La Maison-Blanche et l’Otan préparent le sabotage du Brexit…

Mise à jour: Ajout d’informations

QuestionQuand on voit les alertes au pire qui nous attend avec le Brexit. On ne peut s’empêcher de se demander, ce que vont bien pouvoir faire les pro UE, pour contraindre l’Angleterre à rester dans le giron de l’Europe. Est ce vraiment une catastrophe pour tous les européens, qui ont pu toucher du doigt, tous les « bienfaits » de cette entité esclavagiste et irrespectueuse du droit des peuples, qu’est ce bourbier européen avec, le chômage, la précarité, la misère et les guerres contre les peuples, responsables de l’immigration incontrôlable que nous subissons??. Il ne peut y avoir d’autre Europe, que si chacun reprend sa souveraineté pleine et entière. Les peuples ont été trahis par de fausses promesses et de faux espoirs!! Comme l’a écrit Raoul Marc Jennar. Quand ce n’est pas avec un bidouillage du NON, qui a été transformé en OUI, par le bon vouloir d’une poignée d’adeptes d’un nouvel ordre mondial, merci à Sarkozy l’américain, qui se permet des envolées verbales, trouvant que l’Europe est trop soumise aux intérêts des USA!! Fallait l’oser celle là!! D’ailleurs, il en est tellement sûr, qu’il demande un nouveau traité européen avant la fin de l’année le petit monsieur! N’oublions pas citoyens!!

En sortant de l’Union européenne, le Royaume-Uni met fin à sa « relation spéciale » avec les États-Unis. Or Londres est également membre de l’accord des « Cinq yeux » issu de la Charte de l’Atlantique et co-fondateur de l’Otan (les Britanniques partagent toutes les informations du réseau Stay behind). Laisser partir le Royaume-Uni signifie donc assister à l’écroulement de l’ensemble du système de domination anglo-saxonne sur le monde.

Le Conseil de sécurité nationale des États-Unis a mis au point un plan visant à arrimer le Royaume-Uni aux structures atlantiques. Il a été décidé de tout faire pour empêcher la nomination du leader conservateur du Brexit, Boris Johnson, à Downing Street et de favoriser une personnalité de « consensus » apte à « réconcilier » les Britanniques. Cette personnalité négocierait les modalités de la sortie de l’Union européenne. De son côté, l’Union proposerait de substituer aux accords actuels des dispositions presque identiques. À l’issue de ce processus, le Royaume-Uni aurait perdu son siège au Conseil européen, mais resterait de facto dans le Marché commun.

Le président Obama a désigné la chancelière allemande Angela Merkel pour mener les opérations au sein de l’UE et George Osborne, actuel numéro 2 du gouvernement, pour organiser le « consensus » au Royaume-Uni. D’ores et déjà, le Premier ministre David Cameron a refusé de démissionner avant l’élection présidentielle états-unienne, tandis que le gouvernement régional écossais et la presse européenne mettent en avant le risque de sécession pour justifier l’appel à une « personnalité de consensus ».

Un conseil européen a été convoqué par le président de l’Union, Donald Tusk, le 29 juin, en présence du secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg.

Source Voltairenet Merci Dubois20!

C’est aussi l’avis du Saker Francophone qui nous dit avec une image,Circulez, y a rien à voir! merci JBL1960!
Peu importe le résultat du vote, le Pouvoir ne laissera pas l’Angleterre sortir de l’Union européenne.
Aller plus loin: Merci Akasha
http://www.informaction.info/iframe-assassinat-de-jo-cox-et-brexit-la-mise-en-garde-premonitoire-de-francois-asselineau
https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2016/06/25/elites-partagees-sur-brexit-et-avenir-union-europeenne/

 

Résolution Brexit : le Parlement Européen montre déjà son sinistre visage…

Il faut bien reconnaître que la panique est totale, car comme l’avait expliqué Nigel Farage dans un accès de bonheur intense qui lui était propre, le Brexit n’est que la première brique qui tombe dans la destruction de l’Union Européenne. C’est bien pour cela que l’ex-nainsident Nicolas Sarkozy souhaite un nouveau traité d’ici la fin de l’année? Mais est-ce réellement son idée? Car lui qui est surnommé « l’américain » va exactement dans le même sens que l’un des donneurs d’ordres de l’Empire, la « momie-lliardaire » Georges Soros:

George Soros : après le Brexit, la désintégration de l’UE est «pratiquement irréversible»

Le financier américain célèbre George Soros appelle à une reconstruction complète de l’Union européenne, afin de la sauver car d’après lui, la décision des Britanniques d’en sortir pourrait mener à la désintégration «irréversible» de l’union.

Le 25 juin, George Soros a écrit sur le site internet Project Syndicate que le Brexit aggraverait non seulement la situation économique en Europe mais aussi au Royaume-Uni car les conséquences pour l’économie réelle seraient comparables à la crise financière de 2007-2008.

«Désormais, le scénario catastrophe que beaucoup redoutaient s’est concrétisé, rendant la désintégration de l’UE pratiquement irréversible. Les marchés financiers du monde entier vont sans doute rester dans la zone de remous le temps que sera négocié le long et complexe processus de divorce politique et économique d’avec l’UE», a-t-il précisé en ajoutant que  l’UE est en panne et ne répond plus aux besoins et aspirations de ses habitants.

Néanmoins, le financier américain a appelé à la reconstruire complètement.

«Après le Brexit, nous tous qui croyons aux valeurs et aux principes que l’UE est censée porter doivent s’unir pour la sauver, en la reconstruisant complètement», a-t-il écrit.

Suite sur Russia Today

Il rajoute de plus dans ses déclarations que « les Européens soutiendraient son idée de la reconstruction car «les conséquences du Brexit se manifesteraient dans les semaines et les mois à venir» ». Cela implique-t-il que l’été s’annonce particulièrement chaud au niveau économique? Possible, surtout lorsque l’on sait un peu de quoi la momie-lliardaire est capable… Est-ce également pour cela que l’UE veut accélérer les choses et se montre aussi furieuse contre le Royaume-Uni?

En tout cas, la France, bonne élève pour ne pas dire pays totalement soumis a décidé de prendre les choses en mains, avec les encouragements du flanbisident actuel. Et donc ils appellent tous à « réinventer » le projet européen, et la feuille de route ne manque pas d’humour (pour ne pas dire de foutage de gueule):

« Nous respectons le vote des citoyens britanniques, et nous le regrettons. Mais il est crucial de ne pas laisser le Brexit détourner notre énergie. Tout au contraire, il peut et doit servir à la raviver. Les Européens doivent se réinventer, et relever des défis collectifs considérables.

Le moment est venu de relancer l’Appel publié simultanément le 9 mai dernier dans une dizaine de pays européens à l’initiative de personnalités très diverses de la société civile, de la culture et de la politique. Ce texte propose ‘une feuille de route pour une Nouvelle Renaissance européenne’, applicable dès l’automne prochain et axée autour de six initiatives concrètes.

Source: Le JDD

Voici les 6 initiatives proposées pour réinventer l’Union Européenne, et si l’on ne prend que la première, on se rend compte du sérieux de leur propos…(ironie).

1. Un renforcement de la démocratie et de la culture civique européenne ;
2. Une nouvelle étape en matière de sécurité, de défense et de protection civile des citoyens européens ;
3. Une stratégie pour accueillir, intégrer et, le cas échéant, préparer les conditions de retour à plus long terme des réfugiés dans leur pays ;
4. Une nouvelle politique industrielle européenne, fondée sur une croissance décarbonée, capable de moderniser notre économie et de créer massivement des emplois de proximité ;
5. L’achèvement de la zone euro, pour qu’elle fonctionne efficacement, et non comme une machine à accroitre les inégalités ;
6. La création d’un Erasmus des collégiens, qui rassemblera tous les jeunes d’une même génération.

Nous n’avons réellement pas fini d’entendre parler du Brexit. L’histoire s’écrit chaque jour, et les surprises risquent de se multiplier…

19 commentaires

  • George Soros : après le Brexit, la désintégration de l’UE est «pratiquement irréversible»
    http://www.brujitafr.fr/2016/06/george-soros-apres-le-brexit-la-desintegration-de-l-ue-est-pratiquement-irreversible.html = «Après le Brexit, nous tous qui croyons aux valeurs et aux principes que l’UE est censée porter doivent s’unir pour la sauver, en la reconstruisant complètement», a-t-il écrit.

    Aaaah, revoilà notre ami LA MOMIE !
    Lui a dû faire de sacrées affaires en spéculant sur le chaos.

    George Soros mise plus de 2 milliards de dollars sur un écroulement boursier http://www.brujitafr.fr/article-george-soros-mise-plus-de-2-milliards-de-dollars-sur-un-ecroulement-boursier-124397966.html

  • EN DIRECT Brexit: ce que les principaux chefs de partis ont dit à Hollande
    http://www.brujitafr.fr/2016/06/en-direct-brexit-ce-que-les-principaux-chefs-de-partis-ont-dit-a-hollande.html
    Le Pen réclame un référendum en France
    Mélenchon « consterné » par Hollande
    Sarkozy pour « une initiative très forte »
    « L’Europe a trahi le projet européen initial » affirme Macron
    Pour Juncker l’Allemagne va jouer un « rôle central » au sein de l’UE

    • Grognard

      « Le Pen réclame un référendum en France »
      Opportunisme un bain moussant très connu.

      « Mélenchon « consterné » par Hollande »
      Change de braquet coco.
      Quand on veut être calife à la place du calife ; il faut passer par-dessus.
      Pas être à la remorque d’une déclaration sans souffle.

      « Sarkozy pour « une initiative très forte »
      Une bonne baffe dans la gueule pour remettre les idées en place
      à ce salopard.
      Ok pour cette initiative très forte
      Il y a une vie après président de la République.

      « L’Europe a trahi le projet européen initial » affirme Macron »
      Ou on vérifie le théorème:
      Même un imbécile peut avoir un éclair de génie.

      « Pour Juncker l’Allemagne va jouer un « rôle central » au sein de l’UE »
      Est-il (hic) à jeun?

  • Graine de piaf

    On se doutait bien que ces sinistres ne laisseraient pas passer une si belle occasion voyons !
    Quand je disais à ceux qui se réjouissaient un peu trop tôt, d’attendre la suite…

  • Le veilleur

    Laisser partir le Royaume-Uni signifie donc assister à l’écroulement de l’ensemble du système de domination anglo-saxonne sur le monde. Mais qu’est-ce que les USA on fait avec le Brésil ? ils ont bien organisé un coup d’état pour remplacer la présidente Dilma Rousseff afin que les Brics soient démantelés. La roue tourne toujours et nous en avons ici un bel exemple.

    Le Royaume-Uni ne veut pas être arrimé aux structures atlantiques, il veut justement éviter de couler avec tous les autre pays d’Europe soumis aux intérêts US mais il devra aussi résister de toutes ses forces aux chantages de ces sangsues assoiffées de sangs qui chercheront à le déstabiliser. Tout les pays d’Europe doivent se lever ensemble pour revendiquer leur liberté et assurément, ils gagneront contre cette entité esclavagiste et irrespectueuse qui gouverne l’Europe.

  • Maverick Maverick

    Je trouve ça plutôt ironique, sachant que certains montrent du doigt la visite d’Obama en Angleterre comme le point de décollage du « Brexit » dans les sondages; il avait été leur faire la leçon et dire que ce serait la fin de la « relation privilégiée » avec les US …

    http://www.zerohedge.com/news/2016-06-24/was-deciding-factor-brits-vote-leave

    J’espère seulement que ce Brexit n’a pas été organisé pour faire plonger l’Europe, et lui faire accepter le TAFTA comme seule option pour relancer son économie ? Allez savoir …

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

    Mais en ce qui concerne la « relation privilégiée », je ne me fais pas trop de soucis; que ce soit en termes militaires ou dans le domaine du renseignement, ni Londres ni Washington n’a intérêt à changer quoi que ce soit.

  • Pyramidion

    Donc faut s’attendre à un accroissement de propagande pro européenne et surtout de la « démocratie »… Heureusement que nous ne possedons pas de champs de bananes et que la religion soit séparée de la politique http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • Marrant de voir que vous oubliez totalement la nationalité des derniers et principaux Premier Ministre Britannique…

    Ainsi que la demande de l’Ecosse pour intégrer l’UE…

    « Honi soit qui mal y pense »
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • Sortir de l’UE est la seule façon de sortir du merdier.

    L’Islande se porte beaucoup et son économie est florissante désormais.
    Plus d’euro, donc plus de galère. C’est l’un des plus petits pays d’europe et pourtant il va mieux que nous. Et la Russie ne l’a pas envahie pour autant

  • ROSSEL

    Ce scrutin n’est pas une fin en soi. Il ne peut être qu’une première étape. Si la Grande-Bretagne ne revoit pas au plus vite ses alliances internationales ,elle se condamne à subir les coups tordus de toutes sortes de la part du NOM. Il est triste de voir l’Ecosse faire le jeu des Soros et du capitalisme mondial. Les indépendantistes Bretons et autres se font d’ailleurs manipuler de la même façon.

    • .article35.

      Salut Rossel
      « Si la Grande-Bretagne ne revoit pas au plus vite ses alliances internationales ,elle se condamne à subir les coups tordus de toutes sortes de la part du NOM. »
      C’est sur ce point que « ça ne colle pas » .
      La GB est le coeur de la mouvance mondialiste. Les zuniens sont le ventricule droit et eux le gauche . Du coup soit il y a scission au sein de ces malfaisants, soit c’est un coup fourré en prévision de qlq chose de pire . Comme les loups ne se mangent pas entre eux …..je dirai que ça sent le coup fourré/foireux .

  • .article35.

    Bonsoir à tous.
    « La Maison-Blanche et l’Otan préparent le sabotage du Brexit… »… pas qu’eux .
    goldman sachs s’y met aussi .
    Brexit : Peter Sutherland, président de Goldman Sachs « Ce résultat doit être annulé »
    source : http://lesobservateurs.ch/2016/06/26/brexit-peter-sutherland-president-de-goldman-sachs-resultat-etre-annule/

  • criminalita

    Ce vote est un coup monté pour faire croire aux russes que les anglais n’acceptent plus les lois européennes.

  • criminalita

    La menace d’une guerre imminente nous pend au bout du nez. Il suffit d’un assassinat pour que les hostilités commencent.