Des copies fidèles du manuscrit de Voynich bientôt en vente

Deux manuscrits conservaient bien leurs secrets sur la planète, le Codex Selden est le premier des deux, il est mexicain et viens de révéler ce qui se trouvait caché durant 500 ans. Le second manuscrit est encore plus mystérieux, c’est celui de Voynich qui va être intégralement reproduit, dans les moindres détails, même les plus discrets.

6-decouvertes-mysterieuses-et-epatantes-que-la-science-narrive-toujours-pas-a-expliquer-aujourdhui1

L’un des livres les plus énigmatiques au monde, le manuscrit de Voynich, écrit sur un parchemin médiéval dans un langage que les plus grands cryptographes n’ont jamais pu décoder, va être reproduit en Espagne.

Des centaines de chercheurs ont passé leur vie à tenter d’interpréter ce livre mystérieux -avec ses pages d’écriture manuscrite élégante, ses illustrations de plantes étranges et ses dessins de femmes nues- auquel on attribua même certains pouvoirs magiques…

Reproduit à l’identique
L’ouvrage altéré par le temps ne sort que rarement du coffre-fort de la bibliothèque Beinecke, de l’université Yale aux Etats-Unis. Mais une petite maison d’édition basée dans le nord de l’Espagne, Siloe, a finalement obtenu après dix ans d’efforts l’autorisation de le reproduire à l’identique et d’en diffuser près d’un millier de copies, à la grande joie de son directeur.

Aura de mystère
« Toucher le Voynich, c’est vraiment quelque chose », dit Juan Jose Garcia, au dernier étage d’un musée du livre où siège la maison d’édition, à quelques rues pavées de la fameuse cathédrale gothique de Burgos (nord de l’Espagne). « C’est un livre entouré d’une telle aura de mystère que le voir pour la première fois… emplit d’une émotion vraiment difficile à décrire », affirme-t-il.

898 répliques
Spécialisée dans la publication de fac-similés de manuscrits anciens, Siloe a acheté les droits de reproduction, pour une somme gardée secrète, afin d’en diffuser 898 répliques -la maison d’édition a pris l’habitude de publier ce nombre d’exemplaires, qui correspond à un palindrome, après le succès d’un fac-similé publié autrefois à 696 exemplaires.

A vendre pour 7.000 euros
Elle entend éditer des fac-similés du manuscrit de Voynich tellement fidèles qu’ils feront apparaître les tâches, les trous et les déchirures qu’a subis le vieux parchemin… Siloe compte vendre chaque reproduction 7.000 à 8.000 euros et assure que près de 300 acheteurs ont déjà réservé un exemplaire.

Avantages
Raymond Clemens, conservateur de la bibliothèque Beinecke, explique que Yale a décidé de céder les droits de reproduction de l’ouvrage « parce qu’un très grand nombre de personnes voulaient le consulter ». Or « si nous laissons le manuscrit être manipulé aussi souvent, cela va le détruire ». La reproduction « permet aussi aux bibliothèques et musées de disposer d’une copie » et « nous-mêmes allons utiliser le fac-similé pour le montrer en dehors de la bibliothèque, aux étudiants et autres personnes intéressées », dit-il.

L’oeuvre d’un génie, d’un extraterrestre ou d’un plaisantin?

Les théories abondent sur le mystérieux auteur de ce manuscrit, qui tire son nom de sa redécouverte par l’antiquaire Wilfrid Voynich vers 1912 en Italie. Son existence avait déjà été mentionnée dans une correspondance du XVIIe siècle. Pendant longtemps, il fut présenté comme l’oeuvre d’un moine franciscain du XIIIe siècle, l’Anglais Roger Bacon, que son intérêt pour l’alchimie et la magie conduisit en prison. Mais cette théorie a été rejetée en 2009 quand le manuscrit a été soumis à une datation au carbone 14, selon laquelle il a été fabriqué entre 1404 et 1438. D’autres imaginent qu’il aurait pu être l’oeuvre du jeune génie de la Renaissance italienne Leonard de Vinci, d’un inconnu écrivant en langage codé pour échapper à l’Inquisition, d’un extraterrestre qui l’aurait laissé en cadeau après une visite sur Terre ou le résultat d’un canular sophistiqué…

Suite sur 7sur7.be

1408381186168417 arriba-1024x431 article-2551512-1B30AC9400000578-864_634x686 Voynich_Manuscript

 

11 commentaires

  • rouletabille rouletabille

    C’est génial cet article,merci,j’avais vus cette énigme et suis rester sans connaissances (pas KO hahaah).
    Suis curieux des interventions .
    bisous
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

  • On peut domner aussi comme hypothese:
    Maladie mentale: Le langage unique et jamais repris ailleurs
    Fake inutile pour collectionneur naif de florence ou venise(sir le declin…)
    Reprise autre chose tres trres ancien: Beaucoup de fleurs n existent pas (ou plus?) sur terre..

    Bref si on pouvait aller au vatican dans la biblio interdite peut etre que….

  • Pinpin

    Pour aller plus loin… Un site entierement dédié a ce manuscrit…

    http://www.ms-voynich.com

    Vraiment magnifique…!!ce site est une retrspective complète et presente toutes les pistes et recherches….

    Si vous n’avez pad 8000€, dépéchez vous de sauver ceci…200 pages du manuscrit…

    http://www.ms-voynich.com/album/index.html

  • Pour les amateurs de livres du Troisième Type:

    C’est une image extraite du fascinant « Livre rouge » de Carl Jung… Je connaissait quelques bouquins de lui, je ne pensais pas le retrouver dans « l’alchimie ».
    Bref, ses dessins sont magnifiques et ses textes… curieux?

    Je l’avais découvert en faisant des recherches pour ce sujet:
    http://lesmoutonsenrages.fr/forum/viewtopic.php?f=22&t=9961

    Livre énigmatique et symbolique…

  • Je connaissait pour posséder le Livre Rouge de Jung qui à l’origine était l’assistant de Freud… Puis il c’est émancipé car en définitive ils n’avaient pas la même vison de la psychanalyse, Jung était fort basé sur l’ésotérisme et l’occultisme des Indes ou l’alchimie de l’Hermétisme.

    Je suis aussi très intriguée par le manuscrit de Voynich, pour moi ce serait une écriture codée inspirée de l’écriture sumérienne qui est une écriture cunéiforme
    Et qui plus est les sumériens possédaient de grandes connaissances en magie et en alchimie qui perdura jusqu’en Égypte et en orient sous divers formes, l’Hermétisme en Égypte et la Kabbale en Phénicie. Puis ils eurent aussi les grandes migrations assyriennes vers l’est et l’ouest donc vers l’Anatolie et l’Inde qui donnera naissance à la race aryenne et les nouvelles langues d’origines indo-européennes qui donneront les Vedas en Inde ou encore le Viranas et le Varayana les grandes connaissances sumériennes qui se développeront sous un nouveau élan. En Europe se sera donc sur une grande partie de la Russie, les Balkans et la Pusse qui donneront naissances aux langues germaniques c’est sûrement dans se contexte que le manuscrit sera rédigé par un ou des druides prussiens qui à cette époque étaient encore détenteur des connaissances de la magie sumérienne et de l’alchimie qui au fil des siècles se perdirent due aux guerres incessante et aux autres paganismes..

    Akasha.

  • Voici un article incontournable qui répond presque à l’intrigue en tout les cas qui a le mérite d’attiser encore plus le mystère :

    – Révélations sur le manuscrit de Voynich
    http://initial.bipedalism.pagesperso-orange.fr/26b.htm#2b

    Orné

    • Une autre théorie, il serait d’origine aztèque cette fois (sourire).

      – Serait-on arrivé à décoder le manuscrit de Voynich ? Le mystérieux texte du 15ème siècle pourrait être écrit dans une langue aztèque perdue
      http://bistrobarblog.blogspot.be/2014/02/le-celebre-manuscrit-de-voynich-enfin.html

      Orné

      • Planete bleu Planete bleu

        Bonjour Orné,

        Autre possibilité

        Ce manuscrit à été fait au moyen âge, époque ou des milliers de femme ont été brûler sur les bûchers, à cause des connaissances qu’elles avaient des plantes et peut-être même connaissaient-elles des plantes inconnues à notre époque, ça ne m’étonnerait pas que l’une d’entre elle aient écrit ce manuscrit codé pour préserver et conserver leur connaissance et une certaine forme de spiritualité. La photo avec le numéro 78 est très évocateur. Je pense qu’elle voulait que sa reste indécodable si sa tombait dans les mains des hommes d’église de l’époque, elle a réussit au delà de toute espérence

  • Un reportage bien sympa sur le sujet :
    – Le mystère du manuscrit de Voynich [2011]

    http://www.youtube.com/watch?v=IHJofAM65Wg

    Orné