EDF : présence de corps étrangers dans le réacteur 3 de la centrale nucléaire de Bugey …

C’est pour quand l’accident irréversible, qui contaminera pour des siècles et des siècles (amen!) notre pays? avec tous les réacteurs que nous avons, le prolongement des centrales les plus problématiques, et les soucis financiers d’EDF. On ne devait pas fermer Fessenheim?. Ça fait partie des mensonges ou des promesses non tenues? Merci Planète-Bleue.

ob_f9e435_carte-france-nucleaireLe 7 juillet 2016, EDF a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté relatif à la présence de corps étrangers dans une tuyauterie du circuit d’aspersion de l’enceinte de confinement du réacteur 3 de la centrale nucléaire du Bugey. Le circuit d’aspersion de l’enceinte de confinement pulvérise, en cas d’accident grave, de l’eau contenant de la soude dans l’enceinte de confinement du réacteur.

Son objectif est de conserver l’intégrité de l’enceinte du réacteur, en diminuant la pression et la température à l’intérieur et de piéger l’iode radioactif présent sous forme gazeuse.

Ce système de sauvegarde est composé de deux voies indépendantes, chacune de ces voies pouvant assurer seule sa fonction.

Le réacteur n° 3 de la centrale du Bugey est à l’arrêt depuis le 2 juin 2016 pour maintenance programmée et renouvellement d’une partie du combustible.

Dans le cadre de ces activités de maintenance, EDF a réalisé des contrôles de propreté par des examens télévisuels dans les tuyauteries du circuit d’aspersion de l’enceinte de confinement pour vérifier l’absence de corps étranger susceptible de boucher les tuyauteries, et donc de remettre en cause le bon fonctionnement de l’aspersion de l’enceinte de confinement en cas d’accident.

Lors de ces contrôles, le 5 juillet 2016, EDF a mis en évidence la présence d’un corps étranger obstruant la tuyauterie. Ce corps étranger a été retiré le 7 juillet 2016 : il s’agissait en réalité de deux disques de meuleuse et d’un joint amalgamés entre eux.

En raison de sa taille, EDF a considéré que cet amalgame était susceptible de rendre totalement indisponible l’une des deux voies indépendantes du circuit d’aspersion en cas de sollicitation.

…/…

Lire la suite

Source Le-Figaro
Une info de AOF (France Option Finance)
2015 Agence Option Finance (AOF) – Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu’elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l’utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

3 commentaires

  • Ecomotard

    Les journalistes du Figaro ne se sont pas foulés, l’article est un copié / collé de l’avis d’incident de l’ASN.
    Il convient d’être prudent mais ces derniers mois, l’ASN semble jouer la transparence (ex : calotte de cuve de l’EPR). Même pour les non techniques, je conseille la lecture (très grand public) de leurs avis d’incidents  :
    http://www.asn.fr/Controler/Actualites-du-controle/Avis-d-incident-des-installations-nucleaires

    Ainsi par exemple, et juste sur ces derniers jours, on apprend que :
    – Grâce à la rigueur d’un technicien (et ceci hors manuel), on a évité un empilement destructeur de barre d’uranium (à l’origine une confusion dans une référence entre un « o » (la lettre) avec un « 0 » (le chiffre). Confusion ultra prévisible et forcément déjà dénoncée par des « sans dents »
    – Une protection en plomb (barrière à la radioactivité) était placée devant des capteurs de fuite radioactive les rendant ainsi inopérant… Intentionnel ????
    – Une très grande récurrence de vanne dans la mauvaise position
    – …

    Dans cet article les « corps étrangers » ne sont rien de moins que 2 disques de meuleuse + un joint oubliés dans cette conduite de sécurité et qui y sont certainement depuis la construction de la centrale.

    Ok, c’est une énorme industrie avec forcément des p’tites erreurs mais quand même, c’est gros la, surtout pour une industrie aussi risquée.
    Pas de doute qu’avec la sous-traitance à outrance, les RH de plus en plus pingres avec les techniciens (mais pas pour eux-mêmes), tout conduit à une perte du professionnalisme et des compétences.

  • bonjour

    bin oui m’man!!!!faut bin éliminer 85% de la populace mondiale…

Laisser un commentaire