Bonne nouvelle: La corrida radiée du patrimoine français

Mes propos risquent d’être contestés, mais je me réjouis de voir la corrida ainsi « désacralisée » et retirée du patrimoine éternel français. Comment peut-on qualifier de « sport » ou de « spectacle » la mise à mort d’un animal piégé, et cela de la manière la plus brutale? Car concrètement, en voyant cette photo d’une corrida, pensez-vous réellement que le taureau est ravi d’être là?

CoOkcblWgAExY-s

Seulement cinq jours après la manifestation anti-corrida qui s’est tenue à Mont-de-Marsan, la Cour de cassation a rejeté ce 28 juillet le pourvoi de deux organisations en faveur de cette coutume. La conséquence directe est le retrait définitif de la corrida du patrimoine immatériel de la France, cinq ans après le début de la volonté de cette suppression.

« Sanctuariser la corrida » restera un échec

Les deux associations en question, l’Observatoire national des cultures taurines et l’Union des villes taurines de France, sont ainsi condamnées à verser 3000 euros au Crac Europe, qui avait mené la manifestation de Mont-de-Marsan en présence de Rama Yade. « Nos adversaires voulaient sanctuariser la corrida, ce ne sera pas le cas » s’est réjoui David Chauvet de l’association Droit des animaux. Le Crac Europe, quant à lui, se réjouit de ne plus voir la corrida associée aux « parfums de Grasse » et à « la tarte Tatin » dans le patrimoine immatériel français.

Source et fin de l’article sur Radiovl.fr

 

5 commentaires

Laisser un commentaire