Corse : en cas d’attaque islamiste, le FLNC menace de répondre «sans aucun état d’âme»

Si guerre civile ou guerre de religion il doit y avoir lieu en France, celle-ci débutera-t-elle en Corse? Car le FLNC vient de lancer un message clair bien plus « couillu » qu’à Nice: si jamais une attaque se produisait en Corse, ils ne seront pas Charlie  et la riposte sera déterminée!

Connaissant l’amour de certains corses pour les fusils, les bombes et les cochons sauvages, Daech devrait écouter, sachant que sur les 3, cela ne sera pas le cochon sauvage qui sera l’arme la plus utilisée…

2000px-Flag_of_Corsica.svg

Le 28 juillet, dans un communiqué, le mouvement clandestin nationaliste corse, le FLNC dit «du 22 octobre» a averti les «islamistes radicaux de Corse» que toute attaque de leur part déclencherait «une réponse déterminée».

En mai, le mouvement avait annoncé sa «démilitarisation» après des années de combat pour l’indépendance. Mais le Front de libération nationale corse (FLNC) pourrait bientôt reprendre les armes. Cette branche du FLNC issue d’une des multiples scissions du mouvement d’origine l’a annoncé dans un communiqué transmis à Corse Matin. Ses membres prennent au sérieux la menace d’un attentat islamiste sur l’île de Beauté.

«La volonté des salafistes est clairement de mettre en place chez nous la politique de Daesh et nous nous y sommes préparés», explique le texte.

«Votre philosophie moyenâgeuse ne nous effraie pas. L’amalgame n’existe que dans l’esprit des faibles et le peuple corse est fort [… ] de choix politiques difficiles qui ne nous ont jamais fait basculer comme vous dans la barbarie», ont-ils lancé à destination des extrémistes.

Et le mouvement indépendantiste prévient : «Sachez que toute attaque contre notre peuple connaîtrait de notre part une réponse déterminée sans aucun état d’âme.» «Si l’Etat islamique revendiquait des actions sur notre sol, nous ne pourrons vaincre qu’ensemble», poursuit le FLNC.

La politique étrangère de la France critiquée

Au-delà de ce message adressé aux fanatiques, le FLNC du 22 octobre interpelle l’Etat. Le gouvernement aurait, «si un drame devait se produire chez nous […], une part importante de responsabilité car il connaît les salafistes en Corse». Le mouvement avance même le chiffre de huit individus avant d’ajouter savoir «avec certitude que l’un des imams de Corse est un indicateur de la police».

L’aspect géopolitique n’est pas éludé dans le communiqué. Ainsi, le FLNC s’en prend à la politique étrangère hexagonale : «Il faudra que la France cesse sa propension à intervenir militairement et à vouloir donner des leçons de démocratie à la terre entière, si elle veut éviter que les conflits qu’elle sème à travers le monde ne reviennent comme un boomerang sur son sol.»

En savoir plus : Manifestants corses à RT : «On défend notre terre et on ne souhaite pas de racailles ici» (VIDEO)

Plus surprenant, les nationalistes assurent avoir permis au mois de juin de déjouer un «attentat dans un lieu fréquenté par le public», sans donner plus de précisions.

L’affaire du guet-apens d’Ajaccio

En décembre 2015, un piège a été tendu à des pompiers dans une cité d’Ajaccio par un groupe de jeunes qui leur ont lancé divers projectiles. L’incident avait entraîné plusieurs journées de mobilisation, parfois émaillées de violence.

En savoir plus : Corse : plusieurs interpellations à Ajaccio après l’agression de pompiers à Noël

Pour le groupe clandestin, il s’agissait d’une «stratégie mise en place plusieurs jours, voire plusieurs semaines auparavant pour tester la réaction du peuple corse». Une opération «orchestrée par quelques pseudo-penseurs malfaisants aidés de petites crapules sans envergure», déplore-t-il.

Appel au calme

Si la menace de représailles en cas d’attaque est limpide, le FLNC du 22 octobre ne souhaite pas céder au racisme. Le mouvement appelle «à la vigilance et au calme face à la barbarie» et souligne ne pas être «le refuge des frustrés d’une lutte raciale ou xénophobe» avant de dénoncer «les idéologies fascisantes qui alimentent les esprits fragiles et les réseaux sociaux».

Les indépendantistes s’adressent également «aux musulmans de Corse». Ils les appellent à «prendre position» en dénonçant l’islamisme radical et leur demandent notamment de signaler «les dérives chez des jeunes désœuvrés tentés par la radicalisation». Avant de les enjoindre à ne pas «afficher de signes religieux ostentatoires».

Sur un terrain politique plus classique, les présidents nationalistes de l’exécutif de la Collectivité territoriale de Corse et celui de l’assemblée, Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni s’activent aussi. Le 28 juillet, ils doivent soumettre à l’Assemblée une résolution demandant à l’Etat de fermer les lieux de culte musulman constituant «des foyers d’influence salafiste», d’expulser les animateurs fondamentalistes de ces lieux.

Ils demandent également à renforcer la sécurité sur les sites de grande fréquentation. La Corse est l’une des régions les plus touristiques de France. En 2014, selon l’Insee, les trafics aériens et maritimes y ont acheminé 7,4 millions de voyageurs.

Source: Russia Today

Dernière chose à prendre en compte, ils savent viser! Pour s’entraîner, ils utilisent les panneaux comme le montre cette photographie récupérée sur Wikipedia:

Directionelle_corse_criblee

26 commentaires

  • Pyramidion

    A quoi servent ces menaces, les terroristes doivent bien sourire de ce peuvent bien penser les nationalistes car en général ils meurent juste après après avoir comis leurs horreurs. Les mecs qui ne veulent pas se faire voler la vedette ou sont-ils en voie de réhabilitation

    • Je présume que les menaces de représailles se proposent d’être tout aussi aveugles que les attaques de kamikazes…

      • Pyramidion

        Ce que je dis c’est que les nationalistes peuvent passer à l’acte étant donné qu’ils (terrorites) sont dans une démarche suicidaire de toutes manières ils ne sont bien sûr pas plus impressionnés que ça par des représailles. Je ne pense pas que la vengeance ce soit la solution, ça serait juste une guerre de « gangs » supplementaire, l’un alimentera les actions de l’autre.

    • cogitologue

      On continue de compter en regardant la TV ? On prie 500 Tinelle, en espérant qu’on puisse rentrer à la maison après avoir bu un café à une terrasse ? On leur dit que le paradis n’existe pas ? on fait rien comme d’habitude, toute façon ça n’arrive qu’aux autres, moi tout va bien !?

      • Pyramidion

        Si possible on arrête de voter pour ceux qui donnent un alibi aux esprits faibles, on rapatrie notre armée des pays qui ne nous ont jamais déclaré la guerre ni rien demandé d’ailleurs et si ça continue ça veut simplement dire que les véritables reponsables ne sont pas ceux que l’ont nous présente à la télé en fin de compte, mais nous le savons déjà. Ce n’est pas parce que dans un groupe il y a une brebis galeuse que l’on euthanasie tout le groupe au risque d’agir comme eux le font, auraient-ils fondamentalement raison ?! Il ne faut pas perdre de vue cette idée c’est le système qui conçoit ces personnes ils sont manipulés par des gourous (quoi que maintenant le gourou s’est aujourd’hui dématérialisé donc ils ne savent même plus qui les manipules) mais si ces prédicateurs peuvent encore s’exprimer etbqu’ils peuvent impunément agir pendant un certain temps c’est qu’ils possèdent la bien vaillance de ceux qu’ils disent combattre. Nos réactions sont guidées par la peur et la colère et c’est le but recherché bien sur. On pense toujours vivre quelque chose d’inédit mais seul la forme change en fait, le fond lui est éprouvé depuis des millénaires. Je finirais pas cette citation qui prend a l’heure actuelle tout son sens  » un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux. »

    • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

      la corse est-une petite ile où tout le monde connait tout l’monde.
      ça sera pas compliqué pour eux de faire un ménage de surface.
      Certains diront méthode de gangsters …. mais quand l’état ne protège plus ses citoyens mais les assassine il faut bien agir … et c’est pas avec une pétition ou une manif que vous allez résoudre le problème ni avec un bulletin de vote.

  • Gerardb

    Comme en 40 quand la résistance commettait un acte terroriste et bien en guise de représailles les allemands exécutaient 20 civiles innocents, on prend les mêmes et on recommence .

  • Cette prise de position est une imbécilité. Menacer des malades? mais c’est les provoquer ! Désormais il y aura statistiquement plus de chances qu’une attaque ait lieu en Corse. Les anciens nationalistes sont dans la même stratégie du gonflement de poitrine que Hollande. Plus nul, tu meurs!
    Par principe, un attentat islamiste est imprévisible. Contre qui vont-ils se révolter ? sur les cadavres des islamistes? Ils vont monter des attentats sur les terres de daesh ?
    Je suis effaré par cette prise de position.

    • « Menacer des malades? mais c’est les provoquer ! »

      Oui.

      « Désormais il y aura statistiquement plus de chances qu’une attaque ait lieu en Corse. Les anciens nationalistes sont dans la même stratégie du gonflement de poitrine que Hollande. »

      Encore oui.

      C’est donc à se demander si le FLNC ne se propose pas de servir de tremplin pour passer en phase 4 (sur 6 en intensité) de guerre civile.
      « Elle est franchie quand le camp des victimes, les civils non-musulmans, commencent à réagir sur le même mode opératoire que les terroristes. »
      http://www.le-veilleur.com/article/france-un-attentat-apres-l-autre-la-guerre-civile-approche

      Je crois de moins en moins à de futures élections présidentielles en France… Je vois plutôt un coup d’Etat (scénarisé, cela va de soi)

  • Musashi Musashi

    Le FLNC se sent investit d’une mission de service public http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

  • Le veilleur

    Pour répondre à Pyramidion je dirais qu’il faut armer les femmes ainsi il est peu probable qu’il y est une attaque islamiste et pour cause, les djihadistes de Daesh ont peur d’être tué par une femme, ce qui les empêcheraient de connaître les joies du paradis et de ses 72 Houris censées les attendre.

    Ces femmes yézidies qui terrorisent à leur tour Daesh.

    https://francais.rt.com/international/5965-femmes-yezidies-terrorisent-daesh

    • Pyramidion

      Sauf que chez nous ce ne sont pas les plus fondamentalistes mais les plus débiles et manipulable qui n’ont que rancunes envers la société qui les a élevé. En voici une illustration il n’a rien à dire il est stupide et manipulé http://youtu.be/kL0KIMeuteg Ceux dont tu parles restent en Syrie, en Irak se battent pour la « terre d’islam » un combat au départ etait censé apporté une démocratie. Pour en revenir aux femmes yezidies, encore une fois je pense qu’on nous présente là une version romancé de ce conflit dans un but justifié une intervention au moyen orient nous n’allons pas laisser des femmes se battrent contre ces babares hein. Concernant leur supposé crainte d’être humilié par la femme, peut importe les cultures un homme qui se prendrait une déculotté par une femme aux yeux de tous se sentirait plutôt mal.

      • En effet. J’ai vu une photo de femme décapitée et torturée (je ne l’ai pas cherchée, elle m’est arrivé dans ma boite !) par ces tortionnaires. De nombreuses femmes voilées se font aussi violer. N’oublions pas qu’il y a maintes obédiences islamistes et de nombreuses sectes. Donc ce qui est valable pour les unes ne le sont pas pour les autres.

        C’est peut-être peu de choses, mais le discours des Corses marque une volonté ferme, discours que nos dirigeants n’ont jamais avancé !
        Et jusque-là, je ne crois pas que le discours du genre: « vilains enfants, vous n’auriez jamais du faire ça, papa va vous faire pan-pan! », ait pu les calmer.
        Rien ne vaut la manière forte face à des gens qui n’hésitent pas à se faire sauter ! Pas contre eux bien entendu vu qu’ils sont en charpie, mais face à tous leurs complices ! Je suis pour les punitions en place publique pour ces cas-là.

        Quant à la guerre civile, cessons de la craindre, elle nous vient droit dessus ! Autant se préparer ! Elle ne viendra pas de nous, on nous l’imposera. A chacun ensuite de voir s’il veut se battre ou non, comment se placer, où aller…

  • gneu

    laissons une chance aux corses : qui sait ? Ils vont peut-être faire le ménage à l’Élysée et dans les autres arcanes du pouvoir…
    En même temps, le milieu nationaliste corse est assez infiltré : nous avons les traditionnels nationalistes corses, radicaux, qui sont pour une indépendance totales (sortie de l’UE, de l’OTAN etc.) et ceux là ont raison sur le fond ! Mais comme leur nombre commençait a être dangereux, le pouvoir a créé les « nationalistes modérés » et tout un tas de partis avec quelques petites variantes pour brouiller tout cela. Les nationalistes modérés sont pro-européens eux… mais à leur origine, il y a sûrement des hommes haut placés dans le pouvoir. Et maintenant, plus personne ne s’y retrouve !

  • .article35.

    Bonjour à tous.
    Merci pour tant de commentaires éclairés .
    Et maintenant…….des propositions peut être ?
    Entre la raillerie et la peur de « menacer des malades » , peut être faudrait-il se poser la question de savoir si les mesures prises jusqu’à présent ont été efficaces d’une façon ou d’une autre . Mis à part la vente de tee shirts blanc de fleurs et de bougies , les réponses aux attentats n’ont visiblement pas eu l’effet escompté .
    Avant de critiquer il est bon de savoir de quoi on parle .
    Le FLNC du 22 octobre n’est qu’une branche clandestine du mouvement nationaliste . Tout le monde à bien compris qu’elle n’a les moyens ni financiers, ni humains de s’opposer à l’EI . Mais doit on pour autant se laisser égorger sans tenter de réagir ?
    Les plans vigipirate, sentinelle, état d’urgence et autres ayant fait preuve de leur inefficacité , les « criminels de dieu » ne se heurtent qu’à des effets d’annonces et des lamentations .
    Quand un mouvement clandestin quel qu’il soit fait une annonce de ce genre il faut prendre en compte le fait qu’ils ne sont pas isolés dans une grotte de la montagne ( comme on nous a présenté Ben Laden) , mais totalement immergés dans la vie quotidienne . Pour un cagoulé à l’affiche il y a des dizaines voir centaines de sympathisants dans les villes et les villages . Durant la WW2, la Corse a été le premier département libéré, non par les militaires mais par les maquisards . Et cela grâce à son tissu social et sa connaissance du terrain . Lutter contre un ennemi intérieur est du même tonneau . Nous savons bien que nous ne sommes à l’abri de rien et qu’un attentat peut être une réponse à cette déclaration , mais nous en acceptons le risque . Le communiqué met les choses au clair, les musulmans se disant modérés sont invités à combattre l’intégrisme , leur choix en fera des alliés ou des adversaires , c’est à eux de choisir leur camp.
    « Par principe, un attentat islamiste est imprévisible. Contre qui vont-ils se révolter ? sur les cadavres des islamistes? Ils vont monter des attentats sur les terres de daesh ? »
    Il n’est pas question de se révolter et de défiler en braillant comme des veaux , mais d’agir .
    Si un attentat doit avoir lieu, il aura lieu, mais même si tous les intégristes ne sont pas connus, une grande majorité est identifiée et logée . Et ceux là n’auront pas la capacité de passer à l’action . Ici il n’y a ni fiches S, ni bracelets mais les choses se savent quand même et quand une poignée de tordus reviennent d’un « stage » au moyen orient , ils ne peuvent plus espérer retrouver l’anonymat .
    Alors désolé de décevoir ceux qui ne voient comme réponses aux attentats que les marches blanches et les dépôts de gerbes . Mais ici certains ont jugé que la situation demandait une réaction forte . Elle sera ce qu’elle sera. Peut être nous couvrirons nous de ridicule et serons nous frappés par une horde d’islamistes qui nous exterminera . Peut être en tueront-ils dix des nôtres pour un des leurs . Je ne sais pas de quoi sera fait l’avenir immédiat , mais je sais que celui qui par lâcheté n’ose plus prendre le risque de résister ne mérite rien de plus que le malheur qu’il laisse arriver à sa porte.

  • criminalita

    Pour éradiquer Daesh il n’y a qu’une solution.
    Éliminer toutes ces sectes et groupes occultes en France.
    Tous les politiciens ont un pied dans ces perturbateurs.
    Il est inutile de mettre un pistolet dans les mains de chaque français car une bombe dans un sac à main peut être dissimulée.
    Il faut aller à la racine de ceux qui payent ces terroristes. Rappelez-vous qui a payé la guerre contre Assad et continue de la faire. Ces attentats sur sol français continueront pour légitimer cette guerre contre Assad.

  • thorgari

    @Pyramidion : le temps de l’information est révolu. Aujourd’hui l’important est l’action. Plus nous mettons du temps à sortir de devant notre clavier, plus les chances d’avoir un avenir ensoleillé pour nos enfants s’amenuisent. Pour ma part je ne saurai expliquer à mes enfants plus tard que je savais mais que ne n’ai rien tenté pour sauver la situation. Alors rien ne sert de dénigrer et ridiculiser les prises de positions de chacun. Merci de respecter le libre arbitre.

  • « … mais je sais que celui qui par lâcheté n’ose plus prendre le risque de résister ne mérite rien de plus que le malheur qu’il laisse arriver à sa porte. »

    Bonjour Article 35

    Ce que sous-tend ma réflexion, c’est que les attentats en France depuis novembre 2015 ont commencé quand Hollande a décidé d’aller envahir la Syrie avec ses 10 avions. C’était une posture martiale inutile et d’allégeance au pouvoir américain. Ce fut une gigantesque connerie, tous les commentateurs de l’époque le faisaient remarquer. Daesh a vu le point faible et a sauté sur l’occasion en fonçant dans le ventre mou de l’Europe inféodée. Quand Chirac et Villepin ont opposé leur véto aux nations unies en 2003 contre l’attaque de l’Irak, notre pays a vu Peugeot et Total perdre des marchés dans ce pays sous régence US.
    Du coup, Hollande, aveuglé par les 3% de déficit imposés par les allemands dans le cadre des traités européens, a décidé qu’il coûtait moins cher de faire tuer des français innocents que de perdre des parts de marché au moyen orient. Et il se retrouve coincé dans cette position à crier « encore plus de guerre, on va les abattre, on va rétablir un pouvoir occidental dans la région »
    C’est un aveuglement qui ne peut que fournir plus d’attentats, plus de morts, pour quelques dollars de plus.
    La solution de ce problème des attentats est une question de politique générale, c’est pas en mettant un flic ou un militaire derrière chaque habitant de notre pays, c’est pas en sortant un communiqué la veille du vote d’une résolution de l’assemblée territoriale qu’on va le résoudre. Tout cela se passe dans les étages au dessus.
    Et même si le tissus social en Corse est plus dense que sur le continent, je serai bien surpris qu’il réussisse à nous faire découvrir de vrais terroristes avant qu’ils ne passent à l’action bien que je m’en féliciterais si c’était le cas.

    • .article35.

      Bonjour Sherlock
      Toutes mes excuses pour cette mauvaise compréhension de ma part .
      Je suis tout à fait d’accord sur la suite de ton analyse et la responsabilité de l’exécutif .
      Et aussi sur le fait que même ici les attentats sont imparables .
      En fin de compte la déclaration des clandestins ne vise pas à provoquer l’EI ou interdire tout attentat . C’est plus dans le style  » Si vous venez nous cherchez chez nous , vous nous trouverez  » .
      Devant la généralisation des attaques et le fait qu’elles touchent maintenant des zones et des personnes qui n’ont pas le profil de la cible idéale, on en vient à ce dire que tout le monde peut être touché n’importe où . C’est le but recherché . Devant cette évidence il y a deux solution, rester les bras croisés et attendre une protection hypothétique d’un état dépassé par les évènements ou prendre ses responsabilités et assurer sa propre défense dans la mesure de ses moyens . C’est cette option qui a été choisie par cette branche du FLNC . Le fait de connaitre la plupart des terroristes potentiels n’est pas une garantie de les empêcher de passer à l’acte, mais la réponse qui suivra visera ceux qui restent et contrairement à ce que l’on peut voir un peu partout , ceux qui seront considérés comme vraiment dangereux ont toutes les chances de se retrouver hors d’état de nuire physiquement . Je suis totalement contre la guerre quelle que soit sa nature, mais laisser les choses s’enliser n’est pas dans notre intérêt . Plus le temps passe, plus l’intégrisme s’installe . Il faut ôter la tumeur avant l’apparition de métastases si ce n’est pas déjà trop tard . Si cette déclaration déclenche des hostilités ce n’est en fin de compte que l’accélération d’un processus qui de toutes façons nous pend au nez.
      Je fais partie de ceux qui pensent ( à tort ou à raison ) que le pire est à venir . Dans cette optique toute mesure préventive est préférable à l’attentisme .

Laisser un commentaire