Michael Snyder: “la guerre arrive et la situation financière est bien pire qu’on ne le pense”

city-skyscrapers-clock-time-stopwatch-seconds-300x212Au demeurant, la vie semble plutôt calme en cette mi-Juillet 2016.

Actuellement aux Etats-Unis, le principal sujet d’actualité est la spéculation qui entoure le choix du colistier de Donald Trump. Pendant ce temps là, les marchés financiers américains continuent de battre de nouveaux plus hauts historiques, et les médias semblent complètement obsédés et obnubilés par la vie amoureuse de Taylor Swift. Mais sous ce décor faussement tranquille, c’est une histoire très différente. Comme vous le verrez ci-dessous, les conditions d’un véritable désastre se mettent en place très rapidement, et le reste de l’année 2016 promet d’être beaucoup plus chaotique que ce que nous avons vu jusqu’à présent.

Commençons par la Chine. Mardi, la Cour permanente d’arbitrage (CPA) de La Haye a statué contre les revendications territoriales de Pékin sur la mer de Chine méridionale. Le gouvernement chinois a annoncé à l’avance qu’il ne reconnaissait pas la compétence de la Cour permanente d’arbitrage de La Haye, et qu’il n’a absolument pas l’intention de se conformer à cette décision.

En fait, la Chine est tombée un peu plus dans la provocation à la suite de cette décision. Nous n’en n’avons pas beaucoup entendu parlé dans les médias américains, mais selon les informations publiées dans la presse internationale, le président chinois Xi Jinping a ordonné à l’ Armée de libération du peuple de se tenir prête à “affronter” les États-Unis si l’administration Obama pousse la Chine à abandonner les îles qu’ils occupent actuellement en mer de Chine méridionale…

” Le président chinois Xi Jinping aurait ordonné à l’Armée de libération du peuple de se tenir prête au combat,” selon ce qu’a publié le site Arirang.com. L’agence de presse chinoise “Boxun News” basée aux Etats-Unis a déclaré mardi que l’instruction avait été donnée dans le cas où les Etats-Unis commettraient des actes de provocation dans les eaux une fois la décision rendue.”

Un porte-avion américain et des avions de chasse ont déjà été envoyés dans la région en prévision de cette décision, alors que la marine chinoise effectue également des exercices près des îles contestées de Paracels.

En Octobre dernier, la Chine annonçait qu’elle n’avait “pas peur” de mener une guerre aux États-Unis suite à un incident où le destroyer lance-missiles USS Lassen avait violé l’espace de 12 miles nautiques entourant les atolls de l’archipel corallien des Spratley. La Chine considère cette zone comme des eaux territoriales, une souveraineté rejetée par les États-Unis.

Pendant ce temps là, les relations entre les États-Unis et la Russie continuent de se dégrader. L’installation d’un système de défense antimissile en Roumanie est le dernier incident qui a rendu les russes furieux, et lors d’une apparition publique le 17 Juin 2016, le président russe Vladimir Poutine a essayé de faire comprendre aux journalistes occidentaux que le monde se dirigeait vers la guerre…

“Nous savons d’année en année ce qui va se passer, et ils savent que nous le savons. C’est à vous qu’ils racontent ces balivernes et vous les répercutez auprès de vos populations. Et ce qui me préoccupe tant est qu’elles ne peuvent plus alors sentir l’imminence du danger. Comment pouvez-vous ne pas comprendre que le monde est en train d’être poussé dans une direction irréversible, alors qu’ils [les USA] prétendent que rien ne se passe. Je ne sais plus quoi faire pour vous convaincre [vous réveiller] !» (Ses mots exacts sont: «I don’t know how to get through you anymore»).”

Et bien sûr, les Russes travaillent très dur et modernisent son armée en vue d’un futur conflit potentiel avec les États-Unis. Encore aujourd’hui, nous avons appris que les Russes sont en train de développer un bombardier stratégique hypersonique qui aura la capacité de frapper des cibles avec des ogives nucléaires, et ce de l’espace.

Malheureusement, l’administration Obama ne semble pas dans le même état d’urgence. La taille de notre arsenal nucléaire stratégique a baissé d’environ 95 % depuis le sommet atteint lors de la guerre froide, et beaucoup de nos installations utilisent encore des téléphones rotatifs et des ordinateurs fonctionnant avec des disquettes 8 pouces qui ont été plus qu’utilisées dans les années 1970.

Mais je ne crois pas que la guerre avec la Chine ou la Russie éclatera à la fin de l’année 2016. La plus immédiate préoccupation est ce qu’il se passe au Moyen-Orient. La situation en Syrie continue de se détériorer, mais c’est Israël qui pourrait bientôt être le centre d’attention.

Revenons au mois de Mars, le Wall Street Journal avait rapporté que l’administration Obama voulait relancer le processus de paix au Moyen-Orient avant qu’Obama ne quitte ses fonctions, et qu’une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU divisant la terre d’Israël et définissant les paramètres d’un Etat palestinien, prenait définitivement forme…

La Maison Blanche travaille sur des plans pour relancer les négociations au Moyen-Orient qui sont au point mort depuis longtemps avant que le président Barack Obama ne quitte ses fonctions, et y compris sur une éventuelle résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies qui décrirait un accord entre les Israéliens et les Palestiniens, selon de hauts responsables américains.

Et cette semaine, le Washington Post a rapporté que des “rumeurs” se renouvelaient au sujet d’une telle résolution…

 

Source: theeconomiccollapseblog

Suite traduite intégralement en français sur Business Bourse

 

3 commentaires

  • La propagande guerrière va bon train, permet aux marchands d’armes de rivaliser d’ingéniosité, de tous cotés, et permet donc aux vrais propriétaires de ces sociétés, les banquiers, qui eux n’ont pas de cotés, de continuer à ripailler en priant que cela ne s’arrête jamais;
    Et cela fonctionne, on parle toujours des guerres, des préparatifs et des provocations, mais rarement des financiers qui écrivent ces scénarios et réalisent ces films…. qu’ils nous vendront plus tard à la télé ou au cinéma….
    Il y a les cons et les sommations, qui finalement ne font qu’un mot !
    Pour vous dire, messieurs, que chez ces gens-là, on compte !

  • Quoi qu’il en soit, préparons-nous. Envisageons tous les cas de figures les plus probables, et comment se préserver le mieux possible.
    Si maintenant il nous tombe un missile sur le coin de la tête, plus de soucis. Mais en attendant…

    Je vois en tout cas que les prédictions sont sur le point de se réaliser: invasion par la Russie et la Chine de l’Europe. Pour ne parler que de cela.
    J’ai vu une vidéo sur l’antéchrist qui se pointerait après sous l’aspect d’un joli blondinet, parlant bien, mais possédé. Après les affres d’une IIIè GM, il serait suivi comme un sauveur.
    Bon, on y croit ou pas. Ce que je veux dire, c’est qu’il faut en tous points exercer notre discernement, autant que la pollution, l’alimentation, les ondes EM… nous le permettent encore.

  • Balou

    Le mauvais calcul des soi-disant « élites » mondialistes

    Ça devient une évidence pour de plus en plus de monde, et on ne le dénoncera jamais assez: Les oligarques de l’élite mondialiste ont le fantasme de transformer tous les pays de la terre en les moulant dans un monde unique, avec une seule monnaie et un seul gouvernement totalitaire. Cette monnaie étant évidemment à leur profit exclusif et le gouvernement unique passant sous leur contrôle total.

    Une fois ces fantasmes réalisés il ne leur restera plus qu’à opérer une réduction radicale du volume des populations pour se réserver le meilleur de ce que la Terre a à offrir, sans la pollution effrénée. Un retour au modèle du moyen-âge ou un Roi, sa cour, ses nobles se réservaient tous les privilèges et où le serf n’était autorisé à vivre que pour être au service exclusif de la caste, taillable et corvéable à merci.

    Patiemment, inlassablement, ces oligarques de l’élite ont œuvré au cours des générations pour remodeler les structures sociales des pays en les fusionnant dans un monde globalisé, taillé sur mesure pour y implanter monnaie et gouvernement uniques à leur seul profit.

    L’Union Européenne est une tentative (lamentablement ratée d’ailleurs), un laboratoire pour préfigurer ce que le monde pourrait devenir. Pour parvenir à leurs fins, une monnaie, le dollar US, un pays, les Etats-Unis, une méthode, la finance. Ces moyens les ont menés là où ils sont aujourd’hui, mais il leur faut passer à la vitesse très supérieure. Ce qu’ils tentent en ce moment, dans un climat social qui devient très malsain pour eux.

    Vous connaissez l’histoire de l’éléphant qui accouche d’une souris. Eh bien elle s’applique à l’oligarchie des soi-disant « élites » mondialistes. Pourquoi ?

    D’abord parce que les trois quarts de la population mondiale, 75% si vous préférez compter ainsi, avec les pays de la SCO (OSC soit l’Organisation de Shangaï) ne l’entendent pas de cette oreille. Le monde unipolaire dominé par les US et leurs vassaux est attaqué sur tous les fronts par la SCO, Russie et Chine en tête, avec leurs moyens financiers et militaires, et leur éthique multipolaire. Leurs forces considérables et en expansion font barrage et provoquent frontalement à la Clausewitz et par contournement à la Sun Tzu l’empire du mal et du chaos, bras armé jusqu’ici.

    Suite : http://reseauinternational.net/le-mauvais-calcul-des-soi-disant-elites-mondialistes/

Laisser un commentaire