Quand un maire refuse d’accueillir la ministre de la Culture, dénonçant «un mensonge d’Etat»

Que l’on soutienne son parti ou non (LR), ce Maire a le courage de refuser une rencontre avec la 16-07-18-niceMinistre de la culture pour ne pas participer à un « mensonge d’état », qui au final n’en est qu’un de plus dans la très longue liste existante…

Il faut dire que de très nombreuses questions se posent, principalement au niveau de la sécurité qui était censée être exceptionnellement efficace comme l’indique cet article du journal Le Parisien du 17 Juillet 2016: « «A peu de chose près le même dispositif que celui des fan-zones (ndlr. durant l’Euro 2016 de football), donc quelque chose d’assez important» sic… «Pour l’organisation du feu d’artifice, le périmètre était sécurisé sur la promenade des Anglais». Grosse sécurité donc? Sauf que dans les faits, cela serait plutôt le contraire

Pour l’heure, difficile d’avoir les réponses suffisantes à moins d’avoir été sur place au moment opportun, mais l’idée du mensonge d’état persiste toutefois…

En pleine polémique sur le dispositif de sécurité des grands rassemblements, le maire de Chalon-sur-Saône, Gilles Platret, boudera la ministre Audrey Azoulay, venue assister au festival de spectacles de rue mais aussi pour tenir un «point sécurité».

L’agenda de la ministre de la Culture prévoit un déplacement à Chalon-sur-Saône pour le festival de spectacles «Chalon dans la rue».

Mais un autre rendez-vous est également prévu : la ministre doit se rendre à la sous-préfecture pour un «point sur la sécurité du festival en présence des élus».

Et dans le contexte difficile qui entoure les questions de sécurité publique, lié principalement aux répercussions politiques de l’attentat de Nice, le maire de Chalon-sur-Saône, Gilles Platret, ne l’entend pas de cette oreille.

Cn4aejgWgAAf65vSource de l’article: Russia Today

 

8 commentaires

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    ça risque d’être compliqué pour demander des futurs aides mais au moin il a le courage d’assumer ses opinions http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

  • cogitologue

    Et pour le Linky et ses dangers, ça se bouge aussi ?

  • 12456897

    Voilà où mène les errements de ce gouvernement:

    1. l’individu a prétendûment prémédité son acte depuis longtemps;

    2. il ne pouvait aucunement savoir que la portion de la chaussée entre le boulevard Gambetta et la rue Meyerbeer ne serait pas sécurisée ce soir-là;

    3. donc, il y a une complicité possible au sein de l’appareil d’Etat, de la police ou des services municipaux niçois.

    Voilà, ce même gouvernement qui voit le complotisme comme une plaie et un terreau néfaste; ce même gouvernement qui prend des airs effarouchés pour dire ‘je ne laisserai personne mettre en cause la police ».

    Et moi, je ne pense pas à un complot mais à quelque chose d’infiniment plus sordide: des types médiocres et lâches, refusant d’assumer leur responsabilité et prêt à tout pour conserver pouvoir et avantages qui vont avec.

    Et puisqu’on est en guerre à ce qu’on nous serine, comment peut-on imaginer gagner une guerre quand le chef culmine à 12% d’opinion positive dans la population, quand le système tout entier est perçu comme mensonger, manipulateur, frauduleux, voire même criminel? Une guerre, ça ne se gagne par des tours de prestidigitation constitutionnels à la 49.3. Et ce ne sont pas les hochements de menton et l’hystérie communicante que mr Valls prend pour un art de gouverner qui vont changer quoi que ce soit à cela.

    Voilà, à moins d’un sursaut populaire, à moins que ces médiocres soient tout à coup touchés par la grâce et comprennent ce qu’est être un homme d’Etat et que dans l’interêt du pays, pour la France, quelquefois il faut même savoir s’effacer (cf. De Gaulle), eh bien on peut considérer que Daesh a d’ores et déjà vaincu.

    En pleine atteinte du syndrome Joffre (cf guerre 14, ce moment glorieux de notre histoire commune), un Cazeneuve a osé un ‘on ne démissionne pas en plein terrorisme’ (un truc dans le genre) alors que de facto toute leur stratégie qui relève essentiellement de la com fait le lit de ce terrorisme. Dans les pays du Nord, un ministre démissionne pour avoir utilisé indûment 30 euros; en France, après plus de 200 morts, les types pérorent qu’ils sont aptes à gouverner, gérer, prévoir. Gouverner pour eux, c’est ‘je suis en place, j’y reste’.

    Et évidemment, les Français attendent leur Pétain (celui de la guerre 14) au risque de se ruer dans les bras du premier toqué qui passe (le Pétain de 40). C’est comme ça que Mr Valls imagine vaincre l’ultradroite dans ses fantaisies alors que là, encore, de facto il est le premier artisan de son avènement.

    S’il n’y avait des morts, en particulier des enfants, du chagrin, de la détresse, je dirais bien ‘bravo, les clowns’. Mais en fait, je suis surtout écoeuré et la seule idée qui me vient est ‘décidément tous pourris’. Merci d’avoir aussi ruiné l’idée de démocratie, les artistes; une autre des grandioses réussites dont vous pourrez vous prévaloir du haut de votre delirium tremens.

    • 12456897

      Valls, ce matin: « Ma démission ajouterait une crise politique à cette situation ». Soit ‘moi ou le chaos’, le même élément de langage que Cazeneuve.

      Suivant ce que j’ai noté précédemment, voilà, ça va dégénérer grave maintenant en France. Je ne le souhaite pas mais comment pourrait-il en être autrement? Les types ne valent plus rien, ils sont obligés de gouverner à coups d’ordonnance, hués partout où ils vont, etc. Ca va s’arranger, comment ça? S’il y a une nouvelle tragédie (que je ne souhaite pas davantage, naturellement).

      Voilà, la France est morte.

      Et puisque mr Valls n’est aucunement élu mais doit sa nomination au fait du Prince, puisque de toute façon ses idées brillantes pèsent 5 % à tout casser aux primaires socialos – c’est dire, et étant donné que dans sa fuite en avant ‘y a eu des morts, y en aura encore, c’est la vie’ il ne se remettra pas en question, pensez donc le chaos, c’est au Président maintenant d’agir en homme d’Etat et de le démettre. Ce Président falot, sans consistance, toujours à ménager la chèvre et le chou pour ne froisser personne à ce qu’on dit, et par là ne faisant que des mécontents.

      La messe est dite, donc.

      • ConscienceU12 ConscienceU12

        Assurément, ils s’accrocheront comme des mollusques (qu’ils sont, désolé pour les mollusques) à leur rocher jusqu’au bout ces pourris ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

        Sinon respect au le maire de Chalon http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif; il a bien raison, faut les laisser dans leur merde, et dieu sait que ça commence à fouetter grave là ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

  • Eddie

    Il y a deux vrais coupables de la situation chaotique en France. Le premier responsable est la fraction ultra majoritaire du peuple français (environ 70%) qui élisent continuellement des beaux-parleurs traîtres au peuple et à la France, incompétents, voleurs, corrompus, dictateurs…Le second responsable de nos tribulations est justement ce panel de politiciens véreux et inféodé à divers groupes de pressions et pays (USA pour les young leaders, Crif-Israël pour tous les sionistes, aux oligarchiques financiers…). Donc environ 70% des français et les politiciens qu’ils élisent sont coresponsables des situations catastrophiques en France (Attentats, délocalisations, chômage de masse, paupérisation, insécurité, dictature du gouvernement…). Ces 70% de français voient très bien la responsabilité des divers gouvernements, mais ne voient jamais leur propre responsabilité.

Laisser un commentaire