Un trou géant s’ouvre dans une rue chinoise et avale des passants…

Un sinkhole (Ang) ou doline (Fr), est un trou qui apparaît soudainement. Apparemment, il y a une explication géologique. N’empêche que, ces gouffres qui peuvent s’ouvrir n’importe où, n’importe quand, font se poser des questions. Merci à Isabelle de conscience du peuple qui a un dossier bien fourni, sur ces phénomènes et qui doute. Et vous, qu’en pensez vous?

Comme je le répète souvent, certains de ces « sinkholes » peuvent effectivement être le résultat de bris de canalisation ou d’accumulation d’eau de pluie et c’est toujours l’explication qui est donnée pour expliquer ces affaissements soudains. Ce qui est étrange et préoccupant, c’est qu’il y a une multiplication impressionnante de ce phénomène particulièrement depuis 2012 et ce, partout à travers le monde.

Oui, certains sont créés suite à des bris de canalisation, mais dans ce cas les conclusions des autorités seraient simples à faire puisque l’on constaterait des ruptures ou fissures dans la tuyauterie: ce n’est jamais confirmé et souvent, les témoins disent clairement qu’il n’y a pas de canalisations à cet endroit.

Là où ça devient un phénomène troublant, c’est dans la fréquence d’apparition de ces gigantesques trous, dans les villes, dans de petits villages, dans les cours arrières de maisons, sur des terrains de golf, ou dans des endroits complètement isolés de toute civilisation (les « sinkholes » de Sibérie par exemple).  Je remarque, depuis 2012, qu’une large majorité de « sinkholes » ont une forme presque parfaitement ronde.

Tapez simplement « sinkholes » dans Google images et vous le constaterez en quelques secondes. S’il s’agissait de bris de canalisation ou d’inondation souterraine suite à des pluies torrentielles, pourquoi cette forme arrondie? Celui du Guatemala est de loin le plus impressionnant, un des premiers « sinkholes » a avoir fait les manchettes, et personne ne réussira à me convaincre qu’il s’agit d’un bris de canalisations!
Ce que je remarque aussi, depuis plus ou moins un an devant la multiplication de ces trous béants de proportion gigantesque, c’est le fait que les autorités terminent toujours leur discours en disant que ces « sinkholes » sont un phénomène qui n’a rien d’inhabituel, qu’il s’en est produit un ou deux précédemment dans la même localité, le même État ou dans le pays. Ce discours « sécurisant » est mensonger puisque les « sinkholes » sont répandus dans plusieurs pays du monde, mais restent tout de même des phénomènes isolés et restent, pour la grande majorité, inexpliqués.
Rendez-vous en bas de page de ma page d’accueil et tapez dans l’onglet de recherche « sinkhole », vous constaterez ce que je tente d’expliquer ici: j’ai 10 pages d’archives sur ces trous béants qui se produisent partout à travers le monde!

Img d’illustration, sinkhole au Guatemala. https://www.nachi.org/sinkholes.htm

Un trou de 30 mètres de long sur 20 mètres de large, profond d’une dizaine de mètre, s’est ouvert soudainement dans une rue de Zhengzhou, métropole chinoise située entre Pékin et Shanghai. Au moment de l’effondrement, au moins trois personnes auraient été avalées.

C’est ce lundi, alors que la capitale de la province du Henan faisait face à des pluies diluviennes, qu’un gigantesque trou s’est ouvert, engloutissant le bitume de cette rue du centre-ville sur 30 mètres de long et 20 mètres de large.

D’après des témoins, cités par le Quotidien de la Jeunesse de Pékin, trois personnes sont tombées dans ce trou, profond d’une dizaine de mètre, au moment de l’effondrement. Les secouristes dépêchés sur place ont réussi à remonter un homme et une femme. Mais une autre femme serait portée disparue. Elle aurait été emportée, avec son vélo, par une rivière souterraine en crue, d’après le quotidien chinois. Ce mercredi, deux jours après l’ouverture de ce trou, cette femme est toujours introuvable.

Rupture de canalisations enfouies

Une enquête préliminaire est actuellement diligentée par les autorités chinoises. Selon les pompiers de la province, le trou pourrait être la conséquence de la rupture de canalisations enfouies, sous pression des eaux de pluies.

La municipalité de la métropole estime qu’on ne peut pas encore faire un bilan définitif des personnes avalées dans l’effondrement de la chaussée. Partis hier à la recherche de victimes, les secouristes ont retrouvé dans la cavité, trois autres vélo électriques ainsi que des sacs et plusieurs chaussures et vêtements.
Les villes chinoises et les trous béants

Dans les métropoles chinoises, ces trous géants qui se forment soudainement ne sont pas si inhabituels. Ils sont souvent associés à des travaux publics bâclés. Cinq personnes étaient décédées en 2013 dans une ville du sud de la chine quand un trou de dix mètres de profondeur s’est, là encore, ouvert subitement dans la chaussée.

Source:http://www.franceinfo.fr/actu/monde/article/un-trou-geant-s-ouvre-dans-une-rue-chinoise-et-avale-des-passants-809821 via Conscience-du-Peuple.

 

Un « sinkhole » de 8 mètres de diamètre, jusqu’à maintenant, n’offre aucune explication aux autorités de Brisbane en Australie

Voir sur le sujet:

https://www.nachi.org/sinkholes.htm article en anglais

30 commentaires

  • Namasté!

    Merci pour vos liens!

    Ce qui m’intriguera toujours c’est l’aspect rond.

    Saviez vous que les « orages » de plasma donnent les même résultats?
    Video http://www.youtube.com/watch?v=2ltmEMamX4w

    Plus de pistes électromagnétiques:
    http://lesmoutonsenrages.fr/forum/viewtopic.php?f=10&t=9923#p40918

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • kris de kerg. kris de kerg.

    Dés qu’il y a « une rivière souterraine, il y a automatiquement de la matière qui est emportée, au fur et a mesure, se crée une cavité souterraine dans un premier temps, puis ensuite en fonction de l’urbanisation, des « hasards », se forme des troux, cela a toujours existé, mais maintenant nous sommes souvent étonné, de ne pas tout maitriser………exemple, : lorsque, il y a 25 000 ans un trou se formait au milieu d’un troupeau de mammouth, aucun media n’en parlaient à l’époque…….

  • lily

    Ou encore http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif:

    Ces derniers temps ils ont l’air de se multiplier à travers le monde de façon très étrange; Enfin « très étrange », en langue de bois bien sûr, car la plupart du temps il suffit de faire quelques recherche pour constater qu’ils apparaissent TRES « étrangement », soit dans les régions fortement inondé
    es, soit dans les régions ou les exploitations de gaz de schiste ou pétrolières battent leur plein.

    http://naturealerte.blogspot.fr/2011/06/28062011-le-mystere-des-sinkhole-un.html

  • Olala

    Ca peut-être des éboulements au niveau de zones fragilisées par des inondations, ou des travaux à proximité. Au bien des « sorties » de gaz (il y en a pas mal en Sibérie depuis quelques années à cause du réchauffement).

    Etant donnée la complexité des « réactions en chaîne » au niveau géologique, qu’on a encore énormément de mal à mesurer aujourd’hui, je ne pense pas que les personnes qui construisent un barrage ou forent à un endroit précis soient capables de réellement mesurer tous les impacts (qui peuvent être très distants). D’autant que le réchauffement (ou au moins les variations de températures d’une année à l’autre) ont aussi un impact. Cela me paraît impossible de modéliser tout cela de manière précise pour le moment.

    Avis perso: le phénomène est naturel, mais sans doute amplifié par les activités humaines.

    Pinpin: pour ce qui est de la théorie de la Terre creuse, ou la Terre en expansion (parfois aussi invoquée pour les sinkholes): la démonstration scientifique est trop longue à faire ici, mais vraiment, ça ne peut pas coller avec les lois de la gravité.

    Pour ceux que ces phénomènes intéressent, il y a un un MOOC Géoscience: la Terre et ses ressources qui commence le 23 août prochain sur Edx (animé par l’université Delft). C’est en Anglais, mais il y a peut-être des sous-titres en français… J’ai suivi un autre MOOC de Delft, ils sont vraiment très bien. Pour ceux qui sont intéressés par ces sujets, je ne peux que vous conseiller de vous renseigner et de suivre des cours sur le sujet, afin de pouvoir vous faire votre propre opinion et ne pas dépendre de l’honnêteté (ou de la malhonnêteté) des autres pour pouvoir comprendre.

  • Blackice

    un trou géant au dessous de l’Elysée, Matignon, l’Assemblée nationale, ou le Sénat ce serait pas mal non plus.
    en plein conseil des sinistres en plus. hélas ce « beau monde » est partie en « vacances ».
    une sorte de 49.3 géologique!.

  • Eaglefeather Eaglefeather

    Bonjour,

    Le sujet m’a interpelé il y a déjà quelques années, alors que deux, trois de ces phénomènes s’étaient produits en l’espace de quelques semaines aux USA. D’autres cas sont survenus par après, à travers le monde, mais pas qu’eux ! Il y a le phénomène de « Sinkhole », mais il y a aussi ces « fissures » ou devrais-je plus justement appeler ça des « déchirures » ou des « lézardes », qui apparaissent aussi subitement à même la surface du sol.

    Selon les rapports rédigés par les « Experts » qui trop souvent font figure d’évangile, l’étude des éléments qui y sont contenus, font transparaitre bien souvent une absurdité totale dans les conclusions. Voir parfois même déterminer une cause sans avoir au préalable eu la preuve de l’existence d’une rivière souterraine par exemple, ou encore de conclure à rupture de canalisation alors que soit il n’y en aucune qui soit endommagée ou, qu’on soit au beau milieu de nul part loin de toutes urbanisations.
    Certes, il y a souvent des causes comme expliquées ci-dessus, mais certains de ces cas laissent perplexe. Je me suis procuré le rapport de trois cas, un en Floride(1), celui de Louisiane(Bayou Corne)(2), et un en Sibérie(3).
    1. Conclusion des experts : ruptures de canalisation ! Alors qu’il y a absence de canalisation(s) défectueuse(s), absence d’exploitation d’extraction ancienne ou récente, la géologie du terrain ne peut déterminer la présence de doline, la pluviométrie locale est insuffisante à une possibilité d’accumulation souterraine … !

    2. Il a pour origine l’érosion des parois d’un puits creusé pour fabriquer de la saumure ! Or la firme « Oxy » de Houston injecte du CO2 pour extraire du gaz dans la région, dès lors la réaction du CO2 et d’un milieu alcalin (doline = concentration de sel marin) sous un milieu aquatique et d’un milieu à forte contenance de méthane (dégradation organique subaquatique), rend ce CO2 encore plus acide. Deuxièmement, la Louisiane est un très ancien estuaire qui s’est rempli d’alluvions venant de l’intérieur des terres, le socle est constitué d’une couche de grès allant de 20 jusqu’à 400 m par endroit et de différentes couches plus dure et qui constituaient le plancher marin d’une époque lointaine parsemée de multiples restes d’un champs volcanique jusqu’ici incompréhensible. C’est probablement une des causes de l’accident de Deepwater Horizon le 20 avril 2010, lorsqu’ils ont percé une chambre magmatique vide mais remplie de gaz … volcaniques chauds et d’une mélasse bitumeuse apparentée à du pétrole d’origine anaérobie.

    3. Hormis l’exploitation de méthane à plus de 40 km de là, le paysage est celui d’une vaste étendue d’herbe recouvrant de doux vallons et collines. Le sous-sol se constitue d’une couche importante d’un humus dont l’origine remonte aux ères antérieures au Jurassique et recouvre ci et là de très anciennes cheminées volcaniques dont les cônes « auraient été » rabotés par l’érosion ! le socle sous cette couche est essentiellement du basalte. Les rares dépôts alluvionnaires se retrouvent principalement au large, en pleine mer. La bouche de ce sinkhole présente une caractéristique peu commune aux autres, le bords est ici relevé de 6 à 10 m de matière meuble et de débris rocheux accumulés et non expulsés, ce qui serait, en cas d’explosion de gaz souterrains. Aucune conclusion n’a été émise, vu l’absence d’intérêt et d’incidence sur la population locale.

    Quant aux déchirures de la croûte terrestre, elles ne sont que le fruit de mouvement de très anciennes failles géologiques qui se sont faite oubliées de la mémoire des hommes et qui selon l’accentuation des mouvements tectoniques de ces dernières années, se sont remises à se manifester, parfois de manière stupéfiantes et … inquiétantes aussi.

  • L’effondrement à partir d’un point concentrique d’une surface plane. Ce même point représentant le centre du cercle ainsi aperçu.

    Rien d’anormal la dedans.

    Je serais bien plus « inquiet » si on avait à chaque fois des formes d’effondrement du sol rectangulaires ou carrées …

    La photo d’illustration est un fake, retouchée à coup sûr histoire de donner une dimension « surnaturelle ».

    Le noir profond comme pour mettre en « évidence » une sorte de vide spatio-temporel qui avalerait les gentils passants et faire « peur » a été rajouté.

    Ptdr!

  • Youri-BZH

    Les Gog et Magog sont de sortie ???

Laisser un commentaire