Science: L’inversion de la courbe du… Q.I qui montre que nous sommes de plus en plus cons!

Autant dire les choses franchement, la société vire à l’idiocratie totale, le quotient intellectuel baisse depuis des années, alors qu’il aurait augmenté de manière exponentielle depuis des années.

Entre 1990 et 2009, le QI moyen aurait baissé de 4 points comme l’explique le journal Le Point, et cela serait une étude très sérieuse qui le prétendrait puisque menée par deux spécialistes, Edward Dutton et Richard Flynn. Mais rassurez-vous, cela ne signifie pas que les Français sont soudain devenus plus idiots que les autres le phénomène est généralisé, il concerne également la Norvège, le Danemark et le Royaume-Uni

2tude_sur_le_cerveau_QI-ce5a3Et le pire reste à venir, surtout qu’ils ne savent officiellement pas exactement pourquoi le QI baisse autant, ils regardent du côté de l’éducation, de la « production » d’intelligents qui baisse, du côté des perturbateurs endocriniens, et si en 2013 le problème était déjà connu, l’explication s’orientait vers les pesticides

Non scientifique que je suis, je peux pourtant émettre une hypothèse qui reflétera peut-être cette baisse d’intelligence de la part de certains, hypothèse qu’ils n’ont étonnamment pas émise au vu des articles sur le sujet: la télévision.

« La télévision rend con », « télévision boite à cons », les slogans sont connus, et sont proches de la réalité puisque des études attestent de cette réalité, dont une japonaise sur l’intelligence verbale des enfants. La télévision nuit à l’intelligence, mais quant on voit le niveau de certains programmes… Surtout que l’on a tendance à laisser la télévision penser à notre place.

Et le constat est implacable, mais à première vue, ce n’est pas une piste intéressante pour les pros du QI. La télé-lobotomie n’est pas un mythe:

Les médias ne sont pas tout-puissants. Leurs effets et, en particulier, les usages de l’information sont socialement différenciés. Les publics ne forment pas une masse indistincte et passive. Mais tous les supports ne sont pas équivalents. Comment nier que l’exposition à la télévision et à ses programmes puisse avoir des conséquences très nocives, notamment auprès des enfants et des adolescents ? Ce sont ces conséquences que, non sans virulence polémique, mais sur la base d’une très abondante documentation scientifique, Michel Desmurget, docteur en neurosciences, passe en revue, dans une ouvrage paru en février 2011 : TV lobotomie – La vérité scientifique sur les effets de la télévision [1].

Un bref aperçu de la table des matières dit assez ce que soutient l’auteur. « Maîtresse du temps et de l’espace », la télévision, tendanciellement « a colonisé notre espace domestique et pris possession de nos plannings » (Chapitre I : « La télé en tous lieux et à toute heure »). Son usage intensif est « une entrave majeure à la réussite scolaire » et atteint l’acquisition de la lecture et du langage ainsi que les capacités d’attention (Chapitre II : « La télé menace l’intelligence »). Elle contribue à l’obésité, à la tabagie, à l’abus d’alcool, à la dégradation de la sexualité (Chapitre III : « La télé menace la santé »). Elle stimule l’agressivité et la désensibilisation face à la violence et, en même temps, elle nourrit la peur (« Chapitre IV : La télé cultive la peur et la violence »). Toutes ces affirmations sont-elles excessives et mal fondées ? Avant de tenter de répondre, mieux vaut lire ce livre. Pour contribuer à cette lecture, voici un résumé moins succinct que celui que l’on vient de lire.

 

* * *
Dès l’introduction du livre, Michel Desmurget prend vigoureusement à partie les arguments (et les auteurs) qui nient, peu ou prou, les effets néfastes de la télévision. À cette fin, il récapitule les banalités usuelles – « Petit précis de balivernes ordinaires » – puis résume, parmi ces effets néfastes, les plus visibles – « Il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir » – avant de souligner ceux qui le sont moins – « La face cachée de l’iceberg » – et de pourfendre ceux qui – « Pas vu, pas pris » – préfèrent ne pas savoir.

Chapitre I : La télé en tous lieux et à toute heure

« La télé, maîtresse du temps et de l’espace » – Sous ce sous-titre, l’auteur analyse la position centrale occupée par la télévision dans l’espace domestique et dans l’emploi du temps, en soulignant notamment que le temps passé par les enfants et les adolescents devant la télévision est accru par le temps passé devant tous les écrans.

« Des émissions enfantines aux programmes tous publics » – Or, le temps passé devant la télévision par les enfants dépend des « stratégies incitatives » exercées par les parents « plus sensibles au problème des contenus qu’à la question des durées » : une sensibilité qui doit être relativisée, notamment en raison de l’écoute conjointe de programmes tous publics.

« Réécrire le réel » – Des mécanismes défensifs permettent de minimiser l’exposition des enfants à la télévision : la rationalisation qui lui prête un rôle d’éducation et une fonction de socialisation et le déni de la durée de cette exposition.

« L’inaccessible mythe de la qualité » – Un mythe, en raison des « contraintes structurelles qui asservissent la production audiovisuelle ». Et l’auteur de mentionner « l’incroyable densité de son réseau d’émission » (qui noie la qualité dans un « océan d’inanité »), « la nature plurielle de son auditoire » (qui incite à produire des émissions « à la fois consensuelles et aisément accessibles »), « la nature forcément dynamique de l’image » (« tout ce qui est lent et compliqué n’a pas sa place sur le petit écran »).

Les trois chapitres suivants sont consacrés aux méfaits de la télévision, surtout sur les publics d’enfants et d’adolescents.

Chapitre II : la télé étouffe l’intelligence

« Au sens étymologique, nombre de nos enfants sont devenus, proclame l’auteur, des barbares » : ils ne parlent pas notre langue ; ils ne la maîtrisent pas.

« Cette fois, c’est sûr, le niveau baisse » (des compétences académiques alarmantes) – L’auteur mobilise les observations et les recherches controversées qui, selon lui, fondent ce diagnostic. Considérant comme justifiée la mise en cause des « dérèglements d’un système scolaire éreinté de dérives pédagogistes et politiques », l’auteur entend mettre en évidence « l’implication d’un second agent d’influence : la télévision ». Il examine son rôle en trois temps : d’abord en revenant sur « les compétences académiques alarmantes de nos enfants et adolescents »  ; ensuite, en montrant l’action négative qu’exerce la télévision sur ces compétences ; enfin, en s’efforçant d’établir « le substrat fonctionnel de cette action ».

« Une entrave majeure à la réussite scolaire » (le lien causal entre exposition télévisuelle et performances scolaires) – L’auteur mentionne plusieurs études qui mettent en évidence non seulement la concomitance, mais surtout le lien causal entre l’ampleur de l’exposition télévisuelle et l’affaiblissement des performances langagières et, plus généralement, scolaires. Puis il entreprend de répondre à plusieurs objections : sur les effets positifs du contenu éducatif, sur l’existence d’un lien causal qui attribue la surconsommation télévisuelle à la faiblesse des résultats scolaires et sur l’importance réputée faible des effets nocifs de la télévision.

« Effort, intelligence, lecture, langage, attention, imagination. Tous étaient frappés » – Et sont examinées successivement les actions délétères de la télévision sur les devoirs, sur la lecture, sur l’apparition de troubles de l’attention, sur les activités spontanées du jeune enfant (et sur les développements des aptitudes langagières et intellectuelles qui en découlent). Parvenu à ce point, l’auteur met en cause les illusions qui attribuent à la télévision un rôle qui dépendrait essentiellement du contenu des programmes et s’efforce d’établir « l’inévitable vacuité éducative de la télévision ». Après avoir mentionné les études qui mettent en évidence « le rôle fondateur joué par l’environnement précoce sur la construction des compétences affectives, sociales et cognitives de l’individu », l’auteur souligne que, privé d’activité et d’interactivité l’enfant exposé à la télévision n’apprend rien ou fort peu. C’est ce que montre ce que les chercheurs nomment le « déficit vidéo » : l’infériorité de tout apprentissage par la télé comparé à l’apprentissage par interaction active avec l’environnement, particulièrement chez l’enfant en bas âge, contrairement à ce qu’affirment les zélateurs de la télévision pour bébés. Suite sur Acrimed.org

 

41 commentaires

  • laspirateur

    Je confirme! L’introduction du zapping permanent, l’appât du gain…

  • Petite pensée pour Fenrir qui veut croire que les générations vont en se bonifianthttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

    Si non, voilà la conf de Michel Desmurget :
    http://www.youtube.com/watch?v=NvMNf0Po1wY

    Ajoutez à l’influence néfaste de la télévision tous les facteurs susnommés dans l’article, le conditionnement idéologique comme anesthésiant de l’esprit critique, l’abrutissement médicamenteux dès la petite enfance, l’introduction de la tablette dans les classes préparatoires, et un contenu pédagogique calqué sur le « comon core » des USA (merci Bill Gates) et vous avez une fabrique à déficiences mentales méchamment complète.
    http://lesmoutonsenrages.fr/2016/01/12/common-core-a-lecole-de-satan-bientot-en-france/

    Bien sûr les familles des élites, elles, reçoivent une éducation classique dans des établissements privés onéreux et « select ».
    Un système de caste bien rôdé, pour un gouvernement mondial efficace et juste.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

    • Danai

      Au sujet de l’éducation avez-vous vu la conférence de Claude Meunier-Berthelot pour Terre et Famille?
      Partie 1 : youtu.be/6FDNOyqe2Ck
      Partie 2 : youtu.be/KESgdz2bKg8
      Passez le début de la première partie et le coté un peu religieux qui apparaît parfois pour ceux que cela n’intéresse pas (comme moi).
      Et pour se souvenir que l’on nous ment depuis longtemps, voila une conférence de Claire Colombi sur le Moyen Age:
      Partie 1 : youtu.be/cNnlYNQa4V8
      Partie 2 : youtu.be/7PE-Ec7NdU0.
      Pareil pour la partie 1 que pour l’autre conférence.
      J’ai particulièrement apprécié les moments sur les impôts.
      Bonnes conférences.

    • Bonjour BB http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      Il faudra que tu m’indiques où j’ai posé une telle affirmation ?

      De mémoire, je ne crois pas avoir considéré que nos capacités intellectuelles progressaient.

      Par contre, il est indéniable que l’accès à la culture c’est grandement facilité et est de plus en plus accessible pour celles et ceux qui veulent s’y intéresser.

      Autrement, je ne crois pas que tu ais lancé un sujet sur le Forum afin de présenter tes propositions pour faire évoluer les choses, ni que tu ais répondu à mes questions dans un article qui a déjà sombré dans les Limbes de l’actualité… http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

  • Le veilleur

    L’ordinateur, la télé, les jeux vidéo chez les jeunes enfants tuent leurs créativités, la faculté d’inventer, d’imaginer et de réfléchir. Tous ces gadgets des temps moderne créent une pensée froide dénuée de sentiments car la machine ne fait pas de sentiments et n’a aucune conscience, l’enfant qui passe beaucoup de temps devant ces machines ne fait plus la différence entre la réalité et le virtuel, il n’a donc pas la faculté de raisonner normalement pour développer certaines aptitudes humaines que lui procurerait la créativité.

    De plus, de nos jours, la télévision est en grande partie de la propagande, ce qui n’arrange en rien la faculté de réflexion et donc de discernement surtout si celui-ci croit dur comme fer ce que lui dit la télé. Le rôle des parents est d’encourager les jeux créatifs non virtuels où l’enfant peut être acteur et non spectateur de sa vie et ainsi développer son imagination, par exemple en construisant des cabanes, en extériorisant ses capacités créatrices et d’imaginations, en faisant naître en lui l’émerveillement, la sensibilité pour la nature, pour les animaux, pour la planète…

    Si à l’adolescence l’enfant n’a pas trouvé en lui ce qui l’anime profondément et s’il est entouré de parents ou de professeurs qui ne l’ont pas aidé en ce sens, il cherchera à se révolter violement contre ce système, contre l’éducation et contre toute forme d’autorité, en réalité il cherchera inconsciemment à détruire en lui cette conscience collective, cette éducation froide qui ne voit en lui non pas un être doué de créativités et de qualités innées mais un être utile à la société de consommation qui doit s’effacer au profit de cette oligarchie au pouvoir qui cherche par tous les moyens le contrôle sur les masses afin de mieux régner sur lui.

    L’être humain n’est pas qu’un simple singe savant, il est plus que ça, le gaver d’informations inutiles à son évolution c’est le tuer dans l’œuf et nous en constatons tous les jours les dégâts dans notre monde à l’agonie.

    Pour conclure, une petite citation de Beethoven que je trouve tellement vrai et pleine de bon sens, dit:
    « Éduquer, ce n’est pas remplir des vases mais allumer les feux. » c’est sans commentaire.

  • QI:???
    Quotient Imbécilité. 140 est la moyenne dans ce domaine. :)

  • Nevenoe Nevenoe

    La raison est l’immigration massive en provenance d’Afrique et du Moyen Orient

    http://42mag.fr/wp-content/uploads/2014/05/carte-qi-monde.jpg

    • gerard51

      @Nevenoe : attention, c’est politiquement incorrect de dire ça. Cela tombe sous la censure à laquelle sont obligés de se conformer les journaliste (sinon, ils sont virés). Dire par exemple que la drépanocytose augmente le QI, par contre ça cela passera pour évidence biblique. Bon, c’est l’heure de mon calva, je sors.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

    • J’en conclus que tu dois venir de l’Afrique subsaharienne.

      • Nevenoe Nevenoe

        Big Brother, tu es vraiment drôle ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif
        Je ne vais pas m’en remettre de celle là .
        Allez essaie encore …

        • Nevenoe Nevenoe

          C’est sûr sur plus de 1 milliards d’habitants il y en bien quelques centaines capables d’intégrer polytechnique http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

          • Et j’imagine que tu ne fais pas le rapport entre d’une part : 400 ans d’esclavage intensif, le colonialisme, la ségrégation, le néo-colonialisme, l’ostracisme élitiste des grandes écoles et de l’autre, l’accès à la culture ?
            Si tu ne vois pas de lien de cause à effet c’est effectivement probable que tu aies des soucis de QI.

            Et malgré ces petites entrefaites :

            https://

            http://www.youtube.com/watch?v=d-TWEpGEn6M

            A titre d’exemple contemporain : La France au Mali et au Niger par Michel Collon :

            http://www.youtube.com/watch?v=H_3g0V07A3U

            Tu devrais sérieusement t’informer sur l’histoire d’Afrique avant tous ces événements, tu serais très surpris…

            • Nevenoe Nevenoe

              Bravo tu nous a sorti tous les lieux communs les plus éculés concernant l’Afrique .

              Il n’empêche que ce sont les Européens qui ont introduit la roue en Afrique noire .
              Alors que la plus ancienne trace date de -4000 en Mésopotamie.
              Plus de 5000 ans de retard pour l’Afrique !
              L’apport de l’Afrique noire sur le plan philosophique et technologique est proche du néant.

              Et les dernières découvertes tendent vers la fin du mythe de la théorie Out Of Africa.
              Même Yves Coppens n’y croit plus.
              Ils ne vont même plus être le berceau de l’humanité…

            • boco

              Hé oui, L’Afrique, le continent le plus riche de la planète où les gens crèvent de faim !
              Ils ignoraient sans doute ce que sont les occidentaux, anglais, français, italiens, … La religion catholique, ils ne savaient pas, notre Q.I. est plus élevé s’il mesure la perfidie d’un pays !
              http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

        • Jean68bis

          @Nevenoe : concernant les intégrations à polytechnique (et presque partout ailleurs) il y a des quotas discrets à faire passer en douce. Tout cela se fait sans trace écrite, un frère (,’,) dans chaque jury met cela en application et le tour est joué. Devinez pourquoi presque tous les concours ont un oral… un vrai anonymat à l’écrit pouvant très souvent suffire….

          • Nevenoe Nevenoe

            Oui surtout depuis qu’ils se mettent à la « diversité ».
            Et puis combien sont des enfants de chefs d’Etat ou de ministres africains ?

  • Willy

    La plan « Kalergi » vous connaissez ?
    L’immigration c’est une chose, mais la vraie raison c’est ……. (je vous entends hurler) le mélange des races.

    • So So

      il n’existe pas de races humaines, ou alors il en existe plus de 7 milliards.
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      • laspirateur

        L’adaptation durant des siècles de l’homme sur un territoire naturel propre a façonné sa physionomie et son caractère, son langage et sa vision du monde. La vision unipolaire que l’on peut avoir du monde actuel ne permet plus de distinction entre les races telles qu’elles ont pu être dans le passé. Sans lien avec la nature, l’homme n’est plus d’une partie du monde mais l’homme du monde et le brassage accéléré donne naissance à des générations sans lien direct avec une région; Ce la devient des enfants du ciel qui prennent l’avion ou des déracinés comme vous voulez!

  • So So

    Est-il nécessaire de rappeler que le QI (quotient intellectuel) ne mesure qu’UNE SEULE forme d’intelligence ?

    Quant à l’abrutissement qui va croissant, outre la télévision, les causes sont peut-être à rechercher parmi les molécules chimiques synthétiques de plus en plus présentes dans l’environnement et l’alimentation : pesticides, fluor, nano-particules… et le maelstrom d’ondes électromagnétiques dans lequel nous baignons, qui se densifie de jour en jour.
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

    • Bien sûr, les paramètres environnementaux sont de la partie.

      Et oui évidement le QI ne rend pas compte de l’entièreté des facettes de l’intelligence, néanmoins cela reste un indicateur d’une capacité logique.

    • gerard51

      Il mesure pour faire simple la logique. Statistiquement les hauts QI passent par les maths supp, puis écoles d’ingénieurs les autres font tout le reste. A noter aussi que de multiples ingénieurs font ensuite de la gestion, du droit plus rarement, mais aucun étudiant diplômé en gestion (HEC, ESSEC, etc…) ou droit (et même médecine ou véto) n’a ensuite fait une école d’ingénieur. CQFD. Avant de hurler, regardez autour de vous si vous connaissez une exception et donnez une explication à ce constat …http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

      • En réalité un test de QI mesure l’esprit logique et sa réactivité. Cela reste donc un marqueur intéressent mais incomplet pour bien définir l’intelligence qui au fait n’est pas encore bien défini à se jour. On ne peut par exemple quantifier la créativité et il ne peut pas mesuré ce qui est inné en nous. Cela signifie qu’on peut donc améliorer nos score de QI, j’ai pu le vérifier. Je pense donc qu’en clair un test de QI sert surtout soit à prendre confiance en ses capacités quand on en doute un peu ou alors à se faire mousser. Personnellement ça m’a aidé de savoir que j’en ai un élevé (142)

        Akasha..

        • boco

          Tu peux être analphabète et très intelligent ! Ton test du Q.I. tu peux le mettre où tu veux.
          Si t’as pas d’intelligence tu peux toujours te « culturer » http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

          • gerard51

            Curieux ces réactions. En fait, démontrer des différences c’est heurter les utopies égalitaires de certains. Mais jetez donc un oeil sur le comportement des hommes face à des femmes plus ou moins jolies : d’une manière générale pourquoi les moins gâté(e)s par la nature n’attirent pas les regards? Pourquoi les personnes de petite taille ont un mal fou à obtenir des postes à responsabilité? La nature est cruelle, même chez ceux qui se disent « bien pensant » : de gôche, contre le darwinisme, contre les identitaires, contre les test de QI, etc… que chacun balaye déjà devant sa porte.

  • Et les huîtres ou les moules?
    J’entends tellement souvent que des gens ayant fait l’ena ou sciences po avaient le QI d’une moule ou d’une huître que je me demande si leurs quotient n’est pas de 160.

    PS: Des fois il vaut mieux se taire et passer pour un con, que la ramener et ne laisser aucun doute à ce sujet.

    • .article35.

      Salut Thierry
      Je confirme les bivalves ont un QI moyen de 165.
      Il y a eu une émission à l’époque où je regardais la télé : « calculer votre QI en directe » . Étrangement le lendemain ( c’était le sujet du jour) personne n’avait en dessous de 140 et ceux qui s’étalaient le plus étaient ceux pour lesquels il y avait le plus de raison de douter. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
      Malheureusement pour eux la tentation de se faire mousser était plus forte que le risque de passer pour des cons .

  • Grand marabout Grand marabout

    http://lesmoutonsenrages.fr/forum/viewtopic.php?f=40&t=9033

    Le film Idiocracy, une comédie futuriste avec Luke Wilson et Maya Rudolph, dont la sortie au cinéma aux États-Unis en septembre 2006 fut en partie compromise, après avoir été repoussé maintes fois : la 20th Century Fox l’avait ainsi mis en suspens deux années de suite.
    Ainsi, le film qui bénéficia d’une sortie limitée fut dépourvu de campagne publicitaire et de bande-annonce malgré l’appréciation du public lors des projections-tests…

    Craignant des réactions négatives du public, les producteurs retardent la sortie du film et n’en font que peu de publicité prévu pour 2005,
    Idiocracy sort le 3 septembre 2006 dans seulement cent-vingt-cinq salles des États-Unis.

    vidéo supprimée..
    Le film, qui se situe dans un lointain avenir, constitue une parodie grinçante d’une société américaine livrée à une baisse généralisée du niveau intellectuel

  • @ Nevenoe
    « Bravo tu nous a sorti tous les lieux communs les plus éculés concernant l’Afrique . »

    —>Le néocolonialisme n’a rien d’éculé.
    C’est la continuation de la mise à sac qui est à tes yeux un simple « lieu commun »

    « Il n’empêche que ce sont les Européens qui ont introduit la roue en Afrique noire .
    Alors que la plus ancienne trace date de -4000 en Mésopotamie. »
    « L’apport de l’Afrique noire sur le plan philosophique et technologique est proche du néant. »

    —>Tu fabules ou tu es ignorant. Il y a 4000 ans l’Afrique avait la civilisation la plus rayonnante qui soit, les pyramides et autres édifices en sont des témoins multi-millénaires. Tout le savoir de la Grèce antique vient de là-bas, comme en témoigne Platon, ce qui comprend la philosophie. Tu sais ce que doit notre civilisation à la Grèce Antique… Et bien tout ceci est tributaire de l’Égypte noire. Alors tu peux remballer ta brouette à pédaleshttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

  • blackout

    A force d’utiliser les nouvelles technologies , le cerveau n’a plus besoin de chercher, et il devient passifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif
    Il n’y a plus besoin de chercher, une application sur un téléphone portable va vous dire comment faire, où vous êtes, comment vous devez procéder, le cerveau ne devient plus qu’un lecteur, et quand il lit des conneries et bien il devient conhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif
    C’est le meilleur moyen d’avoir des moutons bien dociles
    Bhêêêêê

  • Cui-Cui !!!

    Crroâ-Crroâ !!!

    A partir du moment où il vous est dit que vous êtes de plus en plus cons, vous le devenez en considérant que c’est une réalité.

    Il est bien connu que les cons, ce sont les autres…

    Et il est tellement agréable de se sentir supérieur…

    Cela justifie d’autant plus qu’il faille des individus supérieurement intelligents pour contrôler et conduire cette masse ignare, bête et veule, qu’est la populace inculte et abrutie.

    Vive les Zélites Zélues par les Zélectrices et Zélecteurs !

    Le plus marrant, c’est qu’une étude vient de constater que les jeunes lisent de plus en plus…

    Alors qui Crroâre ?

    « Etonnant, non ? » http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif