« Pour Jeffrey Gundlach, les banques sont en train de mourir et les décideurs ne savent plus quoi faire !! »

La situation est assez tendue, pour ne pas dire catastrophique (et je modère mes propos…), nous sommes actuellement « en plein n’importe quoi », vous avez même l’ancien président de la Commission Européenne José Manuel Barroso qui a été embauché par la Goldman Sachs, le brexit fait rage, les banques italiennes sont au plus mal, et que dire de l’Optima Bank qui est en faillite et qui a déclenché les ponctions sur les comptes des clients (hé oui, ça a commencé…).

On a également Porto Rico qui est en défaut de paiement, mais est-ce étonnant pour un pays totalement en faillite qui compte 102,3 millions d’américains sans travail!!! À cela, vous ajoutez tout le reste de l’actualité financière, et vous pourrez constater que le chaos est proche, désolé mais il faut bien le dire!!! C’est donc indéniable, les scénarios les plus pessimistes se concrétisent!

Préparez-vous, investissez intelligemment dans l’or mais pas uniquement dans cela, suivez les meilleurs conseils avec ma lettre d’information, et que Dieu vous garde…

mensonge-détat

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

On vous a dit que tout était réglé… on vous a menti.

On vous a dit qu’il y avait une reprise économique… on vous a menti.

On vous a dit qu’il y avait une inversion de la courbe du chômage… on vous a menti.

On vous a dit que les banques étaient sauvées… on vous a menti.

On vous a dit que vous n’aviez plus rien à craindre… on vous a menti.

On vous a dit que les taux allaient remonter… on vous a menti.

On vous a dit que l’or allait chuter au plus bas… on vous a menti.

On vous a dit que l’Europe était irréversible… on vous a menti.

On vous a dit que l’euro était sauvé… on vous a menti.

 

« Celui qui panique le premier panique le mieux.» Comme le dit David Stockman, cela ressemble de plus en plus à 2007, lorsque les premiers signes d’implosion du système financier furent ignorés par les éternels optimistes.

Si la panique n’est pas encore d’actualité, l’inquiétude et la nervosité gagnent de plus en plus les marchés. Selon Jeffrey Gundlach de DoubleLine Capital, l’or est la meilleure option en ces temps incertains, comme il l’a déclaré à Reuters :

« Jeffrey Gundlach, le CEO de DoubleLine Capital, a déclaré ce mercredi que l’or est le meilleur investissement dans un contexte de craintes concernant l’instabilité de l’Union européenne, la stagnation mondiale persistante ainsi que l’inefficacité des politiques des banques centrales.

« La situation est chaotique, elle semble dangereuse », a déclaré Gundlach à l’occasion d’une interview téléphonique. « Je ne suis pas vendeur en ce qui concerne l’or ».

Le métal jaune a dépassé son plus haut de 2 ans ce mercredi alors que certaines obligations ont glissé pour atteindre leur taux le plus bas suite au référendum en Grande-Bretagne, poussant les investisseurs à acheter de l’or pour s’assurer contre le risque. L’or pour livraison immédiate (XAU), qui a presque grimpé de 30 % depuis le début de l’année, était en hausse de 0,56 % à 1 363 $ l’once à 18:34 (GMT).

Gundlach, qui est un fidèle supporter du métal précieux et qui voit l’or atteindre 1 400 $ l’once cette année, estime que le métal jaune et les actions minières sont intéressants par rapport aux obligations gouvernementales, dont les taux ont atteint des niveaux planchers durant les derniers jours. Le rendement de l’obligation américaine à 10 ans s’est élevé, durant la session de mercredi, à  1,393 % après avoir atteint un plus bas record de 1,321 %.

« On voit des gens qui détestaient l’obligation à 10 ans à 2 % qui soudainement l’adorent à 1,38/1,39 %, qui revisite le plus bas historique de ce Treasury », a déclaré Gundlach.

« Si vous achetez aujourd’hui cet actif, je dirais qu’il s’agit d’une très mauvaise décision. C’est le plus mauvais moment de l’histoire pour acheter des obligations américaines à 10 ans. »

Gundlach, qui gère un patrimoine de 100 milliards de dollars pour la société DoubleLine de Los Angeles, estime que l’or est attrayant dans le contexte « d’un système bancaire européen dans un état le rendant bon pour la faillite. »

Il faisait référence à Banca Monte dei Paschi di Siena, la 3e banque italienne qui croule sous les créances douteuses, dont la capitalisation est insuffisante et dont les soucis menacent de se propager ailleurs, en Europe. Gundlach a également cité Deutsche Bank AG, dont le titre a de nouveau atteint un plus bas ce mercredi pour voir sa valeur chuter de moitié depuis le début de l’année.

« Les banques sont en train de mourir et les décideurs ne savent plus quoi faire », a déclaré Gundlach. « Lorsque l’action de la Deutsche Bank passera sous la barre des 10 $, vous allez voir les gens commencer à paniquer, ils vont commencer à dire : quelqu’un doit faire quelque chose ».

L’action Deutsche Bank a chuté de 5,56 % ce mercredi pour atteindre 11,54 dollars. Gundlach, connu à Wall Street sous le surnom du « roi des obligations », est l’un des premiers poids-lourds de l’investissement à recommander l’or en tant qu’assurance contre la crédibilité des grandes banques centrales alors que les pays ne parviennent pas à générer de la croissance. »

Il est déjà trop tard. Préparez-vous!

Charles SANNAT

Source: Insolentiae le blog de Charles Sannat

 

 

20 commentaires

  • Le veilleur

    Mon rêve serait que tout les moutons enragés se réunissent pour vivre en parfaite autonomie et harmonie ! pensez vous que ce soit possible ? pourquoi continuons nous dans ce système qui peut s’effondrer à tout moment et qui est malade ? pourquoi ne pas envisager de nous réunir ? bon je sais, ça fait beaucoup de question mais nous pouvons tous y répondre ? alors qu’attendons nous ? après tous nous sommes séparé par quelques kilomètres et la distance n’est rien quand nous avons la volonté et l’amour ? bon voilà que je philosophe, hein ? mais après tout rien est impossible, simplement préparons nous !

    • On peut espère mais ça sera dur! Tout le monde n’a pas le même niveau de sociabilité…

      • pharaon

        Des fois il ne faudrait pas grand chose pour que les gens se mettent en route ….

        • supermouton supermouton

          En général, c’est une fois qu’il se sont pris des balles perdues qu’ils se décident à se mettre en route… non pardon.. a fuir….
          Faut pas rêver… L’être humain est essentiellement un passager fainéant, et très enclin à se laisser tirer par les quelques fonceurs qui lui vendent la valda et qui vont rapidement mettre ceci a profit.
          C’est la base de toutes les civilisations : plein de moutons à tondre, des « fermiers » / « clebards » qui gèrent le troupeau pour le compte de quelques « porcs » qui s’engraissent…
          Si tu attends que ce soient des « tracteurs » qui organisent une tonte des moutons sous une forme différente, le résultat sera très rapidement le même… « porcs » -> « clebards » -> « moutons ».
          Le seul choix permis par le darwinisme est de se prendre en main soi-même pour vivre et s’échapper, ou de se résigner à se faire tondre dans le troupeau, certains se berçant de l’illusion de pouvoir être accueilli parmi les porcs, mais ne finissent au mieux que clebards trop gras…
          Le gentil berger despote qui prendrait un troupeau à sa charge simplement par bonté n’existe que dans les contes de fées que les religions cherchent à faire avaler depuis des millénaires au dit troupeau, pour qu’il reste gentiment groupir et laisse les « bergers/clebards » les tondre pour enrichir les « porcs » :-)

    • supermouton supermouton

      Des milliers de villages en perte de population n’attendent que des gens qui veulent quitter le système, essentiellement piloté par les grandes villes. Vous ne savez pas vous prendre en main vous-mêmes ? Pourquoi attendre un hypothétique troupeau de moutons tous plus enragés les uns que les autres ?
      Comme dit Benji, pas le même niveau de sociabilité, et plus généralement, si le ras-le-bol est le thème partagé en ce lieu, les causes n’en sont absolument pas les mêmes et les buts de chacun tellement différents…
      Croire qu’un regroupement de iRâleurs du clavier fauchés fainéants et utopistes fait une société qui marche me semble un pari quelque peu risqué, non ? :-)
      Bottez-vous le cul vous-même non de delà ! C’est pas en vous branlant la nouille derrière votre clavier que vous allez faire quelque chose. On dirait des sportifs du dimanche vautrés dans leur canapé avec leur pack de kro qui traitent de fainéants les footballeurs de la TV :-)

  • Grand marabout Grand marabout

    http://www.capital.fr/a-la-une/actualites/la-bce-entamera-prudemment-ses-achats-de-dette-d-entreprise-1131574

    Les obligations « corporate » notées en catégorie d’investissement (investment grade, IG) doivent s’ajouter en juin à l’éventail d’actifs que la BCE rachète dans le cadre de son programme d’assouplissement quantitatif (quantitative easing, QE) de 1.740 milliards d’euros, censé soutenir la croissance dans la zone euro en réduisant le coût du crédit.

    La difficulté est que le marché concerné, évalué à 600 milliards d’euros, est constitué en majorité de grandes entreprises françaises et néerlandaises qui disposent déjà d’un accès facile au crédit.

    La BCE compte toutefois sur un effet de cascade qui bénéficierait au final aux emprunteurs de plus petite taille, pour lesquels l’accès aux financements reste problématique.
    Si ce mouvement contribue à l’amélioration globale des conditions de financement,

    la BCE craint qu’il ne revienne à maintenir en vie des entreprises vouées à la cessation de paiement!

  • Juan

    Lorsque l’économie de marché telle que nous la connaissons faisait ses débuts, les agissements d’entreprises non encore multinationales étaient camouflés par un semblant de contrôle des gouvernements, en particulier des ministres de l’économie. Lorsque les peuples commencèrent à prendre conscience des capacités de nuisance de ce qui étaient devenues des multinationales, la nécessité d’un camouflage plus élaboré, destiné de nouveau à rassurer les peuples, a aboutit à des entités de contrôle maintenant elles aussi internationales. Les institutions européennes ont en ce sens parfaitement démontré, dans un premier temps, leur crédibilité et représentativité sur la scène mondiale. Peut-on citer l’exemple de, celle qui apparu tant de fois comme sauveur, la banque centrale européenne et ses renflouements d’économies bancales jusqu’aux États, acquérant progressivement l’image d’une autorité sage et indiscutable alors que relativement récente. Le second temps fut moins fructueux pour ces institutions, les peuples prenant conscience des capacités de nuisance de ce que sont désormais des conglomérats, à l’image d’un duel Google contre Union Européenne. Le cycle se répète ainsi logiquement, un système d’institutions d’un apparent pouvoir équivalent à ceux des conglomérats doit se mettre en place pour rassurer les peuples quant à l’équilibre des forces en présence. Il s’agit du futur traité transatlantique en ce qui concerne l’Union Européenne. La conclusion est double, dans un premier temps par l’ensemble des artifices que permet le Législateur tant à l’échelle des États qu’à celle des institutions internationales, ces nouvelles institutions verront le jour car la volonté est commune de contrôler légalement l’économie et que ces institutions se sont construites logiquement et sans précipitation dans une parfaite partie d’échecs : dans l’imaginaire collectif les ennemis de la stabilité sont le système bancaire et les gouvernements corrompus et non pas la notion de gouvernement en elle même. Ainsi le but commun restera la pérennité d’institutions de contrôle, du moins en apparence, n’en déplaise aux adeptes de révolutions et autres fins du Monde. Dans un second second temps, le mécanisme décrit illustre le retard constant quant à l’appréciation d’une situation ridicule par définition, l’Humanité endettée. L’économie est un leurre, et le meilleur qui soit. Il nous pousse à exiger l’exercice d’un contrôle sur les activités du leurre et par voie de conséquence sur les activités des peuples. Ce cycle ridicule se poursuit simplement par ce que nous sommes le peuple qui travaille pour ce système, peut-on se combattre soit même? Vais-je démissionner du poste que j’occupe dans une entreprise se comportant comme une mafia et m’assoir sur salaire et avantages? Pas plus que je ne songerai à l’origine de l’essence dans mon réservoir.

  • Ernest London

    LE LIVRE NOIR DES BANQUE$.

    Un livre qui donne le vertige, un goût de bord du gouffre. Un livre indispensable pour comprendre l’immense danger que fait peser cette épée de Damoclès suspendue au-dessus de nos têtes, indispensable pour armer un discours.

    Article complet sur le blog de la BIBLIOTHÈQUE FAHRENHEIT 451 :
    http://bibliothequefahrenheit.blogspot.fr/2015/09/le-livre-noir-des-banque.html

  • marco marco

    Quand je pense que certain pense que ce systeme financier tiendra jusqu’en 2050

    lol
    ya de quoi se marrer

    faut de tout pour faire un monde, comme on dit ^^
    meme des bisounours!

    préparez, vous
    en espérant qu’il n’y aura pas de suicide dans vos familles ou dans vos amis

    une famine mondiale suivra de peu

    bisous les ME
    je retourne au jardin

  • suzanna

    Ils savent ce qu’ils font, ils suivent le plan à la lettre, ah mais forcément il ne faut pas avoir peur de l’étiquette complotiste.

  • rouletabille rouletabille

    Me mare,DES CHIFFRES INVENTES MEURENT.
    N’oubliez pas que l’Etat délègue ses pouvoirs aux BANQUES qui sont des entreprises PRIVÉES .
    L’ETAT est aux

  • rouletabille rouletabille

    L’école fait l’éducation,PAS L’INSTRUCTION,on y apprend comment additionner,multiplier,diviser les CHIFFRES (entre autre)la meilleure facon de rendre les gens esclaves aux CHIFFRES et aux BANQUES.
    NA
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • Enki13

    « On vous a dit qu’il y avait une inversion de la courbe du chômage… on vous a menti. »

    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/06/23/20002-20140623ARTFIG00120-le-retournement-economique-de-hollande-se-fait-attendre.php

    ce n’ai pas un retournement ,
    c’est un looping…

    http://www.youtube.com/watch?v=xlE0NBSv1kE

Laisser un commentaire