« !!! C’est surtout la c*** qui est durable. Notez que sans les mensonges des médias et des économistes à propos de la reprise, jamais ces armateurs n’auraient acheté 1.450 mega navires chaque année entre 2010 et 2015…

Le quotidien précise qu’avant (la crise de 2008) la durée de vie d’un navire cargo était de 30 ans, alors que maintenant la moyenne est tombée à 15 années. Du coup, le journal a trouvé la phrase qui résume tout. « Les armateurs recyclent leur bateaux » genre comme nous on recycle une ampoule. Lire le WSJ ici.

Source: Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2016

 

3 commentaires

Laisser un commentaire