Combien de temps avant l’effondrement ?

Nous ne savons pas exactement combien de temps il reste avant un éventuel effondrement, mais une chose de certaines, celui-ci aura lieu à un moment ou à un autre. Cela peut venir du Brexit, des banques italiennes, de la Deutsche Bank qui est même considéré comme étant le plus gros danger systémique à l’heure actuelle par le FMI, cela peut venir de partout!

La seule chose à faire, c’est se préparer à l’impact car IL AURA LIEU, rien ne pourra plus arrêter ce qui doit se produire, ou alors les chances sont minimes… J’ai proposé des solutions dans mes lettres d’informations, il y en a bien d’autres, mais soyons conscients d’une chose, cela va être difficile pour tous, et je n’échappe pas à la règle.

inspirational_moneyprintingCela sera 1929, en pire…

L’économie globale s’est déjà renversée en 2006, mais à l’aide d’un programme massif de création monétaire et de crédit, le monde a pu bénéficier d’un sursis à exécution. Les effets de cette création monétaire commencent cependant à se dissiper aujourd’hui. Et aurions-nous pu nous attendre à quoi que ce soit d’autre ? Imprimer de l’argent qui n’a aucune valeur ou prêter de l’argent qui n’existe pas n’a jamais créé quelque richesse que ce soit ou sauvé qui que ce soit.

La récession commencera bientôt à accélérer, pour nous mener à un échec total du système financier et à des défauts souverains. Mais personne ne devrait croire qu’il y aura une implosion ou une réinitialisation soudaine qui viendra tout changer ou tout régler. Ce dont nous ferons l’expérience sera une rapide détérioration de la situation, sans pour autant qu’un évènement particulier ne fasse brutalement tout basculer.

flood-money

C’est ce qui se passe aujourd’hui tout autour de nous. Voyons quelques exemples du stress que subit actuellement le système. La BCE fait face à des échecs bancaires dans presque tous ses pays membres. Une banque autrichienne vient d’être refinancée, et tout le système bancaire italien est sur le point de s’effondrer. Les banques grecques sont déjà en banqueroute, bien que personne n’ose le déclarer officiellement. La BCE sait qu’il ne lui reste qu’une seule solution pour repousser temporairement un effondrement du système bancaire européen, qui est de poursuivre son programme de création monétaire. Au cours de ces 15 derniers mois, les bilans de la BCE ont explosé de 45% pour atteindre 3 trillions d’euros. La Bundesbank, la banque centrale allemande, est tout à fait consciente du destin des banques allemandes. Mais elle sait aussi qu’elle se trouvera responsable d’une grande partie de l’argent imprimé par la BCE et a déjà indiqué qu’elle lancerait une action en justice si la BCE accélérait son programme de création monétaire.

La Fed n’imprime plus d’argent aujourd’hui, mais il ne sera selon moi qu’une question de temps avant que nous la voyions mettre en place un programme d’assouplissement quantitatif qui détériorera davantage la situation économique des Etats-Unis. Les produits dérivés américains s’élèvent à au moins 500 trillions de dollars, et tous imploseront à mesure qu’échoueront les contreparties. La Fed et la FDIC s’en inquiètent, c’est pourquoi elles viennent de mettre en garde les banques américaines. Elles ont par exemple expliqué à JP Morgan que la banque n’était pas préparée à une crise, et qu’elle n’a actuellement aucun plan de réduction de ses bilans de produits dérivés. L’exposition de JP Morgan aux produits dérivés excède probablement les 100 trillions de dollars.

 

Bond-Market-us-300x200Un autre problème majeur pour les Etats-Unis est le marché des bons du Trésor. La dette totale du gouvernement des Etats-Unis représente 19 trillions de dollars. De ce total, 6,2 trillions de dollars appartiennent à des étrangers. La Chine et le Japon représentent environ 4,5 trillions de dollars. Le troisième plus gros propriétaire de dette américaine est l’Arabie Saoudite, avec 750 milliards de dollars. Et l’Arabie Saoudite a menacé de liquider ses réserves si les Etats-Unis se penchaient sur le rôle que le pays a pu jouer dans les attaques du 11 septembre. Mais l’Arabie Saoudite n’est pas le seul pays qui pourrait causer le chaos sur le marché des bons du Trésor. Beaucoup d’experts pensent que ces pays se tireraient une balle dans le pied s’ils se débarrassaient de leurs bons du Trésor américain, parce qu’ils donneraient lieu à un effondrement du marché des obligations. C’est tout à fait vrai. Les bons du Trésor américain représentent aujourd’hui l’une des plus grosses bulles financières, notamment parce que les Etats-Unis ne rembourseront jamais leur dette. Les propriétaires étrangers de dette américaine ne seront jamais remboursés. Ils savent que le dollar est surévalué et pourrait décliner substantiellement. Qu’ils vendent leurs réserves aujourd’hui, pour en faire plonger le prix, ou attendent que le Trésor et le dollar n’aient plus aucune valeur ne fait aucune différence. Le premier à prendre la décision de vendre pourra en tirer un avantage, notamment parce que l’acheteur sera le gouvernement des Etats-Unis, et que ce dernier tentera sans doute de satisfaire la demande du pays vendeur en imprimant davantage de dollars. Mais après ce premier épisode, la situation tournera à la catastrophe, et il sera trop tard pour se couvrir.

Le Japon est aussi en grande difficulté. La Banque du Japon possèdera en 2017 la moitié des obligations du gouvernement japonais, et devrait en posséder 60% en 2018. Comment ce pays peut-il croire que son économie finira par survivre ? Il imprime des quantités de monnaie sans précédent sans pour autant que cela ait le moindre impact positif sur l’économie. Je l’ai déjà dit par le passé, et le dirai encore, l’économie japonaise plongera jusqu’à toucher le fond du Pacifique.

BOJ-FED-as-of-GDP-170416Une majorité des banques centrales et des gouvernements souverains sont virtuellement en banqueroute, et c’est aussi le cas des banques commerciales. Le prix de leurs actions ne ment pas. Une majorité des actions bancaires ont perdu entre 75 et 90% depuis 2007. Deutsche a perdu 87%, et Citi 92%, alors que Crédit Suisse et Barclays n’ont décliné que de 78% ! Le déclin de leurs valeurs nous indique clairement que ces banques n’auront que peu de chances de survivre.

Les profits globaux des entreprises ont décliné de 20% sur les marchés matures et 25% sur les marchés émergents depuis 2014. Jusqu’à présent en 2016, nous avons enregistré des défauts de corporations de 50 milliards de dollars, ce qui est un record depuis 2009.

Tout cela se passe aujourd’hui devant nos yeux. Personne ne devrait attendre un évènement majeur, mais plutôt une série d’évènements, qui a déjà commencé. Il est temps de prendre des mesures préventives.

Le besoin de se protéger face à ces risques est plus important aujourd’hui qu’il ne l’a jamais été. De l’or physique peut encore être acheté à bas prix, et ce ne sera pas le cas bien longtemps.

Source: 24hgold.com

Pour ce qui est de l’or, petit rappel pour les intéressés, j’ai développé un sujet complet dans une lettre d’information sur les placements dans l’or, l’argent, mais également dans d’autres investissements qui initialement sont bien plus prioritaires.

Ce qu’il faut bien retenir, c’est que si certains doutent, les faits prouvent le contraire, un effondrement colossal arrive, et si nous ne savons pas exactement quel sera le premier domino, nous ne pouvons ignorer la réalité…

Prenez soin de vous, investissez intelligemment, et surtout, permettez-moi l’expression mais elle convient plutôt bien: « Que Dieu vous garde »…

17 commentaires

  • Bonsoir Benji http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

    Cela fait des années que nous voyons se profiler un Krach.

    Et cela tient toujours pour l’instant.

    Bien que tous les fondamentaux de la macro-économie soient dans l’incohérence la plus complète, cela tient.

    Et cela pour deux raisons /

    1/ La production de véritables richesses, des plus-values autrement dit, se maintien, voire progresse dans son ensemble.

    2/ Les injections massives dans l’économie virtuelle se maintiennent également pour l’instant.

    Personne n’a intérêt à ce que le système explose, ou implose.

    Et les « riches » ont bien plus à perdre que nous.

    C’est d’une guerre dont « ILS » ont besoin…

    Afin de glisser leur merde sous le tapis, et de continuer à s’enrichir grâce au complexe militaro-industriel.

    En fait, nous avons jusqu’à 2030-35, voire 2050, avant d’être confrontés à une impasse totale, liée aux capacités productives de notre planète, face au consumérisme de ses populations.

    Nous aurons donc le temps d’en reparler…

    Autrement, soit les individus sont préparés à faire face à toutes les situations, soit pas…

    sur ce, je vais aller me coucher et dormir tranquillement pendant que ma meute veille, et demain, je vais continuer à cultiver mon jardin.

    Ragnarök approche…

    Bonne et douce nuit à toutes et tous. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    • lumpenproletariat

      Peut être qu’il faut aussi voir « l’effondrement » comme la déliquescence progressive de tout ce qui nous entoure, hôpitaux, écoles, emplois, progression de la délinquance etc…
      L’effondrement sera ici et là celui de destins personnels.
      Une explosion économique contrôlée…

      Les deux scénarios sont plausibles, sauf que l’effondrement brutal sera ingérable par nos zZZzélites excepté par la guerre.

      Par contre, c’est certain qu’à l’horizon 2030-50, là les carottes seront bien cuites

      • Les scénarios economico-politico-fiction ne manquent pas…

        Je crois bien qu’il en existe autant que d’individus…

        En attendant le collapse, ou la déliquescence progressive de cette civilisation, il nous reste une posture simple à adopter :

        Avoir des projets pour plusieurs vies, et être prêt à mourir dans la seconde suivante.

        Autrement dit, s’employer à produire la richesse qui nous est nécessaire, et donc également participé de ce système, tout en s’employant à le faire évoluer, voire à le changer avant qu’il ne nous pète à la gueule.

        Soit nous réussissons, et assurons un avenir convenable pour nos petits-enfants, soit nous échouons, et les survivants construirons une nouvelle civilisation sur les ruines de la notre…

        • .article35.

          Salut à tous .
          @ Fenrir
          « Cela fait des années que nous voyons se profiler un Krach.Et cela tient toujours pour l’instant. »
          C’est un peu comme le type qui tombait d’un gratte ciel et qui disait en passant devant chaque étage : « jusque là ça va ».

          Plus sérieusement , voilà qui me parle beaucoup plus : » Avoir des projets pour plusieurs vies, et être prêt à mourir dans la seconde suivante. Soit nous réussissons, et assurons un avenir convenable pour nos petits-enfants, soit nous échouons, et les survivants construirons une nouvelle civilisation sur les ruines de la notre… »
          Une civilisation ne sera une réussite et ne perdurera que si elle allie un développement matériel/technologique à une évolution spirituelle . Le défaut de la notre est que le matérialisme a enterré la spiritualité .
          « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme » (Rabelais)
          Je ne crois pas que cette civilisation fera mieux que les précédentes .
          Je ne dis pas qu’il est impossible qu’une soudaine augmentation de consciences individuelles nous permette d’atteindre une masse critique qui nous fera basculer du bon côté . Mais un simple constat de la situation peut faire penser qu’il est sans doute trop tard . Les animaux ont déjà commencé l’évacuation en masse , ils ont TOUJOURS une longueur d’avance sur nous pour pressentir les catastrophes . La mort n’est pas une fin, c’est une transition .
          Je suis prêt pour le Ragnarök.

  • Grand marabout Grand marabout

    la BCE a jugé utile de demander à la banque Monte dei Paschi di Siena de lui rappeler le mauvais état de son bilan et de la sommer de réduire d’un tiers ses créances douteuses d’ici 2018…
    Le porte-parole du gouvernement a précisé que « l‘Italie n’a aucune intention de défier Bruxelles sur les banques. Nous respectons les règles et préférons des solutions de marché pour nos banques ». Ce serait donc plutôt du bail-in, façon chypriote.
    http://news360x.fr/sauvetage-banques-italiennes-largent-deposants-liliane-held-khawam/

  • lumpenproletariat

    La deutche bank est à son plus bas niveau historique
    http://fr.investing.com/equities/deutsche-bank

    Si vous surfez sur cet excellent site, allez voir les cours des autres banques: Fin des haricots…

  • Juan

    Article intéressant illustrant les dérives inhérentes à un système où la richesse est du papier. Sa conclusion? Investissez donc dans l’or et vous serez protégés de ce système financier qui broie tout, et jusqu’aux Etats, sur son passage.
    La richesse de ce nouveau système sera donc du métal. Comme une impression de déjà-vu… Il y a quelques siècles. Mais nous n’étions alors pas des milliards à nous disputer la précieuse richesse.
    Nulle inégalité ne sera résolue, le fossé entre les détenteurs de richesse et les milliards d’autres sera alors infini au regard des quantités disponibles. Nous pourrons certes les augmenter en creusant des mines de la taille de pays, pourquoi pas.
    Nous ne voulons absolument pas reconnaître notre responsabilité commune dans le délabrement d’une situation créée et acceptée par tous. Nous préférons blâmer et rejeter la responsabilité de la souffrance de millions sur une poignée d’individus, illustrant sans cesse mieux l’expérience de Millgram.
    Et sans cesse revient cette double pensée qui nous fait critiquer celui que l’on jalouse mais qui nous fait aussi œuvrer par tous moyens pour atteindre son niveau. Peut-être que cet investissement dans l’or sera fructueux et que je serai riche à mon tour, mais attention il faudra que je protège cette richesse. Pourquoi ne pas en donner un peu à quelqu’un qui va se charger de veiller à ma sécurité et celle de mon investissement… La future classe moyenne…

    • lumpenproletariat

      Et ouais, le problème demeure éternel… le fond du fond, le vrai, c’est avant tout la nature humaine…
      Si ton investissement fait de toi une élite sage et éclairée qui œuvre pour le bien commun et l’amélioration de l’humanité et dans le cas contraire si cette classe moyenne cesse de se faire bercer de distraction, cesse d’être vaniteuse, corde si facile à faire vibrer, et se mêle un peu plus de la chose publique, alors peu être qu’on évitera des impasses comme celle vers nous nous dirigeons…
      Pour ma part, j’ai trop entendu  » Mais tu te prends trop la tête » pour me sentir personnellement responsable, je n’ai pas cherché à changer le monde mais mon monde à ma petite échelle, ce qui n’est déjà pas si mal.

      « l’expérience de Millgram », on peut aussi y voir le syndrome du larbin
      https://www.youtube.com/watch?v=AD1UjqJIdpA

    • Bonjour Juan,

      Tu illustres fort bien le comportement commun qui consiste à « avoir le coeur à gauche et le portefeuille à droite », comme disait mon grand-père…

      Sachant malgré tout que la tendance de fond qui se dessine dans les pays occidentaux est le rejet du consumérisme à outrance, le retour vers la nature, la décroissance, l’autonomie, l’écologie, etc…

      Bien sur, le modèle sociétal actuel, consiste à vouloir devenir calife à la place du calife…

      Bon nombre de celles et ceux qui critiquent le libéralisme économique, souhaitent en fait être rentiers…

      Nous vivons dans une civilisation schizophrénique, paradoxale, et dichotomique…

    • rouletabille rouletabille

      Tu leurres toi même .
      remplir les cases d’un blog avec des inepties .
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • kalon kalon

    La faillite financière, et non économique tel que certain la voient, fait plus de peur qu’elle ne pourrait faire de mal le jour ou elle arrivera !
    Que du contraire car la faillite de la finance spéculative et outrancière devrait faire place à un nouveau système financier qui réintégrerait sa place dans l’économie réelle.
    Un mouton devrai t’il avoir peur de la mise en faillite de l’abattoir qui était destiné à le transformer en viande d’étal ?
    Ce qui me préoccupe beaucoup plus est la déliquescence morale de nos sociétés ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif
    L’enseignement publique n’enseigne plus rien, sinon des théories fumeuses et contre nature !
    L’enseignement privé, réservé aux enfants des « élites » ne fabrique plus que des robots « intellectuels » mais sans intelligence car totalement formatés et incapables de réfléchir hors du cadre dans lequel ils sont inscrits.

  • Bonjour,

    toutes ces analyses me font mal, car elles aiguillent dans une fausse direction, éloignent des vraies solutions….

    Quand est-ce que les gens comprendront ENFIN que le problème n’est pas la création monétaire mais les flux, ou pour le dire autrement, l »argent créé ne va pas au bon endroit. Et je reprends pour la nièmenième fois la métaphore de l’organisme. Si le sang ne circule plus dans tout l’organisme, irigant ch

  • Bonjour,

    toutes ces analyses me font mal, car elles aiguillent dans une fausse direction, éloignent des vraies solutions….

    Quand est-ce que les gens comprendront ENFIN que le problème n’est pas la création monétaire mais les flux, ou pour le dire autrement, l »argent créé ne va pas au bon endroit. Et je reprends pour la nièmenième fois la métaphore de l’organisme. Si le sang ne circule plus dans tout l’organisme, irrigant chaque cellule et permettant ainsi tous les échanges qui maintiennent l’organisme en bonne santé et en état de fonctionnement optimal, les pathologies s’installent partout et le corps dans son ensemble finit par dépérir, y compris le minuscule organe qui détourne tout le flux de sang à son profit.

  • Eddie

    Les prophéties de Nikolas Van Rensburg :
    1/ Le flux grandissant des étrangers en Europe, qui va provoquer des conflits entre les autochtones et les immigrants (Nota: Prophétie en cours).
    2/ Une terrible guerre en Afrique, qui va empirer (Nota: Prophétie en cours).
    3/ Un formidable crash économique mondial (Nota: Nous sommes en pré-effondrement économique mondial).
    4/ La guerre civile dans tous les pays d’Europe. Avec une misère incroyable.
    5/ La destruction du Japon par un tremblement de terre.
    6/ L’assassinat d’un dirigeant communiste en dehors d’un grand bâtiment.
    7/ La 3ème Guerre Mondiale qui se passera très rapidement.
    Je pense que nous aurions d’abord prochainement un effondrement économique mondial, qui est attendu depuis plusieurs années. Puis pendant cet effondrement économique, les banques voleraient tout l’argent des gens. S’en suivrait rapidement un début de famine qui induirait la vraie guerre civile extrêmement violente, spontanée et hors de contrôle. Puis viendrait la grande famine prophétisée plus haut.

Laisser un commentaire