(vidéo) Manuel Valls et sa petite visite à Montpellier…

Manuel, qui soit dit en passant n’a pas gagné le prix du sourire ultra-brite de l’année, s’est rendu à Montpellier pour l’inauguration du Tramway qui ne se nomme pas « Désir » soit-dit en passant. Mais voilà, si le tramway est un minimum populaire, Manuel Valls ne l’est pas vraiment, et l’accueil n’était pas très chaleureux.

Pas certains qu’il apprécie une telle contestation, pourtant, lui-même a été « contestataire » dans son passé, la photo a même été publiée dans le « Matin de Paris » le 06 Octobre 1978. Rien détonnant pourtant, nous sommes même habitués à ses retournements de veste, n’était-il pas lui-même antisioniste dans le passé? Il a même pris parti contre les frères musulmans en France sans pour autant interdire l’ouverture du conseil théologique musulman de France avec la participation du Parti Socialiste bien sûr… Alors Valls le contestataire, c’est bien loin cela….

Valls jeune Valls jeune 2Photos: Captures d’écran

En fait, il n’était pas vraiment contestataire, c’était plus pour sécher les cours et de fricoter avec l’autre sexe suivant son propre aveu, au niveau militantisme, il y a mieux…

A l’époque, Christian Beullac est ministre de l’Education du gouvernement de Raymond Barre. Il veut réformer, alors les lycéens entonnent leur refrain : « Non aux classes bourrées », « nous voulons des profs », scandent-ils. Plusieurs milliers défilent de la place d’Italie à la tour Montparnasse, à Paris. C’était contre la réforme du statut des profs de gym », précise le Premier ministre.

sic… Mais de son propre aveu, le chef du gouvernement n’a jamais été obsédé par les pavés. « J’admets ma part d’inculture révolutionnaire. Au lycée, il y avait très peu d’engagement politique militant. J’ai fait des manifs, mais c’était histoire de sortir du lycée, de voir des filles à l’occasion d’une grande grève des profs de gym »

Article intégral sur Leparisien.fr

 

15 commentaires

Laisser un commentaire