Attentat à Nice : « Je propose qu’on déclare le salafisme hors-la-loi », lance Nathalie Kosciusko-Morizet

Pour une fois, elle ne dit pas une connerie, même si elle doit débarquer d’une autre planète pour ne s’en rendre compte que maintenant!!! Oui le salafisme est une dérive sectaire comme elle le dit si bien, rien de bien nouveau là-dessus, cela a été expliqué en long, en large et en travers dans cet article, mais pourquoi alors si celui-ci est reconnu comme étant une branche radicale de l’Islam est-il autorisé en France? Tout simplement par ce que des pays pseudos-amis de la France passent de gros contrats militaires, achètent tout et n’importe quoi sur le sol français, même si ces derniers n’hésitent pas à couper des têtes dont d’enfants comme c’est le cas avec l’Arabie Saoudite. Et cela ne se limite pas uniquement à cela, il y a aussi des motifs électoraux comme l’avait si bien expliqué le député socialiste Razzy Hammadi, lorsqu’il déclara que «certains (élus locaux) ont négocié les mosquées contre des voix».

521Petit exemple de salafisme. Source: Gatestoneinstitute.org

La criminalisation du salafisme n’est pas un sujet nouveau, le Huffigton post en parlait déjà il y a un an, mais « on ne lutte pas contre la mort en invitant les bourreaux à sa table« , ce que font nos politiques depuis longtemps déjà, puisque ces deux pays ont leurs entrées au Sénat notamment même s’il est reconnu que cela pouvait influencer directement la politique française.

Le pire, c’est que ces « entrées au Sénat » sont censées être renforcées par un groupe spécifique d’amitié entre la France et le Qatar initié par Nicolas Sarkozy qui a bien fricoté avec ce pays, je pense entre autres exemples au scandale Colombia, à l’attribution frauduleuse de la coupe du Monde de foot en 2022, ou à sa conférence payée une fortune

Bien sur, si cela vous chatouille un peu dans le mauvais sens, vous pouvez le faire savoir à Mme Nathalie GOULET qui président le groupe d’amitié du Sénat avec l’Arabie saoudite, Bahreïn, Emirats Arabes Unis, Koweït, Oman, Qatar, son numéro et son e-mail sont disponibles ici.

Mais revenons-en à notre sujet, puisque NKM a déclaré que le salafisme devrait être déclaré hors-la-loi, à se demander sans trop de doutes si ce n’est pas une récupération politique avant tout en vue de 2017…

La députée Les Républicains de l’Essonne, candidate à la primaire de la droite, votera ce 19 juillet au soir la prolongation de six mois de l’état d’urgence.

Une proposition sous forme de « ça suffit ». C’est ainsi que résonne, ce mardi 19 juillet, la requête de Nathalie Kosciusko-Morizet, qui propose de rendre le salafisme « hors-la-loi » et de le considérer comme « une dérive sectaire de l’islam ». « Cela fait maintenant des mois que l’on dit ‘il faudrait fermer les mosquées salafistes’ ou ‘il faudrait interdire de prêche les prêcheurs salafistes' », déplore-t-elle au micro de RTL.
« On a su, sur d’autres sujets, lutter contre des sectes », avance Nathalie Kosciusko-Morizet. Adopter une telle position sur le salafisme permettrait, selon elle, « d’enfin avoir une base légale pour la fermeture de mosquées ou écarter des imams qui font des prêches salafistes ». La députée de l’Essonne compte ainsi « développer, véritablement, un islam de France« , rappelant par ailleurs « que l’on a droit, en France, de pratiquer sa religion quand elle n’est pas dans le cadre de dérives sectaires. » Source+suite+vidéo sur Rtl.fr

Interdire le salafisme? Oui, mais alors en coupant les robinets qui l’alimente en France, en cessant d’être les caniches de pays finançant le terrorisme sur la planète ainsi que l’Islam radical en France.

Si Daech est réellement derrière l’attaque de Nice, n’oubliez pas QUI est derrière Daech, et pour cela, je vous cite le Courrier International, RTL, Atlantico, Marianne, Oumma et Mondialisation.ca:

Courrier international: Le Qatar, club Med des terroristes

Alors que le Qatar affirme combattre l’extrémisme et a rejoint la coalition contre l’Etat islamique, différents rapports sur le terrorisme du département d’Etat américain montrent que des Qataris financent, avec l’aval de l’émirat, le mouvement djihadiste en Irak et en Syrie.sic…

La vérité est que, sans les financements importants que l’EI a reçus de certains individus au Qatar, il n’y aurait pas eu de guerre au départ. Au Royaume-Uni, Djihad John, l’homme avec un fort accent britannique présent sur les trois vidéos où sont assassinés les otages, incarne désormais aux yeux de l’opinion publique britannique la menace de l’EI. La semaine dernière, alors même que l’émir du Qatar jurait ses grands dieux que le pays n’avait jamais financé l’EI, le Trésor américain a apporté la première preuve que l’argent du Qatar avait bien permis à Djihad John et à d’autres Britanniques de rejoindre la Syrie.

Dans ce document est ainsi révélé l’identité d’un terroriste du nom de Tariq Al-Harzi, se décrivant comme « l’émir pour la région frontalière entre la Syrie et la Turquie, chargé par l’EI d’accueillir les nouveaux combattants étrangers et de les équiper d’armes légères avant de les envoyer en Syrie ».
Il était d’ailleurs « responsable des combattants étrangers venus du Royaume-Uni ».

Article en intégralité sur le Courrier international

RTL: Irak : comment se finance l’État Islamique, le groupe terroriste le plus riche au monde

Selon le International Business Times, le groupe jihadiste conduit par Abou bakr al-Baghdadi, est désormais l’organisation terroriste la plus riche de la planète avec une fortune estimée à plus de 2,3 milliards de dollars. Ses sources de financement sont multiples.

Pas vraiment d’État derrière lui

À l’origine, l’État Islamique en Irak et au Levant a bénéficié de la manne destinée aux différents groupes d’insurgés syriens luttant contre le régime de Bachar al-Assad. Une enveloppe financée en grande partie par l’Arabie Saoudite et le Qatar.

Mais désormais, comme le précise Alain Rodier, du Centre français de recherche sur le renseignement, il n’y a pas véritablement d’acteurs étatiques derrière lui. Le groupe terroriste reçoit en effet d’importantes sommes d’argent de la part de riches donateurs individuels des pays du Golfe.

« Dire qu’un gouvernement qu’un gouvernement, quel qu’il soit, le Qatar ou l’Arabie Saoudite, a financé directement l’État Islamique est exagéré. En réalité, ces deux États ont financé la révolution syrienne dans son ensemble. Par contre, ils ont favorisé les dons privés des différentes fortunes de la région vers l’EI à ses débuts », analyse le spécialiste.

Plus d’infos sur Rtl.fr

Atlantico.fr: Islam radical : qui a financé quoi depuis 40 ans

De l’argent alloué par le Qatar ou l’Arabie Saoudite dans le but de répandre le wahhabisme à celui issu des différents trafics de drogues ou d’armes, les sources de financement de l’islamisme radical en France et dans le monde sont multiples. Des sommes sur lesquelles les pouvoirs publics français ont souvent préféré fermer les yeux. Suite sur Atlantico.fr

Connu pour son gaz, son pétrole, ses fonds d’investissements, ses clubs de foot, le rachat des palaces parisiens et méditerranéens, le Qatar joue actuellement un jeu trouble au Nord-Mali, par le soutien financier et militaire qu’il apporte aux islamistes radicaux qui sèment le chaos dans le pays. Des agissements largement connus des puissances occidentales qui laissent faire tant la manne gazière et la position du pays dans le Golfe est stratégique.
« Le gouvernement français sait qui soutient les terroristes. Il y a le Qatar par exemple qui envoie soit-disant des aides, des vivres tous les jours sur les aéroports de Gao, Tombouctou etc. ». C’est ce qui s’appelle mettre les pieds dans le plat. Invité de la matinale de RTL, Sadou Diallo, le maire de Gao au Mali a lancé un appel à l’aide à la France.

Selon le quai d’Orsay, à Gao, la population  est en effet prise en otage. Dans un contexte de guerre et de crise alimentaire ce sont désormais des mines antipersonnelless qui auraient été installées tout autour de la cité par le Mujao (Mouvement pour l’unicité et le Jihad en Afrique de l’ouest), les Taibans du Mali, empêchant la population de se déplacer. Ce que le quai d’Orsay qualifie « d’acte de terrorisme ».

Source et article en intégralité sur Marianne

Oumma.com: Deux avions qataris à la rescousse des djihadistes au Mali ?

Des informations font état de l’atterrissage de deux avions du Qatar au nord du Mali «pour transporter des djihadistes et empêcher leur arrestation ou leur élimination par les armées française et malienne». L’opération qui commence à faire le tour du monde du renseignement, expliquerait, en partie, le fait que des chefs d’Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao) ne soient pas arrêtés, jusqu’à présent, plusieurs semaines après le début de l’offensive militaire française et la récupération de plusieurs villes du Mali, dont Kidal, Tombouctou, Monti et Gao. «Cette information circule depuis récemment», nous a déclaré Eric Denécé, directeur du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R).

Le Qatar qui n’a, jusqu’à présent, pas démenti cette information, avait, rappelle-t-on, exprimé son désaccord vis-à-vis de l’intervention militaire française, au Mali, après avoir proposé d’assurer la médiation avec les djihadistes armés se trouvant au nord de ce pays. Pour rappel, quatre humanistes qataris avaient été signalés au nord du Mali. Ce qui nous a été confirmé par Mickael Sibdiga, chef d’antenne de la Croix-Rouge à Kidal.

Article complet sur Oumma.com

Mondialisation.ca: « À la poursuite de l’État islamique »: Devinez qui est derrière le projet califat?

Le rôle de l’Arabie saoudite et du Qatar

Fait amplement documenté, le soutien des États-Unis et de l’OTAN à l’État islamique est acheminé clandestinement par les plus fidèles alliés des États-Unis, à savoir le Qatar et l’Arabie saoudite. Les médias occidentaux ont reconnu que Riyad et Doha, agissant en liaison avec Washington et en son nom, ont joué (et jouent toujours) un rôle central dans le financement de l’État islamique, ainsi que dans le recrutement, la formation et l’endoctrinement religieux des forces mercenaires terroristes déployées en Syrie.

Selon le Daily Express de Londres : « Ils [les terroristes de l’EI] avaient de l’argent et des armes fournies par le Qatar et l’Arabie saoudite. »

« La plus importante source de financement de l’EI à ce jour provient des pays du Golfe, principalement de l’Arabie saoudite mais aussi du Qatar, du Koweït et des Émirats arabes unis », (Selon le Dr Günter Meyer, directeur du Centre de recherche sur le Monde arabe à l’Université de Mayence, en Allemagne, Deutsche Welle )

Ces fonds ont été acheminés aux terroristes de l’EI qui se battent contre les forces gouvernementales en Syrie:

Grâce à des alliés comme l’Arabie saoudite et le Qatar, l’Occident [a] soutenu des groupes rebelles militants qui ont depuis mutés en EI et autres milices liées à al-Qaïda. (Daily Telegraph, 12 juin 2014)

Selon Robert Fisk, le projet de califat « a été financé par l’Arabie saoudite » :

[V]oici la plus récente contribution monstrueuse de l’Arabie saoudite à l’histoire mondiale : le Califat islamiste sunnite en Irak et au Levant, conquérant de Mossoul et Tikrit – et de Racca en Syrie – et peut-être de Bagdad, « humiliateurs » ultimes de Bush et d’Obama.

Article en intégralité sur Mondialisation.ca

L’état d’urgence est donc inutile, totalement inutile si dans le même temps on ne coupe pas les financements de l’Islam radical en France, mais pour cela, il faudrait dire adieu à quelques milliards de dollars qui engraissent beaucoup de monde…

Valls nous a expliqué que nous devrions apprendre à vivre avec le terrorisme, que Nice allait se reproduire, au moins, vous savez maintenant que le combat contre le terrorisme en France n’est pas total, mais cela, ils ne le diront pas ouvertement dans les médias…

Attention: complément d’informations

Une lectrice du blog, Laura, m’a envoyé un e-mail m’expliquant ma méconnaissance du sujet, sachant que le problème n’est pas le salafisme puisque cette religion serait de paix et rejetterait toute forme de violence. Ayant accepté le droit de réponse, je publie ici le contenu de l’e-mail reçu:

Alors, apparemment vous n’êtes pas musulman n’est-ce pas ? Et vous pensez avoir mieux compris l’islam que nos savants qui ont passé leur vie à l’étudier ?
Je ne suis pas savante, mais je sais 2/3 petites choses qu’il est important de rectifier.
Le terme « salafi » vient du mot salaf qui signifie pieux prédécesseur. Ceux qui se revendiquent de la voie salafi sont tout musulmans soucieux de pratiquer l’islam comme il se pratiquait à son avènement il y a 1400 ans. Ni plus ni moins.
Les salafis sont bien évidemment contre toutes formes d’attentats, de terrorismes etc…d’ailleurs tous les savants salafis le clament haut et fort !
Le terme qu’il serait juste d’employer lorsque tous vos politiques et tous vos médias adorés parlent sans savoir d’un sujet qui les dépasse totalement, c’est le terme TAKFIRI ou encore KHAWARIJ.
Ce sont eux qui sont à l’origine des attentats. Cela est bien connu, et nimporte quel musulman qui étudie sa religion le sait.
Continuer d’employer le terme salafi pour parler des terroristes c’est continuer de prendre les gens pour des cons.
Merci Laura pour ces précisions.

25 commentaires

  • Le veilleur

    Souvenez-vous de cet article de l’année dernière; « Vladimir Poutine pourrait ordonner des frappes aériennes en Arabie Saoudite et au Qatar qu’il accuse de servir de base arrière pour les groupes islamistes armés dont ils financent les activités. »

    Selon le quotidien russe La Pravda, la Russie n’exclurait pas de recourir à une intervention militaire contre deux pays. Pour Moscou, l’Arabie Saoudite et le Qatar représentent une menace pour sa sécurité et seules des frappes directes contre ces groupes dans ces deux monarchies du Golfe pourraient stopper la déferlante de Daech et des autres mouvements terroristes de même obédience.

    http://reseauinternational.net/vladimir-poutine-pourrait-ordonner-des-frappes-aeriennes-en-arabie-saoudite-et-au-qatar/

  • lebancduvillage

    Interdire le salafisme… autant interdire l’islam. Si on avait su faire comme le Japon, une poignée de mosquées, 0,1% de musulmans, pas de littérature en arabe, on n’en serait pas à des centaines de civils exécutés chaque année sur notre propre sol.

    • FreeMan FreeMan

      @ lebancduvillage

      Vous pensez que ce sont les musulmans qui sont les auteurs des attentats parce que les médiats le répète sans cesse? ne vous laissez pas happer par les relents médiocres et permanents de la propagande, les seuls et véritables responsables des attentats sont ceux qui œuvre a l’instauration du NOM (cartels bancaire, politiques aux ordres) ils usent sans cesse des même méthodes afin de nous diviser et ce qui est consternant c’est que cela fonctionne…

    • Zugzwang

      Tout à fait ! Et quand c’était les Corses (par exemple) qui commettaient des attentats, fallait-il interdire les Corses en France ? Et quand un religieux Chrétien commet un acte de pédophilie, faut-il interdire le christianisme en France ? Si un policier tue injustement une victime, faut-il interdire la police en France ? Et Si un Français commet un attentat, faut-il interdire les Français en France ?

      Merci à FreeMan de rappeler qu’il faut agir au niveau des causes et non des conséquences.

  • Maverick Maverick

    http://www.numerama.com/politique/183067-lattentat-de-nice-limpossible-remise-cause-abandons-de-libertes.html

    Nice, la ville la plus « vidéoprotégée » de France , merci Ciotti et Estrosi … Et où la justice a imposé la construction d’une mosquée financéer par l’Arabie Saoudite. Et voilà. Maintenant, on n’est plus à une mesure liberticide près, interdisons aussi le lait concentré sucré, tant qu’on y est.

    http://www.numerama.com/politique/183551-etat-durgence-le-senat-pourrait-mettre-les-donnees-en-open-bar-pour-la-police.html

    Surtout ne faisons rien contre les personnes, organisations ou états qui financent les bouchers, et continuons de sponsoriser les terroristes modérés en Syrie et ailleurs … Sans oublier de faire entrer la Turquie d’ans l’Europe.

  • Info de dernière minute venant d’une journaliste du journal Le Monde:

  • boco

    Si je comprends bien ils nous posent des problèmes au Mali ! Cela on n’aime pas !
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

  • suzanna

     » Ce qui explique pourquoi tous les impacts de balles venant de la police se sont exclusivement concentrés du coté passager du poids-lourd, le deuxième homme, le conducteur, a pu écraser un maximum de piétions sans se faire tirer dessus, il a bien été arrêté, menotté mais c’est ensuite volatilisé, les médias ne parleront que d’un musulman, mais y’a pas de complot, tout comme l’affaire Merah où un témoin avait vu le tueur de militaire, à peau blanche et yeux bleus, idem à Charlie Hebdo, Caroline Fourest avait vu les yeux d’un des tueurs à travers la cagole, là encore, peau blanche, yeux bleus, et beau garçon selon ses termes, voilà comment ça fonctionne les attentats orchestrés par les gouvernements, y’a les mercenaires qui disparaissent dans la nature et que les médias ignorent volontairement, et y’a les pseudo musulmans, plus atteint pshychologiquement que musulman en réalité, renseignez-vous sur le MK ultra, vous comprendrez mieux comment un jeune français peut soudainement massacrer 84 personnes en leur roulant dessus, sans aucune hésitation.  »

    Image and video hosting by TinyPic

  • Norbert

    Qui a créé AL QAEDA ?

    Al Qaeda a été une création américaine, décidée par l’administration Reagan.

    Cette information est de notoriété publique et a notamment été confirmée explicitement par Hillary Clinton en personne dans cette vidéo.

    http://www.youtube.com/watch?v=NsZg_maF0ow

    Mais qui a donc créé AL QAEDA et DAESH ?

    Download PDFLecture : 7 min
    Publié le 19 juillet 2016 dans Monde / Lien permanent
    qui a cree daesh et al qaida

    Une « question bête » qui préoccupe les Français : Mais qui a donc créé « AL QAEDA » et « DAESH » ?

    La question sur le « terrorisme islamiste » que ni Hollande, ni Valls, ni Sarkozy, ni Juppé, ni Le Pen, ni Bayrou, ni consorts n’expliquent jamais au peuple français…

    La tragique tuerie de Nice a conduit les habituels ténors de la politique française ayant le monopole d’accès aux grands médias (en particulier Hollande, Valls, Sarkozy, Juppé et Mme Le Pen) à prendre des airs martiaux.

    C’est à qui s’indignera le plus fort que « les terroristes nous ont déclaré la guerre ».

    C’est à qui fera la dernière surenchère dans la privation des libertés publiques et dans l’accroissement drastique de la surveillance des Français.

    C’est à qui annoncera le plus vite qu’il faut passer de l’état d’urgence à l’état de siège, qu’il faut augmenter massivement les bombardements en Syrie, qu’il faut traquer toute trace de « radicalisation » à l’école, sur les réseaux sociaux, etc.

    Mais, chose étonnante, il ne se trouve aucun responsable, parmi ceux conviés constamment sur les ondes, pour se poser et pour répondre à cette question toute bête qui est la première à venir à l’esprit de tout citoyen normalement constitué : au fait, qui a donc créé le « terrorisme » qui ravage les pays occidentaux, et tout spécialement la France ?

    Qui est à l’origine de la création d’Al Qaeda et de Daesh ?

    Soudain, les matamores de la « lutte contre le terrorisme » deviennent muets.

    Tous les Lagarde, Lemaire, Fillon, Pécresse, Guaino, Leroux, Chatel, Kosciusko-Morizet, Cambadélis, Macron, Montebourg, Philippot, Collard, Cosse, Placé, et autres « lieutenants » sont également frappés de mutisme face à cette « question bête ».

    Et les journalistes censés les interroger éludent également cette question !

    Raison de plus pour appeler un chat un chat et pour rappeler ici qui est à l’origine de la création d’Al Qaeda et de Daesh, et de cette flambée de terrorisme qui ensanglante la France et d’autres pays occidentaux.

    Pour éviter que les chiens de garde habituels (du type BHL, Rudy Reichstadt ou Ornella Guyet alias Marie-Anne Boutolleau) ne taxent l’UPR de « complotisme » ou de « conspirationnisme », je me limiterai à rappeler ci-dessous les déclarations et les analyses de quelques-uns des meilleurs spécialistes de la question, à commencer par certains des plus hauts dirigeants américains.

    À la lecture de ce qui suit, on ne peut qu’être frappé par le mutisme complet de tous les responsables politiques français sur la VRAIE origine de ce « terrorisme » qu’ils prétendent combattre.

    Hollande, Valls, Sarkozy, Juppé et Mme Le Pen jouent les fiers-à-bras, certains d’entre eux n’hésitant pas à verser dans l’amalgame et à montrer du doigt de façon générale tous les immigrés et tous les musulmans comme source de nos maux.

    Mais ils sont en réalité terrorisés par ceux qui ont créé Al Qaeda et Daesh.

    François ASSELINEAU
    19 juillet 2016
    ———————–

    NOTA : Par scrupule intellectuel, je distinguerai néanmoins Jean-Luc Mélenchon des autres car il est, à ma connaissance, le seul des responsables politiques français conviés dans les grands médias à avoir laissé percer – bien timidement cependant – un bout de la vérité. Ce fut le 7 octobre 2015 sur France 2.

    Qui a créé AL QAEDA ?

    Al Qaeda a été une création américaine, décidée par l’administration Reagan.

    Cette information est de notoriété publique et a notamment été confirmée explicitement par Hillary Clinton en personne dans cette vidéo :

    Ceci est confirmé entre autres par cet article (Al Qaïda a été établi sous l’autorité du président Reagan le 27 mars 1985 par la Directive de la sécurité nationale n°166.)

    De nombreuses analyses corroborent cette information.
    Par exemple :

    cette analyse du journal le Monde, vraiment peu suspect de faire de « l’anti-américanisme primaire »…. : « Des fonds de la CIA ont servi à financer Al-Qaida ».
    cette analyse de Tom Engelhardt, co-fondateur de l’American Empire Project et auteur de « The United States of Fear ».
    Le 12 décembre 2012 à Marrakech, Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères affirme que « le Front al-Nosra fait du bon boulot », en Syrie alors qu’il s’agit d’un groupe d’assassins lié à Al Qaeda :

    http://www.youtube.com/watch?v=g9FiUF7N-PA

  • Norbert

    Mais qui a donc créé AL QAEDA et DAESH ?

    Mais qui a donc créé AL QAEDA et DAESH ?

    Download PDFLecture : 7 min
    Publié le 19 juillet 2016 dans Monde / Lien permanent
    qui a cree daesh et al qaida

    Une « question bête » qui préoccupe les Français : Mais qui a donc créé « AL QAEDA » et « DAESH » ?

    La question sur le « terrorisme islamiste » que ni Hollande, ni Valls, ni Sarkozy, ni Juppé, ni Le Pen, ni Bayrou, ni consorts n’expliquent jamais au peuple français…

    La tragique tuerie de Nice a conduit les habituels ténors de la politique française ayant le monopole d’accès aux grands médias (en particulier Hollande, Valls, Sarkozy, Juppé et Mme Le Pen) à prendre des airs martiaux.

    C’est à qui s’indignera le plus fort que « les terroristes nous ont déclaré la guerre ».

    C’est à qui fera la dernière surenchère dans la privation des libertés publiques et dans l’accroissement drastique de la surveillance des Français.

    C’est à qui annoncera le plus vite qu’il faut passer de l’état d’urgence à l’état de siège, qu’il faut augmenter massivement les bombardements en Syrie, qu’il faut traquer toute trace de « radicalisation » à l’école, sur les réseaux sociaux, etc.

    Mais, chose étonnante, il ne se trouve aucun responsable, parmi ceux conviés constamment sur les ondes, pour se poser et pour répondre à cette question toute bête qui est la première à venir à l’esprit de tout citoyen normalement constitué : au fait, qui a donc créé le « terrorisme » qui ravage les pays occidentaux, et tout spécialement la France ?

    Qui est à l’origine de la création d’Al Qaeda et de Daesh ?

    Soudain, les matamores de la « lutte contre le terrorisme » deviennent muets.

    Tous les Lagarde, Lemaire, Fillon, Pécresse, Guaino, Leroux, Chatel, Kosciusko-Morizet, Cambadélis, Macron, Montebourg, Philippot, Collard, Cosse, Placé, et autres « lieutenants » sont également frappés de mutisme face à cette « question bête ».

    Et les journalistes censés les interroger éludent également cette question !

    Raison de plus pour appeler un chat un chat et pour rappeler ici qui est à l’origine de la création d’Al Qaeda et de Daesh, et de cette flambée de terrorisme qui ensanglante la France et d’autres pays occidentaux.

    Mais qui a donc créé AL QAEDA et DAESH ?

    Download PDFLecture : 7 min
    Publié le 19 juillet 2016 dans Monde / Lien permanent
    qui a cree daesh et al qaida

    Une « question bête » qui préoccupe les Français : Mais qui a donc créé « AL QAEDA » et « DAESH » ?

    La question sur le « terrorisme islamiste » que ni Hollande, ni Valls, ni Sarkozy, ni Juppé, ni Le Pen, ni Bayrou, ni consorts n’expliquent jamais au peuple français…

    La tragique tuerie de Nice a conduit les habituels ténors de la politique française ayant le monopole d’accès aux grands médias (en particulier Hollande, Valls, Sarkozy, Juppé et Mme Le Pen) à prendre des airs martiaux.

    C’est à qui s’indignera le plus fort que « les terroristes nous ont déclaré la guerre ».

    C’est à qui fera la dernière surenchère dans la privation des libertés publiques et dans l’accroissement drastique de la surveillance des Français.

    C’est à qui annoncera le plus vite qu’il faut passer de l’état d’urgence à l’état de siège, qu’il faut augmenter massivement les bombardements en Syrie, qu’il faut traquer toute trace de « radicalisation » à l’école, sur les réseaux sociaux, etc.

    Mais, chose étonnante, il ne se trouve aucun responsable, parmi ceux conviés constamment sur les ondes, pour se poser et pour répondre à cette question toute bête qui est la première à venir à l’esprit de tout citoyen normalement constitué : au fait, qui a donc créé le « terrorisme » qui ravage les pays occidentaux, et tout spécialement la France ?

    Qui est à l’origine de la création d’Al Qaeda et de Daesh ?

    Soudain, les matamores de la « lutte contre le terrorisme » deviennent muets.

    Tous les Lagarde, Lemaire, Fillon, Pécresse, Guaino, Leroux, Chatel, Kosciusko-Morizet, Cambadélis, Macron, Montebourg, Philippot, Collard, Cosse, Placé, et autres « lieutenants » sont également frappés de mutisme face à cette « question bête ».

    Et les journalistes censés les interroger éludent également cette question !

    Raison de plus pour appeler un chat un chat et pour rappeler ici qui est à l’origine de la création d’Al Qaeda et de Daesh, et de cette flambée de terrorisme qui ensanglante la France et d’autres pays occidentaux.

    Pour éviter que les chiens de garde habituels (du type BHL, Rudy Reichstadt ou Ornella Guyet alias Marie-Anne Boutolleau) ne taxent l’UPR de « complotisme » ou de « conspirationnisme », je me limiterai à rappeler ci-dessous les déclarations et les analyses de quelques-uns des meilleurs spécialistes de la question, à commencer par certains des plus hauts dirigeants américains.

    À la lecture de ce qui suit, on ne peut qu’être frappé par le mutisme complet de tous les responsables politiques français sur la VRAIE origine de ce « terrorisme » qu’ils prétendent combattre.

    Hollande, Valls, Sarkozy, Juppé et Mme Le Pen jouent les fiers-à-bras, certains d’entre eux n’hésitant pas à verser dans l’amalgame et à montrer du doigt de façon générale tous les immigrés et tous les musulmans comme source de nos maux.

    Mais ils sont en réalité terrorisés par ceux qui ont créé Al Qaeda et Daesh.

    François ASSELINEAU
    19 juillet 2016
    ———————–
    NOTA : Par scrupule intellectuel, je distinguerai néanmoins Jean-Luc Mélenchon des autres car il est, à ma connaissance, le seul des responsables politiques français conviés dans les grands médias à avoir laissé percer – bien timidement cependant – un bout de la vérité. Ce fut le 7 octobre 2015 sur France 2.

  • Norbert

    Qui a créé AL QAEDA ?

    Al Qaeda a été une création américaine, décidée par l’administration Reagan.

    Cette information est de notoriété publique et a notamment été confirmée explicitement par Hillary Clinton en personne dans cette vidéo :

    http://www.youtube.com/watch?v=NsZg_maF0ow

    Ceci est confirmé entre autres par cet article (Al Qaïda a été établi sous l’autorité du président Reagan le 27 mars 1985 par la Directive de la sécurité nationale n°166.)

    De nombreuses analyses corroborent cette information.
    Par exemple :

    cette analyse du journal le Monde, vraiment peu suspect de faire de « l’anti-américanisme primaire »…. : « Des fonds de la CIA ont servi à financer Al-Qaida ».
    cette analyse de Tom Engelhardt, co-fondateur de l’American Empire Project et auteur de « The United States of Fear ».
    Le 12 décembre 2012 à Marrakech, Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères affirme que « le Front al-Nosra fait du bon boulot », en Syrie alors qu’il s’agit d’un groupe d’assassins lié à Al Qaeda :

    http://www.youtube.com/watch?v=g9FiUF7N-PA

  • Norbert

    Qui a créé DAESH ?

    Donald Trump, candidat officiel du Parti républicain à la prochaine élection présidentielle américaine affirme publiquement que « l’État islamique » (ÉI)– alias Daesh, alias ISIS – est une création d’Obama et d’Hillary Clinton.

    Il a notamment déclaré qu’ « Obama et Clinton ont créé l’EI » et qu’« Hillary mériterait d’être en prison ».

    Hillary Clinton candidate officielle du Parti démocrate à la prochaine élection présidentielle américaine, semble rejeter, quant à elle, la création de Daesh sur une décision de Barack Obama.

    De nombreuses autres sources assurent que Daesh a été créée par les Américains, en relation plus ou moins étroite avec Israël, l’Arabie saoudite, le Qatar et la Turquie :

    On lira par exemple :

    cette analyse du groupe Judicial Watch qui publie une sélection de documents, autrefois classifiés, obtenus du Département américain de la Défense et du Département d’État grâce à un procès fédéral.Judicial Watch a révélé notammentun document de la Defense Intelligence Agency (DIA) de 2012 qui reconnaît que «

    L’Occident a facilité la création d’État islamique afin d’isoler le régime syrien ».
    cette analyse du général Wesley Clark, ancien commandant des forces armées de l’OTAN, qui a déclaré à la chaîne de télévision américaine CNN que l’Émirat islamique (Daesh) était une création américano-israélienne pour vaincre le Hezbollah.
    ces informations qui font état d’une aide américaine à Daesh, sous forme d’hélicoptères Apaches chez les djihadistes.
    cette analyse de Gregory R. Copley, analyste stratégique et éditeur de la revue Defense & Foreign Affairs, qui explique que Daesh ne peut survivre qu’avec l’aide de ses alliés : Turquie, Qatar, Arabie Saoudite, États-Unis.
    cette analyse de Philippe Hugon, politologue spécialiste de la région. Interrogé il y a 2 ans sur la télévision iranienne, il déclarait que Daesh était « un monstre inventé par les États-Unis », qui allait « créer des vagues de terrorisme non seulement au Moyen-Orient mais aussi en Europe ».

    • Enki13

      et oui norbert ,
      voici la triste vérité…
      s’est pour cela que je suis contre le fn qui ne dit pas un mot de tout cela…
      c’est un engrenage du système , pour absorber les voix des autres partis comme un bout de sopalin en sachant qu’ensuite le PS et LR s’allieront pour gagner les présidentiels…
      vu se dont et capable la cia tu peut êtres sur que l’upr n’arrivera jamais au pouvoir…

      ps: quand je parle d’un parti , je parle bien évidement des têtes d’affiche et pas des électeurs manipulé…

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif On a retrouvé les images de l’homme le plus radicalisé de France. Et c’est pas joli à voir ! http://
    http://www.youtube.com/watch?v=Y9Bs3tF1jj0 http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • ROY

    Il y a probablement pas que les salafistes qui sont de dangereux individus, je ne sais pas si « les rebelles modérés » armés par les U.S.A. et qui sont contre ASSAD sont effectivement des salafistes, mais ils ont rien d’humains, rien, absolument rien.
    Ils ont diffusées des images d’un enfant de 10 ans dont la tête a été tranchée…ce qui m’impressionne le plus ce sont leurs visages sereins, ils rient et sont heureux de tuer…?…
    Un animal ne tue que pour se nourrir c’est là une différence entre les animaux et eux…
    Comment un être humain peut-il avoir si peu de conscience ?
    http://en.alalam.ir/news/1840894
    Je ne veux pas faire peur aux citoyens et citoyennes de FRANCE, de BELGIQUE et d’ailleurs, mais imaginez des individus de ce genre dans une école…
    Il ne faut surtout pas faire d’amalgame, mais nous sommes dans une situation où nous nous trouvons tous menacés directement et indirectement, et désarmés devant tant de cruauté.

    Les grands responsables ( et coupables par complicité indirecte) sont les têtes pensantes (qui ont eux leurs têtes sur leurs épaules) mais pas que les chefs de ces dangereux tueurs (armés et aidés par des pays qui jouent un double jeu…), non les grands responsables sont ceux qui ont engagé notre pays dans des guerres hors de notre territoire (dont les coûts sont énormes et font marcher en plus le commerce de l’armement US… quand l’on connaît le prix d’une bombe vendu par les américains, le prix du sang à côté ne compte pas…).
    On a vu avec l’attentat de NICE que même l’impensable pouvait se produire, malgré les moyens sécuritaires déployés dans cette ville… nous avons eu NICE à quand le prochain attentat ?
    VALLS n’a t’il pas dit qu’il y en aura d’autres… devons-nous attendre sans bouger ?
    Devons-nous accepter la politique étrangère (initiée par SARKOZY, ami notamment du QUATAR…) menée actuellement ?
    La violence ne peut qu’engendrer la violence, et ce n’est pas en mettant un soldat par habitant que nous empêcherons les fous de faire leurs crimes, ce sont des fanatiques rien ne peut les arrêter ! Quand ceci sera compris réellement et que les mesures qui s’imposent seront réellement en place combien de nos citoyens et citoyennes auront perdue la vie ou seront handicapés, traumatisés à jamais ?

    Ce sont des familles entières qui sont touchées par ces crimes.

    Pourtant a été décrété l’état d’urgence (de quel côté est l’urgence ?), certes mais dans la majorité des cas cette disposition au caractère martial ne sert que des intérêts politiques, combien de citoyens se sont vus interdire de manifester (contre un projet de barrage, une loi scélérate etc etc), combien de syndicalistes, de militants associatifs sont surveillés actuellement ?
    Les moyens utilisés sont nombreux et il y a une déviance car les français et les françaises qui se battent pour défendre leurs droits ne sont pas eux des terroristes !
    Voyez combien nous sommes manipulés et aussi combien tous ces attentats servent le pouvoir pour s’affirmer en quelque sorte… dans des orientations de plus en plus liberticides… les exemples ne manquent pas.
    Alors en prenant du recul il y a beaucoup de questions qui sont sans réponses.
    Les traîtres, les tueurs, les terroristes, les marchands d’armes (et de drogues) etc etc ont encore un bel avenir devant eux.
    Quant à nous hommes et femmes libres, nos libertés se voilent de plus en plus, nous sommes même menacés directement de plus en plus chaque jour.
    Pour ne pas conclure.

Laisser un commentaire