Une pétition à 3 millions de signatures pour un nouveau référendum sur le Brexit, avec quelques doutes sur une éventuelle fraude…

Ha c’est clair que ce Brexit ne fait pas plaisir à tout le monde, et pour bien comprendre dans quel sens drapeau-europeen-referendum-britanniqueil faut orienter sa réflexion, il faut se diriger vers « le baromètre absolu » dans le domaine. Celui-ci porte un nom simple à retenir, juste trois lettres: BHL. À partir du moment ou l’outil BHL émet une opinion ou une analyse, c’est qu’il faut penser le contraire, et agir dans le même sens. BHL, c’est encore mieux qu’un politicien qui peut retourner sa veste à chaque instant, BHL, c’est l’outil le plus fiable pour savoir quelle direction ne pas prendre. Si cette méthode avait fonctionné, nous aurions évité plusieurs conflits et sauvé des milliers de victimes civiles.

Il suffit de lire ses derniers tweets pour comprendre l’ampleur du phénomène…

Et certains considèrent que le résultat de ce référendum est inacceptable, alors ils en souhaitent un nouveau, et ont lancé une pétition dans ce sens, pour l’organisation d’un remake, plus de 3 millions de signatures déjà!!! Sauf qu’il y a quelques doutes quant aux signataires, mais à l’heure actuelle, nous ne sommes plus à une manipulation près… Car tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, tout le monde il peut voter, entre les nord-coréens, les fantômes du Vatican, les chinois…

Les Britanniques demandent une seconde chance de s’exprimer sur l’avenir de leur pays dans l’Europe. Depuis que les résultats officiels du référendum ont été annoncés, une pétition en ligne adressée au parlement britannique et réclamant la tenue d’un deuxième référendum a été signée par plus de 3 millions d’internautes. Dont 24.000 Nord-Coréens.

Outre les Britanniques, 24.000 Nord-Coréens — citoyens du pays « ennemi d’Internet » comptent parmi les signataires de la pétition appelant à un nouveau référendum au Royaume-Uni.Le Vatican semble aussi ne pas rester indifférent au sort des Britanniques — 39.000 de ses citoyens ont signé la pétition (rappelons que la population totale de la Cité est d’environ 800 personnes).

En outre 2.089 signataires disent vivre à Hong Kong, 742 au Japon, 432 en Chine, 101 sur l’île d’Aruba et 24 au Venezuela.
L’analyse des signatures montrant des milliers de faux, la présidente du Comité en charge des pétitions, Helen Jones, a annoncé qu’une enquête a été ouverte pour fraude.

Article complet sur Sputniknews

 

 

 

9 commentaires

  • Quelques doutes? Mouarf……

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • extrait de http://www.legrandsoir.info/l-escamotage-previsible-du-brexit-un-cadeau-pour-la-droite-fasciste.html , publié ce matin:
    « Deux arguments principaux:
    Le premier est que les jeunes électeurs se sentent floués de leur avenir, parce que des anciens, des vieux grincheux, ont voté pour le Brexit. Eh bien, ces jeunes électeurs de 18 à 24 ans, qui avaient les larmes aux yeux sur la BBC et Channel 4, ne représentent que 5% de l’électorat. Seul un tiers d’entre eux a voté, 70% de ce tiers de 5% a voté pour « Rester ». C’est une partie minuscule et sans grand intérêt de la population. Qui sont-ils pour mériter tant d’attention ?
    Le deuxième est le « succès » de la pétition #ReverseBrexit, pour un second vote, que quelqu’un a lancée sur le site Web du Parlement du Royaume-Uni. Elle a maintenant recueilli plus d’un million de « signatures ». Cela fait beaucoup dans un si court laps de temps. Oui, mais en fait, n’importe qui sur Internet peut « signer » cette pétition en se créant une adresse e-mail pour la circonstance. Moi qui suis un Allemand vivant en Allemagne, je l’ai « signée » pour tester la procédure. Cela m’a pris environ 30 secondes. »

  • JBL1960 JBL1960

    Oui, ça va mieux en le disant que c’est bidonné à tout les étages… On pensait pas qd même qu’ils iraient aussi loin aussi vite sans prendre la moindre précaution et donc, tout se voit…

  • Nez

    Oui tout etant voulu depuis le début (comme pour la Grèce ), c est un moyen d assoir sa suprématie car ou les anglais votaient pour rester dans l UE et cela renforçait les pouvoirs des institutions actuelles de l UE
    ou ils votaient comme ils l ont fait pour le Brexit et de fausses conséquences apocalyptiques arrivent (chute de la bourse, démantèlement du Royaume Uni, délocalisation de la finance au profit de l Allemagne) …. Cameron n ayant démissionné que dans trois mois …. de nouvelles élections seraient possibles …. pour que les britanniques acceptent leur propre servitude !!!!

  • Il n’est absolument pas impossible que le vote est été truqué.

    Perso j’y vois la suite « logique » de l’agenda et du chaos engendré.

    Un article à lire :

    https://leblogalupus.com/2016/06/25/le-brexit-est-il-un-evenement-declencheur-global-une-fausse-sortie-ou-autre-chose-par-brandon-smith-avec-note-du-lupus/

  • Pazoozoo

    Pas de photos du camé en studio derrière un fond vert montrant le Parlement et son Big Ben?

  • je crois que la majorité est à 17 millions, bon courage encore 14 millions de signatures !

  • .article35.

    Bonjour à tous.
     » Marion Maréchal-Le Pen, la politicienne d’extrême droite a décidé de voter elle-même en faveur du document censé être signé par les seuls citoyens britanniques. Elle s’est enregistrée dans le formulaire comme « Napoléon Bonaparte » répondant par l’affirmative à la question « Etes-vous un citoyen ou résident britannique? ».

    Par conséquent, sa voix a été prise en compte, ce qui selon la députée met en doute l’équité de toute la procédure de vote. »
    Source : https://fr.sputniknews.com/international/201606271026181768-royaume-uni-petition-le-pen/

  • C’est drôle comme il y a des pétitions dont on parle et d’autres dont on ne parle pas…

    Ici, les Anglais qui râlent contre le référendum sont les riches propriétaires de villas en France. Ils sont très inquiets pour leurs bourses…