Seconde chance pour l’extrême-droite autrichienne, les élections présidentielles sont annulées et ouvrent la voie à un nouveau scrutin

Il y avait des rumeurs d’irrégularités, le dépouillement de certains bureaux qui avait commencé trop tôt notamment… Le parti perdant, le FPO, a donc fait appel du résultat de ces élections qui ont permis de mettre au pouvoir les écologistes, et cet appel a donc été entendu, puisque les élections sont annulées, et qu’un nouveau scrutin va être organisé, donnant ainsi une chance à l’extrême-droite de prendre le pouvoir dans le pays. L’écologiste Alexander Van der Bellen qui devait prendre son poste le 08 Juillet doit être vert…. mais de rage cette fois-ci.

Austrial-flag

La Cour constitutionnelle autrichienne a annoncé l’invalidation du résultat de la présidentielle qui a vu l’écologiste Alexander Van der Bellen battre de peu Norbert Hofer en mai, en raison d’irrégularités dans le dépouillement de certains suffrages.

Cette décision sans précédent, qui valide le recours déposé par le parti FPÖ de Norbert Hofer, ouvre la voie à un nouveau scrutin, sans doute à l’automne. Alexander Van der Bellen, qui l’avait emporté avec 50,3% des voix, devait prendre ses fonctions le 8 juillet.

L’intérim à la tête de l’Etat sera assuré par la présidence de la chambre basse du parlement.

L’enquête et les auditions de la Cour ont permis de confirmer que plusieurs dizaines de milliers de bulletins provenant du vote par correspondance avaient été dépouillés de façon irrégulière, soit en dehors des heures légales, soit par des personnes non habilitées, une pratique jusque là largement tolérée. Le dépouillement de ces votes n’était autorisé qu’à partir de 9h le lundi 23 mai, mais certains bureaux avaient débuté plus tôt.

Le deuxième tour de l’élection «doit être de nouveau organisé dans toute l’Autriche», a annoncé Gerhart Holzinger, président de la plus haute juridiction du pays lors de la lecture de la décision. «Cette décision est destinée à renforcer la confiance dans notre Etat de droit et dans la démocratie», a ajouté le juge, expliquant que cette annulation ne faisait «ni gagnant, ni perdant».

A ce sujet, Alexander Van der Bellen a annoncé qu’un nouveau vote se déroulerait «idéalement à la fin septembre, début octobre». 

Source: Russia Today

Il faut se poser une question, quel est le véritable risque de voir l’extrême-droite prendre le pouvoir en Autriche? Pour quelles conséquences? C’est bien l’extrême-droite qui est au pouvoir en Ukraine sans que cela ne dérange personne, pareil en Israël… À moins que cela ne mette en danger la politique européenne, juste cela.

Quoiqu’il en soit, ce nouveau scrutin risque d’être intéressant…

9 commentaires

Laisser un commentaire