Le lien entre la maladie de Parkinson et les pesticides officiellement reconnu

Il y a deux bonnes nouvelles ce soir, la première étant que l’Union Européenne restreigne les conditions d’utilisation du glyphosate, en espérant que l’ensemble des pays suivent, le seconde étant que le lien entre la maladie de Parkinson et les pesticides soit officiellement reconnu!

Pesticides_application_04

C’est un pas de plus vers la reconnaissance des maladies professionnelles des agriculteurs. Lundi 7 mai, est entré en vigueur un décret qui reconnaît la maladie de Parkinson comme maladie professionnelle et établit explicitement un lien de causalité entre cette pathologie – seconde maladie neurodégénérative en France après Alzheimer – et l’usage des pesticides.

Un pas de plus car, dans ce domaine où règnait jusqu’ici la loi du silence, la prise de conscience des effets des produits phytosanitaires sur la santé des agriculteurs commence seulement à émerger. Et à porter ses fruits. En février, la victoire d’un céréaliculteur charentais, Paul François, qui avait intenté un procès contre le géant américain Monsanto, a constitué une première en France. La firme a été jugée responsable de l’intoxication de l’agriculteur par les vapeurs d’un de ses herbicides, le Lasso – retiré du marché en 2007 en France, alors que sa dangerosité était connue depuis plus de vingt ans.

Quelques jours plus tard, ils étaient plusieurs dizaines d’exploitants à manifester au Salon de l’agriculture, devant le stand de l’Union des industriels de la protection des plantes. Leurs revendications : le classement des affections liées à l’usage des pesticides en maladies professionnelles et le retrait des produits dangereux.
Le 30 avril, c’est une autre décision, celle de la Commission d’indemnisation des victimes d’infraction (Civi) d’Epinal, qui est venu apporter de l’eau au moulin : ce jour-là, l’Etat a été condamné à indemniser un agriculteur céréalier de Meurthe-et-Moselle souffrant d’un syndrome myéloprolifératif. D’abord reconnue comme maladie professionnelle, la pathologie est alors associée par la Civi à l’usage de produits contenant notamment du benzène.
UN DÉCRET « TRÈS ATTENDU »
Dans ce paysage qui commence doucement à évoluer, le décret concernant la reconnaissance de la maladie de Parkinson était donc « très attendu », note Guillaume Petit. L’agriculteur appartient à l’association Phyto-victimes, créée en mars 2011, et avec laquelle Paul François a, l’un des premiers, brisé le silence en attaquant Monsanto. Lui a attendu quatre ans avant de voir sa pathologie reconnue comme maladie professionnelle. « Combien voient leur demande refusée ? Combien aussi y renoncent, devant la difficulté ? », interrogeait-il lors de la création de cette association.
>> Lire (édition Abonnés) : « Des agriculteurs victimes de pesticides veulent rompre le silence »
L’entrée de la maladie de Parkinson dans les tableaux des maladies professionnelles du régime agricole facilitera donc les démarches pour les agriculteurs chez qui cette pathologie aura été diagnostiquée moins d’un an après l’usage de pesticides – le texte ne précise pas lesquels. « C’est une reconnaissance officielle qui est, déjà, importante sur un plan symbolique, note Guillaume Petit. Mais c’est aussi le moyen, pour l’agriculteur, d’être pris en charge financièrement, en fonction de son taux d’incapacité à poursuivre son travail. »
EN DIX ANS, CINQ MALADIES LIÉES AUX PESTICIDES RECONNUES
Jusqu’ici, selon Yves Cosset, médecin du travail national adjoint à la Mutuelle de la santé des agriculteurs (MSA), seuls vingt cas de maladies de Parkinson ont été rapportés aux comités de reconnaissance des maladies professionnelles en dix ans. Dix ont été acceptés, dix refusés. Dans la même période, seuls quatre ou cinq cas de maladies ont été officiellement reconnus comme causés par les pesticides.
Au total, ce sont 4 900 pathologies qui sont reconnues chaque année comme maladies professionnelles chez les agriculteurs. Mais plus de 90 % d’entre elles sont des TMS (troubles musculo-squelettiques), le reste des cas étant principalement liés aux animaux et à la poussière de bois ou d’amiante, selon Yves Cosset.
Source et fin sur Le Monde

 

17 commentaires

  • bonjour

    petite addition

    non maîtrise de la connerie humaine + non maîtrise du nucléaire+ non maîtrise des OGM+ non maîtrise des pesticides,insecticides et fongicides+non maîtrise des nanos particules = + de destruction+ de malades+de décès+d’argent engrengé….au non du pouvoir et de l’avoir

    1 seul remède : partage et avoir

    bonne journée

  • .article35.

    Bonjour à tous.
    Sur le sujet il y a cette vidéo que beaucoup connaissent déjà .
    http://www.youtube.com/watch?v=nAMARhJoFaQ
    Il y a qlq passages savoureux , notamment à partir de la 37° minute (producteur d’oignons).
    J’ai toujours entendu parler du bon sens paysan , on ne me fera pas croire que les agriculteurs sont tous des crétins incapables de raisonner . S’ils utilisent des produits dangereux et toxiques c’est en connaissance de cause . S’ils acceptent d’empoisonner les gens au nom du profit il ne faut pas pleurer s’ils en subissent les conséquences .
    Prenez le temps de lire ça
    http://roundup.ca/_uploads/documents/MON-Preharvest%20Staging%20Guide-french.pdf
    Ceux qui utilisent ce protocole ne peuvent pas ignorer qu’ils empoisonnent leurs cultures et nous par la même occasion .

    • engel

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif…Evidemment !

      • ConscienceU12 ConscienceU12

        Effectivement http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif je l’ai toujours dit, ils sont les secondes responsables de notre empoisonnement ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

        • Bien d’accord ! Rien qu’à voir les précautions d’emploi qui les transforment en cosmonautes, voilà de quoi attirer leur attention, non ?
          C’est comme le cosmonaute de mon village dont je vous ai parlé, qui jure que le Roundup n’est pas toxique alors qu’il a une tenue impressionnante pour le répandre sur le moindre brin d’herbe !

    • lily

       » S’ils utilisent des produits dangereux et toxiques c’est en connaissance de cause . S’ils acceptent d’empoisonner les gens au nom du profit il ne faut pas pleurer s’ils en subissent les conséquences . »

      Tout à fait, y’a 30 ans peut être mais pas ces dernières années…
      j’ai connu enfant un cousin de ma mère ouvrier agricole qui a eu la maladie parkinson
      soigné à l’hopital de Rennes, à l’époque ils lui ont déjà parlé de ces saletés.
      De plus autre info : un éleveur/agriculteur avouait garder de côté une bête pour lui et les autres étaient sous antibiotiques etc…. véridique!

      • rouletabille rouletabille

        Ici ils ont leurs légumes,leurs volailles ,leur cochon sans S car il est seul et bénéficie de petit lait et autres friandises) ,A PART ,vous savez comment nourrir les gens ?,ILS LE SAVENT.
        J’ai vus ce que mangent les journaliers .
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif Qui ici ne connait pas au moins un agriculteur qui soit touché par la maladie de par Parkinson ! …le beau frère de ma Grand-Mère l’est ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

    • Qu’il aille quand même voir un ostéopathe. Il y a une petite proportion des malades de Parkinson et Alzeinmer qui peuvent simplement avoir des problèmes de cervicales.
      L’un n’empêche pas l’autre d’ailleurs…

      • rouletabille rouletabille

        En vacance (18 Ans)voir du grains en sac au soleil ,pas m’empêcher d’y mettre les mains et de sentir cette dorure entre les doigts;le fermier m’a dis d’arrêter car les graines sont EMPOISONNÉES contre les prédateurs.
        La semence est du POISON
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

  • rouletabille rouletabille

    Ils créent des maladies et ainsi vendrent des vaccins qui en créerons encore PLUS,des magiciens.
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • Moyome

    « L’entrée de la maladie de Parkinson dans les tableaux des maladies professionnelles du régime agricole facilitera donc les démarches pour les agriculteurs chez qui cette pathologie aura été diagnostiquée moins d’un an après l’usage de pesticides – le texte ne précise pas lesquels. »

    Bon, c’est bien joli de reconnaître le lien de cause à effets. C’est bien joli d’indemniser les agriculteurs qui auront répandu du poison moins d’un an avant d’avoir été malade de Parkinson.
    Mais dans les faits, la maladie met des années avant de se déclarer.
    Dans les faits, les agriculteurs ne vont pas pour autant arrêter de répandre tous ces poisons.
    Dans les faits, tous les consommateurs de produits traités aux pesticides, tous les français qui consomment de l’eau (y compris en bouteille) bourrée de pesticides, et qui développeront la maladie de Parkinson n’auront rien du tout, oualou, nada, que dalle. On leur dira même qu’on ne sait pas ce qui a pu provoquer cela…
    Dans les faits, c’est une annonce de plus pour peu d’effets. On ne traite pas la cause (en interdisant les pesticides) mais on indemnisera une toute petite partie des conséquences et tout le monde y gagnera (les agriculteurs intensifs, les politiques, les lobbies, etc.) sauf le peuple, une fois de plus !

    Pour moi, ce n’est la « bonne nouvelle » du jour, mais la triste réalité d’enfumage de notre société de corrompus. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

  • Enki13

    je viens juste de comprendre grâce a vous ,
    s’est a cause du roundup qu’il tremble :

    http://www.youtube.com/watch?v=ZtJFsgnqmJ0

    PS: il faut qu’il arrête le roundup le pauvre.

    • rouletabille rouletabille

      il tremble éternellement avec son épouse aussi .
      Avant elle(son épouse actuelle) il tremblais pas pour planter des arbres pour les martyrs palestiniens.
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif