La police londonienne crée une unité pour lutter contre les trolls…

Le titre pourrait prêter à sourire si, la déferlante de messages de haine, ne prenait autant de proportion sur les réseaux sociaux et ailleurs. Les unités policières, luttant contre la cybercriminalité vont être créées au Royaume Uni, mais aussi en France.

MoutonsHarcèlement, injures, menaces… Sur les réseaux sociaux, la lutte contre les crimes et délits en ligne se met peu à peu en place dans la majorité des pays européens. En Angleterre, l’organe municipal chargé de la criminalité et de la police a annoncé qu’une récente consultation sur la réduction des crimes avait permis d’identifier l’augmentation du recours au numérique en matière d’agressions. Pour y remédier, le quotidien The Guardian a annoncé ce lundi 15 août dans un article, la création d’une unité de police dédiée à la cybercriminalité.

1,7 million de livres sterling 

Scotland Yard devrait donc prochainement se lancer dans la « chasse aux trolls » via cette unité des crimes de haine en ligne (« The Online Hate Crime Hub »).

…/…

En France, l’Office central de lutte contre la cybercriminalité, en charge de ces questions, a permis d’engager 90 procédures judiciaires pour apologie du terrorisme en 2015. Quant aux moyens engagés, le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve avait annoncé en janvier dernier, la mobilisation de 108 millions d’euros entre 2015 et 2017.

Lire l’article

Source 20Minutes

Voir:

Cybercriminalité: Environ 32.000 cas d’apologie du terrorisme recensés en 2015

Cybercriminalité: Une délinquance difficile à mesurer

Et ça ne s’arrête pas là, il va être interdit de critiquer le gouvernement et ceux qui le composent. Personne ne devra connaître les privilèges et autres « bonnes fortunes », de ces messieurs. Une plainte va être déposée contre le journaliste Yvan Stefanovitch, auteur d’un livre contre leurs privilèges. Quand sera t-il de Philippe Pascot et de son livre Pilleurs d’États? En mars 2015, Next-Impact avait publié: Et si l’on bloquait les sites injurieux envers les élus, sans juge ? Pour le secrétaire d’état, Jean Marie Le Guen, Mettre en cause le fonctionnement de l’État serait dangereux pour la démocratie. C’est ce qu’a expliqué le secrétaire d’Etat aux relations avec le Parlement excédé par les critiques visant le gouvernement depuis l’attentat de Nice. Bientôt une police de la pensée?

 

 

11 commentaires

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif Le Nœud coulant est en train de se resserrer sur nos gueules et sur les sites alternatifs ! …bientôt ce sera comme dans Judge Dredd http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif …on recevra une amende à chaque « Gros Mot » http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

  • Grand marabout Grand marabout

    18 moisissures pour concours de mauvaise foi:

    http://lesmoutonsenrages.fr/forum/viewtopic.php?f=51&t=9022

    LES PROTOCOLES D’UN TROLL:

    http://lesmoutonsenrages.fr/forum/viewtopic.php?f=28&t=9027

    Les techniques pour contrôler les forums:
    Ce document met au jour toutes les techniques employées par les gouvernements, les dés-informateurs, les politiques,etc:

    http://lesmoutonsenrages.fr/forum/viewtopic.php?f=22&t=9987

    Les 25 règles de la désinformation et « Les 8 traits d’un dés-informateur »

    dans un prochain sujet..bonne chasse à tous!

    • mat40

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Troll_(Usenet_et_Internet)

      Certaines personnes dénoncent les abus d’utilisation du terme « troll » qui pourrait parfois servir à couper court à toute discussion et débat. Ainsi, un intervenant à un débat pourrait utiliser ce terme afin de discréditer les personnes qui remettent en cause ses thèses, en les accusant de vouloir polémiquer. Ainsi, dans des débats, certaines personnes n’hésitent pas à traiter de troll toute personne n’étant pas d’accord avec l’avis majoritairement représenté pour la discréditer . Le troll se détachant d’une simple opposition d’idées par l’aspect volontaire de la polémique, il est parfois extrêmement difficile à découvrir. Ainsi, parfois, ce peut être l’accusateur qui est en fait un troll

      • Grand marabout Grand marabout

        n°18
        L’appel à la pitié (ou argumentum ad misericordiam)
        Méthode : plaider des circonstances atténuantes ou particulières qui suscitent de la sympathie et donc cherchent à endormir les critères d’évaluation de l’interlocuteur.

    • La prime s’élève à combien ? Connaissant Benji elle doit pas être bien grasse (rires).

      Orné

    • mat40

      http://lesmoutonsenrages.fr/forum/viewtopic.php?f=51&t=9022&sid=bc835289992b5bc3fc5e5016964ebb80

      «  » La généralisation abusive
      Méthode : prendre un échantillon trop petit et en tirer une conclusion générale. «  »

      = comme les anti-vaccins.

      5. L’appel à l’ignorance (ou argumentum ad ignorantiam)
      Méthode : prétendre que quelque chose est vrai seulement parce qu’il n’a pas été démontré que c’était faux, ou que c’est faux parce qu’il n’a pas été démontré que c’était vrai.

      = comme les chemtrailers et anti-vaccins

      7. L’attaque personnelle (ou argumentum ad hominem)
      Méthode : attaquer la personne et non ses arguments.

      = comme les chemtrailers et anti-vaccins

      12. Le renversement de la charge de la preuve
      Méthode : demander à l’interlocuteur de prouver que ce qu’on avance est faux.

      = comme les chemtrailers et anti-vaccins

  • ROY

    Confondre terrorisme, journalisme, syndicalisme etc etc est chose utile pour leur cause, leurs intérêts…
    Ceci démontre, toutefois, que tous ces personnages ont bien des casseroles où je pense…
    Plus que jamais il nous faudra dénoncer ces canailles, car les lois ne sont pas faites pour porter atteintes aux libertés, et, tout particulièrement à la liberté de s’exprimer ! Il y a effectivement de gros problèmes depuis des années en ce concerne la législation qui sur certains sujets devient liberticide…
    Les preuves ne manquent pas et nous avons à la tête du gouvernement, des gouvernements tout autant, toute une bande d’individus qui se sont emparés des rouages de notre système démocratique, le rendant inopérant voire s’opposant aux intérêts des citoyens et citoyennes dans bien des cas (les exemples sont là de plus en plus probants quant à la main mise d’une certaine mafia à tous les niveaux de notre société).
    Ils contrôlent tout (ou presque) et petit à petit nous imposent leur lois qui vont à l’encontre de nos intérêts (bien évidemment), ce sont des canailles et il faudra les attaquer auprès de juridictions internationales indépendantes quand tous les recours seront épuisés.

    Ils oublient que la France n’est pas leur domaine, que notre patrimoine est commun (et qu’il ne saurait être effectivement pillé, comme c’est le cas actuellement, et en toute impunité…), ils oublient que le peuple a des valeurs (qu’ils n’ont pas !) et que ce dernier aura le dernier mot, quoiqu’ils fassent et entreprennent contre le peuple, les peuples sont de plus en plus exploités, voire opprimés dans certains cas. Ces « élites » pour la cause savent tirer profits de toutes choses sur notre dos.

    Mais où sont passés les représentants du peuple ?

    Où allons-nous ?

    Il est temps de se relever et de réfléchir au système de société que nous laisserons à nos enfants et petits enfants !

    Il est temps de faire front contre ceux qui veulent nous interdire d’être libre, et de vivre pleinement notre vie tout simplement !

    Il est grand temps de dénoncer les manipulations (internationale, et là la Cia se trouve en bonne place…) dont la première victime est notre pays au bord de la faillite, de cette faillite qui est programmée pour encore plus profiter de la masse laborieuse, c’est là le triste constat des premières pierres posées contre le devenir même de notre pays, voire de l’humanité si nous n’y prenons garde.
    Car ces individus sont prêts à tout pour préserver leurs privilèges, et c’est bien là le pire.

    • Merci pour votre message.
      Vous oubliez les amoureux patriotes, tous ces Français du quotidien qui ont le « tort » d’aimer leur pays et de s’inquiéter des « évolutions » qu’ont leur soumet de gré ou de force …
      Vous savez ceux que les médias complices qualifient de populistes, de souverainistes, etc … ?
      En faisant un amalgame dégueulasse et volontaire entre l’extrême droite et les faschos, et donc un lien subliminal entre un nationaliste et un nazi. Quand on ne le catalogue pas directement dans la case du « repli » sur soi, etc …
      C’est une honte absolue et je suis surpris que peu de Français en parlent. J’ai l’impression d’être le seul à « bouillir » intérieurement quand j’entends tout ça. Il s’agit d’une manipulation consistant à faire perdre aux Français leur fibre patriotique au profit de l’oligarchie euro-atlantiste, de Bruxelles à Washington.
      Il s’agit d’une guerre silencieuse menée contre nous tous, tous ceux qui aimeraient ne pas voir leur pays se diluer dans ce foutoir appelé UE ..
      Faut-il rappeler qu’à l’heure actuelle des gens non élus décident pour nous ? NON ELUS !
      L’attaque en règle d’un des derniers bastions de la liberté, voir le dernier, à savoir internet, devrait nous alerter. Il s’agit ni plus ni moins d’une attaque contre notre liberté, la liberté de penser et d’exprimer ses opinions. Et tout ceci dans LE Pays des droits de l’homme et du citoyen …
      Il nous faut ne pas nous laisser faire de la sorte, les Français sont actuellement bien trop soumis et conciliants envers ces élites oligarchiques qui nous mènent droit dans le règne de Satan.
      C’est ahurissant.

  • rhubarbe

    Ils peuvent bien censurer tout ce qu’ils veulent, les propos orduriers qu’on leur adresse sans cesse fleuriront toujours de nos bouches et seront tout aussi bien véhiculés dans la population; ce qu’on ne peut pas dire sur un blog on peut le dire sans retenue dans la rue,au salon ou au café.
    En clair ce qu’on raconte même crûment sur les blogs est du politiquement bisounours à coté de ce qu’on dit et entend dans les chaumières ou dans la rue et personne ne peut nous y censurer; Messieurs Mesdames les Profiteurs,vive la Répugnique !

Laisser un commentaire